Grand Stade : pas de naming avant 2017 ?

Dans une interview à Newstank, Jean-Michel Aulas a émis la possibilité d'un naming après l'ouverture du stade, faute de propositions.

Si le naming est une façon courante de financer son stade en Europe, la France peine à attirer les annonceurs. Pour le moment en Ligue 1, seul l'OGC Nice et l'assureur Allianz ont réussi à trouver un arrangement. Pour le futur stade de l'Olympique lyonnais, ce fonctionnement sera une nécessité. Pourtant, les prétendants ne sont pas très nombreux pour le moment : "On souhaite un naming cohérent avec ceux des plus grands stades européens de l'ordre de 100 ME sur 10 à 15 ans. Ce ne sera ni un naming de PPP, ni un naming d'un stade déjà existant. C'est le naming d'un stade proche des deux aéroports de Lyon, également relié aux deux gares par tramway, et situé en bordure de la Rocade Est (100 000 véhicules / jour). Donc en termes de visibilité, c'est unique. Celui qui aura le naming pourrait également avoir le sponsoring maillot. Cet annonceur discutera avec un seul interlocuteur, propriétaire du stade et de l'équipe."

La recherche du sponsor parfait risque de prendre du temps : "S'il faut attendre 2017, ce sera possible Notre naming est unique et ambitieux. J'espère que le naming sera effectif au 01/01/2016, mais s'il faut attendre 2017, ce sera possible, nous n'avons pas d'urgence. Dans l'équation, il faut que le naming soit là au moment où nous allons re-financer le stade. Avoir son nom associé au plus beau et au plus connecté des stades européens n'est pas anodin".

11 commentaires
  1. Frimmy69 - ven 27 Mar 15 à 16 h 36

    Ce serait étonnant, mais apparemment à Bordeaux aussi les propositions ne se bousculent pas ...

  2. OL48 - ven 27 Mar 15 à 17 h 23

    Je pense qu'Aulas espère un naming international de type qatari.

  3. Frimmy69 - ven 27 Mar 15 à 17 h 41

    Mouais je sais pas ... Personnellement j'espère autre chose qu'un naming qatari, russe etc ...

    1. OL48 - ven 27 Mar 15 à 17 h 58

      Tu raisonnes avec le cœur.
      Aulas de par son poste a l'obligation de raisonner avec le porte monnaie.

      1. Frimmy69 - ven 27 Mar 15 à 18 h 30

        Oui je sais 🙂 Et je pense bien qu'Aulas n'acceptera que la meilleure proposition !
        Mais comme je n'adhère pas vraiment au modèle parisien, j'ai un peu de mal à imaginer un QSI Stadium par exemple. Ca mettrait un petit coup au projet "équipe lyonnaise" en terme d'image ...

      2. goneol - ven 27 Mar 15 à 18 h 42

        A Lyon, je ne pense pas que n'importe quel joueur puisse être acheté, même talentueux, il faut coller un peu aux valeurs du Club. Je pense que ce sera pareil pour le sponsor, à moins que JMA n'ait vraiment pas le choix, ce que je ne lui souhaite pas.
        Ça correspond un peu à ce que dit Frimmy69.

  4. dada - ven 27 Mar 15 à 17 h 48

    pas facile de trouver un grand candidat, surtout qu'il attend que le club retrouve l'europe, pour la L1 ce n'est pas assez rentable pour un investisseur vu l'attente olgroupe

  5. goneol - ven 27 Mar 15 à 18 h 35

    De toute façon, il faut déjà attendre de voir le classement final, LDC ou pas, et le mercato d'été qui va montrer les ambitions du Club, ensuite seulement, si tout se passe bien, d'éventuels sponsors pourront pointer le bout de leur nez.

  6. Hiro Nakamura - ven 27 Mar 15 à 18 h 36

    JMA a déclaré il y a peu de temps qu'il privilégiait pour le naming un partenariat avec une entreprise française. Alors évidemment il ira forcément vers le plus offrant mais je pense qu'il prend du temps pour discuter avec les marques française et qu'il tente de les convaincre de se lancer dans cette opération.

    1. Slaimer - ven 27 Mar 15 à 20 h 42

      Oui c'était même sur O&L, il a dit qu'en priorité se serait une entreprise française.

  7. OL 19 - ven 27 Mar 15 à 23 h 35

    Il n'y a pas 10 000 entreprises françaises qui sont prêtes à investir d'aussi grosse somme...La FDJ ??

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut