Tetê (OL) lors du match contre Nice
Tetê (OL) lors du match contre Nice (Photo by OLIVIER CHASSIGNOLE / AFP)

Lorsqu'il est mené, l'OL n'y arrive pas

A nouveau mené au score vendredi contre Nice, l'OL est parvenu à glaner un match nul (1-1). L'Olympique lyonnais n'arrive pas à inverser la tendance lorsqu'il est derrière au score.

Comme cela était déjà survenu face à Marseille, l'OL a concédé le premier but vendredi contre Nice. A la différence de l'affiche sur le terrain de l'OM, les coéquipiers d'Alexandre Lacazette sont parvenus à revenir au tableau d'affichage grâce à un penalty transformé par le capitaine en fin de rencontre (1-1). Cela confirme une statistique peu flatteuse pour le club rhodanien. Sur les 15 derniers matchs où il a été mené en Ligue 1, il n'a jamais réussi à gagner. Son bilan est de 11 défaites pour 4 nuls.


2 points pris cette saison après avoir été mené au score


Cette saison, l'Olympique lyonnais a glané deux points après avoir couru derrière le score. Fin août, il avait, dans un scénario un peu similaire, ramené un nul de son déplacement à Reims. Moussa Dembélé avait répondu à Junya Ito. Ce faible chiffre démontre bien que les partenaires de Jérôme Boateng ont du mal à renverser les situations mal embarquées.

252 commentaires
  1. SapeCommeJallet - sam 12 Nov 22 à 15 h 49

    Forcément, quand l’équipe adverse mène et que Lyon a cette fameuse possession stérile, y’a plus qu’à défendre et attendre le coup de sifflet final…
    C’est pour ça que je suis agacé par rapport a ceux qui disent que Nice aurait mérité de gagner. Ils ont absolument rien fait à part viser le bras a bout portant sur un tir qui partait en tribunes. Pour moi le nul est logique.
    Mine de rien avec les prestations sur les 5 derniers matchs, les titulaires commencent à se dégager
    Lopes
    Gusto Diomande Lukeba Tagliafico
    Lepenant Mendes
    JRA
    Tête Lacazette Cherki
    En l’absence de collectif, vaut mieux miser et provoquer sur les côtés pour espérer avoir des occasions.
    Pour moi, il faudrait recruter un milieu créatif (de préférence un très grand joueur à relancer type Paqueta/Memphis) , un DC de qualité (pas un vieux qui n’avance plus) et un latéral droit d’expérience (un second Tagliafico)

    Signaler
    1. OL-91 - sam 12 Nov 22 à 16 h 37

      Bien entendu.

      Signaler
    2. OctoGone - sam 12 Nov 22 à 16 h 48

      Notre milieu reste beaucoup trop faible.
      Il nous faut une vraie sentinelle, le remplaçant de Gonalons en somme. La priorité est là.
      Côté défense, je suis partagé. Un latéral droit remplaçant de Gusto est une nécessité. En DC, si renforts il y a il faut avoir l'assurance que ce soit mieux que Diomande quand il aura pris un peu de rythme.

      Après, Laurent Blanc a pu tester 3 systèmes depuis qu'il est là. Il doit avoir son idée quant au style de jeu qu'il veut mettre en place et donc aux renforts à intégrer.

      Il a dit en conf hier que la saison se terminerait avec 90% de l'effectif actuel.
      Autrement dit, ça signifie une recrue.

      Signaler
      1. Californi@ - lun 14 Nov 22 à 14 h 02

        Gonalons était d'une faiblesse rare et toi tu veux son remplaçant ?

      2. Olyonn@is - lun 14 Nov 22 à 14 h 13

        J'ai regardé le classement de buteurs et cherché les buteurs Lyonnais,il y a Lacazette,puis Tète et Karl, Dembelé 2 buts et 3 autres joueurs à un but.Quand tu regarde les autres équipes c'est bien plus diversifié que ça surtout sur les milieux de terrain.Chez nous Aouar: 1 but, Caqueret 0, Tolisso 0,Faivre 0,JRA 0 et les autres 0.Je crois que je n'ai jamais vu ça de ma vie.Tu regarde Auxerre,Brest ou Ajaccio ils font mieux.Il y a un abyssal problème de ce côté là.

    3. Conelus - sam 12 Nov 22 à 23 h 00

      c'est marrant je n'ai pas tout a fait les même titulaire que toi ....

      Signaler
    4. OLVictory - lun 14 Nov 22 à 14 h 12

      "rien fait à part viser le bras a bout portant"

      C'est tout à fait exact et c'est une dérive affreuse de notre foot, à cause de la VAR une fois de plus.
      Cette VAR tuera le foot à force

      Signaler
  2. Californi@ - sam 12 Nov 22 à 18 h 09

    Et sinon ça ne gêne personne que dans la cas où l'opération de TEXTOR arrive au bout, l'Olympique Lyonnais soit le club d'une HOLDING d'un paradis fiscal sans aucun impôt à payer en France sur les bénéfices ?

    D'ailleurs si les salaires des joueurs sont payés dans le Delaware en offshore, on va rigoler sur la fiscalité ...

    Signaler
    1. JUNi DU 36 - sam 12 Nov 22 à 18 h 25

      Mais non Macron va nous protéger de tout ça, il a décidé dorénavant de partager les richesses. Du coup ce sera 2500 euro par mois net le salaire d'un joueur, comme ça la femme de ménage elle qui bosse comme une cinglé à n'importe quelle heure touchera la même chose, les stadiers, les hôtesses, les jardiniers aussi. Et évidemment JMAponsotcheyrou idem.
      En deux ou trois ans fini les dettes, on ferait de sacré economies. 🍻

      Signaler
      1. Californi@ - sam 12 Nov 22 à 20 h 45

        L'Etat Français a participé au financement de l'Olympique Lyonnais par :
        - 175 millions de voirie
        - 37 millions de prêt de la Caisse des depots et consignations
        - 195 millions de PGE

        Il est amusant de se dire que ces prêts et garanties de l'Etat Français seront logés dans le Delaware, paradis fiscale qui applique la taxation zéro sur les sociétés, ce que combat la France pour les GAFA ...

        La DNCG va-t-elle accepter de favoriser une optimisation fiscale ... ?

        Et la tutelle de la DNCG ?

        A ce titre, quid du discours d'Aulas sur les facilités de l'AS Monaco alors que les accords bilatéraux en réalité lissent ces "facilités" .

        Accord bilatéraux qui n'existent pas (à ma connaissance) avec le Delaware.

        Nous ne sommes pas au bout du questionnement pratique, juridique, éthique, que soulève la structuration de l'offre TEXTOR.

        Ni des surprises que les réponses réservent.

      2. Juni forever OL - sam 12 Nov 22 à 21 h 11

        Tu sors d'où Californie ?
        Tu es nouveau ici ?
        Je ne t'avais jamais lu
        Interessant ce que tu dit même si je suis incapable de valider tes infos
        😉

  3. Californi@ - dim 13 Nov 22 à 2 h 48

    Salut Juni Forever OL.

    Les informations sont issues de :
    - Bilans publiés par OL Groupe
    - Communiqués boursiers OL Groupe
    - Articles spécialisés

    Elles sont toutes publiques.

    Au final, :
    - la dette de l'Olympique Lyonnais est inscrite au bilan comptable publié en octobre par OL Groupe.
    - le déficit de l'Olympique Lyonnais pour la saison 2021/2022 est inscrit à ce même bilan
    - la capitalisation boursière de l'OL est inscrite au document boursier publié par OL Groupe (nombre d'actions, nombre d'obligation "OSRANE" .
    - la structure de rachat proposée par TEXTOR est inscrite au document remis à l'Autorite boursière (250 pages) et aux comptes rendus de Conseils d'administration de l'Olympique Lyonnais publiés par l'OL.
    - la structure de financement du stade est inscrite aux communiqués publiés par l'Olympique Lyonnais.
    - la structure de l'actionnariat de l'Olympique lyonnais est inscrite aux publications de l'OL et des sites spécialisés.

    C'est ainsi que très simplement on fait le total de la dette OL :
    - dettes financières 370 millions d'Euro
    - dette en actions 177 millions d'Euro
    - dette en obligations 265 millions d'Euro

    TOTAL 812 millions d'Euro hors coût des emprunts à 5% (marge habituelle taux+Euribor) on arrive de manière réaliste à
    830 millions.

    C'est la somme qu'il faut mettre pour racheter le club et repartir de zéro sans dette, ce qui par ailleurs explique sa "valorisation" grossière de plus de 800 millions, 836 millions annoncés, ce qui est totalement cosmétique.

    Alors pour ma part, je dirais que 836 millions ça n'est pas ce que ça vaut, c'est ce que ça coûte.

    A cela il faudrait rajouter au minimum :
    - 50 millions pour couvrir le deficit
    - 50 millions de cash frais pour augmenter les fonds propres
    - 25 millions pour stabiliser la trésorerie
    - 40 millions pour une enveloppe mercato d'hiver qui permette de renforcer l'équipe et d'atteindre une qualification européenne nécessaire à l'économie du club.

    On parle donc de 165 millions additionnels, 977 millions au total, soit 1 milliard pour qui voudrait mettre sur la table de quoi :
    - racheter les parts
    - appurer la dette
    - couvrir les pertes
    - relancer le modèle économique

    C'est ultra basique.

    Le foot m'intéresse, la finance me passionne, faire tourner sa (ses) société(s) est mon quotidien avec des chiffres d'affaires parfois en milliard.

    Des opérations comme celle proposée par TEXTOR j'en ai structurées et finalisées plusieurs ces dernières années pour un montant total de plus de 4 milliards (Dollar/Euro) de financements.

    Chacun sa réalité, celle-ci est la mienne.

    Signaler
    1. Juni forever OL - dim 13 Nov 22 à 9 h 10

      Salut a tous
      Parfait, très clair !
      Ton avis d'expert perso sur textor ?
      Ce sera du pareil au même que la gestion sous Aulas , du sportif sous perfusion ?
      On est bon nombre de supporters a s'inquiéter de plus en plus de ce rachat, l'exemple de l'échec a bordeaux pourrait se produire 🤔
      Bon dim

      Signaler
      1. Californi@ - dim 13 Nov 22 à 10 h 16

        À partir du moment où la Holding du Delaware qui rachète le club se finance sur les marchés auprès d'une société spécialisé dans la restructuration de dettes (ARES), il n'y a rien à attendre que de la gestion papier de financiers.

        Mais c'est la seule alternative pour sauver le club qui perd 2 de ses 3 actionnaires de référence alors qu'il est endetté au-delà de ses capacités. Ce pour quoi il a fallut que les banques acceptent de ne pas appliquer leurs sécurités pour permettre les PGE de 95 puis 76 millions.

        C'est chaud.

  4. Philippeb - dim 13 Nov 22 à 9 h 13

    Attention Californi@, ce que tu dis n'est sûrement pas faux mais laisse place à des interprétations trompeuses.
    L'état français ( et surtout les collectivités locales) paie la voirie pour l'OL ! Évidemment en France, les impôts des citoyens servent, entre autres, à faire des routes et des tramways pour transporter les gens là où ils vont, que ce soit dans les stations de ski, en centre ville, dans un nouveau lotissement, un nouveau centre commercial, etc. A Lyon les collectivités ont favorisé la création du stade pour dynamiser l'est lyonnais, et évidemment il faut des transports dont tout le monde bénéficie. Elles peuvent au contraire se féliciter de ne pas avoir eu à financer et à gérer un stade et tout un environnement comme ont dû le faire toutes les autres municipalités françaises.
    Quant au coût de l'OL, attention à ta présentation des choses qui peut tromper les gens. La valeur du club n'est pas de 1 milliard lors de son achat par Textor ! Cette valeur est de mémoire 443 M€ ( pour 100% des actions) soit moins que lorsque les chinois ont pris 20% qui ont donc perdu des sous dans leur investissement. Le club vaudra ce milliard si Textor investit la différence, augmentation de K de 86, rachat des dettes pour 370 etc...le club vaudra plus parce qu'il y aura mis plus.
    C'est comme le type qui achète une maison 443 K€ qu'il paie à l'ancien propriétaire et ensuite il y met pour 557 K€ de travaux, elle lui aura coûté 1 million.
    Pour le Delaware je crois que tu mélanges. Il faudrait expliquer en quoi l'OL va bénéficier des lois fiscales de cet état. L'OL est une société française qui paiera son impôt sur les sociétés en France quand, souhaitons le, elle sera dans la situation d'en payer. Textor bénéficiera peut-être de ce paradis fiscal, mais pas l'OL.
    l'AS Monaco est une société étrangère qui est soumise aux règles fiscales de son pays et qui joue en France. Ce club peut donc être avantagé si les lois monégasques sont plus favorables que les lois françaises auxquelles sont soumis les autres clubs ( que ce soit le cas où pas est un autre débat). C'est donc un cas différent.
    Enfin tu confonds la DNCG et le fair play financier qui ont des objectifs presque opposés. La DNCG vérifie la solidité financière des clubs pour anticiper des éventuels crashs. Elle est toute contente si un mécène met un paquet de fric dans le club.
    Le Fair Play Financier consiste à vérifier qu'il y a une certaine équité dans les ressources des clubs, et donc un mécène fausse celle-ci en mettant un paquet de fric dans le club. Mais c'est une tâche impossible... Par exemple, le Qatar triche de partout, oui mais ils sont si sympathiques ou disons...si riches.

    Signaler
    1. DrNelson & Mister Bosz - dim 13 Nov 22 à 10 h 11

      Justement Californi@ explique très bien dans son commentaire qu'il ne s'agit pas de la valeur du club mais de ce qu'il en coûterait pour tout acheter.

      Signaler
      1. Californi@ - dim 13 Nov 22 à 10 h 22

        En réalité notre ami mélange capitalisation et valorisation. Non pas en terme de confusion mais en terme d'analyse.

      2. DrNelson & Mister Bosz - dim 13 Nov 22 à 10 h 42

        Mon terme valeur (mot usité dans les conversations courantes) n'est pas tout à fait bien employé non ?
        Si j'ai bien compris la valeur d'entreprise serait ici de près d'un milliard et la capitalisation bien moins importante?

      3. Philippeb - dim 13 Nov 22 à 11 h 35

        .Que tu sois choqué je ne peux pas en discuter, mais moi, je ne vois pas ce qu'il y a de plus choquant de desservir un pôle d'activité et tout un quartier de Décines qui déplace et où habitent des dizaines de milliers de personnes plutôt qu'un centre commercial, plutôt qu'un parc d'attraction plutôt que des dizaines de milliers de hameaux perdus dans toute la France. En France les voiries sont payés par la collectivité, c'est bien normal qu'elle paie celle-ci qui va servir à énormément de monde.
        Pour la valeur de l'OL, je sais bien que tu vois la différence, et que tu parles de valeur financières mais pour un tas de gens l'OL vaut 800 millions ou 1 million qu'on compare au valeur de rachat d'autre clubs français ou étrangers.. je te dis que juridiquement Textor devient propriétaire du club à 100 % en versant 443 M€ ( ou a peu près). Libre à lui de racheter la dette ensuite s'il le veut (et tant mieux) ...Demande à idg qui va toucher 88 M€ et c'est tout pour presque 20% du club ( alors qu'ils avait mis 100 il y a quelques années) quelle est la valeur du club !
        Pour l'OL on en reparlera, mais tu verras que le club sera une société française qui paiera ses impôts en France, et les salariés dont les joueurs seront soumis aux lois fiscales et sociales françaises dont les fameuses charges sociales les plus élevées des clubs européens.

  5. Californi@ - dim 13 Nov 22 à 10 h 09

    Les collectivités locales ont payé 175 millions de voie privée à une société privée pour accéder à un lieu privé.

    Il n'y a rien de douteux et pas de place à l'interprétation.

    C'est un fait et il me choque.

    Surtout quand on chie sur la Loi et donc l'Etat pour l'usage d'engins pyrotechniques en se targuant d'être chez soi dans son stade et d'y faire ce qu'on veut, Président en tête.

    Je ne confonds rien du tout puisque la problématique d'une holding dans un paradis fiscal est bien du domaine de la DNCG sous tutelle d'un Ministère donc de l'Etat qui possède de la dette OL sous plusieurs formes et va donc potentiellement :
    1) la remettre entre les mains d'une société offshore
    2) laisser échapper de la fiscalité

    C'est plutôt toi qui t'egares car à partir du moment où la Holding Eagle Football aura racheté le club, en quoi l'OL sera en société française ? Sauf à la considérer comme une société écran ? Tout va remonter vers la Holding, ça serait même très amusant que les contrats de travail soient concernés et les joueurs payés par la Holding sur des comptes à Dubaï, aux Seychelles, à Jersey, aux îles vierges britanniques, aux Bahamas ...

    C'est d'ailleurs tout le propos d'une Holding dans un paradis fiscal. Y loger ses business pour en optimiser la fiscalité.

    Pour finir, tu peux tourner dans tous les sens, la dette OL aujourd'hui c'est 800 patates si tu veux acheter et appurer et avec ça tu n'es pas plus avancé puisqu'il te faut encore 200 plaques pour sécuriser ton modèle et le relancer comme j'ai expliqué.

    Et puis, TEXTOR se finançant par de l'emprunt, EAGLE va porter 400+100+370 entre sa dette et celle qu'il reprend ...
    Même en concédant un delta par rapport à 75 puis 95% de la capitalisation, au mieux 800 en considérant gentiment que les 89 d'injection ne soient pas une autre dette d'emprunt mais une portion des 500 ARES+autres.

    Ce en quoi, comme il est indiqué que ces 89 seront adossés à des actions nouvelles ça sera de facto de la dette tout comme les actuelles actions Pathé, IDG, Holnest le sont.

    C'est du pur Trading papier, le pire.

    CQFD.

    Il se peut que par-ci par-là les chiffres soient à ajuster, mais pas de beaucoup et ça reste marginal dans la représentation de la situation.

    Mais c'est gentil d'être passé.

    *ps : j'ai pris le cas des salaires car tu as pris le cas de Monaco, les joueurs Français de Monaco sont soumis au même impôt que les joueurs des autres clubs de L1.

    Ce qui ne serait pas le cas des joueurs Français de l'OL alors incorporé dans une Holding du Delaware qui prendrait sous sa juridiction leurs contrats de travail.

    Déjà que les Frères Seydoux sont cités dans une enquête, Information judiciaire ouverte par le Parquet National Financier portant sur des faits de fraude fiscale aggravée, blanchiment et association de malfaiteurs.

    Pour un montage qui passe justement par l'Amérique du Nord.

    La frontière entre optimisation et fraude est ténue, parfois en dépit même des intentions, ça peut être une questionnement sur comment TEXTOR et ses partenaires financiers comptent faire de l'argent (puisque de toute évidence ils ne viennent pas pour remplir l'armoire à trophées).

    Ça implique des précautions de toutes les parties et ça explique tous les reports au fur et à mesure que le projet évolue de "Un milliardaire avec son oseille" à "un millionnaire avec l'oseille de fonds spéculatifs" .

    Bon dimanche !

    Signaler