Bordeaux - OL (3-1) : Aulas ne comprend pas le choix de l'arbitre

Selon le président de l'OL, M.Letexier n'aurait pas du officier lors de Bordeaux-OL (3-1). Pour lui, l'arbitre n'était pas dans les meilleures conditions psychologiques pour ce match.

Jeudi dernier, la commission de discipline de la LFP décidait d’épargner Mariano de toute sanction après sa supposée simulation face à Toulouse (1-2). Ce jour-là, l’arbitre s’appelait François Letexier. Après le match, l’arbitre avait lui-même indiqué s’être trompé dans son rapport. Pourtant, la commission n’a pas donné suite et a décidé de ne pas sanctionner l’attaquant lyonnais. Le même M.Letexier officiait dimanche lors du match face à Bordeaux (3-1). Durant la partie, il siffla deux penaltys contre l’OL, dont un très litigieux pour une faute de Morel sur Malcom. Pour le président Aulas, non seulement il n’y avait pas penalty, mais François Letexier n’aurait jamais dû être l’arbitre de ce match si peu de temps après la décision de la commission : « Pourquoi avoir nommé M.Letexier comme arbitre de ce match après Toulouse/OL ? Ce n’était pas le placer dans les meilleures conditions psychologiques » a expliqué le président Aulas. Pour lui, il ne pouvait pas être efficace si peu de temps après avoir été déjugé par la commission de discipline. Que ce soit le cas ou non, la question soulevée par le président ne doit pas occulter la mauvaise prestation des hommes de Bruno Genesio.

« Malcom a fait très fort »

Malgré tout, Jean-Michel Aulas a indiqué que selon lui M.Letexier est un bon arbitre et qu’on l’avait placé dans une situation délicate : « C’est un jeune arbitre, il a tout l’avenir devant lui. On la mit dans une situation où psychologiquement c’est très difficile d’arbitrer, très difficile de prendre des bonnes décisions. Malcom a fait très fort. Ça peut arriver selon l’angle sous lequel on est placé ». Il estime cependant que ce penalty a fait beaucoup de mal à son équipe : « Je pense que ce penalty vient bien casser les jambes, et comme on a dit à nos joueurs de ne pas râler, il y a eu une frustration immense. »  Au moment du penalty, l’OL était déjà mené 1-0. Les lyonnais devront vite oublier ce match et se concentrer sur le choc à venir contre l'AS Monaco (dimanche 21h).

17 commentaires
  1. Juni entraineur OL - lun 29 Jan 18 à 11 h 12

    Le travail de sape de l'enfoiré d'heyrau (prez de l'om) pendant noel qui a assassiné aulas et le club sur nos pénaltis soi disant tres souvent obtenus portent leurs fruits !!

  2. Juniryu69 - lun 29 Jan 18 à 13 h 07

    Le bashing anti-OL dure depuis l'investiture des Qataris et le faisiez JMA dénonce leurs pratiques plus que douteuses.
    Résultats depuis des années les arbitres nous malmènes que ce soit face aux Parichiens ou aux Monacov et autres.
    Bien sûr de temps en temps, les arbitres laissent passer certaines exactions lyonnaises (2 par an maximum) afin que des roublards de présidents comme Vasilyev

  3. Lyonnais69500 - lun 29 Jan 18 à 13 h 22

    Contre bordeaux l'arbitre a été correcte pas ridicule loin de la sur la simulation il a été tromper par l'arbitre de touche et franchement même sans le penalty je pense pas que l'équipe était en mesure de l'emporter apres la simulation de mariano contre Toulouse les choses s'équilibre polémique a 2 bal Aulas cherche de excuses mais parle pas de la stérilité de nos gones face à des bloques bas . Il se contredit d'une semaine à l'autre je suis pas particulièrement pour la vidéo mais la fini les chamailleries à chaque journée sa polémique !!!!!!!

    1. fandelol - mar 30 Jan 18 à 9 h 44

      Assez d'accord avec toi. Autant si on s'était pris ce pénalty à la dernière minute en ayant dominé le match ça m'aurait bien foutu les boules, autant là, vu le non match qu'on sort (surtout en première), ça reste anecdotique pour moi. Et puis faut pas avoir la mémoire courte non plus...

      Par contre j'espère que Malcom sera sanctionné. Autant Mariano il peut y avoir un doute sur le fait que le gardien le touche ou pas (celui ci n'a d'ailleurs jamais dit qu'il n'y avait eu aucun contact), autant là c'est plus que grossier.

  4. Lyonnais69500 - lun 29 Jan 18 à 13 h 25

    Le bashing anti lyonnais a tjrs existé le Qsg a rien à voir . Plus il y a des anti lyonnais mieux ont se porte c pas nouveau

  5. Jacks - lun 29 Jan 18 à 13 h 30

    Effectivement je ne vois pas de corrélation avec l'arrivée de QSI. Je pense qu'il existe parmi les amateurs de foot un certain nombre d'anti-Aulas, avant d'être des anti-Lyonnais. Les sorties comme celle-ci y participent grandement, faut pas s'étonner du retour de bâton.

  6. Juniryu69 - lun 29 Jan 18 à 14 h 19

    Certes le bashing anti-OL date avant l'arrivée des QSI, néanmoins ce bashing anti-OL s'est fortement amplifié depuis leurs arrivés

  7. Juniryu69 - lun 29 Jan 18 à 14 h 19

    C'est un fait

  8. ol-91 - lun 29 Jan 18 à 14 h 20

    Le jacobinisme parisien a la vie dure.

  9. Lyolicha - lun 29 Jan 18 à 15 h 56

    L'arbitre a simplement compenser son penalty siffler pour mariano a Toulouse. Il s'est sans doute senti berner, il a voulu se rattraper en notre défaveur ?

  10. Lyonnais69500 - lun 29 Jan 18 à 16 h 13

    Non Qd tu regarde bien l'action l'arbitre desingne pas le point de penalty de suite c'est l'arbitre assistant qui lui secoue le drapeau ds ts les sens . Je pense que le match de Toulouse a rien à voir . Je regrets plus l'incompréhension entre Cornet et Lopes l'un est trop juste sort pour rien l'autre anticipe rien alors qu'il a au départ 2m d'avance cette situation nous coûte le match pas la simulation

  11. Lyolicha - lun 29 Jan 18 à 20 h 56

    Pas du tout convaincu lyonnais69500.
    L'arbitre assistant à beau secouer son drapeau. Il peu éventuellement lui dire qu'il y'a contact et l'influencer. Mais jusqu'à preuve du contraire,c'est l'arbitre central le décisionnaire. Et ce dernier est bien mieux placé que l'autre pine sur la touche. Pour moi ya pas débat,il y'a clairement compensation. Même un aveugle à vu qu'il n'y a pas faute mais lui a pris la décision finale qu'il y avait pénalty.

    1. fandelol - mar 30 Jan 18 à 9 h 48

      Bah, oui, il n'est pas obligé de suivre son assistant mais là pour le coup c'est clairement ce qu'il s'est passé puisqu'au début il n'avait pas sifflé. Donc je vois pas où est la compensation là dedans.

      1. Gonzo - mar 30 Jan 18 à 9 h 54

        Un complot contre nous ? ^^
        Je crois plus à un arbitrage très mauvais, comme trop fréquemment d'ailleurs.

  12. jeepy - mar 30 Jan 18 à 5 h 11

    Je partage l'avis de Lyonnais69500... Même sans ce penalty douteux notre équipe n'était pas en mesure de s'imposer.... Ce n'est pas la faute de l'arbitre mais bien celle des joueurs et du staff qui se sont crus sur un nuage et invincible..... Merci M. Aulas d'arrêter vos twetts...

  13. Lyolicha - mar 30 Jan 18 à 12 h 13

    Et tout le troupeau tombe dans le panneau. Justement. Tout s'est passer avant le match. L'arbitre principal signal a ses assistants "si vous voyez le moindre contact dans la surface signaler moi le" histoire qu'il se dédouane mais en même temps compense sa boulette à Toulouse . Et BIM tout le monde tombe dans le panneau ^^

    Non trêve de plaisanterie évidemment que l'arbitre n'y est pour rien a notre piètre prestation. Mais a 2-0 c'est plus le même match.L arbitre assistant lui signal mais l'arbitre principal n'est pas obliger de suivre son avis il est nettement mieux placer faut être sérieux deux minutes.De toute façon on a était nul et comme dis plus haut rien d'étonnant venant des arbitres ils sont ou moyens ou nuls sauf à une ou deux exceptions.

  14. Juninho Pernambucano - mar 30 Jan 18 à 12 h 15

    Ce qui est certain , c'est que Malcom doit être convoqué après ce geste grotesque et vraiment particulièrement lamentable .
    Chapeau bas tout de même au corps arbitral .
    C'est de l'anti football , de la tricherie manifeste .
    Quelle classe , félicitations .
    Et ce guignol était fou de joie après son pénalty , comme s'il avait inscrit un but fabuleux .
    Il faut mieux en rire .
    Mariano convoqué et pas lui , il faudra m'expliquer la logique si ça se passe ainsi .

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut