Guingamp’s Belgian forward Nill De Pauw (L) vies for the ball with Lyon’s French defender Jeremy Morel during the French L1 football match between Guingamp (EAG) and Lyon (OL) on August 15, 2015 in the Roudourou stadium in Guingamp, western France. AFP PHOTO / FRED TANNEAU

Ligue des champions : Morel voit plus loin pour l'OL

L'Olympique lyonnais a été éliminé de toute compétition européenne cette saison. Pour Jérémy Morel, ce n'est pas une fin en soi.

La performance de l'OL, à domicile, face à La Gantoise n'a pas été assez bonne pour continuer à espérer (lire le compte-rendu). Les Lyonnais se sont inclinés en fin de rencontre face aux Belges et ne peuvent même pas se qualifier pour l'Europa League. Alors que Mapou Yanga-Mbiwa a avoué qu'il est en difficulté à l'Olympique lyonnais, Alexandre Lacazette pense que la saison n'est pas terminée (lire ici). Pour Jérémy Morel, l'attaquant a raison. Sur son compte Twitter, l'arrière gauche a répondu aux critiques.

"On n'a pas été à la hauteur, point barre. Petit rappel cependant : parfois l'Europe se prépare sur plusieurs saisons, et on est deuxièmes en L1", a écrit celui qui a déjà connu une cuisante élimination en Ligue des champions, avec l'Olympique de Marseille. Jérémy Morel n'a peut-être pas tort. Le groupe lyonnais est jeune et plusieurs titulaires (Ferri, Tolisso, Umtiti, Beauvue, Darder) découvraient cette compétition reine. Le Borussia Dortmund, par exemple, a également été pitoyablement éliminé de la C1 en 2011/2012 avant d'atteindre la finale la saison suivante. L'Olympique lyonnais avait sûrement besoin de cette saison d'apprentissage pour grandir.

13 commentaires
  1. Aliocha57 - jeu 26 Nov 15 à 10 h 48

    Pour grandir d'une expérience, encore faut-il s'être donné à fond, avoir opposé une vraie résistance à l'adversaire. Ce n'est pas en jouant une mi-temps par match, et en comptant ses efforts, que l'on risque d'accumuler de l'expérience...
    Ils peuvent en jouer 40 d'affilée comme celle-là, ils n'apprendront rien de plus ! La preuve : à part contre Saint-Etienne, les matchs joués en LDC contre des adversaires plus forts n'ont pas apporté d'amélioration notable dans les attitudes et le jeu en championnat. Il n'y a pas d'un côté la L1, et de l'autre la LDC. Ce que l'on n'a pas su faire dans l'une, on ne saura pas davantage le réaliser dans l'autre.

    1. Sylvestre - jeu 26 Nov 15 à 12 h 06

      C'est l'analyse que je lis partout. Ils ne se sont pas donnés à fond, ils ont mesuré leur effort... Je ne suis pas certain que ce soit le cas. Pour se livrer, pour se jeter vers l'avant, il faut avoir confiance en soi et en ses coéquipiers. Je pense que c'est le manque de confiance qui les a tant paralysé sur le terrain.
      Je pense aussi que la stratégie que demande Fournier n'est pas bonne. Tout est trop compliqué... ce sont les arrières qui doivent attaquer, pendant qu'on excentre des milieux sur les ailes où ils ne savent pas quoi faire, les rôles au milieu sont flous...
      Il faut revenir à un jeu simple où chacun tient son rôle, je trouve qu'on a perdu les fondements ces derniers temps en posant rustine sur rustine à notre style de jeu.

      1. Aliocha57 - jeu 26 Nov 15 à 13 h 19

        Je te rejoins complètement au niveau du coaching. C'est comme si Fournier avait été privé de son imagination depuis l'intersaison. Montre-t-il simplement ses limites tactiques ou n'a-t-il plus d'emprise sur ses joueurs ? Difficile à dire ! C'est souvent une conjonction de facteurs, mais on ne voit pas bien ce qui pourrait inverser la tendance.
        Maintenant, même si les joueurs manquent de repères, ça se voit quand ils jouent sans y croire vraiment, et encore davantage quand ils s'arrêtent de jouer ! Tous s'abritent derrière cette seconde place de L1 et une absence de chance qui n'existe que dans leur imagination. À mon avis, ils n'ont pas encore fini de dégringoler...

  2. Jagal - jeu 26 Nov 15 à 11 h 38

    Et moi je vois la retraite pour ce joueur en carton

  3. OL48 - jeu 26 Nov 15 à 11 h 44

    Le gros problème de l'OL, en dehors des lacunes criantes au niveau tactique et individuelles, c'est le manque d'unité du vestiaire.
    Tant qu'il y aura des groupes aux trajectoires différentes et qu'un leader n'aura pas tapé sur la table, nous ne risquons pas de progresser.
    Il faut que tout le monde aille dans le même sens et déjà on obtiendra une homogénéité de jeu qui constitue la base d'un sport collectif.
    Un séjour " commando" avec des douches glacées à 6H00 du matin, un parcours du combattant en rampant dans une boue putride et un trajet à réaliser au sommet de séquoias géants pourraient peut-être ramener une unité de groupe salvatrice.
    En tout cas, le staff va devoir prouver qu'il est capable de transformer un assemblage hétéroclite d'individualités en une force collective résistant à l'adversité.
    Et rapidement !

    1. Jagal - jeu 26 Nov 15 à 11 h 52

      avec la faiblesse de nos joueurs on rentre de ce camp avec 3 blessés minimum 🙂

    2. ROYALDULTON - jeu 26 Nov 15 à 12 h 55

      J'ai bien aimé ton post, et la justesse de tes propos sur le vestiaire, cela recoupe bien mes post du début de saison pour ceux qui m'ont lu, le vestiaire est déplorable, j'en veux pour preuve, simple anecdote, simplement quand les joueurs sont sortis du vestiaire, les joueurs de la gantoise se sont mis en cercle un long moment, j'ai constaté leur motivation, chez nous, le néant ! je sais encenser mon équipe, mais quand je vois les efforts qui on été fait à la revalorisation des salaires, et que je paye des places à 60 € minimum à Jean Jaurès, la ça ne va plus ! et que les résultats ne sont plus au RDV j'ai parfois la Haine, et quand j'entends les propos de Lacazette, la, pour ceux qui ont 2 sous de jugeote ils se fou de nous !
      Pas de fond de jeu
      Pas d'entente entre les joueurs (esprit d'équipe)
      pas de bons entrainements
      Pas de justesse dans les coups de pied arrêtés
      Personne à la reprise des centres, toujours en retard (on dirait qu'ils ont fait la teuf toute la nuit)
      Pas de défense pourtant il y a eu des recrues
      Pas d'envie, c'est tout, tous les post convergent en ce sens, Jean Michèle Aulas, prends le temps de lire nos post, maintenant c'est nous qui jouons à la Playstation...au lieu de faire tes Tweets à la con comme un morveux de 15 ans !!!
      Il ne se passe pas un match sans blessure, et ce qui me fait rire ou pleurer, même à l'entrainement
      Je suis Lyon depuis les années 60, pour ceux qui ne me connaissent pas, sans un minimum de camaraderie, cette équipe est bidon je pèse mes mots, mais cela ne m'empêchera pas encore de les suivre, j'ai le droit de ne pas être content, une chose est sure et je le tiens d'une source, très rare, quand les joueurs jettent un coup d'œil sur ce site...ça en dit long
      Merci à Jagal pour ton Humour, et merci pour ceux qui prennent le temps de mettre leur avis, favorable, ou défavorable, si les joueurs de l'Ol étaient dans le même état d'esprit que nous, (forum) on se serait qualifié

  4. Matt - jeu 26 Nov 15 à 15 h 24

    Si le maillot ne représente pas grand chose pour certains d'entre eux, savent'ils au moins qu'ils s'abordent leur carrière ?

  5. -bRoglin- - jeu 26 Nov 15 à 15 h 47

    Ce qu'il dit est cohérent...
    Être dépassé par l'événement fait parti de l'apprentissage...ne pas se donner à fond aussi, car dépassé par le stress, le changement de rythme etc..
    Mais que ça a été agaçant cette stérilité offensive et fragilité défensive.....J'étais un fervent défenseur du 442, j'avoue que le système est vraiment limité au plus haut niveau..et qu'on se fait ouvrir dés qu'un joueur est éliminé..

    1. nespero - jeu 26 Nov 15 à 16 h 01

      Je l'ai souvent répété mais l'important n'est pas le système dans lequel on joue mais l'animation que l'on en fait.
      Simplement dire : jouer en 442 ne veut rien dire.
      Faut un projet de jeu, une tactique, une philosophie de jeu, une identité propre à appliquer et à faire adhérer au groupe.

  6. ol-91 - jeu 26 Nov 15 à 21 h 34

    Les jeunes découvraient la LDC pour apprendre à mordre mais je n'ai vu que des dents de lait.

  7. Alsac-ol - ven 27 Nov 15 à 6 h 20

    Les commentaires de A lacazette et j morel sont bidons et je pense que c est tout de même un manque de jugement, puisque ce qui a été vu ce mardi, nous le voyons depuis le début de la saison.
    Ce qui faisait notre force la saison dernière c était le collectif. Ce qui fait que l on soit bidon cette année c est également le collectif.
    On pourra toujours dire Mapou, c est pas bon, fekir manque etc. Mais quand tu joues pas ensemble (voir le pressing pendant ce ol genk) et ben ça donne ... de la mer de!

  8. Lyonnais_de_la_manche - ven 27 Nov 15 à 12 h 59

    Il suffit de voir Gonalons dans l'émission du début de semaine, il ne sait pas pourquoi l'équipe ne tourne pas rond, et je pense qu'il parle en tant que capitaine... Donc personne ne sait comment remettre les choses en ordre. Quand on ne sait pas où on va, il y a peu de chances d'arriver au bon endroit ! Bref, je ne sais pas si maintenir Fournier soit une bonne chose, parfois une nouvelle vision ferme et motivante pourrait être bénéfique ! Hubert donne plus l'impression de subir qu'autre chose... après c'est toujours facile de taper quand ça va pas...

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut