Blessure de Depay, la presse néerlandaise atterrée à six mois de l'Euro

"Méga-coup dur" pour le Telegraaf, "considérable coup du sort" pour l'Algemeen Dagblad : la presse néerlandaise s'est alarmée lundi de la grave blessure subie contre Rennes (0-1) par l'attaquant de l'OL, Memphis Depay, qui devrait logiquement le priver de l'Euro-2020.

"Dans la course à l'Euro, les chances de titre de la sélection des Pays-Bas ont reçu un gigantesque coup de griffe", se désole le Telegraaf, dont l'article est intitulé "Méga-coup dur pour Memphis Depay: l'Euro semble être une utopie". Sa blessure est "un drame personnel pour Memphis, mais aussi un considérable coup du sort pour Lyon et évidemment la sélection néerlandaise", abonde l'Algemeen Dagblad. Face au Stade Rennais dimanche en Ligue 1, le capitaine lyonnais s'est rompu le ligament croisé antérieur du genou gauche lors de la défaite des siens (1-0). Il a dû céder sa place à l'issue de la première mi-temps.

Un méga-coup dur"

"L'indisponibilité ne devrait pas être inférieure à 6 mois", a précisé l'OL dans un communiqué. De quoi mettre "la participation de Memphis à l'Euro (du 12 juin au 12 juillet, ndlr) sérieusement en danger", regrette la chaîne de télévision NOS.  Sous les ordres du sélectionneur Ronald Koeman, Depay est devenu un joueur essentiel du onze néerlandais, qualifié depuis mi-novembre pour l'Euro-2020, sa première compétition majeure depuis la Coupe du Monde 2014.

Huit passes décisives et six buts

Durant la campagne de qualification, il s'est hissé au rang de meilleur passeur des éliminatoires, avec huit passes décisives, et a également inscrit six buts. "L'Euro était pour lui la dernière estrade où démontrer, au faîte de sa carrière, qu'il est mûr pour une deuxième chance dans un club du top européen", après une première expérience mitigée à Manchester United (2015-2017), s'est lamenté le Telegraaf. Sur son compte Twitter, la Fédération néerlandaise de football a souhaité un "prompt rétablissement" à Memphis.

L'attaquant des Oranje manquera, en tout état de cause, les matches amicaux de mars, lors desquels la sélection de Ronald Koeman doit affronter successivement les États-Unis et l'Espagne.

10 commentaires
  1. Valbranque - lun 16 Déc 19 à 13 h 10

    On a trop tiré sur la corde avec ce joueur. Je ne serai jamais nostalgique de l’ère Génésio mais je me dis que l’utilisation qu’en faisait Bruno, ou plutôt les mises à l’écart régulières, finalement ça avait du bon... ça avait au moins le mérite de préserver le joueur.
    Garcia a réussi à tirer le meilleur de Memphis mais malheureusement le physique n’a pas suivi

  2. OLVictory - lun 16 Déc 19 à 13 h 21

    C'est bien la seule satisfaction de ce match, rendre à Koeman la monnaie de sa pièce !

    1. tigershoga - lun 16 Déc 19 à 18 h 03

      comment peux-tu dire des stupidités pareil? t'arrives à voir une satisfaction toi?

      1. OLVictory - lun 16 Déc 19 à 18 h 12

        Que Koeman soit puni par là où il a péché ce n'est pas une satisfaction bien entendu, mais c'est normal qu'il en subisse aussi les conséquences car il a tout fait pour faire pourrir la situation. Peut-être que ça le ferait réfléchir un peu s'il en avait les moyens

  3. OLVictory - lun 16 Déc 19 à 13 h 25

    6 mois d'arrêt, autant de reprise, Memphis pourra revenir à un bon niveau juste pour finir son contrat à Lyon

  4. ak69 - lun 16 Déc 19 à 15 h 08

    pour moi le seul point peut être positif c’est qu’avec cette blessure personne l’achetera cet été et du coup il pourrait prolonger chez nous (et encore pas sur^^)

    1. fandelol - lun 16 Déc 19 à 16 h 49

      Il va surtout partir libre.

  5. tigershoga - lun 16 Déc 19 à 18 h 07

    triste pour Memphis, pour le club OL et pour son équipe des pays bas.
    C'est plus que malheureux, exactement au moment où il prenait le lead.
    Il ne peux pas y avoir de liens direct, mais je pense quand même que le coup sur la tête qu'il a reçu lors du match de qualif en 1/8è de LDC l'a affecté, psychologiquement ou inconsciemment.
    personne ne pourra l'affirmer mais les blessures sont aussi causés parfois par ce type d'événement.
    Je crains de le perdre pour toujours.
    De la même façon que Fekir n'est jamais revenu à son niveau après sa blessure, que ce soit physiquement et surtout psychologiquement.

    1. OLVictory - lun 16 Déc 19 à 18 h 13

      Un ligament qui pète c'est de la fatigue générale, le stress c'est une fausse piste.

    2. Juni forever OL - lun 16 Déc 19 à 18 h 22

      On voit bien que memphis se pète le genoux avant le contact avec le rennais
      Il fait un appui de travers, pas de la fatigue je pense, sa jambe en porte a faux, les ligaments pouvaient pas résister
      Pour Jeff, il fait rien, il Trotine et s'écroule

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut