Maeva Ruiz aux côté de Camilly Abily (@MaevaR8)

Contre la Juventus, l’OL va retrouver Maeva Ruiz

Ayant quitté l’OL il y a un peu plus d'un mois, Maeva Ruiz a rebondi du côté de la Juventus Turin. L’analyste vidéo va donc retrouver un groupe qu’elle connait bien ce jeudi.

En plus de Sara Bjork Gunnarsdottir, les joueuses de l’OL vont retrouver une tête bien familière ce jeudi à Turin. Ayant elle aussi quitté les Fenottes durant l’été, Maeva Ruiz ne pensait pas recroiser le chemin de son ancien club si rapidement. Le tirage au sort en a décidé autrement et quelques semaines après son départ, l’analyste vidéo se retrouve face à l’OL.

Arrivée dans le staff des Fenottes en 2019 en provenance des Girondins de Bordeaux, Ruiz avait exercé pendant trois saisons les fonctions d’analyste vidéo, en charge des performances. A la mi-septembre, elle avait annoncé son départ pour "une nouvelle aventure qui va débuter, cette fois ci à l’étranger". Elle a finalement simplement franchi les Alpes pour atterrir à la Juventus. Espérons pour Sonia Bompastor qu’elle ne dévoile pas certains secrets tactiques bien gardés de l’OL aux Turinoises.

8 commentaires
  1. dede74 - jeu 27 Oct 22 à 8 h 27

    "Espérons pour Sonia Bompastor qu’elle ne dévoile pas certains secrets tactiques bien gardés de l’OL

    Qu'elles sont les obligations professionnelles à ce sujet ? et, qu'est-ce qui pourrait prouver que le membre d'un staf, partant ailleurs et rencontrant son ancien club, divulgue/ a divulgué, des "secrets" du genre ?

  2. JUNi DU 36 - jeu 27 Oct 22 à 8 h 34

    Salut Dede. A mon avis c'est la jungle, aucune obligation.

    1. dede74 - jeu 27 Oct 22 à 8 h 48

      Bonjour JUNI. C'est bien ce qu'il me semble aussi ! c'est de bonne guerre mais injuste.

      1. JUNi DU 36 - jeu 27 Oct 22 à 9 h 11

        L'idéal ce serait de ne rien dévoiler côté équipe, de le faire qu'au dernier moment, pour rentrer sur le terrain, mais maintenant une journée à l'avance on connait à un joueur près déjà les 11 titulaires. Dommage avant on découvrait les compos quand ça s'affichait sur l'écran de télé ou quand le speaker l'annonçait.

      2. OLVictory - jeu 27 Oct 22 à 9 h 42

        C'était quand avant ?
        Avant l'invention de la presse écrite ? 😆

    2. OLVictory - jeu 27 Oct 22 à 9 h 41

      Une entreprise a des moyens légaux pour se protéger contre la fuite des secrets de fabrication par des salariés, partis ou en poste, et précisés dans le contrat de travail. Mais il faut que ces secrets puissent être démontrés de manière concrète.

      Une tactique de foot ou des exercices d'entrainement rentreraient difficilement dans le cadre des secrets de fabrication je pense

  3. Le Bon - jeu 27 Oct 22 à 9 h 32

    Quels secrets ?
    L'analyste vidéo ne doit-il pas s'occuper de visionner les équipes adverses que son club doit rencontrer, ainsi que les matchs qui se sont déroulés ?
    En ce qui concerne sa propre équipe, à part les entraînements - s'ils sont analysés à la vidéo - que voyez-vous d'autre ?

  4. isabielle - jeu 27 Oct 22 à 18 h 07

    La Juve est un grand club qui joue avec son propre système de jeu, quelque soit l'équipe concernée et l'adversaire du moment.
    Pour les féminines c'est un peu différent (moins de match, moins d'obligation de résultat.... pour l'instant)
    Donc débaucher une compétence chez un adversaire performant semble logique.
    Mais le foot féminin évolue vite, et ce qui était un must la saison dernière ne le sera pas forcément cette saison.
    Les secrets de l'OL sont analysés par tous, simplement la Juve va gagner un peu de temps avec Maeva.
    .... et puis, par expérience, je sais que les transfuges ne sont pas toujours performants une fois passé chez le concurrent !

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut