Juve – OL (Photo by Marco BERTORELLO / AFP)

Juventus - OL (2-1) : les Fenottes se sont sabordées toutes seules

Prudent avant la rencontre, l’OL a dominé avant de lâcher ce match en l'espace de dix minutes. Battues par la Juventus (2-1), les Fenottes vont devoir cravacher pour accrocher la qualification.

Il ne fallait pas être en retard, mercredi soir. Dans des rencontres qui offrent souvent des rounds d’observation, l’Olympique lyonnais et la Juventus Turin ont plutôt attaqué pied au plancher. Après quelques secondes, Catarino Macario s’est retrouvée étrangement seule dans la surface mais l’Américaine a vu sa frappe s’envoler. Le décor a été planté et dans la continuité, l’OL n’a pas été loin de se lancer dans une rencontre compliquée après une relance de Bouhaddi directement dans le dos de Renard. Fort heureusement, Hurtig, tellement pressée d’ouvrir le score, a trop croisé sa frappe.

Une piqure de rappel pour les filles de Bompastor, la seule dans le premier acte. Plus d’un an après avoir croisé le fer en seizièmes de finale de cette compétition, l’opposition entre les Lyonnaises et les Turinoises a été bien plus déséquilibrée avec une domination des Fenottes. L’ouverture du score de Macario (8e) a validé cette domination mais aussi ce sentiment d’attaque-défense. Pour le premier quart de son histoire, la Juve n’a rien montré pendant plus d'une heure.


L'exclusion de Carpenter a tout changé


Réputé pour son jeu porté vers l’offensif, Joe Montemurro a été muselé par son homologue Bompastor avant que les faits de jeu ne tournent en faveur du coach turinois. En misant sur la titularisation de Damaris Egurrola, la coach lyonnaise a eu le nez fin. Malgré son absence de rythme, l’Espagnole a parfaitement joué son rôle de sentinelle que ce soit offensivement en étant au départ des actions que défensivement en réduisant au silence Rosucci. Toutes en maitrise, les joueuses de l’OL ont dominé les débats mais il y a très certainement manqué un peu plus de vitesse dans les transmissions pour se mettre complètement à l’abris. Et l'exclusion de Carpenter à l'heure de jeu après un mauvais réflexe a redonné espoir à une formation italienne qui donnait l'impression de ne plus en avoir.

La barre de Cernoia (64e) l'a d'ailleurs rappelé et en l'espace de dix minutes, l'OL s'est sabordé tout seul. Un rouge puis une faute de main de Bouhaddi plus tard, la Juventus Turin est revenue dans ce match... A ce stade de la compétition, chaque erreur se paye cash et la physionomie s'est complètement inversée avec un deuxième but turinois par Bonfantini (2-1, 83e). Comme souvent cette saison, les contre-performances lyonnaises se font à l'extérieur... Si l'OL veut prouver qu'il est encore un grand d'Europe, il va falloir se retrousser les manches. Punies par leurs erreurs, les Lyonnaises n'ont pas d'autres choix, le 31 mars prochain.

15 commentaires
  1. OL-91 - mer 23 Mar 22 à 20 h 47

    Un stupide lâcher de ballon et un stupide rouge, puis un collectif qui a fondu. À cause d'être réduites à 10 ? Tout de même... nous sommes en LDC... Peut-être une équipe vieillissante ?

    1. undeuxtrois - mer 23 Mar 22 à 21 h 04

      Une leader indisponible pour ce match... L'autre la tête baissée à la 65e (et peut-être déjà ailleurs ?). Mais bon, apparemment, le staff connaît tout du football et sait mieux que tout le monde, donc le match retour devrait être une balade de santé !

      1. Dede passion 69 - mer 23 Mar 22 à 21 h 10

        C'est marrant, parce que toi, on te voit toujours après les matchs, mais JAMAIS AVANT !
        Encore un roi du yaka, yzauraidu, !!!!!👎

      2. undeuxtrois - mer 23 Mar 22 à 22 h 03

        Je peux être là avant avec plaisir. Le contenu ne changera pas trop. J'avais misé sur une surprise de la Juventus, peut-être plutôt un nul. La Juve est une équipe préparée, tactiquement en place. Il n'y a pas le talent nécessaire à 11 v 11 pour inquiéter durablement une équipe comme l'OL. Mais un petit détail... Et hop.

        Donc il n'y a pas "yaka", "yzauraidu", y'a une équipe qui est en panique quand ça ne tourne pas rond pour elles. Pour autant, je pense que l'OL se qualifiera car ils retrouveront Hegerberg en bonne santé, ainsi qu'une semaine d'entraînement de + pour des joueuses comme Damaris. Mais alors qu'il semblait y avoir une réelle unité dans l'équipe en première partie de saison, tout semble désintégré depuis quelques temps.

        Maintenant, s'il est impossible de commenter quoi que ce soit, autant fermer les commentaires lors des matchs moyens et ne garder que les bons matchs.

  2. dede74 - mer 23 Mar 22 à 20 h 48

    Inadmissible, incroyable ! Que d'erreurs les filles, ce n'est pas normal, il y a vraiment quelque chose qui ne va plus, depuis quelques temps.
    Sarah n'est pas exempte de tous reproches, deux erreurs grossières, de sa part, le reste de l'équipe, en deça de leurs qualités habituelles ! il faudra être fortes au retour,très fortes car, on a vu que la défense turinoise, est à l'image de toutes les équipes italiennes.
    Impatient de voir le match retour.

  3. dede74 - mer 23 Mar 22 à 20 h 52

    Ne nous plaignons pas, cela aurait pu être pire si les italiennes avaient marqué sur la première erreur de Sarah !

  4. jeepy - mer 23 Mar 22 à 20 h 56

    Le même mal que les Hommes .... aucun tir cadrė... des longues balles inutiles et des centres ratés.. mais où est passé ce jeu merveilleux sous l'ère Pedros ?

  5. OL-91 - mer 23 Mar 22 à 20 h 58

    Des passes inutiles ou plutôt utiles à l'adversaire qui a le temps de se replacer en défense.

  6. OL-91 - mer 23 Mar 22 à 20 h 59

    Il paraît que ce ne peut pas être la faute du coach...

  7. Poupette38 - mer 23 Mar 22 à 21 h 01

    Comment se saborder alors que les italiennes étaient inoffensives 😡

    2 boulets : Carpenter et Sarah 😡

    Le ballon était sorti non ? sur certaine vue j'ai eu l'impression . Pour OLPLAY il est sorti mais bon .

    1. OL-91 - mer 23 Mar 22 à 21 h 13

      Pour les Italiens, tout est bon, pas vu pas pris.

    2. Le Bon - mer 23 Mar 22 à 21 h 57

      Oui le ballon était sorti, et hier le Barça a bénéficié d'un pénalty très généreux.
      La Var c'est bien... à condition que ceux qui la pilotent soient au niveau.

    3. mmc1789 - jeu 24 Mar 22 à 0 h 32

      @poupette38 : le mot juste est boulette, pas boulet .. ou alors, le boulet est celui qui rédige le post derrière le clavier .. que Bouhaddi fasse 2 grosses boulettes et un match mauvais, ok mais de là à parler de boulet

      Quand à Carpenter, je n'ai pas du voir le même match, les dédoublements, les retours défensifs, les débordements, l'avant-dernière passe du but

      J'ai vu une équipe qui n'a juste pas réussi à scorer, mais qui a dominé sur l'attaque de balle, la manière de faire le pressing efficace, le contrôle du match .. jusqu'à la 60e, 11 tirs avec 4 cadrés vs 3 pour la Juve

      Et si à la mi-temps il y a 2 ou 3 buts, ce n'est pas volé

      Pas vu-pas pris, comme thierry

  8. DrNelson - mer 23 Mar 22 à 22 h 26

    Triste soirée.
    Mais ayons confiance, elles se rattraperont au match retour avec la manière !

  9. Darn - jeu 24 Mar 22 à 12 h 49

    Cela sent clairement la fin de règne...

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut