Alexandre Lacazette lors de son penalty contre Ajaccio
Alexandre Lacazette lors de son penalty contre Ajaccio (Photo by JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP)

OL : Alexandre Lacazette, "Monsieur penalty" en Ligue 1

En trompant Kasper Schmeichel vendredi, Alexandre Lacazette a inscrit son 22e penalty depuis 2013. Avec une efficacité de près de 85% de réussite dans l’exercice.

Il a beau avoir fait ses valises en 2017 et quitter la Ligue 1 pendant cinq ans, Alexandre Lacazette reste une référence dans l’exercice des penaltys. Une mauvaise réputation lui avait d’ailleurs été collée avant son départ pour Arsenal malgré 100 buts inscrits sous le maillot lyonnais en Ligue 1. De retour dans le championnat de France cet été, le capitaine de l’OL a montré qu’il n’avait rien perdu au moment de se présenter face au portier adverse. Avec déjà 9 réalisations en 15 matchs, il a retrouvé un sens du buteur qui s’était égaré la saison dernière chez les Gunners. Sur ces 9 réalisations, seulement deux l’ont été sur penalty dont le dernier face à Nice, vendredi, loin de cette image qui lui colle à la peau.

Avec 22 penalty transformés depuis 2013, Lacazette est le 3e meilleur dans l’exercice derrière Wissam Ben Yedder (29) et Neymar (23) comme avancé par la LFP sur son site. Il n’en a loupé que quatre depuis le début de sa carrière. Costil (Rennes), Subasic (Monaco), Placide (Reims) et Ruffier (Saint-Etienne) avaient réussi à le mettre en échec durant la dernière décennie mais il affiche malgré tout 84,6% de réussite, bien mieux que les 78% de Ben Yedder par exemple. A l'OL, il domine largement le sujet, Bernard Lacombe n'en ayant transformé que 16 dans sa carrière lyonnaise.

9 commentaires
  1. OLPassePresent - mar 15 Nov 22 à 18 h 58

    Comme cela est indiqué dans l'article ci-dessus (avec un lien sur la page de la LFP), le point de départ de cette analyse des penalties est le 30 novembre 2013 !!!
    Pourquoi cette date assez bizarroïde comme point de départ d'une telle analyse ?
    Réponse : parce que c'est le jour où Ben Yedder a marqué son premier penalty !!!! C'est la référence choisie. On se demande bien pourquoi ??? Même s'il est le plus grand scoreur dans cette spécialité, pourquoi faire de Ben Yedder le centre de cette étude ????

    Si on s’intéresse à l'ensemble de la carrière d'Alexandre Lacazette en pro à l'OL (du 05/05/2010 au 20/05/2017 et depuis son retour le 05/08/2022), il a marqué 25 penos dont 23 en L1 (1 en CF et 1 en LE).
    Il en a effectivement manqué 4 en L1 et 2 en LDC donc 25 marqués pour 31 tirés soit un taux de réussite de 80,6 % en L1 et de 85,2 % TCC.
    En termes de ratio : en L1 23 sur 109 buts soit 21,1 % et 25 pour 138 buts TCC soit 18,1 %.
    A tire de comparaison, pour les mêmes calculs (L1 et TCC) :
    Dembélé : 18,2 % et 18,8 %
    Depay : 17,5 % et 18,4 %
    Lisandro : 20,3 % et 18,3 %
    Des chiffres assez proches pour certains de nos grands buteurs même si la part des pénos en L1 pour A. L. est un peu plus élevée que pour les autres buteurs.
    Des données qui peuvent être retrouvées sur mon site pour l'ensemble des grands buteurs de l'OL, avec la liste des matchs pendant lesquels ils ont marqué ou manqué un (voire 2) penalty (ies).

    Signaler
    1. Tongariro - mar 15 Nov 22 à 19 h 06

      Merci pour l'info OLPP 🙂

      Signaler
  2. Dede Passion 69 - mar 15 Nov 22 à 19 h 24

    OLPP,

    Clair, complet, précis, comme toujours !
    Effectivement, bizarre cette date référence.

    Nanard avait lui, la particularité rare de les tirer des 2 pieds.
    Je l'ai vu à Gerland tirer et marquer du droit, et ........pénalty à retirer ( et oui déjà ! ), et le transformer une seconde fois, mais du gauche !
    De mémoire, je crois que c'était contre Reims, virage Sud.
    Moi aussi je suis précis !😉😜
    Je sais , c'est HS, désolé ....

    Signaler
  3. OLPassePresent - mar 15 Nov 22 à 19 h 33

    Salut Dédé
    De mon point de vue, rien n'est jamais HS quand on parle de l'histoire de l'OL 😉😜
    Par contre pas sûr que ce soit contre le Stade de Reims. Nanard a marqué 16 penalties mais, à ma connaissance (donc sauf erreur dans mes recherches), aucun contre cette équipe de Reims. Éventuellement, tu pourrais peut-être le retrouver dans la liste de ces 16 penalties que je fournis (voir Matchs, Penalties marqués, Décennie 70, B. Lacombe) .... Ou alors si tu es vraiment sûr de toi, me signaler plus précisément de quel match il s'agit ...... Il s'agit d'analyses pas toujours simples à mener et donc qui comportent des risques d'erreurs.
    Nanard n'était pas un très spécialiste des pénos car il en a raté 6 sur 22 tirés (et donc 16 marqués).
    Pour Fleury, c'est encore pire ! Dans un entretien avec Stéphane Benas, il se plaignait de ne pas avoir assez marqué dans ces circonstances, ce qui lui aurait permis d'améliorer son record de 222 buts. Le souci, c'est qu'il en a tiré 3 et marqué un seul. Ses coéquipiers ou entraîneurs ont peut-être considéré qu'il n'était pas assez fiable dans cet exercice !
    J'ai remarqué, y compris dans ma petite "carrière" personnelle (notamment en tournoi de sixte) que les meilleurs buteurs n'était pas toujours les plus habiles dans ce genre d'exercice.

    J'ai pris un peu de retard sur la liste de tous les matchs disputés à Gerland mais cela va venir sous peu, demain ou jeudi au plus tard.

    Signaler
    1. DrNelson & Mister Bosz - mar 15 Nov 22 à 19 h 53

      Un échantillon de 3 penalties c'est un trop faible échantillon en Proba/stats pour avoir un indice de confiance intéressant et pour en tirer une quelconque conclusion mais 2 ratés sur 3 c'est effectivement un ratio très faible.

      Merci en tout cas pour toutes ces informations, c'est très instructif

      Signaler
      1. OLPassePresent - mar 15 Nov 22 à 19 h 59

        Effectivement, on ne peut en tirer trop de conclusions. Malgré tout, cela me semble fournir une explication à un petit mystère. Pourquoi un buteur de la trempe de Fleury Di Nallo, avec un record de buts si élevé, n'a marqué qu'un seul penalty sur ses 222 buts.
        Généralement, les grands buteurs, dans tous les clubs, se voient accorder le droit d'améliorer leurs stats grâce à ce type d'exercice.
        Dans l'entretien avec S. Benas, Fleury se plaignait même de ne pas en avoir marqué un seul ...... ce qui est inexact !!!!

    2. Dede Passion 69 - mar 15 Nov 22 à 20 h 17

      Merci collègue !

      Pourtant , j'ai encore l'image dans l'oeil , je chercherai demain sur ton site, si q.q. chose me revient.
      Déjà q.q. soucis de santé, alors si la mémoire s'en mêle !
      Pour la lste des matchs, je te fais confiance, et cela me permettra de me situer parmi les pionniers de Gerland encore dans ce monde .

      Merci à toi .

      Signaler
  4. DrNelson & Mister Bosz - mar 15 Nov 22 à 20 h 04

    Oui c'est vraiment très étonnant qu'un joueur tel que lui n'en ait marqué qu'un seul. Quel joueur c'était !

    Il a été marqué dans quelle circonstance pour qu'il ne s'en rappelle pas ?

    Signaler
    1. OLPassePresent - mar 15 Nov 22 à 20 h 11

      Il a été marqué le 07 avril 1962 lors de la J33 de D1 contre le FC Rouen 1899.
      Pourquoi il ne s'en souvenait plus, difficile à dire. J'aurais tendance à penser qu'il regrettait tellement de ne pas en avoir marqué plus pour arrondir son beau capital-buts, qu'il a oublié qu'il en avait tiré quand même 3 et marqué un seul !!!

      J'ai eu la chance de le croiser sur le P7 du Groupama lors du match OL-Rennes la saison dernière (photo prise et mise en ligne sur mon site). C'est bien dommage de ne pas pouvoir les rencontrer plus longtemps pour pouvoir discuter avec eux de tout cela !!

      Je rajouterai que les joueurs ne connaissent pas toujours précisément les statistiques de leur carrière et tendent à se fier aux sites spécialisés qui eux répercutent pas mal d'erreurs. Parfois, on les aide à se corriger !!! (pour l'OL en ce qui me concerne).
      Un exemple personnel pour le démontrer : au début de l'année 2021, Le Progrès a publié un article sur Lucien Degeorges dans une série intéressante appelée "Gone un jour Gone toujours" dans laquelle ce journal présente la carrière d'anciens joueurs de l'OL. Cette étude présentait une erreur dans le nombre de matchs disputés par L. D. J'en fais part à l'auteur de l'article qui me dit qu'il avait bien vu que les données qu'il publiait n'étaient pas conformes à celles que j'indique dans mon site. Et pour m'expliquer le problème, il m'envoie une lettre manuscrite de L. D. indiquant un nombre erroné (3 matchs en moins que la réalité). C'est donc le joueur lui-même qui était à l'origine du problème parce qu'il se fiait à des sites internet. Je leur ai fait la démonstration que le bon chiffre était 297 : une inversion de joueur sur un match à Angers avec le luxembourgeois Kuffer et une entrée en cours de match non répertoriée. Lucien D. m'avait alors demandé si je n'en avais pas encore 3 autres en réserve pour qu'il puisse atteindre le total de 300 !!!!!
      Je viens de retrouver la lettre manuscrite envoyée par le joueur au journaliste pour qu'il puisse écrire son article (dont celui-ci m'a fait passer une photocopie). Dans cette lettre, L. D. indiquait 242 matchs en D1, 40 en CF et 12 en Coupe d'Europe alors que c'est plus précisément 244 matchs en D1, 34 en CF, 6 en Drago, 1 en Challenge des Champions et 12 en Coupe d'Europe. Trois d'écart avec la réalité.

      Signaler

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut