Karl Toko Ekambi buteur contre Auxerre (Photo by OLIVIER CHASSIGNOLE / AFP)

En 2022, l’OL se classe derrière le PSG et l’OM en Ligue 1

Auteur d’un début de saison tonitruant, l’OL reste dans la continuité de la fin de son dernier exercice. En 2022, le club lyonnais a pris 50 points en 25 matchs, troisième total derrière le PSG et l’OM.

"Tous les points pris ne seront plus après". Malgré le calendrier favorable de l’OL en de début de saison, Peter Bosz ne cesse de répéter qu’il fallait le prouver avec des points. Sur les 15 possibles, en attendant le match en retard contre Lorient ce mercredi, le club lyonnais en a récolté treize. Un total que les Lyonnais n’avait plus atteint depuis une décennie et qui pourrait se révéler important en fin de saison. La saison dernière a montré que les six premiers mois avaient pesé lourd dans la balance finale et ce départ canon cette année ne peut qu’être positif.

Cette invincibilité en cinq matchs n’est finalement que la continuité de la fin de saison dernière. En 2022 et malgré l’absence de Coupe d’Europe à la fin du parcours, l’OL est parmi ce qui se fait de mieux en Ligue 1. Sur l’année civile, les hommes de Peter Bosz ont pris 50 points sur les 25 matchs disputés en championnat. Une moyenne de deux points par match qui les place juste derrière le PSG (56 points) et l’OM (54 points).

15 commentaires
  1. Olyonn@is - mer 7 Sep 22 à 12 h 44

    Ha bon? 🙄(J'ai lu juste le titre).Il aurait fallu mettre l'OL est 3eme en 2022 mais s'est pris 3-0 par West ham merci le grand Peter Bosz qui ne fait pas tourner son équipe,le milieu de terrain était décimé.👏

    Signaler
  2. Moimoi - mer 7 Sep 22 à 12 h 50

    "Tous les points pris ne seront plus après" : cela ne veut toujours rien dire.

    Signaler
    1. Olyonn@is - mer 7 Sep 22 à 13 h 09

      En effet.👍

      Signaler
    2. Gnafron - mer 7 Sep 22 à 16 h 32

      Si : les points étant pris avant et cumulés avant l'après, on peut en déduire qu'après ces points pris, ce qui n'était pas le cas avant, cela fait des points à la fin qu'on avait pas avant mais après.
      Je ne vois pas ce qui ne veut rien dire ?

      Signaler
  3. Tongariro - mer 7 Sep 22 à 13 h 04

    Donc en fait Bosz a fait 4 mois catastrophiques au début quand y avait Marcelo Denayer Boateng en défense, pas d'ailes (Shaqiri Dubois à droite lol) si fondamentales à son 433, le bordel au club (rivalité Juni Ponsot), le cirque face à Marseille, les erreurs d'arbitrage (PSG, Lorient..), les fins de match grotesques alors qu'on domine (Clermont, Nice, ASSE aller), jusqu'au cirque en 3421 vs Metz, Reims, Bordeaux etc, mais depuis l'OL tourne à un rythme de champion en étant à 6 points seulement de Paris et 4 de l'OM, malgré un match en moins ?

    Vu comme ça, l'analyse à en tirer est différente, à mon humble avis.

    Signaler
    1. Nenae - mer 7 Sep 22 à 13 h 17

      Si l on ne regardait pas tous les matchs et leur contenu on pourrait se lancer dans ce genre de rédemption précipitée.
      Sinon il faudrait que l´on soit aveugle 🙂

      C est peut etre d´ailleurs l´analyse meme de notre Direction qui l´a conforté et maintenu malgré tout.

      La route est encore longue cette année. Vas-y Peter tu as de très bonnes cartes en main ! !

      Signaler
      1. Tongariro - mer 7 Sep 22 à 13 h 38

        Non mais je suis d'accord qu'il faut absolument pas s'enflammer et que j'ai encore pas mal de griefs envers Bosz mais 2022 est quand même beaucoup mieux que la désastreuse fin 2021.

      2. Olyonn@is - mer 7 Sep 22 à 13 h 49

        On est sur la bonne voie,Lorient ,Monaco et Paris c'est l'heure de l'autoroute de la vérité.

    2. Philippeb - mer 7 Sep 22 à 16 h 09

      Tonga,
      Comme d'hab tu donnes un tas de raisons dont la moitié sont fausses :
      - le cirque contre l'OM n'est pas à prendre en compte puisque les 3 pts du match à rejouer sont inclus dans les 50.
      - le conflit , s'il y en a eu un, Juni/ Ponsot n'est que la conséquence de cette demi saison ratée et non la cause. Et on pourrait très bien argumenter en disant que tout va mieux depuis que Juni est parti !
      - Boateng en remplacement de Marcelo, et Shaqiri ne sont pas arrivés par hasard , ce sont des idées géniales de Peter.
      Il ne reste donc que les explications que Bosz n'a pas su construire sa défense, donc des fins de matchs cata, une aile droite pas terrible et que Bosz n'a pas trouvé de système.
      Et puis 2 points par match c'est pas un rythme de champion, tout au mieux de 2ème ( ce qui n'est pas si mal !)
      Tout ça, d'abord pour le plaisir de te contrarier 😄 et aussi pour maintenir que c'est quand même grandement la faute de Bosz qui n'a pas su recruter les bons joueurs, construire une bonne défense et mettre en place ni sa philosophie ni son système.

      Signaler
      1. Tongariro - mer 7 Sep 22 à 16 h 21

        Alors le pire c'est que sur pas mal de points je te rejoins mais je vois pas en quoi ca contredit ce que je dis...

        Quand tu dis " le conflit , s'il y en a eu un, Juni/ Ponsot n'est que la conséquence de cette demi saison ratée et non la cause.", c'est faux, ca faisait un bail que les deux s'entendaient mal et quoiqu'on pense de ce conflit, forcément ca a impacté Bosz qui pour le coup n'est pas reponsable de cela.

        Pour Boateng, je suis bien d'accord que Bosz a fait une erreur de recrutement (car c'est son choix, oui) mais il s'avère que cette erreur de choix lui a mis un handicap en tant que coach, c'est indéniable. Mais dans les faits commencer avec Marcelo/Boateng et Denayer en méforme, forcément ca lui nuit en tant que coach.

        Pour les ailes, si t'es honnête tu dois admettre que c'est difficile pour lui de faire son 433 (car il est dogmatique oui) avec Dubois et Shaqiri (après je sais pas qui est responsable de la venue de Shaqiri, clairement si Bosz l'a validé en ailier, c'est encore une erreur, c'est sûr).

        Pour le match vs l'OM, ce que tu dis est vrai sur le plan comptable, mais permets moi de penser que le contexte OM + PFC en quelques mois avec des supporters demeurés qui t'enlèvent un point en L1 et une qualif en CdF ca nuit forcément au travail serein du coach.

        Ensuite, les erreurs flagrantes d'arbitrage et fins de matches ahurissantes sont pas à mettre au crédit de Bosz (sauf celle à Nice où il se saborde, avec son manque de changement).

        Pour les 2pts par match, à la limite je te rejoins. Mais c'est bizarre car quand Garcia tournait à ça, ca te suffisait pour te dire qu'on aurait dû etre mieux classé 😀 Mais en effet 2 points par match c'est pas un rythme de champion (même sans QSG).

        Bref je te rejoins sur pas mal de points mais force pas le trait non plus. Plein de choses me saoulent encore chez Bosz mais y a quand même du mieux, c'est indéniable. Cela étant ca reste fragile si on se foire vs Monaco, Lens etc.

  4. Olyonn@is - mer 7 Sep 22 à 13 h 10

    En comptant effectivement nos 4matchs à domicile contre des cadors cette saison cette stats est tronqué effectivement...

    Signaler
  5. Philippeb - mer 7 Sep 22 à 15 h 33

    On arrive toujours à trouver des chiffres qui nous arrangent...Mais ils sont vrais :
    - 34 points en 19 matchs de la deuxième partie de saison dernière, ce qui est moyen moyen
    - le match à rejouer gagné contre OM, 3 points, très bien
    - et les 5 matchs pour 13 points cette saison ce qui est très bien aussi
    Ça fait bien un total de 50 points pour 25 matchs, soit 2 points par match, plutôt bon puisqu'il permet d'être en général entre la 2ème ( souvent) et la quatrième place en ligue 1.
    Ça montre en effet une progression nette par rapport au début de saison dernière.
    A tempérer :
    - 14 matchs à domicile et 11 à l'extérieur seulement, et des équipes faibles sur les matchs de cette saison.
    - et surtout on compare avec une première partie de saison très mauvaise avec 24 points en 18 match, soit le ratio minable de 1,33 par match.
    Mais c'est très encourageant quand même ! Plutôt meilleur que le ressenti en voyant les matchs...

    Signaler
    1. Tongariro - mer 7 Sep 22 à 16 h 07

      Et bah tu vois je suis totalement d'accord avec toi.
      Tes chiffres sont exacts et montrent quand même une réelle progression.
      Sachant qu'en 2022 y a quand même deux matchs pleins contre Porto aussi, un match pas mal à WH (mais évidemment un match honteux au retour, même si sans Lopes Caqueret et Paqueta en 1ère MT).
      Et dans le jeu ca reste bien mieux que fin 2021 (hormis le match vs Strasbourg, au PSG, la 1ère MT à Sainté et les 80 minutes à Nice, ainsi que la poules d'EL), ce qui nous a d'ailleurs permis d'etre 3eme attaque de L1 en fin de saison.
      Alors certes c'est loin d'être encore resplendissant mais Bosz a l'air moins perdu que fin 2021, c'est sûr (en même temps difficile de faire pire 😀 ).

      Signaler
      1. Philippeb - mer 7 Sep 22 à 16 h 22

        Il reste à voir ce que va donner notre défense pour être plus rassuré. Il semble qu'on ait progressé avec le n°6, Lepenant ou Tolisso, la stabilisation de Mendes c'est mieux, Tagliafico aussi. Et puis on a deux bons gardiens.
        Mais je pense toujours que la philosophie Bosz nous pénalise sur ce point et que Gusto serait formidable avec une défense centrale à 3 mais beaucoup moins sûr en 433. Et puis, en remplaçants, Boateng me semble hors jeu, et les deux autres on ne sait pas.

      2. Tongariro - mer 7 Sep 22 à 16 h 26

        Oui Tagliafico en ARG et Lepenant ou Tolisso en 6, ça fait quand même beaucoup de bien.
        Riou aussi, c'est clair.
        Bosz semble quand même moins perdu qu'à son arrivée, pour tout un tas de raisons sportives ou extra sportives.
        Maintenant je suis d'accord avec toi, tout cela reste fragile.
        Quant à Gusto je suis totalement d'accord, il serait mieux en défense à 5 (avec 3 DC) mais bon l'effectif actuel nous permet difficilement ça, vu que Diomandé DaSilva et Boateng apportent aucune garantie (déjà que Mendes en DC ca semble incommoder beaucoup de monde ici).
        Les matches à venir seront cruciaux.
        Si on se fait à nouveau manger défensivement vs Lorient, Monaco, Lens (j'enlève Paris, incroyable cette saison), forcément ca recassera la dynamique.
        Mais je pense que les ailes Gusto Tete et Tagliafico KTE apportent une dynamique importante au système de PB, que l'on ne pouvait pas avoir la saison dernière.

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut