Ada Hegerberg
Ada Hegerberg (crédit : David Hernandez)

OL : Ada Hegerberg seulement de retour en 2023 ?

Blessée en septembre, Ada Hegerberg suit depuis un programme adapté pour retrouver les terrains. Seulement, l’absence de l’attaquante norvégienne pourrait s’allonger jusqu’au début de l’année prochaine.

Son état de santé questionne forcément et au club la mission est de tenir le secret au maximum. Lors du passage d’Ada Hegerberg à l’Académie avec le Ballon d’Or, toute question sur la blessure était proscrite. Pourtant, la Norvégienne avait le sourire, une semaine après que l’OL a annoncé une "indisponibilité de plusieurs semaines". Un flou artistique autour de l’attaquante qui ne semble pas désépaissir au fil des jours et semaines d’après Le Progrès.


Un point sera fait avec le staff en janvier


Questionnée sur le processus de rééducation de l’attaquante, Sonia Bompastor n’est pas entrée dans les détails assurant devoir "faire un point au mois de janvier donc on est dans les délais". Les quelques semaines devraient donc être des mois avec un retour pour 2023. Sérieusement touchée à la jambe lors d’un match de la Norvège début septembre, Ada Hegerberg l’avait également été moralement. Si le staff médical de la sélection avait rapidement éteint l’incendie d’une rechute du Ballon d’Or 2018, force est de constater que le traumatisme semble bien présent.

8 commentaires
  1. Le Bon - jeu 3 Nov 22 à 22 h 53

    "Un flou artistique autour de l’attaquante qui ne semble pas désépaissir..."
    Il y a aussi un flou artistique autour de la construction de la phrase !

    Si l'on s'en tient aux règles de grammaire, "qui" ayant pour antécédent "l'attaquante", c'est Ada qui ne semble pas désépaissir... Et pourquoi donc ?

    1. DrNelson & Mister Bosz - jeu 3 Nov 22 à 23 h 58

      "Autour de l'attaquante" est ici complément circonstanciel. On peut le remarquer car ce groupe nominal prépositionnel est supprimable et déplaçable.
      Il n'est pas recommandé de mettre un pronom relatif tel que "qui" après un tel ensemble de mots car ça peut créer une confusion de compréhension (le pronom relatif ne se rapporte pas forcément au mot qui le précède !) mais ce n'est pas grammaticalement incorrect.
      Ce qui l'est, en revanche, c'est le fait qu'ils ont écrit une phrase sans verbe dans la principale. Il s'agit d'une erreur syntaxique courante. Certains grands auteurs en jouent mais en dehors d'un contexte litteraire il s'agit d'une tournure passablement impropre, assez familière et qui sonne faux. 🙂

      1. Le Bon - ven 4 Nov 22 à 10 h 05

        Je n'ai pas parlé de la correction ou l'incorrection de la phrase mais de son ambiguïté au niveau du sens, de par sa construction.

        Du style "on a retrouvé la carte postale de grand-mère qui était tombée derrière le buffet"...

  2. zucayan - jeu 3 Nov 22 à 23 h 37

    Il semble qu'il soit grand temps pour l'OL de chercher très sérieusement la remplaçante d'Ada Hegerberg

    1. undeuxtrois - jeu 3 Nov 22 à 23 h 52

      Malheureusement, elle ne semble pas exister. Le mieux pour l'OL est d'avoir les joueuses pour adapter ses systèmes au gré des blessures des unes et des autres. Remplacer Ada, ce n'est pas possible, pas avec la même qualité.

      Et si remplaçante il y a, celle-ci se contentera du banc tant qu'Hegerberg ne sera pas blessée. La situation est complexe, et franchement, il faut juste souhaiter qu'Hegerberg se remette définitivement, car toute autre issue serait très, très dommageable à l'OL. Elle n'a que 27 ans...

      1. Le Bon - ven 4 Nov 22 à 10 h 15

        Il faudra bien remplacer Ada un jour ou l'autre.
        Pour l'instant il s'agit de la remplacer provisoirement.
        C'est pour cela que Signe Bruun a été recrutée.
        C'est un autre style, et si l'attaquante danoise doit s'adapter au jeu lyonnais, l'équipe doit aussi utiliser ses qualités.
        De toute façon, personne n'est irremplaçable.

    2. DrNelson & Mister Bosz - jeu 3 Nov 22 à 23 h 58

      "Autour de l'attaquante" est ici complément circonstanciel. On peut le remarquer car ce groupe prépositionnel est supprimable et déplaçable.
      Il n'est pas recommandé de mettre un pronom relatif tel que "qui" après un tel ensemble de mots car ça peut créer une confusion de compréhension (le pronom relatif ne se rapporte pas forcément au mot qui le précède !) mais ce n'est pas grammaticalement incorrect.
      Ce qui l'est, en revanche, c'est le fait qu'ils ont écrit une phrase sans verbe dans la principale. Il s'agit d'une erreur syntaxique courante. Certains grands auteurs en jouent mais en dehors d'un contexte litteraire il s'agit d'une tournure passablement impropre, assez familière et qui sonne faux. 🙂

  3. dede74 - ven 4 Nov 22 à 10 h 42

    Depuis le temps qu'on parle de ce problème, il me semble qu'à l'OL on doit se poser des questions, lesquelles, à ce jour, ne semblent pas avoir de réponses valables.
    Ada a mis très longtemps pour se remettre de ses blessures ! aurait-elle un problème, fondamental, de santé, responsable de la gravité de ces blessures. Je suppose que le staf médical, de l'OL et les moyens locaux, mis à sa disposition, pour cerner ce genre de problème, fait tout ce qu'il est possible de faire, pour le régler... si possible !
    C'est un gros souci pour l'OL, et même pour les supporteurs, qui se rendent bien compte de la situation.
    J'ai l'impression de revivre la blessure de Guëda Fofana et le résultat !
    Ada est courageuse et volontaire mais, n'a t-elle pas présumé de ses forces ?
    Tout ça m'attriste !

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut