(Photo by FRANCK FIFE / AFP)

Benfica - OL (0-5) : "Avoir marqué rapidement leur a mis un coup au moral", explique Henry

Vainqueur de Benfica sans trembler jeudi (0-5), l'OL est qualifié pour les quarts de finale de la Ligue des champions. Amandine Henry a apprécié l'efficacité de son équipe, avec notamment 4 buts en première période.

Avec un début de partie tonitruant (but d'Ada Hegerberg à la 1re minute), les Fenottes ont aisément dominé Benfica jeudi en Ligue des champions (0-5). Ce succès permet à l'OL de se qualifier pour les quarts de finale de la Ligue des champions. Elles joueront la première place de la poule à distance avec le Bayern Munich lors de la réception d'Häcken le 15 décembre.

Titulaire au milieu de terrain, Amandine Henry a salué la prestation de son équipe. "Ç'a été une belle soirée pour nous. Benfica est une belle équipe qui aime jouer au ballon. Le fait d'avoir marqué rapidement leur a mis un coup au moral. Etre aussi efficace en première période en marquant quatre fois nous a permis de faire tourner l'effectif, a apprécié l'internationale française. On n'a pas encaissé de but, je suis super contente. On joue à l'extérieur, c'est encore de la fatigue supplémentaire, nous en tant que joueuses, on ne va pas se plaindre, on aime jouer."

"Il va falloir bien finir l'année"

Maintenant, l'Olympique lyonnais est focus sur son déplacement sur la pelouse du Paris FC pour la 11e journée de D1. "Dimanche, on va avoir un gros match aussi, a rappelé Amandine Henry. On a hâte de partir en vacances mais avec les deux victoires qui vont arriver j'espère. On a la tête aux deux dernières rencontres. On a fait un deux sur quatre, il va falloir bien finir l'année."

1 commentaire
  1. Le Bon - sam 11 Déc 21 à 13 h 31

    Très bon match pour elle, qui a apporté du lien entre les lignes et un appui aux attaquantes.
    Ne pas oublier qu 'elle est à l'origine du premier but, lui-même résultat d'une attaque bien construite : pas d'ego comme chez certains...
    Elle réussit à frapper dans la balle, en passant son pied entre les jambes de l'adversaire, sans faire de faute, balle reprise par Delphine, avec "une-deux" qui se terminera par le déboulé de cette dernière,sur l'aile droite, et son centre parfait pour Ada.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut