Delphine Cascarino (OL) et Sakina Karchaoui (PSG)
Delphine Cascarino (OL) et Sakina Karchaoui (PSG) (Photo by FRANCK FIFE / AFP)

D1 féminine : le PSG garde le contact avec l'OL avant le choc

Mis sous pression par la large victoire (8-0) de l’OL, le PSG n’a pas failli contre le Paris FC (1-0) dimanche. Pour le choc de la 11e journée dans une semaine, Lyonnaises et Parisiennes ne seront séparées que de deux points.

Le Paris FC a bien tenté de se mêler à la bataille mais en l’espace de deux semaines, le club francilien a presque tout perdu. Opposées successivement à l’OL puis au PSG, les joueuses de Sandrine Soubeyrand ont mordu la poussière à deux reprises. Elles ne sont pas passées loin à chaque fois mais ce sont deux défaites dans la besace et un duel laissé à l’OL et au PSG pour la course au titre. Grâce à un unique but de Sandy Baltimore, le PSG a répondu à la large victoire (8-0) des Fenottes samedi face à Dijon.

Quand les joueuses de Sonia Bompastor pouvaient rêver d’aborder le choc de la 11e journée de D1 féminine avec cinq points d’avance en cas de défaite parisienne, il n’y aura qu’un écart de deux points. Dimanche, au moment de rentrer sur la pelouse du Parc OL, l’objectif sera plus que jamais la victoire pour l’OL afin de frapper un grand coup avant la trêve de Noël.

9 commentaires
  1. Poupette38 - lun 5 Déc 22 à 10 h 14

    Le paris fc n'a pas fait le "boulot" , elles nous en passent 2 mais pas fichu d'en marquer 1 à paris, juste 1 pour un petit nul 👎 😉

    1. dede74 - lun 5 Déc 22 à 13 h 04

      On est jamais trop aidé au PSG (désolé pour le jeu de mot)

      Comme le disait Le Bon ou Isabielle, hier, tout est fait pour que le duel PSG PL perdure et, si possible, aider le PSG à nous passer devant.

      Actuellement, les parisiennes qatariennes, ne sont pas très bonnes, profitons-en pour les éloigner !

      Allez les FENOTTES, profitez de votre bonne période, les suissesses en 1 et les qatariennes en 2 !

      1. JUNi DU 36 - lun 5 Déc 22 à 13 h 06

        Salut Dede. Tu crois ? Vous seriez pas un peu parano sur ce coup là à penser que le monde entier en veut à l'ol... 😂😉

      2. dede74 - lun 5 Déc 22 à 13 h 20

        Salut JUNI,
        Parano ? tu as dit parano ? OOOOHHHH.... tu crois ?!! 😊 😡

      3. isabielle - lun 5 Déc 22 à 13 h 49

        @ JUNi : Parano pas vraiment... juste constater à qui profite les arbitrages.... disons... étranges !
        Le monde entier non plus, seulement ceux qui veulent garnir leur palmarès... et qui n'y arrivent pas encore dans des conditions normales.... et bien sûr les médias parisiens - pléonasme - qui voudraient bien nous enterrer par leur commentaires négatifs .... comme ils l'ont fait l'an dernier !
        C'est davantage "bancable" !

    2. isabielle - lun 5 Déc 22 à 13 h 59

      Elles ont laissé trop d'énergie et pris un grand coup au moral dans le match perdu contre l'OL..... alors que nombreux étaient ceux qui les annonçaient déjà vainqueures !
      Elles se voyaient déjà en tête de la D1.... c'est une caractéristique récurrente bien parisienne, de "jouer" le match dans la presse !

  2. Olyonn@is - lun 5 Déc 22 à 20 h 00

    Allez l'OL !

  3. OL-91 - lun 5 Déc 22 à 20 h 15

    Les Qatariennes ne sont pas transcendantes mais elles ont été mieux organisées sur le terrain quand le PFC a été très brouillon.

    1. isabielle - lun 5 Déc 22 à 21 h 25

      Le coach du PSG est du type organisé, avec un plan de jeu bien travaillé et simple à appliquer.
      Sandrine Soubeyrand en est restée au niveau amateur, cher à Diacre, avec des joueuses qui n'ont de l'ambition que dans la presse, et qui courent dans tous les sens en attrapant rarement le ballon... en plus elles ne sont pas assez techniques.
      Seule Thiney est capable d'organiser un peu.... mais pas durablement sur tout un match. Ses attaquantes étaient vite muselées ou trop maladroites... et elles aussi n'ont pas tenu la distance...
      Dommage de ne pas savoir bonifier les jeunes joueuses issues de la formation... Matteo est une exception et Saar n'a aucun toucher de balle.
      Aligner 2 gros matchs dans ces conditions c'est encore un niveau trop élevé pour ces jeunes joueuses.
      Encore un calendrier mal ficelé par la fédé !

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut