Montpellier - OL (1-1) : Lyon cale mais reste sur le podium

Inoffensifs en première période, les Lyonnais sont revenus avec plus d'envie en seconde partie du match et ont réussi à ouvrir le score peu après l'heure de jeu, grâce au capitaine Nabil Fekir. Ils n'ont pas su conserver leur avance et se sont fait rattraper par un but d'Aguilar. Les places sur le podium restent inchangées.

Un point précieux, remporté de justesse. Lyon et Montpellier se sont quittés sur le score nul de 1-1 logique, après l'inconstance qu'ont encore affichée les Lyonnais. Ils ont vite repris leur mauvaise habitude en affichant deux visages bien distincts. En première période, les Gones, complètement effacés, se sont très vite laissé dépasser et le MHSC a su profiter des largesses et des erreurs techniques de leurs adversaires pour se provoquer des occasions. Les Héraultais auraient pu concrétiser leur domination par un but sur cornet de Delort, qui a finalement été refusé pour une position de hors-jeu, après utilisation de la VAR. À la pause, le score est vierge mais les Lyonnais peuvent remercier Jason Denayer, abandonné défensivement, qui a écarté des situations dangereuses plus d'une fois.

Les Lyonnais plus inspirés en deuxième période

Au retour des vestiaires, changement de rôle. L'OL a enfin retrouvé le rythme qui lui manquait cruellement et Montpellier n'arrive plus à suivre. Nabil Fekir concrétise cet élan par un but sur un ballon de Tete, dévié par Skhiri (67e). Le capitaine des Gones aurait pu doubler la mise sur un pénalty lors d'un contact avec Lecomte, mais il écope finalement d'un carton jaune pour simulation, après un nouveau recours à la VAR. Les joueurs de Bruno Genesio n'ont pas réussi à tenir leur concurrent direct éloigné longtemps. En difficulté dans cette deuxième période, Montpellier réussit tout de même à égaliser grâce au boulet de canon de Ruben Aguilar envoyé dans la lucarne opposée des cages d'Anthony Lopes, qui ne peut rien faire (81e).
Le score reste de 1-1 au coup de sifflet final. L'OL n'a pas su conserver son avance, mais passera l'hiver au chaud, sur la troisième marche du podium.

37 commentaires
  1. Polygone - dim 23 Déc 18 à 11 h 00

    Comment avec ce championnat si faible, on n est pas à 2,2 pts par match?
    Pourquoi on n à pas faim de buts, de victoires ?
    Pourquoi a t on fini la saison dernière avec 3 joueurs à plus de 20 buts et là à mi saison on n à personne à 10 buts ?
    Pourquoi Aouar est notre meilleur buteur ?
    Pourquoi sommes nous à seulement +8,de différence de buts?
    Avec ce stade, ces moyens, ce n est pas normal

    1. Tigone - dim 23 Déc 18 à 14 h 28

      Arrêtez de tailler la ligue1, c'est ouf cette mentalité...
      La ligue est de plus en plus dur, on à vu que Strasbourg à relevé l'intérêt de certain match, vivement que nos amis lensois reviennent.

      1. Polygone - mer 26 Déc 18 à 23 h 34

        Marseille Monaco et Bordeaux ont fait de grandes épopées européennes cette saisons. Ce qui témoigne la force de la ligue 1

    2. cavegone - dim 23 Déc 18 à 19 h 58

      "Pourquoi Aouar est notre meilleur buteur ?"
      Pour moi la réponse est simple on joue sans avant-centre parceque Monsieur Génésio se prend pour le Pep de la grande époque qui jouait avec Messi en 9...
      Je suis d'accord avec toi, même si je n'aime pas taper sur la ligue 1 non plus, le championnat est d'une faiblesse, je ne prends aucun plaisir à voir ses matchs en ce moment. Heureusement qu'il y a la liga et la premiere league (et encore il y a aussi des purges en PL) cette année car c'est vraiment à se tirer une balle. Même Paris, le génie Tuchel qui met un défenseur central en n°6, je te jure c'est un calvaire à regarder ces équipes françaises...

      1. Juni entraineur OL - lun 24 Déc 18 à 17 h 35

        +10000

      2. Altheos - mar 25 Déc 18 à 10 h 39

        Tuchel, il n'a pas tellement le choix pour son n°6.
        Rabiot est au placard et Diarra est à la rue.

      3. Polygone - mer 26 Déc 18 à 23 h 36

        Aouar à 6 but c bien. Mais les autres devraient être à 10

  2. Tempo - dim 23 Déc 18 à 11 h 09

    C'est vrai que Lyon a inventé le concept qui consiste à jouer quelques minutes par match.
    On a vraiment l'impression que nos joueurs sont confiants et pensent que, quoi qu'il arrive, comme Monaco et Marseille n'existent plus, l'on sera sur le podium.
    Maintenant il est vrai que ce championnat est d'une tristesse majeure.
    Pour bon nombre de matchs l'on s'ennuie. L'on ne voit pas franchement de grands joueurs mais une succession d'erreurs techniques.
    Dans ce championnat, maintenant un duo Delort/Laborde passent pour des cadors et risquent d'être dans l'équipe type en fin d'année, c'est dire le niveau de notre championnat!

    1. Tigone - dim 23 Déc 18 à 14 h 09

      Peut être parce que Laborde est un très bon joueur ( je serai pas surpris qui file en première league rapidement) et que Delort est pas mal aussi...
      Et donc oui la ligue1 est un bon championnat où meme un club comme Montpellier possède plusieurs très bon joueur...

      1. Polygone - mer 26 Déc 18 à 23 h 38

        Montpellier prendrait des tarifs avec 2 matchs par semaine

  3. Juillet - dim 23 Déc 18 à 11 h 26

    On tombe quand même sur des blocs équipes très compacts qui font un gros pressing dans leur milieu de terrain. Difficile sans espaces de pouvoir produire du jeu d'attaque et de planter des buts. Il nous faudrait des ailiers très rapides, ce que nous n'avons pas.
    Montpellier a mis une grosse intensité physique, notamment au milieu de terrain, ce qui nous a clairement posé problème, comme à chaque fois. Fékir a joué trop haut à mon goût, comme souvent, notamment en première mi-temps, ce qui laissait Aouar bien seul pour animer le jeu et remonter les ballons. Le problème vient du fait que Traoré et Memphis ne jouent pas comme des ailiers alors qu'ils sont positionnés sur les ailes et que nous n'avons pas de véritable 9. La qualité des appels de Cornet a manqué, et Dembélé, pour l'instant, est vraiment faible, il fait peu d'appels en profondeur, a une vitesse de course très faible, ses contrôles et remises dos au but sont mauvais...

    1. ObjectifEurope - lun 24 Déc 18 à 7 h 18

      Je partage ton avis Juillet sur les Ailliers sauf que moi je considère qu on en a 1.

      MARTIN TERRIER !

      Il était blessé en début de saison mais il a fait un super match en coupe de la ligue !

      Il est rapide et collectif, ce qu il nous manque !

  4. Pantagruel - dim 23 Déc 18 à 12 h 01

    Je ne suis pas d'accord pour dire que le niveau du championnat baisse, j'ai envie de dire que c'est le contraire. On se base sur quoi pour dire ça d'ailleurs? La forme du PSG? C'est la meilleure équipe de foot de l'histoire de la Ligue 1. Rien que leur ligne d'attaque c'est 80% du budget des clubs de ce championnat. A côté de cela, les "grands" clubs sont en difficulté, ça a peut être à voir avec le niveau de ce championnat qui monte, non? D'autant qu'hormis l'effectif de Monaco, les effectifs des 4 premiers n'ont pas drastiquement changé.
    On peut dire que l'on joue moins bien mais aussi que nos adversaires nous appréhendent mieux, vous ne pensez pas?
    Pour ce qui est de la remarque sur Laborde/Delort, perso je ne les mépriserais pas moi, ce sont des bons joueurs qui, à mon avis, feraient par exemple beaucoup de bien à une équipe au sud de Lyon qui vient de se faire assez lamentablement éliminer en coupe d'Europe.

  5. janot06 - dim 23 Déc 18 à 12 h 11

    Le niveau baisse, pour moi, c'est une vérité ; il n'y a qu'à voir le classement de l'OM 6e à 7 points de Lille avec deux matches en moins et le jeu produit par cette équipe. Sur ce dernier point, la nôtre, d'équipe, est pas mal non plus surtout quand on se remémore la première mi-temps que nous ont servie nos joueurs une fois de plus, une fois de trop. Et ne comparons pas avec le PSG qui est hors course car hors normes.
    Le deuxième, le LOSC n'a même pas deux points de moyenne par match (1,7)...

    1. Pantagruel - dim 23 Déc 18 à 14 h 06

      Sauf que cette histoire de jouer une mi-temps sur deux, ça n'a pas commencé cette année, pourtant avant nous parvenions encore à gagner, c'est bien que les adversaires sont meilleurs, non? Je note tout de même qu'on a sans doute la meilleure équipe de l'OL depuis des lustres et pourtant on ne fait pas forcément les résultats qu'on voudrait.
      Tu parles de baisse de niveau pourtant les clubs de L1 n'ont jamais autant investi, les budgets sont à des hauteurs historiques.
      Je vois plutôt une homogénéisation du niveau du championnat, personnellement. Globalement, y'a plus d'équipes joueuses qu'auparavant, les types de joueurs sont de plus en plus techniques, les petites équipes ont de moins en moins peurs des gros. La VAR réduit la marge d'erreurs d'arbitrage ce qui a globalement tendance à favoriser les plus petits clubs. La formation française n'a jamais été aussi performante...
      Je ne dis pas que l'OL est à sa place ou qu'il est normal qu'il fasse des prestations aussi irrégulières, je veux juste tordre le cou à cette idée reçue comme quoi la L1 serait de plus en plus une "farmers league".
      Ca fait des années et des années qu'on se plaint qu'il n'y a pas assez de compétition en L1 et maintenant que le podium n'est pas composé du PLM on gueule que le niveau baisse...

      1. janot06 - dim 23 Déc 18 à 14 h 21

        Les budgets, c'est une chose mais tout dépend ce que l'on en fait. Je reprends encore l'exemple marseillais avec un Strootman acheté plus de 20 M, payé 800000 euros mensuels pour le rendement que l'on connaît. Pour moi, budget en hausse ne rime pas avec amélioration des niveaux.
        Quand on pense que l'on avait programmé la rencontre entre l'OL et Monaco à 13h dimanche dernier pour promouvoir la ligue 1 en Chine et que l'on a vu, heureusement pour notre image de la ligue 1 finalement à 21h gilets jaunes obligent, une prestation monégasque du niveau d'une promotion d'honneur on se rend compte du réel niveau.
        Bien sûr, je cite ce match au hasard mais combien d'autres nous ont permis de constater cet état de fait. Et je ne parle même pas des prestations de nos clubs en général sur la scène européenne !

      2. Pantagruel - dim 23 Déc 18 à 17 h 36

        Okay, donc on ne parle pas de la même chose mais je pense qu'on peut être d'accord sur le fond. Toi, tu dis que les meilleurs équipes ne sont moins performantes qu'avant. Là-dessus je te l'accorde, du moins sur cette saison. Je pense quand même que la tendance est plutôt à l'amélioration sur les 4/5 dernières années par rapport à il y a 10/15 ans. Paris raffle tout à l'échelle nationale et intègre maintenant régulièrement le Top 10 des meilleures équipes européennes, Monaco a fait récemment deux bons parcours en C1 et un titre de L1 (1/4 en 2016, 1/2 en 2017), Marseille a fait une finale de C3, nous avons eu des parcours honorables en C3 aussi.
        Ensuite, pour le reste de la Ligue 1, je trouve qu'on progresse aussi. Les faibles sont moins faibles et arrivent même à attirer des joueurs intéressants: Toulouse avec Gradel ou Imbula par exemple qui jouaient il y a 4/5 les premiers roles avec leurs clubs respectifs, le pari Ganso avec Amiens, ou le projet Nantais avec les entraineurs portugais qui apportent du jeu, des clubs comme Caen ou Dijon qui ne viennent plus affronter les meilleurs en mettant le bus...
        Puis même, cette histoire d'investissement avec les Strootman, les Dembélé, les Depay, les Sneijder, les Dante... ça ne marche pas à tous les coups mais ça témoigne d'une certaine ambition des clubs français. Je trouve quand même qu'on s'éloigne d'un esprit un peu gagne petit qui faisait la (mauvaise) réputation de notre championnat.

    2. Tigone - dim 23 Déc 18 à 14 h 13

      Justement comme tu dis l'OM est 6e le tout en ne faisant que des recrutements à l'intersaison... C'est bien que les autres clubs se sont renforcés????
      Le niveau de la ligue1 augmente.

      1. janot06 - dim 23 Déc 18 à 14 h 24

        Non, pour moi, c'est le signe que ces prétendues locomotives se sont mises au niveau plus que moyen des autres !
        Pour l'OM fais le bilan de leurs fameuses recrues, bidons en général, que ce soit Strootman, donc, ou Caleta Car ou qq chose comme ça ;et je ne parle même pas du Croate ou Serbe supposé attaquant...

  6. Tigone - dim 23 Déc 18 à 14 h 56

    Paris c'est pas la France...
    Et dans le même genre la ligue1 c'est pas Paris, Lyon et Marseille...
    Il faut arrêtez de croire que seul 3 ou 4 clubs ont le monopole du savoir jouer au foot et que les autres ne sont que des peintres pour faire le nombre !!!!!
    Tous ceux qui ont déjà été licencié en club en France savent que le niveau ligue 1 est tres bon...

  7. janot06 - dim 23 Déc 18 à 15 h 30

    Une idée pour Razik (Razik, si tu me lis...), faire auprès des participants à ce site un sondage sur le thème "à votre avis, le niveau de la ligue 1 a-t-il progressé ou régressé". Je ne suis pas le seul autour de moi pour opter pour la deuxième proposition...

    1. Hubert Bonisseur de La Bath - dim 23 Déc 18 à 18 h 17

      Je pense que la L1 a progressé. Avant on avait il y'a 10 ans un jeu physique, dur sur l'homme avec des equipes comme Metz, Lens, Grenoble. Aujourd'hui les petits sont meilleurs et comme le dit Mimou', les gros perdent + de points face aux petits

    2. cavegone - dim 23 Déc 18 à 19 h 49

      ça dépend depuis quand, mais clairement depuis 2010 et le départ de Blanc ou de Deschamps et notre faillite provoquée par Claude Puel et le stade le niveau est affligeant.
      Avant ça si on remonte aux années 2000, ou même Canal+, Afflelou/M6 ou Bourgoin la première division à défaut de gagner en Europe avait un autre niveau.
      Le PSG n'est pas une locomotive, c'est un cache misère.

  8. janot06 - dim 23 Déc 18 à 15 h 39

    A titre indicatif, l'an dernier, à la même 19e journée, derrière le PSG déjà intouchable, trois équipes tournaient à la moyenne de 2 points par match, Monaco (2,15), Lyon (2,15) et Marseille (2) ; le 5e, Nantes tournait à la moyenne de 1,73 point par match, soit à peine moins que le deuxième de cette saison, Lille (1,78).
    Désolé, mais moi, j'appelle ça un nivellement par le bas, sans parler du spectacle proposé.

    1. Mimoun - dim 23 Déc 18 à 18 h 07

      Hypothèse qui peut expliquer les chiffres que tu avances : les équipes à partir de la cinquième place deviennent meilleures ; conséquence : les premiers marquent moins de points, pourtant le niveau a augmenté (si par hypothèse aussi les 4 premiers jouent au même niveau, et cela n'est pas complètement à exclure...) Je ne défends pas cette thèse mais je remets en cause ta conclusion...

    2. fandelol - dim 23 Déc 18 à 22 h 33

      Si on suit ton raisonnement Janot, la Liga est à peine mieux que la ligue 1.

  9. janot06 - dim 23 Déc 18 à 16 h 08

    Les notes de "l'Equipe"
    -
    Lopes 6
    Denayer 7
    Marcelo 5
    Marçal 5
    Tete 5
    Tousart 5
    Aouar 4
    Mendy 6
    Traoré 3
    Fékir 5
    Memphis 3
    -
    Genesio 5 (Der Zakarian 6)

    Moyenne de l'équipe 4,9 Montpellier 5,7
    -
    note du match 4 étoiles (sur 6 maxi)

    1. fandelol - dim 23 Déc 18 à 22 h 34

      4 étoiles sur 6 pour le match, il leur en faut peu lol

  10. Mimoun - dim 23 Déc 18 à 17 h 33

    Les notes, bien subjectif... Lopez fait quand même deux belles boulettes, inversement Memphis ne fait rien d'extraordinaire mais fait un match moyen (comparé à Dembelé il fait même un bon match), Aouar est moins brillant que d'habitude mais de là à lui mettre une note inférieure à Marcelo !!!
    Idem sur la subjectivité de la question "le niveau baisse"... ça me rappelle les profs' !!! et la moyenne de points n'est pas du tout à mon avis un critère, le fait que les premiers aient une moyenne de points par match inférieure signifie tout simplement que les équipes sont plus proches les unes des autres, mais elles ont très bien pu soit toutes accroître leur niveau soit toutes le baisser... On fait dire ce que l'on veut à ce type de statistiques...
    Sinon, Joyeux Noël à tous 🙂

    1. XUO - dim 23 Déc 18 à 18 h 17

      Attention, il ne faut pas dire que Lopes a fait deux boulettes. Tu vas te faire rappeler à l'ordre sous prétexte que jusqu'à maintenant il a été - et c'est vrai - irréprochable.
      Concernant les notes, c'est tout à fait subjectif et à juste raison ça te rappelle les profs.
      Prenons l'exemple d'un exercice de quatre questions : A/3, B/3, C/2 et D/2.L'élève qui réussit A et B obtient 6/10.
      Si on propose A/2, B/2, C/3 et D/3, l'élève qui réussit A et B obtient 4/10.
      On voit l'écart, sans même tenir compte de la subjectivité de la notation propre à chaque question.
      Pour ce qui est du niveau foot, on dit qu'il baisse par ce qu'il y a en nous une grosse part de subjectivité: on en a un petit peu marre de voir des bourrins. Mais objectivement on ne peut guère dire le contraire quand on voit nos résultats à l'échelon européen.
      Concernant l'éducation, le constat est sans appel. Chaque année les élèves subissent les mêmes épreuves d'évaluation nationale avec les mêmes barèmes et la régression est nette. Le ministère s'en tire par une pirouette en disant qu'on ne peut pas comparer d'une année sur l'autre : les conditions de température, de pression, d'humidité... tu connais le discours.

  11. ol-91 - dim 23 Déc 18 à 19 h 46

    Il me semble qu'il y ait au moins deux choses à considérer pour juger la valeur de la L1. D'abord, la persistance des bons matches d'un club. Beaucoup s'effondrent peu à peu au cours de la saison. Les coups de pression contre les gros concurrents demandent des efforts qu'on ne peut tout le temps soutenir. On voit nombre de joueurs se distinguer un temps puis s'éteindre. Les championnats étrangers demandent plus de préparation et qui surprennent souvent ceux qui s'exilent. D'autre part, nos clubs les plus riches tendent à développer un jeu lent, construit, alors que ceux dont l'objectif est de ne pas trop descendre se basent sur des mouvements rapides pour surprendre (l'OL en sait quelque chose !) Il est alors difficile de distribuer les ballons sans excès de fautes techniques. C'est là un point à améliorer chez nos joueurs qui jouent trop sur leur acquis...

  12. Mimoun - dim 23 Déc 18 à 20 h 33

    Je crois personnellement qu'un club classé n il y a vingt ans prendrait une sacrée raclée contre le club qui occupe aujourd'hui la même position au classement... Que la même chose il y a une dizaine d'année, ce sera plus indécis (sauf pour le premier : le PSG qui gagnerait 9 fois sur 10 contre l'OL de la grande époque), et que sur les cinq dernières années et bien il y a match, rien ne permet de penser que l'actuel 6ème ou 11ème ou xième de ligue 1 soit aujourd'hui moins bon...

    1. fandelol - dim 23 Déc 18 à 22 h 43

      L'OL de la grande époque perdrait 9 matchs sur 10 contre le PSG? Alors là... Pour moi, on pouvait légitimement penser à être champions de France.

    2. LinkPretender - lun 24 Déc 18 à 2 h 12

      9 fois sur 10 ??? Je dirais 7 fois sur 10 pour OL et c'est le PSG qui essaierait de nous titiller ! La Neymar/Mbappé dépendance y est bien trop présente comparé à l'OL qui était dangereuse avec n'importe qui !! Et même si Neymar est un très bon spécialiste en la matière, on avait le meilleur de tous les temps sur les coups de pieds arrêtés, Juninho !! Dans les grands matchs comme celui-ci, ce détail faisait toute la différence.

  13. Mimoun - dim 23 Déc 18 à 20 h 42

    Et pour répondre à Xuo je crois que les évaluations de l'école, avec un soi disant niveau qui baisse, est aussi une image d'épinal, pas forcément exacte, tout dépend de quoi je parle... Je m'explique : notre société est pleine de défauts, mais elle s'est donnée des défis qui méritent le respect et parmi ceux ci celui d'éduquer le maximum de jeunes jusqu'à un âge de plus en plus avancé... Résultat : bon nombre d'élèves qui avaient quitté l'école auparavant sont aujourd'hui encore sur les bancs d'une école, d'un collège ou d'un lycée ou de la fac'... Cherchez le nombre d'étudiants en 2018, comparer ce nombre avec le passé, le niveau monte !!! Vous comprendrez que là aussi, comme au foot, on peut dire tout et n'importe quoi, tout dépend de l'angle sous lequel on aborde les choses.. Les théories du complot le montrent tous les jours... mais je m'égare, excusez-moi d'avoir pour un post parlé de foot de manière trop indirecte !

    1. XUO - dim 23 Déc 18 à 20 h 58

      Quand tu établis un parallèle entre foot et éducation, non seulement tu n'es pas à côté de la plaque mais tu cernes la même problématique.
      A long terme,en matière d'éducation, le niveau s'élève, c'est sûr surtout quand les objectifs se multiplient. Il en est de même au foot: aurait-on imaginé il y a une vingtaine d'années qu'on jugerait les ailiers notamment sur leur capacité à défendre?

    2. Pantagruel - lun 24 Déc 18 à 13 h 03

      On pousser le parallèle entre foot et éducation un peu plus loin pour exposer les limites du progrès. On a un niveau d'éducation en France (mais ça vaut aussi pour la majorité des pays développés) sans précédant mais il n'est plus vecteur d'ascension sociale. Pour le foot, c'est pareil, l'OL est plus riche et mieux structuré qu'à sa grande époque pourtant il n'est toujours pas revenu à la place qu'il occupait il y a de ça 10 ans. Le sommet est plus petit et plus difficile à atteindre.
      ---
      Pour le reste, je suis effectivement d'accord avec toi que notre société est frappée d'un mal bien français qui est celui le déclinisme comme si le déclin faisait partie d'un irréversible destin français. Je note que nos clubs changent de méthodes, investissent dans des stades neufs, dans la formation et dans les sections féminines. La domination outrageuse du PSG poussent les autres à être encore plus performants. Non, je le maintiens, on progresse. Les faits l'emportent sur les impressions.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut