Lyon’s French forward Maxwell Cornet (L) celebrates after scoring a goal with Lyon’s French forward Alexandre Lacazette during the French L1 football match between Olympique Lyonnais (OL) and Stade Malherbe Caen (SMC) at the Parc Olympique Lyonnais stadium in Decines-Charpieu, central-eastern France on February 14, 2016. / AFP / ROMAIN LAFABREGUE

Montpellier - OL : s'imposer une seconde fois à l'extérieur et revenir au premier plan

Ce soir, l'Olympique lyonnais se déplace à la Mosson pour y affronter Montpellier lors de la 33e journée de Ligue 1. Alors que les deux groupes enregistrent des retours de blessures importants, l'enjeu de cette rencontre est de taille. Aussi bien pour les Lyonnais que pour les Montpelliérains.

À l'OL, la saison de Ligue 1 2015-2016 est étrange. Bien que la première partie soit catastrophique, la seconde devient, journée après journée, porteuse d'espoir. L'espoir d'accrocher non seulement la Ligue des champions, une compétition que le club rhodanien a quitté par la petite porte en novembre dernier, mais aussi celui de retrouver Nabil Fekir, le meilleur espoir de la Ligue 1 2014-2015. Privé de compétition pendant plus de six mois suite à sa blessure au genou, le joueur formé au club semble être pour les supporters l'homme providentiel qui permettra au collectif lyonnais de coiffer les Monégasques au poteau, lors de la 37e journée au Parc OL (Monaco possède aujourd'hui 3pts d'avance sur Lyon, mais concède un goal-average défavorable).

Des retours majeurs de chaque côté

Dans le but de calmer l'engouement autour de son protégé, Bruno Genesio déclarait hier : "Il n’y a pas de plan de temps de jeu défini pour Nabil. On attend beaucoup trop tout de suite d’un joueur qui revient de 6 mois et demi de blessure." Il n'empêche, l'homme aux 13 buts et 9 passes décisives l'an dernier devrait être au rendez-vous en cette fin ce saison. Et même si, comme le confie Bryan Dabo, son meilleur niveau mettra du temps à revenir, son apport est également un atout psychologique. Genesio évoquait cet aspect dans l'Équipe : "Cela peut aussi avoir un impact sur l’adversaire. Quand celui-ci voit rentrer Nabil Fekir, ça fait un peu peur." Mais si Fekir est présent ce soir, ce n'est en revanche pas le cas de Morel et Kalulu.

Côté montpelliérain, le club enregistre le retour de son portier Geoffrey Jourdren. Lui aussi éloigné des terrains depuis septembre et une blessure à l'épaule, il est le gardien historique du MHSC (dans l'effectif depuis 2002), et sera titulaire au coup d'envoi dans les buts pailladins comme l'a annoncé Frédéric Hantz mercredi : "Geoffrey a débuté la saison comme numéro un, il est sorti de l'équipe sur blessure et il est quelque part logique qu'il réintègre son poste." Au milieu de terrain, l'international espoir Morgan Sanson (10 sélections) sort d'un doublé inscrit contre Guingamp (2-2), et sera sans doute l'un des hommes que l'OL devra serrer de près au cours de la rencontre.

Une pression à mettre sur l'AS Monaco

Le groupe dirigé par le capitaine Maxime Gonalons n'a ce soir qu'une mission : mettre les Monégasques sous pression en repartant de la Mosson avec une victoire. En effet, même si Bernard Lacombe déclarait la semaine dernière que "4 points étaient nécessaires pour enchaîner, en bonne position, sur un match délicat contre Nice", un succès serait plus que souhaitable contre l'actuel 16e (37pts) au classement général. Une occasion en or d'affirmer les ambitions lyonnaises pour cette fin de saison, et de doubler enfin des Monégasques auxquels Lyon n'a pris que 3 points depuis la trêve hivernale. Face au Montpellier Hérault SC, remporter la victoire ne sera malgré tout pas une tâche facile, car le club sudiste n'est selon le coach lyonnais "certainement pas à sa place au classement", et présente lui aussi un objectif de poids : assurer en grande partie son maintien dès ce soir, en atteignant la barre des 40 points en cas de succès.

1 commentaire
  1. Juni entraineur OL - sam 9 Avr 16 à 9 h 49

    Putain que le classement fait plaisir a regarder ce matin !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut