(Photo by JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP)

Ligue 1 : l’attaque de l’OL ne répond plus

Depuis ses quatre buts face à Dijon, l'OL a marqué une fois en trois rencontres de championnat. Comme le montrent les dernières sorties, l’Olympique lyonnais est à la peine en attaque. Plusieurs facteurs peuvent expliquer ces problèmes offensifs.

Quatre buts contre Dijon en ouverture du championnat puis s'est la panne. Zéro face à Bordeaux, un à Montpellier et une nouvelle fois zéro lors de la réception de Nîmes. Depuis le retour de la Ligue 1, l’Olympique lyonnais peine à mettre en place son jeu offensif. L’OL a trouvé la mire à cinq reprises lors des quatre premières journées, un chiffre dans la moyenne si on le compare aux équipes concurrentes, sauf que celle-ci ont disputé une rencontre de moins. De plus, parmi ces réalisations on compte trois penalties et un csc.

Ces difficultés à conclure peuvent s’expliquer par plusieurs raisons. La première réside en l’incapacité des joueurs offensifs à combiner entre eux. Rudi Garcia a aligné Memphis Depay, Moussa Dembélé et Toko-Ekambi lors des deux premiers matchs et le constat a toujours été le même. Les trois hommes qui possèdent le plus de temps de jeu chez les attaquants lyonnais s’échangent peu le ballon et ne parviennent pas créer le danger dans la surface adverse. Ils semblent jouer chacun leur partition de leur côté. De plus, les attaquants camerounais et français souffrent d’un déficit technique qui n’aide pas à la création.

Peu de solutions offensives actuellement

Le coach a également tenté de lancé Tino Kadewere à la Mosson, mais là aussi ça n'a pas fonctionné. Il faut tout de même lui laisser du temps car il vient d'arriver. D'autres alternatives existent mais elles sont peu nombreuses. Rayan Cherki semble déjà être la première d’entre elles. Sa rentrée face à Montpellier mardi l’a montrée, il est prêt pour le haut niveau. En provoquant le penalty, le jeune Rhodanien a permis à son équipe de réduire le score et de croire à une possible égalisation. Ses actions et ses dribbles ont éclairé la soirée des supporteurs lyonnais, jusqu’ici bien triste. Titulaire contre Nîmes, le jeune milieu offensif a été le meilleur attaquant de l'OL même s'il n'a pas réalisé son meilleur match. Suspendu face aux Gardois, Houssem Aouar pourrait être de retour contre Lorient. Cela devrait pousser un des trois attaquants sur le banc et rajouter de la créativité dans les 30 derniers mètres adverses. A moins que d’ici une semaine, le milieu de terrain ne quitte son club formateur. Blessé, Jeff Reine-Adélaïde pourrait également jouer dans l’axe derrière deux pointes mais l’ancien Angevin semble déterminé à changer d’air au mercato.

Les Rhodaniens sont plutôt inefficaces dans la zone de vérité. Ils ont tiré respectivement 27, 20, 19 et 16 fois au but pour un total de 25 tentatives cadrées dont 12 contre Dijon. Les partenaires de Maxence Caqueret sont conscients du problème de finition qui touche l’équipe. « À nous de travailler la cohésion sur la dernière passe et devant le but », indiquait le milieu de terrain après la rencontre en Gironde. Deux journées plus tard, les soucis sont toujours les mêmes du côté lyonnais. « On a tiré 40 fois sur les deux derniers matchs donc cela prouve qu'on a beaucoup attaqué, a expliqué Rudi Garcia jeudi. Mais il faut qu'on procède moins de manières individuelles et plus collectives, qu'on combine plus ensemble. »

Beaucoup de frappes non cadrées

L'animation offensive est clairement le point noir de ces quatre premiers matchs. Le problème remonte à plus longtemps que ce début de championnat mais le "Final 8" contre des formations qui tenaient le ballon a un peu occulté ce manque lyonnais. L'OL n'aime pas avoir le cuir et cela se voit de plus en plus. Il peine à trouver des solutions contre les équipes regroupées car il ne parvient pas à déstabiliser le bloc adverse par des redoublements de passes rapides aux abords de la surface ou par des combinaisons sur les côtés qui lui permettraient de trouver un joueur en position de conclure.

Malgré ces problèmes d'animation, l'Olympique lyonnais pourrait se rassurer sur des coups de pied arrêtés. Mais là encore, le club rhodanien est à la peine dans ce secteur de jeu. Sur corner en Ligue 1, l'OL n'a plus marqué depuis le 9 août 2019 contre Monaco a comptabilisé notre confrère de Téléfoot Julien Momont. Moussa Dembélé avait ouvert le score sur une passe de Bertrand Traoré. La donne est la même sur coup franc. Les partenaires de Marcelo n'arrivent pas à placer une tête victorieuse. Pourtant, ils en ont l'occasion à l'image du Brésilien qui se retrouve régulièrement à la retombée du ballon sans pouvoir cadrer ou inquiéter le gardien.

Un jeu stéréotypé

Le mercato a également un impact sur le rendement des attaquants. Les incertitudes qui règnent à Lyon concernant le secteur offensif sont problématiques. Certains ont sûrement la tête ailleurs, déjà tournée vers un avenir loin du Rhône. D’autres possèdent trop de lacunes pour permettre à l’OL de produire un jeu fluide. Bruno Guimarães et Maxence Caqueret manient très bien le ballon, mais une fois proche de la surface adverse, l’animation offensive rhodanienne devient floue et stéréotypée. Les courses ne sont pas toujours coordonnées et comme les saisons précédentes, on semble attendre un exploit individuel pour faire la différence. Or, cet exploit ne vient plus ou trop rarement.

En cas de départ de Memphis Depay, l’OL perdrait son seul buteur et un leader technique. Ses prestations ne sont pas flamboyantes depuis la reprise mais il a su se montrer décisif. De leur côté, Toko-Ekambi et Moussa Dembélé ne sont pas au mieux. L’ancien avant-centre de Villarreal ne s’économise pas sur le terrain mais ses limites techniques ne lui permettent pas de peser positivement sur le jeu lyonnais. Il est trop imprécis et effectue trop de mauvais choix. Le même problème se pose pour Dembélé. Le numéro 9 est loin de son niveau de la saison passée, notamment devant le but, et cela handicape grandement l’Olympique lyonnais.

Pour l’heure, le club rhodanien cherche à dégraisser son effectif pléthorique. En fonction des départs, il cible plusieurs joueurs comme Facundo Pellistri ou Lucas Paquetá, des jeunes éléments talentueux mais plus au profil de dribbleur capable d’éliminer aisément leur vis-à-vis. Les attaquants pourraient régler quelques soucis offensifs de l’Olympique lyonnais, notamment dans la création. Toutefois, il ne faudra pas attendre d’eux qu’ils inscrivent but sur but chaque week-end car cela n’est pas leur caractéristique première.

Les latéraux en difficulté

L’autre carence évidente durant les matchs de l’Olympique lyonnais se trouve sur les côtés. Les latéraux sont un élément essentiel du football moderne, encore plus dans le système à trois défenseurs souvent utilisé. A noter que Garcia est repassé à quatre vendredi. Léo Dubois et Maxwel Cornet sont irréprochables dans leur attitude, mais une fois encore, ils ont tous les deux trop de défauts pour apporter une plus-value à leur équipe. Le plus handicapant reste la qualité de centre. Les pistons sont régulièrement en position de trouver un partenaire dans la surface mais le cuir n’arrive que trop rarement la tête d’un coéquipier, bien que le Français ait trouvé le crâne de Dembélé face à Nîmes, mais ce dernier n'a pas cadré. S’ils sont actifs dans leur couloir, les deux internationaux sont en difficulté dans la partie de terrain adverse, un problème rédhibitoire si l’OL veut poursuivre sa saison en 3-5-2 ou 3-4-3.

Melvin Bard était titulaire face aux Crocos et il s'est plutôt montré à son avantage même si tout n'a pas été parfait à l'image de ses centres. Il possède une maîtrise technique supérieure aux deux autres. Son entraîneur va-t-il poursuivre avec lui sur le côté gauche ? Va-t-il repasser à une défense à trois dès Lorient dimanche ? Va-t-il passer à trois au milieu pour maîtriser encore plus les rencontres ? Quels hommes va-t-il choisir pour tenter de mener l'attaque lyonnaise ? Après ce match au Parc OL, le tacticien lyonnais doit se poser beaucoup de questions auxquelles il devra trouver une réponse le plus vite possible.

169 commentaires
  1. tigone - dim 20 Sep 20 à 9 h 02

    Il faudrait déjà ne pas titularisé Dembele, histoire de commencer le match à 11 contre 11...

  2. Lyolicha - dim 20 Sep 20 à 9 h 11

    Je pense que Garcia va jouer son avenir contre l'OM dans deux journées
    Déjà parce que c'est l'OM mais aussi parce qu'après ce match on à deux semaines sans jouer. Un bilan sera fait à ce moment là je pense.

    1. Moimoi - dim 20 Sep 20 à 11 h 51

      Ne te monte pas le bourrichon - ni celui des autres - Lyolicha, Garcia restera entraîneur jusque là fin de la saison, sauf catastrophe. Nous n'avons qu'à serrer les fesses une saison de plus.

      1. Darn - dim 20 Sep 20 à 12 h 15

        Tant qu'on ne prolonge pas le staff... Tant pis qu'il finisse cette saison.

      2. Lyolicha - dim 20 Sep 20 à 12 h 59

        Je ne me monte pas le bourrichon et encore moi aux autres. J’établis simplement des faits. Si après l’OM sa ne s’arrange pas tu te doute bien que Aulas et Juni devront forcément prendre une décision importante au risque de continuer à faire une saison de m****. Ils ont les cartes en main mais c’est une éventualité. Et l’autre éventualité c’est qu’il fasse la saison entière comme tu dis mais dans ce cas,il faudra des résultats.

      3. Moimoi - dim 20 Sep 20 à 13 h 17

        Il n'y a aucun fait dans ce que tu dis actuellement.
        Il n'en existe qu'un seul : Garcia est là pour durer, au moins jusque juin prochain.

        Le reste n'existe pas. On a dépassé le "oh mais s'il ne gagne pas contre Sainté, ou contre l'OM il sera menacé".
        Non, il ne le sera pas.

        Tu crois quoi, qu'on va se mettre à changer d'entraîneur tous les 6 mois ?

      4. Juillet - dim 20 Sep 20 à 13 h 24

        J'ai posté hier 2 messages sur le sujet qui ont disparu : il y a des rumeurs insistantes sur twitter de dissensions à l'interne, entre Garcia/Houiller et Juni. Littéralement, "c'est le bazar"...
        Donc je doute que si les résultats ne suivent pas dans les 3 prochains match on en reste au statu quo, j'espère juste que ce n'est pas Juni qui partira en claquant la porte...

      5. Moimoi - dim 20 Sep 20 à 13 h 31

        T'inquiète Juillet, tout ira bien. Tout va bien.

      6. Lyolicha - dim 20 Sep 20 à 13 h 54

        Justement il ne durera pas si les résultats ne suivent pas. Tu crois que si l’OL se retrouve admettons (ce que ne souhaite pas) au delà de la 10eme place vers la trêve ils vont le garder ? Sachant que l’objectif est de retrouver l’Europe cash la saison prochaine qui plus est avec un match par semaine. Si il doit se faire virer,il sera virer..

  3. OLVictory - dim 20 Sep 20 à 9 h 21

    C'est pas en changeant tout à chaque match qu'on arrivera à trouver la solution, au contraire on met le doute à un nouveau joueur à chaque journée.

    Si le coach a des convictions il devrait aligner ce qu'il pense être la meilleure équipe, travailler avec elle pendant toute la semaine et lui faire confiance sur plusieurs matchs pour la laisser faire des progrès.

    1. florentdu42 - dim 20 Sep 20 à 10 h 01

      Je suis totalement d accord. les automatismes, ca se travail aux entraînements mais aussi au fur et a mesure des matchs, et en changeant de systeme souvent et en changeant donc aussi trop souvent de 11 de départ, on empeche les joueurs de trouver des repères.
      Maintenant, contrairement aux saisons précédentes, les joueurs et le staff auront a chaque fois 1 semaine pour préparer les rencontres, donc le travail devra payer.

      Je pense aussi que le final8 a ete difficile. Je m explique. on a fait une reprise plus tot que les autres pour ce final8, et on a repris plus tot que les autres championnats. Et il suffit de voir aussi le PSG, qui a des difficultés, en plus de ces nombreux absents.
      Je pense qu une fois le Mercato terminé les choses vont s améliorer, le problème c est qu me d ici la, on n as plus vraiment de droit a l erreur.

  4. le_yogi - dim 20 Sep 20 à 9 h 28

    Je sais qu'il est très jeune et qu'il va encore beaucoup progresser, mais il ne faut pas exclure Cherki de notre marasme offensif. C'est aussi à cause de lui qu'on ne les a jamais pris à revers, car combien d'actions a-t-il annihilées en ne jouant pas la première intention, voulant systématiquement dribbler son vis-à-vis, et en ne faisait strictement aucun appel en profondeur (il ne demande que dans les pieds, pour ensuite essayer de partir dans un numéro). Il a des qualités énormes, mais encore beaucoup de travail pour ceux qui se demandaient pourquoi il ne jouait pas tout le temps titulaire. Mais ça viendra je l'espère de tout cœur.

    Pour le reste l'article ne pointe pas un élément qui a mon sens est important: le rôle de nos deux milieux, qui ont fait assez peu de courses verticales. En plongeant dans le dos des milieux adverses, cela fait des appels lancés qui créent un surnombre et sont plus difficiles à gérer pour la défense adverse qui est sur le reculoir. Jean Lucas a été assez intéressant sur cet aspect en rentrant, malgré un peu de déchet technique. Après avec plus que 2 centraux, la prise de risque est forcément un peu inhibée, mais ça c'est encore autre chose.

    Enfin pour moi il faudrait qu'on arrive à renverser le jeu beaucoup plus subitement. Sans les 1 ou 2 passes intermédiaires qui rendent cela beaucoup trop lisible et laisse le temps au bloc adverse de coulisser. Souvent Bard avait un boulevard devant lui quand le jeu était à droite. Peut-être un truc qui sera travaillé cette semaine à l'entraînement.

    1. Lyolicha - dim 20 Sep 20 à 9 h 40

      C’est clair qu’avec des joueurs statiques qui proposent peu dans le jeu par des appels dans la profondeur etc a un moment donner ta envie de toi même créer le danger et essayer de créer l’exploit. C’est ce que Depay fait aussi mais lui c’est tout le temps. Ce n’est ni un gamin de 18 ans qui est responsable des maux lyonnais et du manque d’inspiration offensive et ce n’est ni de lui que se créera un déclic devant. C’est un ensemble de caractéristiques qui manque dans l’équipe. Aucune animation aucune inspiration que des centres à tout va. Tu m’étonne que tu dois être frustrés en tant que dribbeur de vouloir créer une occasion. C’est trop stéréotypé pas assez dangereux et vas-y que sa fait des passes latérale et vas-y que sa tâtonne et vas-y que sa revient derrière et vas-y que sa perd le ballon devant et sa amène à ce que le bloc recul et déséquilibre l’équipe. Ce gamin vient « à peine » d’être titularisé il ne va pas créer des miracles. Mais à l’avenir c’est le genre de joueur qui te sortira de la m**** grâce à son talent.

      1. fandelol - dim 20 Sep 20 à 9 h 48

        C'est quand même l'un des rares à créer quelque chose au moins. C'est pas avec des passes assurées en retrait qu'on marquera. N'est-ce pas Dubois....
        Après, je me pose la question de comment aligner Aouar et cherki en même temps. 442 losange on n'a pas les latéraux pour ça. Et sinon il faut mettre cherki à un autre poste que le sien, genre sur une aile ou en pointe et la j'ai des doutes.

      2. Lyolicha - dim 20 Sep 20 à 10 h 00

        J’y ai souvent penser. Et je trouve qu’on a les joueurs pour jouer ce système.

  5. fandelol - dim 20 Sep 20 à 9 h 44

    Un an que je le répète que le soucis vient de l'attaque et non de la défense contrairement à ce qu'on entend partout...
    Ya un vrai problème de coaching parce que sur le papier on a quand même pas des joueurs incapables de marquer contre Nîmes et bordeaux sans se créer presque aucune occasion.

    Franchement, la saison va être longue. On propose absolument rien en attaque. Tous les joueurs sont sur la même ligne, attendent le ballon dans les pieds et ne bougent pas. En plus sur les rares centres potables qu'on peut avoir on a personne bon de la tête pour reprendre. Ceux qui pensent au podium me semblent très optimistes. Je serai déjà content de retrouver l'Europa League.

    Mais on a vraiment des énormes carences à certains postes. Quand tu es Lyon, que tu joues que des équipes regroupées et que t'as des joueurs de couloirs incapables de déborder et centrer correctement, c'est déjà pas normal.

    1. cavegone - dim 20 Sep 20 à 14 h 15

      oui pareil que toi, et même j'en parlais sous Génésio sa dernière saison on ne marquait presque plus dans le jeu non plus.
      Mais il parait que d'abord l'important c'est de bétonner et que le 3-5-2 est un système offensif alors... 🙄

      1. Moimoi - dim 20 Sep 20 à 14 h 16

        C'est la Ligue 1, l'OL a finit par s'y faire...

      2. Olyonnais - dim 20 Sep 20 à 15 h 07

        Le problème,pour qu'un 3-5-2 marche bien offensivement,il faut des latéraux avec du coffre ,et de bon centres,ainsi que des attaquants bons de la tête ,rien n'étant réuni,Garcia n'est pas bête non plus..,on va progressivement revenir à une formule plus classique que l' on a vu contre Nîmes.

  6. JMX1903 - dim 20 Sep 20 à 10 h 15

    C'est une honte de proposer aussi peu de jeu quand tu as eu 2 mois de prepa et que tu as comme milieu Caqueret, Guimares et Aouar dans ton effectif.
    Sur Twitter des personnes proches du club indiquent deja de grosses tensions entre Garcia et les joueurs et même Juni.
    Juni aurait déjà entamé une réflexion pour trouver un coach qui serait dispo.
    Avec un salaire a 250 000€ Garcia ( + tout so staff), il leur reste a peine 10 mois de contrat ça doit pas dépasser les 5 millions pour le virer.
    Laissez moi juste y croire sinon la saison va être trop longue...😭😭😭

  7. Wizzkykok - dim 20 Sep 20 à 10 h 22

    Nos attaquants ont tous des profils de finisseur.

    Il n'y a aucune diversité ni aucune complémentarité entre eux et quand ça rentre pas ça commence à se voir.

    Sur ce point, le recrutement a déconné.
    On peut pas racheter 2 axiaux en décembre alors qu'on en a déjà pléthore et rien sur les ailes ! C'est délirant.

    Ajoutez à cela un climat pourri, les mecs jouent pour leur pomme et n'osent plus se regarder dans les yeux.
    Ils n'ont aucun plaisir à jouer ensemble et s'inhibent mutuellement.

    La banalité s'installe et infuse dans le groupe, tous vont lentement perdre leur mordant si on reste pantois.

    On a besoin d'un peu de sang neuf pour ragaillardir l'attaque et l'équipe.
    Je vois pas d'autre solution.

    1. kakkolak - dim 20 Sep 20 à 23 h 06

      Pas faux

  8. Juninho Pernambucano - dim 20 Sep 20 à 10 h 23

    comme l'a cité moimoi , ceci résume tout :

    "Le Final 8 de l’OL a au final masqué les soucis des années précédentes : effectif mal fagoté, trop joueurs aux caractéristiques identiques et des absences à certains postes. Les changements de système, d’hommes n’ont pas apporté. Toujours des problèmes face aux blocs bas. Finir plus haut que 7e n’était donc pas gagné".
    Hervé Penot,

    Le gros pb de fond de l'OL est que l'on joue avec des attaquants qui ne sont tout simplement pas bons , pas assez techniques .
    Et ça fait longtemps que ça dure .

    Ce n'est pas un pb de coup de mou , de systeme de jeu , de coach , de manque de leader , de pelouse trop grasse , de vent , d'arbitre , de stade vide , etc ...
    Quant Memphis ( par miracle ) réussit à éliminer un ou deux joueurs , il balance devant mais il n'y a jamais personne à la réception.
    Depuis quand n'a t'on pas vu un but inscrit de la tête ?
    Les centres n'arrivent jamais , sur les corners , personne .
    Avant nous avions mariano diaz qui était excellent dans ce registre .
    Quand Cherki élimine de même des joueurs , il ne sait à qui la donner , il n'y a pas de mouvements autour , les joueurs sont statiques.
    Quant Aouar joue , il est obligé de faire des raids solo pour tenter de marquer seul .
    Le pb existe depuis la fin de l'ère génésio , on n'a plus ces solutions en attaque , on n'a plus d'animation offensive .
    A son époque il y avait 6 ou 7 joueurs susceptibles de marquer , dont fékir bien sur .
    Alors on peut faire du solide derrière comme dans le final8 ; mais si on ne peut pas en mettre un au fond ...
    Il nous manque deux attaquants de classe devant , qui bougent et frappent au but .
    De ce fait , le ballon circule au milieu sans solutions , sans décalages , il n'y a pas d'appels , pas de combinaisons devant .
    Et ça dure depuis les débuts de Sylvinho.
    On avait au moins un joueur qui savait combiner , avait de la technique et pouvait créer du jeu devant, mais on l'a donné aux niçois ( ils sont ravis de l'avoir récupéré ). Avec Ryan , ça aurait déjà circulé beaucoup plus vite devant .

    Ils vont récupérer deux très jeunes joueurs vifs technique , c'est bien , mais sera ce suffisant pour retrouver une ligne d'attaque digne de ce nom ?
    Il faudra qu'ils s'adaptent, ils vont découvrir la L1 , leur partenaires .
    Bref , bon courage à Rudi car il est déjà sous pression , alors qu'il fait avec ce qu'il a et a tout essayé devant .

    Une dernière remarque : on ne sait plus inscrire un but sur coup franc .
    Le dernier remonte à quand ?

    1. Moimoi - dim 20 Sep 20 à 12 h 26

      Il nous manque un attaquant vif et technique comme Rayan et expérimenté comme Memphis (qui est également un joueur technique d'ailleurs) et qui sache tirer les coups-francs. Mais c'est trop espérer que d'en attendre un pour ce mercato qui se finit bientôt.
      On ne sait plus non plus inscrire un but sur corner, et je tremble toujours pour les penalties.

    2. Juillet - dim 20 Sep 20 à 14 h 34

      Oui, très bonne analyse, on ne bougera jamais aucun bloc bas avec des attaquants axiaux taillés pour le contre et limités techniquement...

  9. OLVictory - dim 20 Sep 20 à 10 h 51

    L'attaque de l'OL ne répond plus, aujourd'hui comme il y a un an.

    La différence entre l'année dernière et il y a une semaine, c'est qu'on avait réglé notre problème défensif. On avait fait un petit pas vers le mieux.

    Mais là, on est revenu à 4 derrière et on a concédé plus d'occasions alors que l'équipe en face c'était pas la folie en attaque. En gros on a régressé.

    1. Juninho Pernambucano - dim 20 Sep 20 à 15 h 02

      Clairement , l'équipe ne sait pas jouer en 442 , on est à nouveau fragile derrière dans ce système . On a carrément régressé sur ce match face à une petite équipe nimoise , c'est inquiétant .

      1. Vudailleurs - dim 20 Sep 20 à 22 h 17

        Vous n'êtes pas sérieux les amis. Est-ce que vous avez bien regardé les stats du match ??

      2. OLVictory - lun 21 Sep 20 à 7 h 24

        J'ai regardé le match et j'ai vu les occasion de Nîmes en 1re mi-temps, on a eu de la chance de revenir à la pause sans avoir encaissé de buts. En 2e c'était attaque-défense, mais on s'est fait peur plus d'une fois

  10. Caol Ila - dim 20 Sep 20 à 10 h 58

    Le problème, en plus, c'est que Memphis a déjà la tête à Barcelone et Dembélé pense qu'il sera vendu.
    Si je pense que Memphis va bien partir, Dembélé montre aux scouts qu'il ne faut surtout pas le recruter...
    Contre Nîmes, il y a un centre fort de la droite qui passe devant la cage, à 1 mètre, et qui n'a pas anticipé ? arrivant tranquilou : Dembélé. Même moi, je l'aurai marqué !
    Devant, il n'y a aucune envie sauf peut être KTE mais qui n'a jamais été un goleador. Sa saison 2017/18 a été une aparté sinon il marquait tout juste 10 buts en L2, et sa jauge en Liga et L1 est de moins de 10 buts...
    J'ai peur que du coup, Kadewere soit pris dans le doute avec un devoir de réussir rapidement et une très grosse pression.
    Je regrette encore le départ de Gouiri car il n'aurait eu aucun doute en jouant dans son équipe.

    1. OLVictory - dim 20 Sep 20 à 11 h 45

      Gouiri aurait eu autant de doute que les autres, il est fabriqué comme tout le monde

      1. Caol Ila - dim 20 Sep 20 à 14 h 47

        Tu as moins de pression dans un club que tu connais de A à Z. Il en aura plus à Nice. Gouiri connait tout le monde et tous les recoins de l'OL...

      2. OLVictory - dim 20 Sep 20 à 15 h 23

        Tu crois que les supporters vont soutenir longtemps un joueur avec lequel ils se sont montés le bourrichon pendant des années ? Ben non c'est juste le contraire, le jeune a une pression de dingue car lorsqu'il arrive en équipe une on le présente comme le nouveau Ronaldo lyonnais ou une connerie du genre. Ca lui laisse une période de grâce d'un mois maximum et ensuite les mêmes qui l'adulaient vont balancer leur aigreur et leur déception.

    2. Juillet - dim 20 Sep 20 à 12 h 00

      C'est clair que Gouiri-Cherki-Caqueret il y aurait eu des automatismes directement, les deux premiers combinent très bien, ce qu'on ne verra jamais avec KTE et Dembélé...
      Et oui, Kadewere aujourd'hui c'est un peu le seul espoir en attaque avec Cherki, sacrée pression s'ils deviennent les titulaires...

  11. JUNi DU 36 - dim 20 Sep 20 à 11 h 43

    35 tirs et non 40 😁

  12. JUNi DU 36 - dim 20 Sep 20 à 11 h 58

    Comme dit ol victory plus haut, il faut mettre une équipe type qui soit tjrs la même sur plusieurs matchs, on ne peut pas constamment changer l'effectif. J'ai l'impression de voir la periode Puel 😠 Pour les attaquants soit on rafraîchit une bonne fois pour toute avec Toko, Cherki et Kade et on les laisse plusieurs matchs ensemble de façon à ce qu'ils puissent trouver les automatismes entre eux, soit on continue avec Memphis, Dembele et Cornet tant qu'ils sont tjrs au club... Perso je choisirai la première option, mais bon, n'est pas Garcia qui veut 😂

  13. Moimoi - dim 20 Sep 20 à 12 h 19

    Un article de fond qui prouve que Gwendal est capable d'en écrire, et pas seulement de publier 2 phrases ou 4 lignes sur des rumeurs de transfert qui ne se réaliseront jamais déjà évoquées des heures avant par d'autres médias !

    Personne n'a fait de retour mais j'imagine sans mal que les autres partagent mon ressenti. Il faudrait plus d'articles comme ça.
    Après, il est probablement aussi vrai que je dis ça parce que je suis d'accord avec ce qui est développé ici, sachant que nous sommes trèèès nombreux à avoir écrit dans les commentaires ce qu'on peut lire dans l'article.

    En tout cas, merci Gwendal pour cette lecture.
    Juste une chose : "et cela handicap grandement l’Olympique lyonnais", il faut conjuguer " handicap". Je n'ai pas cherché à corriger l'article mais ça m'a sauté aux yeux.

  14. zikos35 - dim 20 Sep 20 à 12 h 20

    HS : pour ceux qui réclament la démission de Garcia, dîtes vous bien qu'aucun entraîneur de renom ne viendrait dans un club où 95 % du staff technique lui est imposé. Les Baticle et compagnie sont encore sous contrat et bien arrimés. Si Garcia est licencié, les seuls entraîneurs qui pourraient accepter le poste seront nécessairement des entraîneurs B.

    1. JUNi DU 36 - dim 20 Sep 20 à 12 h 27

      On peut tjrs reprendre Rémi...

      1. zikos35 - dim 20 Sep 20 à 12 h 30

        Un débutant sans expérience qui n'a pas réussi à Lyon et a raté son aventure canadienne. Je pense que c'est exactement ça qu'il nous faut oui bonne idée 🙂

      2. Juillet - dim 20 Sep 20 à 12 h 44

        Garde n'a pas réussi à Lyon ? Il reprend une équipe en ruine, avec zéro moyens et a sorti une équipe compétitive en piochant dans le centre de formation. Il lance Umtiti, Ferri, Tolisso, Lacazette, Grenier...

      3. OLVictory - dim 20 Sep 20 à 15 h 15

        Il finit 5e avec Umtiti, Ferri, Tolisso, Lacazette, Grenier ?

      4. Juillet - dim 20 Sep 20 à 15 h 43

        Mauvaise foi quand tu nous tiens. Il les a "lancé", ce qui ne veut pas dire qu'ils jouaient en même temps.
        Il gagne la coupe de France en 2011-2012 et finit 4ème en championnat. En 2012-2013 l'équipe finit 3ème et 5ème place en 2013-2014. Il n'avait pas les moyens d'aujourd'hui...

      5. OLVictory - dim 20 Sep 20 à 15 h 57

        Je ne sais pas qui est de mauvaise foi...
        Problème de moyens ?
        L'année suivante Briand, Gomis, Plea s'en vont.
        Rose, Jallet et Cornet arrivent pour la somme totale fabuleuse de 3 millions
        Fin de saison ils décrochent la LDC !