Alexandre Lacazette (AFP PHOTO / JEFF PACHOUD )

OL : à quoi s'attendre avec le "Lacazette 2022" ?

L’officialisation du retour d’Alexandre Lacazette se fait attendre mais il est déjà possible d’imaginer ce que l'attaquant pourrait apporter à l’OL. Cinq ans après son départ, l’attaquant a évolué dans son jeu, de quoi revoir les attentes ?

Les heures passent, les jours aussi et l’OL continue de maintenir le suspense. En ayant vu l'information fuiter peut-être un peu trop tôt, le club a fait monter une attente qui semble aujourd’hui interminable et insoutenable pour les supporters lyonnais. Plus de cinq jours après l’annonce d’un accord de principe avec Alexandre Lacazette, toujours aucune officialisation. Les discussions se poursuivent concernant certains détails mais l’arrivée n’est pas remise en cause. En attendant que tout ce petit monde ne rende ce retour officiel, l’heure est de savoir ce que pourra apporter le "Lacazette nouveau" pour ce deuxième épisode lyonnais.


Un rôle de leader affirmé


Premier point et peut-être le plus important pour l’OL désormais, le retour à une identité lyonnaise avec une tête de gondole pour incarner ce projet dévoilé par Jean-Michel Aulas. Avec Lacazette, le club lyonnais parvient à réunir en un seul joueur quelqu’un capable d’apporter de l’expérience grâce à son séjour à Arsenal mais aussi à certaines soirées endiablées au Parc OL tout en jouant sur la fibre locale. 

"Ce retour parait super cohérent en terme de projet. Le club prolonge Caqueret, a une base avec Lukeba et Gusto et peut-être Cherki s’il revient bien. Ils vont vraiment permettre de reconstruire sur l’identité du club, note Arthur Merle, journaliste Eurosport et suiveur assidu de l’OL. Que ce soit en terme de storytelling et même de projet véhiculé en interne aux joueurs, tu veux quelque chose de cohérent. Tu as une vraie ligne directrice avec un changement des mentalités."

En signant le gamin de Mermoz, l’OL s'achète sans le vouloir une paix sociale avec ses supporters et se retrouve avec un joueur capable de faire le lien entre ceux du cru et les autres. Cette saison, Anthony Lopes avait une partie de cette casquette mais avec Lacazette, c’est un step de plus dans cette volonté de créer une vraie unité collective. Lors de sa première aventure, l’attaquant avait déjà montré qu’il avait les épaules pour taper du poing sur la table quand ça n’allait pas. Cinq ans après, ce rôle est d'autant plus intégré en lui, après avoir joué les grands frères chez les Gunners. Une qualité qui a d’ailleurs été mise en avant lors de sa dernière saison moins réussie statistiquement (4 buts seulement).

"Avec le départ d’Aubameyang et ce duo qui peut laisser des regrets, il a récupéré le brassard et s’est montré comme un vrai leader, concède Charles Watts, correspondant à Londres pour Goal. Il a vraiment pris à coeur ce rôle que ce soit en match ou aux entraînements où il arrivait à mêler bonne humeur et sérieux quand il le fallait. Mais la saison dernière a montré que Lacazette a maintenant dépassé son meilleur niveau."


Un profil qui a changé depuis 5 ans


A 31 ans, Alexandre Lacazette est pourtant encore en pleine force de l’âge. Pour bon nombre d’attaquants, cette période correspond à celle où le talent et l’expérience s’expriment le mieux ensemble. A Londres, il reste un goût d’inachevé, à Lyon l’excitation de revoir l’enfant de la ville revenir. Seulement, il faut comprendre que le passage de Lacazette à Arsenal l’a fait évoluer. S’il n’a inscrit que quatre buts la saison dernière, l'explication se trouve à mi-chemin entre le manque de confiance et son rôle joué dans l’effectif. Beaucoup moins buteur dans l’âme si l’on pourrait dire, l'international français s’est réellement mué en une sorte de faux numéro 9 avec des ailiers très rapides comme Saka prenant l’espace.

Ses statistiques avancées sur FBREF le montrent d’ailleurs, il se retrouve bien au-dessus de la moyenne quand il s’agit de travailler pour l’équipe (pression, tacles, interceptions, passes décisives) quand son apport de pur attaquant (xG, tirs) est bien en dessous. Les supporters lyonnais en avaient vu quelques bribes lors de son premier passage mais vont devoir s’habituer. Aujourd’hui, ce sentiment d’attaquant qui décroche n’en est que plus apparent avec ce passage en Premier League mais peut s’intégrer parfaitement aux exigences de Peter Bosz.

"Il est moins buteur mais peut-être plus travailleur dans un rôle de 9 1/2 qui va énormément décrocher, beaucoup défendre et afficher une mentalité qui devrait être irréprochable, poursuit le journaliste Eurosport. Son arrivée peut permettre à Bosz de vraiment installer son plan de jeu avec un 9 très joueur, très travailleur qui va permettre de faire jouer, de lancer dans les espaces des ailiers purs. Ça va libérer de l’espace dans l’axe."


Quid de Dembélé ?


Encore faut-il que la direction de l’OL arrive à mettre la main sur de vrais ailiers… Cette arrivée de Lacazette, qui ne devrait donc plus tarder, pose également la question de la place de Moussa Dembélé. En fin de contrat dans un an, l’attaquant a parfaitement rempli son rôle cette saison avec un statut de meilleur buteur et de capitaine. Des fonctions que le club semble vouloir désormais donner à Lacazette. Les deux sont-ils si incompatible ? Pour Arthur Merle, "ce retour est l’occasion de repartir d’une feuille blanche surtout que les deux voudront être titulaires."

Seulement, Dembélé n'est pas pressé de partir et imaginer un système en 4-4-2 losange ou à plat peut se révéler séduisant. Mais il y a clairement un hic dans ce fantasme. En conservant Peter Bosz, Jean-Michel Aulas a voulu faire le choix de la continuité et offrir au coach néerlandais ce dont il avait enfin besoin. Dans son expérience récente à l’Ajax, Dortmund et Leverkusen, Bosz s’est appuyé sur un 4-3-3 inamovible et il est aujourd’hui difficile de le voir faire encore des concessions après cette saison ratée. Sur le papier, une association entre Lacazette et Dembélé, deux attaquants aux profils différents mais qui aiment bien jouer en point d’appui, a de quoi être emballante si l'ancien Gunner peut occuper ne serait-ce que la position actuelle de Paquetà mais bien loin dans la réalité lyonnaise. En tout cas, une chose est sûre, Lacazette ne redressera pas la maison OL à lui tout seul. Son arrivée n’est que la première pierre de cette reconstruction.

85 commentaires
  1. OLVictory - mar 7 Juin 22 à 8 h 54

    Je peux me tromper mais je crains qu'il ne puisse pas s'entendre avec Dembele

    Signaler
    1. Olyonn@is - mar 7 Juin 22 à 12 h 00

      Dembele va partir.

      Signaler
  2. Philippeb - mar 7 Juin 22 à 8 h 56

    Reconstruction ? Changement de mentalité ? Pourquoi pas révolution ?
    Tout ça n'est pas un peu exagéré ?
    La vérité n'est elle pas plutôt qu'on va essayer de faire au mieux en serrant les cordons de la bourse? C'est à dire vendre le plus cher possible nos joueurs vendables comme Paqueta ou Dembelé, essayer de faire partir les joueurs dont on ne veut plus mais qui ont un contrat (dur, dur !), se recentrer sur l'identité lyonnaise du centre de formation, et acheter des jeunes à fort potentiel pour remplacer les départs inévitables de très bons joueurs ( Denayer) ou de prêt.
    Je ne suis pas contre, mais il ne faut pas trop se raconter d'histoires ! On ne change pas de staff et comme lui n'évoluera pas d'un iota....
    Plutôt donc un changement dans la continuité sur fond de crise, non ?
    Sauf si nouvelle politique d'investissement quand le nouveau pacte d'actionnaires sera stabilisé.

    Signaler
    1. Antoine Vallemont - mar 7 Juin 22 à 9 h 18

      Les staffs sont passés et le problème de mentalité a toujours été là.
      Lez souci ce n'est pas le staff qui vient d'être mis en place mais le gangrenage du vestiaire par certains qui se croient en vacance dès le mois d'octobre arrivé.

      Donnons à cet équipe des leaders, des joueurs qui correspondent au système du coach, dégageons les feignants et tu auras un groupe qui prendra plaisir à jouer ensemble, à travailler ensemble et là les résultats viendront quel que soit l'entraineur en place.

      Signaler
    2. Olreal - mar 7 Juin 22 à 10 h 35

      On a l’habitude malheureusement avec Aulas…
      Moi j’aimerai vraiment qu’il change là dessus
      On en a parler avant même la fin de saison
      Les gros coup de com, et les gros effets d’annonces, trop peu pour nous
      Ce que vous dites la plus part des supporters assidus et pas naïf le savent très bien.
      Faut juste se le dire avant et justifier par le fair que l’on soit côté en bourse
      En plus les décisions les plus importantes cette année ne seront sûrement pas du côté sportif mais bien du côté rachat.
      40 % du club sont à vendre et sincèrement pour la pérennité du club, je peux comprendre que cela soit sa priorité dès priorité
      Par contre le dernier passage où ce monsieur parle de l’inamovibilité du staff me fait grandement peur.
      Je n’ai pas vérifier ses dires car je ne supporte ni leverkusen ni dormund, les résultats sont assez parlant.
      Mais si il dis vrai, on a vraiment de quoi s’inquiéter
      Ce monsieur a l’air de penser comme beaucoup ici et confirme que Bosz ne s’adapte pas à un effectif mais que ce dernier s’adapte à lui….. entre tout ce que vous avez rappeler pour les ventes et achats je vois pas comment un club aux moyens financiers limités pourrait le satisfaire

      Signaler
  3. rbv - mar 7 Juin 22 à 9 h 00

    Tout notre mercato va être suspendu aux ventes (Aouar, Dembele, Dubois, Mendes etc...). Il faut espérer que Cheyrou and co vont réussir leur coup, car sinon on va (encore) se retrouver avec une équipe de bric et de broc et une ambiance pourrie dans le vestiaire avec des joueurs peu concernés...
    Courage supporters lyonnais, le mercato va être long et angoissant 😅

    Signaler
    1. Olyonn@is - mar 7 Juin 22 à 12 h 02

      Ben bizarrement le retour de Lacazette c'est tout sauf de l'angoisse 😁😆😄

      Signaler
  4. Cicinho - mar 7 Juin 22 à 9 h 06

    Si Dembélé reste il faudra passer en 442, et ne pas nous décaler Lacazette sur un côté...

    Signaler
    1. Tigone - mar 7 Juin 22 à 9 h 45

      Dembele va signer au Réal ou Manchester !!!!
      C'est le meilleur 9 du monde !!!

      Signaler
      1. Philippeb - mar 7 Juin 22 à 10 h 30

        Dans son style il est très bon , en effet et il a des stats qui le placent parmi les meilleurs avant centre d'Europe. Il devrait avoir des bonnes offres de bons clubs, mais pas des top clubs évidemment, à un tarif assez bas puisqu'il n'a qu'un an de contrat. Il ferait bien d'en profiter parce que d'ici un an...Tout peut se passer.

      2. Tigone - mar 7 Juin 22 à 11 h 03

        S'il reste, moussa va mettre Lacazette sur le banc directement !!!!
        Techniquement, état d'esprit, intelligence de jeu, collectif, Dembele sera l'objectif prioritaire de tout les gros club européens...
        L'ol va avec grand regret va partir le meilleur 9 de son histoire 😭😭😭
        Dembele est irremplaçable !!

  5. rbv - mar 7 Juin 22 à 9 h 10

    Salut Philippeb !
    Perso je m'en fiche un peu de ce côté révolution prôné par Aulas, on sent que c'est de la com. On demande pas grand chose : juste avoir une équipe type et un plan de jeu identifié dès le début de la saison. Ce que nous n'avons pas obtenu depuis plusieurs saisons maintenant.
    C'est dingue quand on y pense...

    Signaler
  6. Le Bon - mar 7 Juin 22 à 9 h 16

    "storytelling" !?
    Was ist das ?

    Signaler
    1. Darn - mar 7 Juin 22 à 9 h 35

      "step" aussi, particulièrement ridicule.

      Signaler
      1. Janot-06 - mar 7 Juin 22 à 9 h 58

        Tiens ! Je pensais la même chose à la lecture de l'article...
        Cette manie qu'ont certains à abuser de mots anglais alors que nous avons le mot correspondant dans notre belle langue ! 😵😠

      2. Mopi do Brasil - mar 7 Juin 22 à 19 h 20

        Non, c'est évident, le step, c'est la marche que franchisse les joueurs lorsqu'ils vont en Premier League. C'est beaucoup plus haut que celles que l'on a en France et il faut toujours la prendre en montant sur la gauche 😉

      3. Lyon1950 - mar 7 Juin 22 à 19 h 42

        "Le step est une des composantes fondamentales dans les activités du fitness".

    2. Tigone - mar 7 Juin 22 à 11 h 04

      C'est vrai que c'est moche ces mots !

      Signaler
    3. Zorglub - mar 7 Juin 22 à 11 h 36

      "Les supporters lyonnais en avaient vu quelques brides" :Ce ne serait pas plutôt "quelques bribes" ? Ou alors je suis trop à cheval sur le respect de notre langue ?

      Signaler
      1. Darn - mar 7 Juin 22 à 11 h 56

        You're right.

    4. OLVictory - mar 7 Juin 22 à 14 h 12

      Comment on peut traduire "storytelling" ?
      Raconter des histoires ?
      Narrer ? 😆
      Faire un récit ?

      Signaler
      1. Beeeeen - mar 7 Juin 22 à 14 h 21

        Faire un pitch ? 😆

      2. XUO - mar 7 Juin 22 à 14 h 31

        Le storytelling est le symétrique temporel du projet, c'est à dire la définition admise, le CV , le vécu.... je te laisse terminer !
        Autrement dit, le storytelling est ce que l'on peut retenir ( donc qui s'arrête au temps présent ) et le projet est le sillon de l'avenir.
        C'est le même process quand tu établis un projet : état des lieux >>>>analyse, évaluation>>>> formulation du projet .

      3. Lyon1950 - mar 7 Juin 22 à 14 h 33

        OLVictory ; "Le storytelling, également appelé mise en récit en France ou accroche narrative au Québec, est une méthode de communication fondée sur une structure narrative du discours qui s'apparente à celle des contes et des récits".

        Beeeeen : "Un pitch, ou l'abrégé, est la synthèse d'un récit, d'une œuvre, à travers une phrase ou un petit paragraphe synthétique".
        Et parce que je suis un grand comique : https://www.60millions-mag.com/sites/default/files/styles/asset_image_manually_resized/public/assets/images/_-_copie_154_0.jpg?itok=LqiooPr0

        Sources : Wiki.

      4. OLVictory - mar 7 Juin 22 à 14 h 36

        Merci les gars, je suis épaté de votre savoir.
        Parmi les propositions, je vais garder "mettre en récit", ce qui se relie aux trois explications et en Français s'il vous plaît, mister Beeeeen 😆

      5. Beeeeen - mar 7 Juin 22 à 14 h 57

        Que veux tu OLVictory je suis sujet de sa majesté 😆
        Et puis j'aime les brioches au chocolat 🙂

  7. Darn - mar 7 Juin 22 à 9 h 44

    Un article très optimiste mais rien n'est signé, et j'attends de juger sur pièces les déclarations du président, qui n'engagent que lui. Je crains les effets d’annonce.
    Offensivement, et en parlant d'ailiers, on pourrait imaginer Dembélé en 9, Alex en 9 1/2, sur un 4-4-2 ou 3-5-2 ; sur les ailes Toko évidemment mais Cherki ou Faivre de l'autre côté ? Autant ça pourrait avoir de la tronche, autant, l'équipe me semble d'avance coupée en deux, laisse tomber le taf du 6 ou de la double sentinelle. Les replis défensifs, il va falloir que Toko et surtout Cherki révisent leurs leçons. Mais en tout cas, kl semblerait qu'Alex soit en mesure de les "lancer", avec Toko ça peut faire super mal, je suis plus mitigé en ce qui concerne l'aile droite.

    Signaler
    1. Janot-06 - mar 7 Juin 22 à 10 h 02

      A droite, il faudrait pouvoir conserver Tetê mais ça semble très difficile au vu des exigences financières du Shaktar...
      Avec l'évolution du jeu d'Alex, s'il vient bien sûr, une association avec Dembélé ne me paraît pas si impossible que ça, l'un "travaillant" pour l'autre.

      Signaler
      1. Tigone - mar 7 Juin 22 à 11 h 10

        L'association Dembele /Lacazette !!!!!
        C'est pas un souci, moussa est tellement fort, tellement complet, tellement fin techniquement, malin dans ses déplacements et tellement complice avec ses coéquipier d'attaque...
        D'ailleurs tout les anciens offensifs de l'ol (Fekir, Memphis, voir Paqueta) qui ont joué avec moussa ont toujours été très heureux de jouer à côté de Dembele !!!

        Les supporters veulent du moussa !!!!
        Du moussa en 4/4/2, du moussa en 5/3/2, du moussa en 4/3/3!!!!!

        Espérons qu'aucun top club ne repère le talent inégalable de Dembele, et que moussa reste à vie à l'ol !! Dembele aime tellement l'ol que je suis sûr qu'il acceptera de diminuer son salaire pour rester à Lyon.

      2. OLVictory - mar 7 Juin 22 à 11 h 45

        Ca doit être terrible d'avoir une seule idée, obsessionnelle, envahissante, en tête à longueur de journées.

      3. Tigone - mar 7 Juin 22 à 11 h 48

        Le pire c'est que tu as raison !!!!
        C'est terrible 😢😢😢
        C'est la première fois qu'un joueur me gâche le plaisir d'un match de l'ol...
        Une obsession, c'est ouf...

      4. Darn - mar 7 Juin 22 à 11 h 58

        "mon esprit est en prison dans une idée" ; Hugo.
        Tigone, tu te condamnes toi-même à la folie !

      5. Tigone - mar 7 Juin 22 à 12 h 11

        Bon après j'en suis pas là.
        Dembele est presque devenu mon defouloir virtuel...
        Mais j'avoue que son seul nom sur la compo de l'ol parvient à me gâcher mon plaisir de supporter l'ol.
        Pour la première fois depuis une vingtaine d'années, je n'ai pas regardé VOLONTAIREMENT (alors que j'étais dispo...) des matchs de l'ol en cette fin de saison !!!!

        Il est vraiment temps que l'ol réagisse parce que je ne pense pas être le seul à me lasser de ces joueurs là !!!
        Il n'y a pas que le foot dans la vie et si l'ol ne veut pas que ces fidèles clients ne se découvre d'autres passions et dépensent leur argent ailleurs, il faut les contenter un minimum ? Les SHUT, les mercenaires millionnaires, Ciao !

    2. Olreal - mar 7 Juin 22 à 11 h 28

      Mais il y a clairement un hic dans ce fantasme. En conservant Peter Bosz, Jean-Michel Aulas a voulu faire le choix de la continuité et offrir au coach néerlandais ce dont il avait enfin besoin. Dans son expérience récente à l’Ajax, Dortmund et Leverkusen, Bosz s’est appuyé sur un 4-3-3 inamovible et il est aujourd’hui difficile de le voir faire encore des concessions après cette saison ratée

      Et je suis du même avis, si Bosz reste autant lui offrir ce qu’il veut

      Signaler
  8. 69olgroupama - mar 7 Juin 22 à 10 h 15

    J'espère que lacazette fera pas le gros keke

    Signaler
  9. 69olgroupama - mar 7 Juin 22 à 10 h 20

    Dallas a le trop le kek o olive

    Signaler
  10. Forest Gone - mar 7 Juin 22 à 10 h 54

    J'aimerais voir Lacazette associé à Dembele non pas dans un 4-4-2 mais plutôt dans un 3-5-2 parceque je crois que c'est l'organisation tactique qui permettrait au maximum de joueurs de s'épanouir. Je pense aux jeunes avec Gusto en piston droit avec son énorme coffre, Caqueret plus box to box que sentinelle, et Lukeba bien accompagné dans l'axe.
    La défense étant bien évidemment le plus gros chantier. Pour le piston gauche j'aime bien Giannoulis de Norwich 7M€. En défense centrale j'aime bien Palomino de l'Atalanta qui à déjà joué en France (fin de contrat). J'y ajoute Ismaël Kandouss défenseur central franco marocain vainqueur du championnat belge 4M€.
    Un milieu central trident composé de Paqueta Caqueret JRA et nos deux solistes devant.
    Allez l'OL

    Signaler
    1. Olreal - mar 7 Juin 22 à 11 h 29

      Mais il y a clairement un hic dans ce fantasme. En conservant Peter Bosz, Jean-Michel Aulas a voulu faire le choix de la continuité et offrir au coach néerlandais ce dont il avait enfin besoin. Dans son expérience récente à l’Ajax, Dortmund et Leverkusen, Bosz s’est appuyé sur un 4-3-3 inamovible et il est aujourd’hui difficile de le voir faire encore des concessions après cette saison ratée

      On a pas le choix si Bosz reste faut lui donner des joueurs qui soit comparable à ce qu’il veut mettre en place

      Signaler
    2. OLVictory - mar 7 Juin 22 à 11 h 41

      Le 3-5-2 est un bon système, mais nous n'aurons déjà pas assez de DC dans l'effectif pour une défense à 4, alors à 5 ça complique encore le problème.

      Signaler