La joie des joueurs de l’OL après leur succès contre Bordeaux (2022) (Photo by JEFF PACHOUD / AFP)

Face à Bordeaux (6-1), l'OL a fêté sa 1 500e victoire

En battant Bordeaux dimanche (6-1), l'OL est rentré dans un club assez fermé, celui des équipes françaises avec au moins 1 500 victoires au compteur.

Même si son palmarès ne s'est pas étoffé ces 10 dernières années, l'OL reste un club qui compte en France. Dimanche lors de la réception de Bordeaux, il a disputé le 3 265 matches de son histoire, toutes compétitions confondues. En écrasant les Girondins 6 à 1, l'Olympique lyonnais a remporté sa 1 500e victoire. 4 équipes seulement peuvent se vanter de faire au moins aussi bien, Marseille, Saint-Etienne, Monaco et... les Bordelais.


L'OL se rapproche des 1 000 victoires dans l'élite


Au total, le bilan contient aussi 780 nuls et 985 défaites comme l'indique le site spécialisé OL passé et présent. En pourcentage, cela revient à 45,9 % de succès, 23,9 % de partages des points et 30,2 revers. A noter que la formation rhodanienne n'est plus qu'à 2 victoires des 1 000 succès en D1 / Ligue 1.

8 commentaires
  1. Le_Lyonniste - lun 18 Avr 22 à 19 h 13

    Goire aux stats !

  2. Tikitaka55 - lun 18 Avr 22 à 20 h 23

    Le club me fait penser au film rocky 3.
    Ils ce sont embourgeoisé!
    Il grand temps qu'ils reviennent à ce qui faisait leur force, le combat et du coeur !

    Ils mettaient leurs coeur et leur tripes sur le terrain, que ce soit l'époque juninho comme celle des baby gones.

    A chaque fois que le club à voulu flamber 2010 à 2013 et de 2017 à 2022 ils ce sont ramassé.
    Tout comme le barca c'est effondré en sortant de leur philosophie et en achetant des joueurs de spectacle.

    Je suis pour le maintien de bozs.
    On voit bien que le problème ne vient pas de l'entraîneur, il y a eu genesio, garcia et maintenant bozs ce sont les mêmes mots.
    Alors il faut être fou pour espérer du changement en faisant inlassablement les mêmes choix.

    Il faut de la continuité +++ dans le sportif.
    Il faut donner à bozs, ce que guardiola à à city, ce que kloop à Liverpool et ce que wenger et ferguson ont eux dans leur temps, les clé total du sportif.

    Le souci majeur, pour moi vu de très loin c'est l'organisation hors terrain.
    J'ai le sentiment que Mr Aulas n'a plus les manettes, un peu comme la France dans l'union européenne.

    Il est la, ce montre fait de la figuratio, sert de paratonnerre mais son rôle semble limite et seulement emblématique.

    Qui est ponsot? Juriste, ayant commence sa carrière administrative au club de rudgby de toulon et à l'OL depuis 12 ans, où il s'occupait des negociations de contrat.
    Placé comme chaperon à juninho pour l'accompagner mais qui a finalement oeuvre à lui prendre sa place.
    Je n'ai aucune confiance en ce monsieur mais ça reste mon avis et ressenti.

    Sportivement et économiquement Aulas était un visionnaire et avait 2, 3 tour d'avance sauf qu'aujourd'hui ses concurrents rattrapé et commence à le dépasser.
    Il faut qu'il ce réinvente, pas sur qu'il y arrive seul.

    Sportivement nous avons les structures et l'académie pour y arriver maintenant il faut en faire notre phylosophie et notre adn.
    Un quota devrait être mis en place de minimum 60% de l'effectif soit formé au club.

    Je reste persuadé que le match face à westham ont le perd pas si on a les baby gones sur le terrain parce qu'ils auraient mis leur coeur sur le terrain, une envie de gagner et de ramener un trophée à la maison.

    Les joueurs actuel sont des salariés d'une entreprise, sans attache ni devoir collectif. Ils savent qu'ils partiront gagné leur argent ailleur.
    Attention tous ne sont pas à jeter.

    Je pense à toko, paqueta, caqueret, lukeba, dubois (oui il est pas au niveau mais il ce donne), lopes.
    C'est joueurs mettent de la grinta et de l'envie.
    A chaque match ils ont au moins le mérite d'avoir couru et essayer quelque chose.

    La saison prochaine sera intéressant à analyser quel virage va prendre l'institution.

    1. JUNi DU 36 - lun 18 Avr 22 à 21 h 02

      Bien d'accord avec toi à part pour les années 2010-2013, tu met les deux années de Rémi alors qu'il a récupéré toute la destruction que Puel a fait avant, d'autant que Rémi nous fait gagner quand même deux titres, même si il a eu le bonheur d'avoir des très bons joueurs sous ses ordres (ça aide pour gagner une coupe)
      Peut être que tu t'es trompé que tu voulais parlé des années du crispé ??

      1. Tikitaka55 - lun 18 Avr 22 à 23 h 17

        Tu as raison je parlais surtout des années après 2006, où ils ont commencé àcheter toute la filière lilloise a prix d'or.

    2. kazo le rouge - mar 19 Avr 22 à 8 h 58

      oui je partage aussi vos analyses
      en plus je pense que vouloir allez dans tous les domaines (basket , etc,OL LAND, etc..)
      pour devenir comme dit AULAS une institution!!! mdr!!! (language capitaliste à mort)

      en fait e^tre un très bon club de foot masculin et féminin ça suffisait grandement
      la folie des grandeurs à ses revers....on le voit depuis quelques années

  3. Dede passion 69 - lun 18 Avr 22 à 21 h 13

    Merci à O&L de citer une nouvelle fois le site d' OLPassePresent , le site le plus complet sur notre histoire, et celle d''aujourd'hui .

    Il nous faudra donc attendre le 23 avril et nos 2 victoires face à Brest et Montpellier, pour fêter la 1000ème en D1/ Ligue 1 !....😉

    A noter, que parmi les clubs historiques à 1500 victoires , on se retrouve avec 2 clubs qui résistent encore, et 2 qui sont à l'agonie .....
    Mais on nous annonce le pire !😉
    Ce qui me réjouit, c'est que l'on n'y trouve pas le QatarSG !....

    Bonne soirée.

    1. JUNi DU 36 - lun 18 Avr 22 à 22 h 50

      Paris doit pas être très loin

  4. kazo le rouge - mar 19 Avr 22 à 9 h 02

    paris est plus loin ...mais le club est plus récent mais à l indice nbre de victoires/nbre de matches c'est déjà le meilleur....comme en nombre de trophées
    bon la compétition depuis 2011 est largement faussée avec un club état
    c 'est la vie d aujourd hui du foot business , qui sert de danseuse aux friqués de ce monde en perdition

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut