(Photo by LOIC VENANCE / AFP)

La Gantoise – OL (2-3) : l’analyse de Rudi Garcia

L’Olympique lyonnais s’est imposé face à La Gantoise ce mercredi à la Ghelamco Arena (2-3). À l’issue de la rencontre, Rudi Garcia est revenu sur la prestation de ses joueurs. Ce dernier est dans l’ensemble satisfait mais regrette la fin de match où l’OL s’est fait peur.

En déplacement en Belgique, l’OL remporte son cinquième match amical face à la deuxième équipe de Jupiler Pro League, La Gantoise (2-3) Les buts inscrits par Karl Toko-Ekambi (21’), Bertrand Traoré (41’) et Melvin Bard (49’) permettent aux joueurs d’enchaîner un deuxième succès consécutif, après la victoire face au Celtic (2-1)

En fin de match, Rudi Garcia s’est exprimé au micro d’OLTV sur la prestation livrée par ses joueurs. Il se dit dans l’ensemble satisfait du résultat face à une équipe difficile à dominer. « Le premier point positif est d’avoir gagné. Ce n’est jamais simple en Belgique et encore moins à La Gantoise. Lyon est déjà venu en Ligue des champions, je suis venu avec le LOSC en Europa League. C’est toujours difficile de faire un résultat ici. »

L’entraîneur de l’OL revient également sur les trois buts lyonnais, avec notamment le premier pour le jeune Melvin Bard (19 ans). Rudi Garcia évoque également avec déception les deux penalties concédés par l’OL. « On a marqué trois buts magnifiques (Toko-Ekambi, Traoré, Bard). Ce sont de grosses satisfactions. Il y a encore quelques réglages à peaufiner, notamment sur les deux interventions dans la surface qui ont coûté deux penalties alors que l’adversaire n’a pas eu une seule occasion », a-t-il déclaré.

Le coach Garcia se dit également convaincu des performances de son équipe depuis quelques matchs et souligne une cohérence dans le jeu. « Que ce soit le contenu contre le Celtic et celui face à La Gantoise, c’est cohérent et la manière est bonne. Il y a quelques détails négatifs à gommer. »

« On aura le droit à aucune erreur »

Bien que l’OL s’impose contre La Gantoise, Rudi Garcia se prononce également sur la fin de match de l’OL qui se relâche dans le dernier quart d’heure, heureusement sans conséquence. « J’ai trouvé qu’on a un peu baissé le pied à la fin du match. La Gantoise a touché la barre transversale dans le dernier quart d’heure. Ils ont également eu une situation dangereuse que Joachim Andersen sauve. »

L’entraîneur lyonnais souligne néanmoins la réaction rapide de ses joueurs après l’égalisation des hommes de Jess Thorup. « Ce qui est bien c’est qu’on a vu cette équipe belge revenir à 1-1 sur le penalty. Malheureusement pour Ciprian Tatarusanu, on n’a pas pu l’aider à sauver ce but mais on a tout de suite doublé la mise avant la pause. J’ai demandé aux garçons de réagir à cette égalisation et ils l’ont fait. »

Enfin, Rudi Garcia se projette sur les futures échéances de l’OL en Coupe de la Ligue et en Ligue des champions en indiquant que la moindre erreur pourrait s’avérer fatale. « Contre Paris et la Juventus, on aura le droit à aucune erreur. Ces détails sont importants et il faut progresser là-dessus. »

14 commentaires
  1. fidelalol - jeu 23 Juil 20 à 10 h 49

    "Il y a encore quelques réglages à peaufiner"
    " Il y a quelques détails négatifs à gommer. »
    Tout dans l'euphémisme avec Rudi!
    J'ai vu pour la premiere fois depuis la reprise un match de L'OL et je n'ai vu aucun changement dans le jeu par rapport à avant .Les memes joueurs commettent les memes erreurs.Alors oui Mendes bien meilleur,Bard et Cherki ont fait du bien en 2eme,mais la défense est toujours aussi peu sereine.Je suis quand meme inquiet pour cette saison où aucune certitude se dégage .De plus ,il est trop tard maintenant pour dégager une équipe type performante avant le PSG et la Juve,alors tous à Fourvière pour bruler un cierge!

    1. Tati974 - jeu 23 Juil 20 à 14 h 12

      donc qu'il y à du changements s'est bien ça

  2. juniryu69 - jeu 23 Juil 20 à 11 h 06

    Il met des oeillères le Rudi.
    Pourquoi s'obstine t'il avec les peintres (Cornet, Traoré, Rafael, Marçal et Marcelo). Certes Garcia fait partie des entraîneurs formés par Domenech qui prêche les dégueulasse 4231 et 532, mais au bout d'un moment faut se rendre à l'évidence et mettre en place un système de jeu qui met en valeur les joueurs. Avec l'effectif présent un 442 losange serait génial, ça donnerait :
    Lopes -
    Dubois, Andersen, Denayer, Bard
    JRA, Guimaraes, T.Mendes, Aouar
    Memphis, Dembele
    Remplaçants : Koné, Diamonde, Caqueret, Jean Lucas, Cherki, Toko-Ekambi et Kadewere.
    Il faut juste dégraisser les indésirables et cette équipe pourrait battre n'importe quelle équipe adverses.

    1. Juninho Pernambucano - jeu 23 Juil 20 à 11 h 44

      100% d'accord et ce 442 losange la genese l'avait mis en place cette fameuse fin de saison ou Memphis empilait les buts avec une qualif sur le fil en ldc.
      Avec ce quatuor au milieu et ce duo devant l'equipe serait très forte

      1. Tati974 - jeu 23 Juil 20 à 14 h 18

        quoi qu'il fasse n'importes quelle systhèmes avec vous il aura toujour tord s'il avait joué en 442 vous aurier dit qu'il fallais joué en 352 et anssi de suite laisser lui finir la saison et après on verra

    2. natjuni - jeu 23 Juil 20 à 11 h 55

      Je pense que ce système serait en effet plus adapté. Notamment avec des joueurs comme JRA, Caqueret qui par leur abattage pourrait de manière différente faire le travail défensif et offensif (à l'image du positionnement de milieu "relayeur" de Matuidi en EDF).
      L'un avec plus explosibilité (JRA) et l'autre par sa qualité de passe (Maxence)

      Je crois beaucoup au "couple" sur les couloirs, pas assez travaillé les années passés, préférant tout le temps mettre l’ailier sur son mauvais pied pour piquer dans l'axe.
      Des Dubois avec Memphis ou des Bard/KTE pourraient bien travailler ensemble.

      Voici ma compo pour l'année prochaine (même si je pense qu'Aouar partira)

      Lopes
      Dubois, Recrue, Denayer, Bard/Koné
      Guimaraes/Mendes
      JRA Caqueret/Mendes
      Aouar/Cherki/Caqueret
      Memphis Kadewere/KTE

      1. Juninho Pernambucano - jeu 23 Juil 20 à 13 h 02

        dembélé part , c'est acquis ?

      2. Moimoi - jeu 23 Juil 20 à 13 h 13

        Non, mais Moussa et Houssem sont certainement sur le haut de la pile des potentiels départs.

    3. alexx - jeu 23 Juil 20 à 19 h 26

      Mdr encore quelqu'un qui veut faire le connaisseur....
      Garcia est un entraineur connu pour son.......... 4-3-3.
      Alors dire qu'il fait du Domeneche avec les systèmes que tu dis, alors qu'il n'es pas connu pour ça...c'est dire ta crédibilité !

      Le 442 losange est un système sympa, mais très dur à maitriser, surtout sur toute une saison.
      Demande toi pourquoi on le voit si peu...

      Néanmoins rien n'empeche de penser d'une 352 en 442 losange au cours d'un match selon le déroulement.

  3. natjuni - jeu 23 Juil 20 à 11 h 41

    Les -:
    Andersen, il se cache, il est lent, ne réussit que ses passes latérales. Bonus pénalty.
    Rafael, malgré son abattage, il est de plus en plus approximatif et souvent à la limite

    Traoré ne progressera jamais, sans QI football et lucidité c'est difficile ce sport magré son talent

    Reine-Adelaide malgré sa magnifique passe dé, je les trouvais assez brouillons techniquement.

    Les +:

    Brad, solide on dirait un joueur experimenté avec un but en plus!

    TKE: Il n'a pas les aptitudes du beau footballeur mais il est très précieux, il mange les espaces, fatigues les adversaires, créer des décalages et marque

    Mendes a été plutot convaincant

    Caqueret a grapillé énormément de second ballons.

    1. cavegone - jeu 23 Juil 20 à 13 h 36

      "sans QI football" jusque là j'étais plus que d'accord avec toi NatJuni, mais la notion de QI foot elle n'a pas de sens, ni technique (= biomécanique), ni tactique (travail de l'entraineur) ni physique (travail avec préparateur) ni mental (travail avec préparateur mental).
      Disons les choses : le problème c'est le QI tout court.
      Je veux dire quand on est bête comme une baraque à frite (avec tout le respect que j'ai pour ces lieux conviviaux du Nord) on est, dans le haut niveau, parfois peu conscient qu'il faut agir sur ces 4 piliers de la performance.
      Ne donnons pas à Daniel Riolo du crédit en répétant ses absurdités.
      Traoré, et ça s'entend lors de ses interviews d'après matchs, il a une capacité intellectuelle limitée point.
      Alors pour ce genre de joueurs, il faut limiter les consignes à des choses claires et concises, les suivre au quotidien pour ne pas qu'il lachent les programmes d'entrainements sur les aspects techniques et physiques, mais surtout et c'est là qu'en France on a parfois du mal à le faire, obliger le suivi par un coach mental.
      Tu peux pas dire que Traoré est bien coaché mentalement quand on le voit se cacher littéralement pendant certains matchs.
      S'il est un peu simple, et bien l'OL aurait dû s'en rendre compte, et évidemment ne doit pas lui demander les mêmes choses qu'à un Memphis ou Bruno Guimaraes, qui clairement sont mieux pourvus intellectuellement, et n'ont certainement pas besoin de coach mentaux, ou moins.
      Pour conclure, faire des choix rapides et pertinents c'est pas du QI foot, c'est des automatismes travaillés à l'entrainement, couplé avec de la confiance en soi.

    2. Tati974 - jeu 23 Juil 20 à 14 h 20

      tu est sur d'avoir regarder le bon match

  4. OLVictory - jeu 23 Juil 20 à 12 h 34

    J'ai bien aimé ce match qui était agréable à suivre.
    Mais le niveau des équipes était fort bas comme on dit là bas.

  5. Moimoi - jeu 23 Juil 20 à 14 h 32

    Les buts du match (vidéo du club) pour ceux qui n'ont pas vu le match : https://twitter.com/OL/status/1286058186957455360.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut