Derby - Romeyer : "J'ai failli ne pas venir à Lyon"

Roland Romeyer, le président du directoire de l'ASSE, ne souhaitait pas assister au tout premier derby de l'histoire au Parc OL, dimanche dernier (2-0). La faute au traumatisme subi l'an dernier à Gerland.

Roland Romeyer a annoncé mardi soir, en marge de l'officialisation du partenariat entre l'AS Saint-Etienne et l'AS Saint-Priest, qu'il a bien failli ne pas venir assister au tout premier derby de l'histoire au Parc OL, dimanche dernier (victoire 2-0 des Gones). C'est le dirigeant stéphanois lui-même qui l'a affirmé. Au cours de la conférence de presse, le thème du derby est venu sur la table et le président du directoire de l'ASSE a abordé le sujet avec son homologue San-Priot : "On vous offrira le nombre de places que vous voudrez pour le match retour contre l’OL car au Parc OL nous n’avions pas de places pour vous inviter. À Saint-Etienne, c’est nous qui gérons et vous serez privilégiés", explique-t-il. Avant d'aborder un sujet un peu plus sensible...

"Pour revenir au match de dimanche dernier, il y a eu du respect sur le terrain. Mais ce que j’ai vécu l’an passé à Gerland (le 8 novembre, victoire 3-0 de l'OL), où on avait été insulté tout le match, a fait que j'ai failli ne pas venir à Lyon cette saison. Georges Bereta (ambassadeur de l’ASSE, agressé à Lyon au sortir du stade de Gerland après le derby de novembre 2015), n’a pas souhaité venir dans le Rhône, aujourd'hui (mardi), pour le renouvellement de notre partenariat. Ce qu'il s'est passé lui a mis les boules. On lui a cassé sa voiture. Je ne peux pas accepté ça, d’un côté comme de l’autre, fustige Romeyer. Ce n’est que du football. Dimanche, c’était la fête au Parc OL, j’étais heureux d’y être. J’avais peur que ça se passe mal mais tout s'est bien déroulé, malgré la défaite."

Pour rappel, à la fin du dernier derby entre l'OL et l'ASSE au stade de Gerland, Georges Bereta avait pris sa voiture pour rejoindre la Loire. En chemin, il avait croisé plusieurs supporters lyonnais. Ces derniers ont remarqué le numéro 42 sur la plaque d'immatriculation ainsi que le logo du club du Forez collé dessus. Les individus l'ont encerclé et ont sérieusement endommagé le véhicule, brisant la lunette arrière et enfonçant la carrosserie de toutes parts. L'ancien joueur des Verts n'a pas été blessé mais Saint-Etienne avait quand même décidé de porter plainte. Et Bereta, ainsi que son président, sont semble-t-il toujours traumatisés par cette agression.

10 commentaires
  1. ol-91 - ven 7 Oct 16 à 15 h 35

    La prochaine fois, le sieur Bereta devra prendre une immatriculation « 69 » mais qu'il n'oublie pas de la retirer quand il arrivera au stade Guichard ! Nos Steph's sembleraient nous dire qu'ils ne sont nés que d'hier...

  2. sebtheouf - ven 7 Oct 16 à 16 h 02

    C'est pas tout à fait juste la description de l'incident avec Berreta. Il a pas croisé "quelques" Lyonnais. Il a traversé la foule du virage Nord en voiture soit environ 10000 lyonnais au milieu de la route...

    Ce qui n'excuse en rien les incidents.

    1. Yvon Marcellin - ven 7 Oct 16 à 16 h 16

      Une cinquantaine de supporters lyonnais serait plus juste.

  3. OLVictory - ven 7 Oct 16 à 16 h 42

    Tous aussi cons les uns sue les autres.

  4. Flour41 - ven 7 Oct 16 à 17 h 15

    Ce n'est pas lui qui disait a aulas qui fallait arrêter les déclaration qui mettent le feu aux poudres !!

  5. Juni entraineur OL - ven 7 Oct 16 à 18 h 21

    Un vrai tocard comme ses supporters qui refusent de venir alors qu'ils sont autorisés !
    Il me semble que c'est plus souvent compliqué pour Aulas de suivre le derby dans leur chaudron pourri que l'inverse !

  6. OLVictory - sam 8 Oct 16 à 9 h 08

    La seule chose que je regrette c'est le "failli"

  7. westkanoute - sam 8 Oct 16 à 10 h 02

    Quand le foot rend bête...

  8. gone24130 - sam 8 Oct 16 à 12 h 09

    On s en fou il vont parler jusqu au prochain match il parle du stade des supporters de Morel qui a fait faute de tout mais au final on les a bien tapper donc on s'en fou.

  9. sima - sam 8 Oct 16 à 16 h 05

    il n'entend les insultes que d'un côté ce monsieur on dirait. Et quand on se prend 3-0 on essaie de déplacer le sujet ailleurs parce qu'on est vexé , hein? très puéril tout ça, de la manipulation à deux balles

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut