Moussa Dembélé et Melvin Bard (Photo by OLIVIER CHASSIGNOLE / AFP)

Moussa Dembélé, un 9 qui doit compter pour l’OL

Meilleur buteur de l’OL en 2022, Moussa Dembélé semble avoir retrouvé une certaine régularité face aux cages, même si cette statistique est notamment due aux penaltys. L'avant-centre doit peser dans la 2e partie de saison de l'Olympique lyonnais.

Puisqu’Islam Slimani est parti cet hiver, l’OL ne compte qu’un seul véritable numéro 9. Moussa Dembélé est l’un des rares de l’effectif rhodanien à pouvoir évoluer en pointe, même si Karl Toko-Ekambi, Lucas Paquetá ou encore Tino Kadewere peuvent aussi jouer à ce poste. Le dernier nommé a d’ailleurs récemment compensé la suspension du Français face à Lens (1-1).  

Avec un succès limité, même si le Zimbabwéen a marqué, ce qui pourrait l’aider à sortir de la mauvaise passe dans laquelle il se trouvait. Dans le jeu, il a eu du déchet, même si sa performance s’est un peu améliorée en 2e période. “Je trouve que Dembélé apporte plus de garanties que Kadewere, observe Sylvain Idangar, ancien attaquant formé à l’Olympique lyonnais. Il n’est pas en confiance et il n’a pas toujours été utilisé en numéro 9 à l’OL. Au Havre, en Ligue 2, il pouvait faire des différences, mais le niveau et l’exigence sont différents ici. Etre avant-centre à Lyon, cela demande autre chose. Dembélé est le plus adapté et armé pour cette fonction.” 


Une animation plus avantageuse pour Dembélé


Plutôt très bon finisseur, l’ex-international Espoirs domine en effet assez largement son remplaçant dans ce domaine. Kadewere a tout de même pour lui d’être plus mobile. Mais actuellement, le club rhodanien a besoin de Dembélé, surtout avec la nouvelle organisation tactique mise en place par Peter Bosz, avec Toko-Ekambi et Romain Faivre sur les côtés, et Paquetá plus reculé derrière lui. “Avec un numéro 10 comme Lucas, qui va faire le jeu, et des ballons pour les ailiers qui aboutiront à des centres, je pense qu’il peut être très efficace, analyse Idangar. Mais il faut que la balle arrive dans la surface. Selon moi, c’est comme cela qu’on pourra mieux l’utiliser.

Avec 8 réalisations sur l’ensemble de la saison, l’ancien joueur du Celtic Glasgow est encore à bonne distance de son coéquipier camerounais dans ce classement (12). Toutefois, il a longtemps été blessé sur la première partie de l’exercice. En 2022, il semble revenir avec de meilleures dispositions, même si cela est rehaussé par ses 3 penaltys. Son sublime et important but inscrit contre Marseille est un aperçu de ses qualités. “Lorsqu’il est épargné par les blessures, il peut mettre sa quinzaine de buts, rappelle l’ex-ailier. C’est un élément sur lequel Lyon peut compter pour marquer. Il sera très utile à cette équipe.” 


Un Dembélé plus actif et plus réaliste


Moussa Dembélé a trouvé le chemin des filets 4 fois sur ce début d’année, pour un total d’expected goals de 4,45. A titre de comparaison, son taux d'xG était de 5,1 sur ses 11 premiers matches de Ligue 1, pour 4 réalisations. Cela montre qu’il a retrouvé une certaine efficacité. C’est ce qui lui sera principalement demandé, car on sait qu’il n’est pas forcément le plus à même pour conduire le jeu lyonnais, chose confiée à Paquetá dans cette position de meneur. Capable de peser sur les défenses, il doit se trouver dans les derniers mètres adverses, ou pas très loin, pour conclure les actions. “Il apporte de la puissance car athlétiquement, il est costaud. Il va vite”, juge Sylvain Idangar, qui nuance ensuite. “Techniquement, lorsqu’il faut combiner dans la surface, à l’image d’un Karim Benzema, ce n’est pas son point fort. Sur les phases de jeu où il faut le trouver dans les petits espaces, il est moins à l’aise.

Actuellement 8e de L1, l’Olympique lyonnais doit s’appuyer sur son numéro 9 pour remonter au classement. A l’inverse, Dembélé a un statut à justifier dans ce groupe, celui d’avant-centre principal de l’OL, et aussi de vice-capitaine. S’il ne sera pas le seul joueur important de l’équipe sur la fin de saison, ses prestations et ses buts compteront beaucoup, en championnat comme en Ligue Europa, où le club souhaite aller loin, et pourquoi pas au bout.  

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut