Lyon’s French head coach Bruno Genosio looks on during the French L1 football match between Rennes and Lyon at Roazhon Park Stadium in Rennes, western France, on March 13, 2016. AFP PHOTO / DAMIEN MEYER / AFP PHOTO / DAMIEN MEYER

FC Séville - OL : Genesio regrette les occasions manquées

Lors de la conférence de presse d'après-match, Bruno Genesio n'était pas satisfait après la défaite de son équipe contre le FC Séville (0-1). Il pointe du doigt les occasions gâchées par les siens en première période.

À chaque fois la même rengaine. Quand il se déplace, l'OL éprouve toujours les mêmes difficultés à imposer son jeu sur toute la durée d'un match. Remuants lors du premier acte face au FC Séville (0-1), les Lyonnais n'auront presque pas existé dans le second. Un constat récurrent qui commence à agacer Bruno Genesio. "J'ai les mêmes impressions depuis quelques temps sur nos matches à l'extérieur, soupir l'entraîneur olympien lors de la conférence d'après-match. À savoir une première mi-temps plutôt accomplie avec des occasions pour ouvrir le score. Malheureusement, on n'arrive pas à le faire. Et une deuxième période où on a beaucoup trop subi la pression sévillane à mon goût, surtout à l'entame où on encaisse un but dans un de leurs temps forts. On n'arrive pas à marquer dans nos temps forts et on n'est pas capables de laisser passer l'orage quand on est dans des temps faibles. C'est très frustrant."

Les statistiques ne lui donnent pas tort : en première période, l'OL aura tenté neuf tirs tandis que les Sévillans ne s'y sont essayés qu'à trois reprises. Pas suffisants néanmoins pour prendre l'avantage. Un manque d'efficacité déjà aperçu à Dijon (2-4), contre Bordeaux (1-3), puis face à Lorient le week-end dernier (0-1) et qui a une nouvelle fois joué des tours aux Gones : "On a concédé beaucoup d'occasions en deuxième mi-temps, note Genesio. Pas tant que ça en première, où nous avons eu les meilleures opportunités. Dans ce genre de match très serré, on sait que l'équipe qui ouvre le score a un avantage psychologique. Après, on s'est davantage découverts, ce qui a laissé plus d'espaces à cette équipe qui a pu s'exprimer en contres pour nous poser quelques problèmes."

C'est au cours de la seconde période, au moment où son équipe a commencé à baisser le pied, que le FC Séville a ouvert la marque par l'intermédiaire de Wissam Ben Yedder. Un but sur lequel Anthony Lopes, parti un peu à l'aventure, n'est pas exempt de tout reproche. Mais Genesio ne blâme pas pour autant l'international portugais : "Je ne vais pas fustiger Antho (Lopes) ce soir, assure le technicien. Comme tous les joueurs il connait des passages à vide. Et puis, sur le but, la défense le laisse un peu tout seul, déplore-t-il. C'est avant tout un problème collectif qu'on doit régler tous ensemble. On doit davantage faire bloc quand on est sous pression, comme ce fut le cas en seconde période."

Mine de rien, l'OL enchaîne sa deuxième défaite consécutive à quelques jours du derby face à l'AS Saint-Etienne, pour un total de cinq revers en dix rencontres disputées depuis le début de la saison. Un bilan négatif quand on connait les ambitions du club aussi bien en championnat qu'en Ligue des champions. Justement, avec cette défaite, Lyon se trouve en mauvaise posture sur la scène européenne et cela ne risque pas de s'arranger avec la réception au Parc OL de la Juventus de Turin, vainqueur du Dinamo Zagreb (4-0) hier soir, le 18 octobre prochain. Pour Bruno Genesio, il ne faudra pas compter sur les matches contre la Vieille Dame pour espérer se qualifier en huitièmes de finale mais plutôt sur le match retour contre le club andalou, le 7 décembre. "Il y a de grandes chances pour qu'elle (la qualification) se joue lors du dernier match chez nous contre Séville, admet-il. Le goal average peut aussi être très important sur la confrontation directe et je pense que, ce soir, on a laissé échapper un point très précieux dans la course à la deuxième place. Mais on a montré qu'on pouvait lutter avec Séville. Il y a de l'optimisme, en plus on va récupérer des joueurs très importants pour nous. D'ici au match retour, je pense qu'on aura toutes nos armes." Et espérons que les Lyonnais auront appris, d'ici là, à régler la mire.

22 commentaires
  1. delgado69 - mer 28 Sep 16 à 16 h 31

    On regrette surtout que Aulas t'est choisi comme entraineur

  2. SapeCommeJallet - mer 28 Sep 16 à 16 h 44

    J'ai l'impression que tout le monde fait fausse route ( j’espère n'être pas seul à penser ça) Mais sérieusement? vous trouvez que contre Lorient Montpellier Bordeaux Marseille Zagreb et Séville nous avons été convaincant offensivement? Que l'on doit notre défaite au manque d'efficacité? J'ai pas vraiment eu l'impression qu'on ai été extrêmement dangereux collectivement.
    Depuis Dijon, il ne se passe rien. Il n'y a qu'à regarder les occasions : Essentiellement des tirs lointains sur les montants, ou des percées individuelles. Pire encore, imaginez que l'on retire Fekir sur les 2 derniers matchs.
    Comparé au Lyon 2014/2015 ou au Lyon de la 2ème partie 2015/2016 où l'adversaire (peu importe lequel) prenait vagues sur vagues et ne sortait pas de sa moitié de terrain.(en 2014 même quand Lacazette ou Fekir etait bléssé nous mettions Njie et c’était toujours autant efficace)
    La blessure de Lacazette n'en est pas la cause selon moi, nous sommes trop bas sur le terrain et pas assez présent dans la surface, c'est plus la philosophie de jeu, on retire des ailiers pour mettre des "Latéraux-ailiers", qui au final ne sont ni en défense ni attaque.
    Bon de toute façon au final, on perd donc...
    PS: Pour la qualif, si on prend pas de points à la Juv, c'est fini.

    1. Poyus - mer 28 Sep 16 à 16 h 57

      Je suis d'accord avec toi sur le fait qu'on s'en remet a des exploits de Fékir ou Tolisso pour avoir des occases, il n'y a pas de collectif.. Par contre je suis pas d'accord sur 2014, on pouvait être champion, quand Lacazette se blesse on enchaîne les mauvais résultats. Lacazette est indispensable depuis presque 3ans maintenant, car il sait tout faire, il sait garder le ballon comme fékir, percuter en vitesse pur comme cornet, frapper de loin comme Tolisso, et en plus de ça être un tueur et un renard des surfaces.. il ne faut pas s'en remettre à ça, mais sans Lacazette on est une équipe du niveau de Rennes/Bordeaux etc.. Avec lui je suis certain qu'on bat Dijon, l'OM et Lorient assez facilement et peut etre même Seville.. Revient Lacaz :'(

      1. SapeCommeJallet - mer 28 Sep 16 à 17 h 16

        Poyus je suis d'accord avec toi pour lacazette mais je ne parle pas de "marquer","gagner" ou "prendre des points", c'est sûr qu'en 2014, quand on mettais Njie à la place de Lacazette, on prenait moins de points .Je te parle juste du nombres d'occasions construites collectivement en 2014 avec Njie, après les mettre au fonds c'est autre chose.

  3. ol-91 - mer 28 Sep 16 à 16 h 56

    Ce n'était qu'un but d'écart, un seul ! Nous avons manqué nombre d'occasions, c'est sûr, mais l'adversaire sévillan aussi ! Et heureusement pour notre addition ! Pour n'importe quelle équipe, les buts ne sont pas faciles à placer. Mais ce n'est pas l'activité inlassable de Cornet ni la robustesse et l'habileté de Fekir qui nous a manqué. Depuis longtemps, l'équipe se repose sur un attaquant, parfois deux, et le laisse se débrouiller en terrain ennemi, en l'observant de loin. Quand on consent à venir le soutenir, c'est qu'il a réussi à conserver la balle mais c'est déjà trop tard, puisque l'adversaire défend alors à 8, au moins. Non seulement, on ne suit toujours pas les actions (c'est pourtant ce qui a permis à Séville de gagner...) mais on n'occupe pas l'espace intelligemment et des ballons sont trop vite repris par la défense qui lance des contre-attaques. Beaucoup de ballons échappés lors d'un tir au but ne sont pas récupérés et laissés au gardien ou au défenseur, sans rien faire.

    1. Poyus - mer 28 Sep 16 à 17 h 00

      Oui.. c'est pas un 3-5-2 c'est un 5-1-2--------2 ^^. Les attaquants sont beaucoup trop esseulé, on fait même pas monter le bloc.. c'est niveau district ça.. alors qu'on a des défenseur assez rapide pour se permettre de jouer haut..

  4. janot06 - mer 28 Sep 16 à 17 h 08

    @SapeCommeJallet
    D'abord, pourquoi on retirerait Fékir sur les deux derniers matchs ?
    Résonnement un peu curieux ! On peut aussi bien regretter l'absence de Lacazette dans ce cas.
    Ensuite, je ne suis pas d'accord avec toi sur le plan de l'efficacité ; il est certain qu'elle nous fait beaucoup défaut sur les premières mi-temps notamment. Les occasions, quand elles se présentent, et hier soir on en a eu, il faut les concrétiser en but, c'est le B.A BA du football.
    Ce que je regrette, comme le souligne et Nico et Genesio, c'est cette léthargie qui s'empare de nos joueurs quand on aborde la seconde mi-temps.
    J'aimerais beaucoup savoir ce qu'il se passe dans le vestiaire pour que notre équipe soit ainsi méconnaissable quand il s'agit de reprendre le match.
    Au-delà des défaillances de certains, il y a un effet de solidarité de groupe qui est absent.
    Pour le reste, je suis convaincu que Genesio fait du mieux qu'il peut avec les hommes qu'il a sous la main et compte-tenu de la rencontre ô combien importante face à nos chers voisins : voilà LE MATCH qu'il ne faudra non seulement pas perdre mais surtout gagner.

    1. SapeCommeJallet - mer 28 Sep 16 à 17 h 41

      Janot06, pour ce qui est du raisonnement "sans fekir" je t'avoue que c'est un peu fantaisiste, on l'a dans l'equipe et j'en suis bien content mais c’était surtout pour te montrer l'absence d'occasions si ce n'est des exploits individuelles.
      Je comprends aussi le fait que tu vois des barres, des poteaux...donc des occasions sur ce match. Mais regardes y de plus près et essaie de voir plus loin que ce match là en particulier, ces exploits et tirs lointains ne se réitéreront pas sur une saison ou alors faut revoir à la baisse nos ambitions. Imagines que demain Valbuena tente 16 frappes de 25 mètres et touche la barre sur la 17ème, tu vas réellement te dire "On est satisfait offensivement mais on a manqué d'efficacité". Pour un club comme l'OL, je ne pense pas.
      On est d'accord sur le fait que Génésio fait ce qu'il peut avec les joueurs qu'il a et je pense que le derby, nous allons le gagner car c'est le seul match qui motive réellement les joueurs formés aux clubs, comme la saison passée ou nous étions catastrophique en LDC, nous avions battus les verts 3-0...puis nous étions redevenus catastrophiques les 3 mois suivants.

  5. juni_gone - mer 28 Sep 16 à 17 h 15

    Bruno Genesio préfère montrer du doigt ses joueurs plutôt que de parler de ces choix tactiques. Les occasions de notre équipe sont uniquement le fait d'exploit individuel, sans véritable construction ni cohésion d'équipe. Pour rejoindre certains commentaires, cette défense à 5 car il s'agit bien la d'une défense à 5 et non d'un 3-5-2 nous fragilise énormément sur les cotés, le jeu offensif reposant en grande partie sur les montées des latéraux, impose à ces derniers de jouer un rôle de piston durant 90 minutes, résultat des courses des brèches dans le dos des latéraux que nos défenseurs centraux de par leur niveau actuel (ou tout court) sont bien incapable de colmater. Quizz de Manana que j'ai trouvé super intéressant à Lorient !!! ? Quizz également de Toussart qui possède un Gonalon dans chaque jambe. Ces 2 joueurs sont peut être trop bon pour M. Genesio ...et les corners, on en parle ?

    1. SapeCommeJallet - mer 28 Sep 16 à 17 h 51

      Effectivement les corners c'est une catastrophe...On oublie en générale de le signaler ici parce que c'est un fait de jeu minime et qu'il y a plus important mais je te rejoins là dessus, on a l'impression de pouvoir tenter 100 corners, on en marquera pas 1 seul, d'ailleurs on en prendra que très peut de la tête.
      C'est fou comment on peut négliger ce domaine alors que dans l'histoire il y a eu des grands matchs décisifs (coupe du monde ou LDC) qui ont été remportés avec un 1 seule but de la tête sur corner ou même des maintiens acquis comme Angers avec pour la plupart que des buts dans le domaine aériens.

  6. s.k - mer 28 Sep 16 à 17 h 35

    Bien sur le manque de réalisme facile de pointer cela du doigt mais le problème est ailleurs je suis désolé le 352 ou 532 c'est du grand n'importe quoi et cela soulève une question Genesio sait 'il ou il va ? a t il un vrai projet de jeu ?
    je me pose la question
    je n'oublie pas qu'il a beaucoup fait l'année dernière dans notre remontée mais le debut de saison qu'on fait avec une équipe qui n'a pas changé je trouve cela inadmissible
    bien sur il y a des blesses je ne l'oublie pas mais il a eut quelques mois pour anticiper tous ces cas de figures
    et parlons des choix je suis désolé mais Nkoulou et Morel ce n'est pas possible il ne faut pas être bien malin pour comprendre que ces 2 joueurs n'ont pas le niveau
    Et le recrutement soulève des questions Rybus est très moyen Aulas aurait du sortir le chéquier pour prendre Guerrero quand on a des ambitions élevés on s'en donne les moyens recruté discount n'apporte rien sinon ça se saurait quelques fois on peut faire des coups je suis d'accord mais tout misé sur des transferts de ce genre quand on se dit un club avec des ambitions c'est limite
    Genesio pour moi est un pion de Aulas il dit amen a tout ce qu'il dit et cela ne peut pas fonctionner comme ça Aulas gère bien la partie économique mais Genesio ne doit pas se laisser faire sur l'aspect sportif

  7. HackHacksDead - mer 28 Sep 16 à 17 h 36

    Je trouve que Lyon, s'ils sont reversés en C3 seront à leur place. Autant aller en C3 et la jouer à fond en s'inspirant justement d'un club comme Séville. Chose que les clubs français ne font jamais. On met la C3 de côté au profis d'une qualif en ligue dèch', mais au final dès qu'ils y sont ils terminent 4ème, 3ème au mieux, des poules et encore s'ils passent les barrages. On est pas taillé pour la C1 : pas un entraîneur de stature internationale (pour moi, même pas nationale), mercato mal fait (très mauvaise cellule de recrutement, il faudrait avoir un réel directeur sportif et de mon point de vue Flo Maurice n'est plus à la hauteur niveau recrutement) ... etc
    Bref si on fait un beau parcours en C3 et qu'on s'y met à fond à chaque fois peut-être que dans deux-trois ans on la gagne. Et avec cette politique de club (compter sur son centre de formation) ce serait vraiment une belle performance. Qui nous permettrait enfin d'envisager un réel parcours en ligue des champion et ce sur la durée ! Laissons la ligue dèch à Paris et Monaco pour l'instant, eux arrivent à faire quelque chose au moins. Revoyons nos ambitions et misons sur la C3 pour commencer. Championnat + C3 y'a déjà de quoi faire ... Voilà ce que je pense en tout cas.

    1. SapeCommeJallet - mer 28 Sep 16 à 17 h 55

      Surtout qu'en 2018 la finale de C3 aura probablement lieu au Parc OL, ça motive.

  8. jeepy - mer 28 Sep 16 à 18 h 03

    Bravo Bruno ! Belle analyse ! Nous pensons comme toi ...' Mais toi tu as le pouvoir de décision alors pourquoi reste tu Spectateur ? Ton schema tactique est nul ...et tu t'entete dans ce systeme ! Tu fais les mauvais choix.... Mamana , Tousart, doivent être titulaires... Dehors les Morel, Guezzal, Gonalons, Valbuena. Dis aussi a tes joueurs que le foot est un jeu d'equipe et non individuel....ce qui a pour conséquence de la solidarité .... De plus les latéraux ne sont pas des ailiers. Ce qui expliquent la fébrilité des autres défenseurs du fait de leur absence à leur poste. Soit un coach à poigne ... Te laisses influencer par la camaraderie.... Alors la, oui ce sera la gagne ....

  9. ol-91 - mer 28 Sep 16 à 23 h 08

    L'OL ne fera jamais rien en C3. Le groupe s'est depuis longtemps imprégné de l'idée forte que le but ultime d'un joueur est de jouer la C1. Il sera difficile de briser un rêve.

    1. OLVictory - jeu 29 Sep 16 à 8 h 07

      Ca reste quand même la compétition où on pourrait s'exprimer le mieux.

  10. OLVictory - jeu 29 Sep 16 à 8 h 05

    Genesio regrette les occasions manquées, moi je regrette l'impro permanente.
    Vous trouvez normal que Gaspar qui était pressenti comme titulaire pour le match de LDC n'était même pas remplaçant au match précédent contre Lorient ?
    La seule explication c'est que la décision à été improvisée après le match de L1, et le joueur bombardé titulaire sans préparation et avec une mise en place à l'arrache pendant une heure à l'entrainement précédent le match juste avant de prendre l'avion.
    Son apport offensif n'a vraiment pas été bon dans ce match, avec une seule occasion créée et un pourcentage de passes réussies le plus faible de l'équipe, mais je ne crois pas que ça soit de sa faute.
    Quand on a un Rafael sans remplaçant et vu le passif médical du joueur, n'importe peut se douter qu'il va se péter si on le fait jouer tout le temps avec 7 matchs en 3 semaines. On voit maintenant qu'il avait un remplaçant potentiel, comment le staff a pu passer à côté sans s'en apercevoir jusqu'à la veille d'un match crucial ?
    Comment a-t'on pu laisser Genesio faire ça alors qu'il y a deux conseillers au club, BL et GH, qui sont en principe payés pour ça ? Mais peut-être que les deux conseillers n'étaient pas d'accord et de fait leurs conseils n'avaient pas de cohérence. C'est une simple supposition...
    Gaspar c'est pas une affaire d'état, mais ça montre le fonctionnement actuel du club.

  11. Monrne - jeu 29 Sep 16 à 8 h 53

    Entièrement d'accord avec toi OLV Gaspard m'a bien plu Mais il a effectivement était lancé dans le grand bain Sans préparation.malheureusement ce n'est pas le seul poste en question.On peut trouver des similitudes devant par exemple Perrin toujours dans le groupe et qui ne joue jamais ne pouvez t-on pas tenter quelque chose contre Lorient plutôt que de voir un duo Valbuena/Fekir Et puis une autre question qui me taraude pourquoi les jeunes qui sont bons sont-ils systematiquement absent des grands rendez-vous.Je pense à Mamana,Toussart et Diakabi

    1. OLVictory - jeu 29 Sep 16 à 9 h 06

      Oui c'est vrai, on avait l'occasion de faire jouer Perrin à son vrai poste, c'était l'occasion de la voir, même en remplaçant.

  12. Monrne - jeu 29 Sep 16 à 9 h 02

    Le manque d'expérience on va t-on me dire .si c'est pour cela et uniquement que l'on fait jouer Mapou,Nkoulou,Gonalons,Rafael et de tant à autre Valbuena pas étonnant que çà ne marche pas.Si un joueur est meilleur même avec moins d'expérience il apportera plus.Bien évidemment il faut le préparer par du temps de jeu et de l'encadrement psychologique.

    1. OLVictory - jeu 29 Sep 16 à 9 h 09

      Manque d'expérience ou manque d'anticipation des problèmes. C'est compliqué de faire entrer un jeune novice deux jours avant un match important. Mais est-ce que nos problèmes étaient si difficiles à prévoir ? Le café du commerce y est bien arrivé.

  13. Monrne - jeu 29 Sep 16 à 9 h 04

    Turn over et saine concurrence pas toujours les mêmes qui plus est Quand ils sont mauvais.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
  • Mopi do Brasil OL : Aulas tacle Juninho au sujet de Cherki
    C'est pour cela que Tousart lui-même a dit il y a quelques jours qu'il a beaucoup de respect et d'affection pour Juni, que leur relation a été très bonne. Le…
  • Mopi do Brasil OL : Aulas tacle Juninho au sujet de Cherki
    @cavegone Là, tu deviens de mauvaise foi. Il y a des arguments qui sont présentés ici tous les jours pour justifier que le maintien d'Aulas à la présidence du club…
  • Mopi do Brasil OL : Aulas tacle Juninho au sujet de Cherki
    C'est pas de l'ingratitude, mais il est de plus en plus insupportable. On ne va pas se forcer à apprécier ce qu'il devient, coute que coute, parce qu'on a fortement…
  • Mopi do Brasil OL : Aulas tacle Juninho au sujet de Cherki
    Aulas dit ça juste pour faire croire que Jeffinho est un crack. Tous les socios de Botafogo s'en foute de son départ car c'est un pari qu'ils jugent trop risqué.…
  • Mopi do Brasil OL : Aulas tacle Juninho au sujet de Cherki
    Aulas embrasse surtout l'argent qu'il a retiré de l'OL le mois dernier, en vendant ses parts et celles de ses co-actionnaires au delà des valorisations les plus hautes, de sorte…
  • Mopi do Brasil OL : Aulas tacle Juninho au sujet de Cherki
    C'est de l'analyse de très haute volée. Ça donne envie de créer des emplois en France, de prendre des risques, de sacrifier sa vie privée, car oui, être entrepreneur, c'est…
  • Olympien First OL - Mercato : Aulas raconte ses discussions avec le PSG pour Cherki
    Je pense qu'il ne faut pas "surinterpréter" les propos de Jean-Michel Aulas, et systématiquement à charge. Effectivement, la proposition du PSG était vraiment faible (un peu comme pour le rachat…
  • Tongariro OL : Aulas tacle Juninho au sujet de Cherki
    "Après 22ieme ou 3ieme osef ça n’a aucune importance puisque les carrières durent beaucoup plus longtemps maintenant." Ouai après là en l'occurrence ses deux rivaux sont à peu près contemporains…
Faire défiler vers le haut