Caqueret entre Caio Henrique et Disasi (Photo by CHRISTOPHE SIMON / AFP)

Ligue 1 : à Monaco, l’OL coule (2-1) une deuxième fois en une semaine

L’OL était attendu au rebond face à Monaco. Les Lyonnais ont tenu pendant une heure avant de couler (2-1) à l’entame de l’heure de jeu avant de gâcher offensivement. C’est une deuxième semaine en une semaine.

Une équipe qui n’avait pas gagné de la saison à domicile contre une équipe qui n’avait pas su prendre trois points à l’extérieur. Ce choc entre Monaco et l’OL opposait deux équipes non pas malades mais clairement en manque de confiance. Pendant près d’une heure, ces difficultés ont bien donné l’impression de se retranscrire sur le tableau d’affichage. Et puis, en l’espace de dix minutes, les Lyonnais ont coulé sur deux coups de pieds arrêtés. Deux têtes des centraux Maripan et Badiashile ayant pris le meilleur sur leurs homologues lyonnais.

Après cinq journées, l’OL n’avait pas goûté à la défaite, en une semaine, il a mordu la poussière à deux reprises. A chaque fois, à l’extérieur. Dimanche, sur le Rocher, les hommes de Peter Bosz ont livré un bien meilleur visage que celui à Lorient mais le résultat est le même. Surtout, bien qu’étant plus conquérants, les Lyonnais n’ont pas donné ce sentiment de pouvoir mettre à mal l’équipe monégasque avec l'accumulation des joueurs offensifs en fin de match. Alexandre Lacazette et Tetê ont tenté de mettre à contribution Nübel mais il manque clairement une étincelle dans le jeu offensif lyonnais. Tout est stéréotypé ou intervient après des contres favorables et exploits individuels. L’OL n’a pas été mauvais à Monaco mais il n’a pas eu ce supplément d'âme pour faire la différence. Et quand un grain de sable vient s’immiscer dans la machine, tout déraille.


L'OL s'est réveillé trop tard


Il a suffi de dix minutes pour voir les Lyonnais la tête sous l’eau. A la 54e minute, Castello Lukeba a empêché à bout portant Embolo de reprendre un centre déposé de Ciao Henrique. Ce sauvetage a finalement permis aux Monégasques d’ouvrir le score sur le corner qui a suivi grâce à Badiashile. Le défenseur a réussi à fausser compagnie à Thiago Mendes comme Maripan a pu le faire avec Lukeba huit minutes plus tard. La tête basse, les joueurs de l’OL ont marqué le coup avant que l’accumulation de joueurs offensifs ne redonnent un semblant d’espoir.

Rayan Cherki a encore fait une entrée convaincante en déposant un ballon sur Toko Ekambi qui a réduit le score. Dix minutes d’espoirs mais aussi dix minutes de ratés. L’OL repart avec zéro points car Moussa Dembélé (86e, 89e) et Alexandre Lacazette (90e) n’ont pas réussi à tromper Nübel. Avec 19 tirs pour un but, l’inefficacité offensive n’a encore pas pu cacher les errements défensifs. Ou l’inverse… En tout cas, c'est une deuxième défaite de suite, une première sous Peter Bosz.

92 commentaires
  1. Lyolicha - dim 11 Sep 22 à 22 h 46

    C’est parti. L’OL commence son match en clôture de la 7eme journée.

    Un groupe sans surprise et presque inchangé (lepenant à la place de Faivre) par rapport à celui aligner à Lorient.

    Ce déplacement sur le Rocher est un excellent test.
    L’OL démarre le match avec un bloc assez haut et avec de l’envie. Les Gones connaissent les ingrédients a mettre pour espérer partir avec leur première victoire en déplacement.

    Lyon fait preuve de beaucoup de sérieux pendant ce premier quart d’heure. On s’installe petit à petit, on joue sur la largeur et on commence à prendre du terrain.
    Et pourtant c’est bien les monégasques qui vont se créer la première situation franche avec cette frappe de K.Diatta au point de penalty qui s’écrase sur le poteau. Heureusement sans conséquence.

    Ce qui m’interpelle dans ce match c’est l’impact physique des joueurs monégasques. Maripan,Fofana,Disasi,Badiashile ou Embolo. Ce sont des monstres,dans les duels nos Gones n’ont quasiment aucune chance et encore moins dans le jeu aérien.

    Le match se déroule et aucune équipe n’a pris le jeu à son compte. Nous sommes encore en phase de « se chercher ».

    La seule satisfaction du moment : c’est le marquage à la culotte sur Embolo. Nos milieux se mettent parfois à plusieurs mais leurs interventions sont toute propres. On approche la demi-heure de jeu et toujours rien à se mettre sous la dent.
    Nous ne sommes pas en danger et nous ne mettons pas en danger le portier monégasque. Le genre de match complètement indécis.

    L’OL reste fragile et on sent qu’à chaque attaque adverse notre verrou peut sauter. Les flèches monégasques donne du fil à retordre à notre défense. Heureusement qu’ils font preuve de maladresse devant le but.

    Malo Gusto fait preuve d’une énorme générosité. Il en ai déjà à plus de 60 ballons touchés à 5 minutes de la pause. Ce gamin a un coffre,c’est épatant.
    Si Tête,l’homme fort de notre début de saison,aurait fait preuve d’altruisme nous aurions pu rentrer au vestiaire devant au tableau d’affichage. Bien décaler par Lacazette et légèrement excentrer le brésilien n’a pas réussi à trouver le cadre.

    Le trio offensif lyonnais étincelant depuis le début de saison manque cruellement d’inspiration.

    Mi temps : OL 59,3% possession de balle - Monaco 40,7%
    OL 9 tirs dont 2 cadrés. Monaco 7 tirs dont 2 cadrés.
    OL : passes réussies 249- Monaco 160.

    Les deux équipes se sont procurées quelques occasions au cours d’une première période plutôt animée. Il a manqué une dose d’efficacité de part et d’autre pour débloquer le tableau d’affichage.

    Lyon reprend le match sur de bonne intention. Ce déborde,ça coulisse,ça centre ça tire,Lyon règle la mire.

    L’OL montre les crocs après cette double occasion. Ouverture remarquable de Tolisso qui trouve Lagachette dans la profondeur. Ce dernier bute sur le goal la balle revient sur tête. La frappe au 20 mètres du brésilien passe près du cadre.

    Ouverture du score monégasque. L’OL n’est pas récompensé de cette belle entame. Suite à un corner bien tiré badiashile reprend de la tête. Premier but encaissé cette saison par l’OL sur corner. Face aux mastodontes rouges annoncés plus haut,ce but pris n’est pas surprenant. Sur ce match,nous n’avions aucune chance sur les coups de pieds arrêtés. Tandis que Monaco vient d’inscrire leur 6eme but sur corner toute compétitions confondues.

    Lyon court une fois de plus après le score. Comme à Reims et comme à Lorient. Il reste 30 minutes. L’OL n’a pas dis son dernier mot. Je tiens à rappeler qu’à l’heure où je le l’écrit,Lyon a marquer au moins un but à chaque match de ligue 1.

    L’OL sombre 2-0.
    Deuxième coup de pied arrêté deuxième but de la tête. Lyon a perdu son match en 7 min sur deux phases arrêtée. Pas dans le jeu parce que jusqu’ici les joueurs ont tenu tête. On se fait punir sur notre temps fort.

    Ce match tourne au cauchemar. La confiance a choisie son camp. J’ai du mal à croire que notre équipe va avoir les ressources mentales et physiques pour retourner la partie. Comme dis hier,je ne m’attendais vraiment pas à une défaite ce soir. Les changements fait par Peter Bosz ne changeront pas la donne. Après un très bon départ en championnat l’OL est bien parti pour marquer un autre coup d’arrêt.

    La clé viendra du banc et une fois de plus Cherki à la baguette. KTE adroit conclut d’une belle frappe qui fil dans le petit filet opposé.Réduction du score à 10 minutes de la fin. Sera-t-il suffisant pour arracher un match nul ?

    Le match est relancé c’est à Lyon d’emballer le match sur cette fin.
    Les derniers assauts lyonnais ne suffiront pas. Dembele avait au bout du pied l’égalisation mais rate son face à face. Une fois de plus Dembele rate sa tête après un centre de Cherki. Les remplaçants ont apportés de la fraîcheur mais cela n’a pas suffit. C’est dommage et regrettable. Un réveil tardif de la part des Gones.

    Deuxième défaite consécutives avant de jouer Lens et paris soit les deux plus beaux jeu de ligue 1,avec l’OM.

    Peu importe l’équipe alignée les joueurs n’ont pas la solution. Ils se connaissent mais semble perdu. Y’a du bien mais y’a aussi du néant,les mêmes maux récurrents depuis trop longtemps.

    Bosz manque de solution. Il n’a pas la clé de la réussite. Désolé mais le constat est accablant. Tu gagne des matchs tirés par les cheveux(excepté Angers) tu n’y arrive pas à Monaco,en difficulté,dernier du classement à domicile. Tu n’arrive pas à instaurer ton idée de jeu.
    Si tu n’arrives pas à faire rayonner tes joueurs,sortir le meilleur de chacun dans un système bien défini avec des consignes bien définies. Si tu n’arrive pas à faire évoluer tes joueurs… après presque 18 mois chez nous on peut pas dire qu’il n’a pas eu le temps de mettre en place ses idées.

    Où est son style de jeu qui le définit ?

    il prône un jeu offensif basé sur la possession du ballon et une intensité importante à la perte de la balle. « Je n'essaie pas seulement de gagner, mais aussi de provoquer de l'enthousiasme chez les gens. Je pense que les fans attendent d'une équipe qu'elle ait la possession, qu'elle se crée beaucoup d'occasions et bien sûr, qu'elle marque beaucoup de buts », confiait-il en 2015 alors à la tête du Vitesse Arnhem

    NON NON NON Bosz n’est pas et n’a jamais été l’homme de la situation. Il a le groupe qu’il espérait plus ou moins. Il a eu le temps aussi. Et l’OL a progresser ? Non bien au contraire. On régresse et on perd chaque saison notre meilleur joueur.
    La direction devra bientôt prendre des décisions importantes.

    Signaler
    1. beber0710 - dim 11 Sep 22 à 22 h 54

      J ai les boules ce soir, monaco ne nous a rien montré ce soir à part une qualité sur cp de pied arrêté. L efficacité à été défaillante on s est créé des choses, mais le ballon on ne le met pas au fond.. un mauvais choix dans le dernier geste, une erreur technique, un manque de reussite Le vrai reproche que je ferai à bosz c est TM23 en charnière centrale. Il n à pas l attitude d un DC et se retrouve à prendre des bon joueurs de duels aériens et oublie badisahile.
      On avait un calendrier ultra favorable sans coupe d Europe et sans grande adversité et on est déjà à 6 points de l om et psg triste réalité de notre ol 2022

      Signaler
    2. Beeeeen - dim 11 Sep 22 à 23 h 07

      Nous avons la même lecture de ce match 👍
      On va pouvoir se cacher derrière notre petit doigt en disant que c’est Thiago Mendès qui est nul, ou qu’on ne marque pas parce que Lucas Paqueta a été vendu, que 2-1 à Monaco c’est pas si mal, mais ça ne durera pas éternellement.
      Enfin sauf si en haut lieu on se contente du milieu de tableau en fin de saison.

      Signaler
    3. Philippeb - dim 11 Sep 22 à 23 h 11

      Très bon !

      Signaler
  2. Moimoi - dim 11 Sep 22 à 22 h 46

    Il faut s'y faire, nous ne rencontrerons pas Ajaccio, Troyes, Auxerre et Angers tous les week-ends...

    Et encore, Monaco n'était pas top top.
    Peut-être l'OL était l'équipe qu'il leur fallait pour lancer leur saison.

    Quant à nous, j'espère que nous ne l'avons pas lancée contre Lorient.
    Quoi qu'il en soit, les points non pris sont définitivement perdus.

    Signaler
  3. JUNi DU 36 - dim 11 Sep 22 à 22 h 47

    Dommage il y avait de la place pour gagner...
    Joli but de Toko et beau centre de Cherki
    Paquetà manque vraiment au milieu

    Signaler
  4. Olyonn@is - dim 11 Sep 22 à 22 h 48

    Glou,glou,glou...

    Signaler
    1. GonesAllons! - dim 11 Sep 22 à 22 h 55

      😂

      Signaler
  5. Dragon2332 - dim 11 Sep 22 à 22 h 50

    Quand on lit que Bosz a renforcé son entrejeu, et qu'on voit le match ...

    Quelle déception... Il y avait la place d'aller au moins chercher un point à Monaco je trouve (le face-à-face raté de Moussa, les tirs non cadrés d'Alex, ...).

    Signaler
    1. OctoGone - dim 11 Sep 22 à 23 h 02

      Pour le coup l'équipe a été globalement solide, et le bloc plus cohérent que lors des précédent matches.
      Après ces deux buts pris sur CPA montrent bien qu'il n'y a pas de rigueur et que le groupe ne s'entraîne pas comme une vraie équipe pro.

      Signaler
  6. Trevelyan - dim 11 Sep 22 à 22 h 50

    Quelle surprise! 3 déplacements: 3 contre performances. Saison pourrie, acte 2!

    Signaler
  7. OL-91 - dim 11 Sep 22 à 22 h 51

    Un réveil tardif qui ne rattrape jamais le score.

    Signaler
  8. JUNi DU 36 - dim 11 Sep 22 à 22 h 51

    Dembele prouve encore une fois de plus que quand on a besoin de lui pour un but décisif il ne répond pas présent

    Signaler
    1. Dufduf - dim 11 Sep 22 à 22 h 53

      Tu oublies Porto ...Un bon vieux 4-4-2 et Demblé Lacazette en pointe ça peut marcher, avec un autre coach, bien sûr.

      Signaler
      1. JUNi DU 36 - dim 11 Sep 22 à 22 h 56

        Ou West Ham... 😉😁

      2. Dufduf - dim 11 Sep 22 à 23 h 13

        Moussa savait que les Hammers étaient le club favori de la queen , il n'aura pas osé l'attrister.On ne moleste pas les vieilles dames.

  9. Gerard de Villieu - dim 11 Sep 22 à 22 h 52

    Bonsoir, ou bonjour à tous,
    "Non, non rien n'a changé"!
    L'équipe risque de se faire écartelée par le PSG et Lens après la trêve.
    Que faut-il faire?

    Signaler
    1. Lacalade - dim 11 Sep 22 à 22 h 55

      Pas grave on va avoir une nouvelle salle de frite à oL Land! Et ça sportivement c’est génial!
      Pour le reste, on gâche comme d’habitude.
      Garcia était antipathique mais c’était un entraîneur.
      Petaire lui c’est tout l’inverse, et tout le monde le sait .

      Signaler
      1. Olyonn@is - dim 11 Sep 22 à 23 h 00

        Et la salle galette saucisse c'est prévue ?

  10. Fab2506 - dim 11 Sep 22 à 22 h 52

    Thierry entraîneur Caçapa dehors

    Signaler
  11. JUNi DU 36 - dim 11 Sep 22 à 22 h 54

    Bon pas grave on va essayer de se rattraper contre Paris.
    Allez l'ol

    Signaler
  12. Kim Kallschtroumpf - dim 11 Sep 22 à 22 h 55

    Nan mais Thiago  « Air» Mendes a tout pour etre un grand defenseur. A la rue une fois de plus, c’est meme pas une fixette tellement ce mec est perdu sur’le terrain. On est ridicule avec ce clown.

    Signaler
    1. Olyonn@is - dim 11 Sep 22 à 23 h 01

      Quelle détente!👏

      Signaler
  13. Juni forever OL - dim 11 Sep 22 à 22 h 55

    2 très mauvaises gestions défensives sur les 2 buts et manque d'efficacité des attaquants devant qui ont eu de grosses occasions
    Merci a l'expérimenté Mendes sur le marcage a la culotte qu'il est censé faire sur le 1er but encaissé, on voit tout son apport en DC, continuons cependant avec lui, lukeba pas en reste sur le second
    Ça promet pour la suite, avec une charnière pareil, Bosz ne tardera pas à être remercié
    Bonne nuit

    Signaler
    1. JUNi DU 36 - dim 11 Sep 22 à 23 h 00

      Toko lui au moins il a marqué

      Signaler
    2. Conelus - dim 11 Sep 22 à 23 h 24

      Arrêté avec les DC et mendes en.particulier.
      Sur le.second sans dembele qui couvre il y a hors jeu. Alors stop vos anneries

      Signaler
      1. Olyonn@is - dim 11 Sep 22 à 23 h 30

        Mendes clairement pas au niveau top 10 ligue 1.Trop nul dans les airs pour tenir la défense.Se place très mal.Manque de concentration pour ce poste.Mendes pas au bon endroit à la bonne place c'est simple.

      2. Juni forever OL - lun 12 Sep 22 à 9 h 06

        Simple sauf pour les aveugles

    3. kakkolak - lun 12 Sep 22 à 12 h 50

      C'est Lacazette qui marque Maripan sur le 2ème but...

      Signaler
  14. OctoGone - dim 11 Sep 22 à 22 h 56

    Dommage, le match était cohérent globalement.
    Monaco a eu très peu de situations et dans le jeu on n'a pas senti la même fébrilité défensive que lors des derniers matches.
    Sauf bien sûr TM qui a encore été catastrophique.
    On perd sur deux CPA et on croque des occasions énormes.
    Bon maintenant on va jouer les gros et il ne faut pas se leurrer : on prendra peut-être un point sur les deux à venir.
    Le podium est déjà très loin, et le mercato d'hiver aussi, ce qui veut dire qu'on est mal car on va encore jouer 3 mois sans défense.

    Signaler
  15. tomlepatron - dim 11 Sep 22 à 22 h 57

    Je pense que le match de la dernière chance pour Bosch c'est contre le PSG... Aïe !

    Honnêtement, on paye cash la décision de ne pas recruter de DC. Je pense que sur le papier Mendes peut jouer DC, mais seulement sur le papier, voir peut-être sur FIFA. Il semble perdu, et c’est un gars qui, de base, manque souvent de concentration par moment, chose que je lui reprochais déja en 6. Il n’est pas catastrophique et n’est pas le seul responsable des buts qu’on encaisse, mais on sent que personne n’est serein quand il s’agit de défendre sur un contre... Lepenant est l’arbre qui cache la forêt...

    Un mince espoir subsiste à condition de voir un changement de système, d’associer Dembélé et Lacazette + voir Cherki titulaire. Force est de constater qu’on a une flambée de milieu mais ça reste insipide

    Signaler
  16. GonesAllons! - dim 11 Sep 22 à 22 h 57

    C'est quoi le prochain match ? Hou ! On sait jamais... 🤭 Ça faisait combien de temps 2 défaites de rang ? Et 3 ???

    Signaler