OL : Aulas et Ponsot évoquent l'avenir de Bosz

Après la déconvenue face à West Ham, Jean-Michel Aulas et Vincent Ponsot sont revenus sur cette humiliation, mais également sur l'avenir de Peter Bosz. Un bilan sera fait à l'issue de la saison.

Logiquement, la problématique est revenue sur la table ce vendredi. Au lendemain du cuisant revers face à West Ham en quarts de finale de Ligue Europa (0-3), Jean-Michel Aulas et Vincent Ponsot n'ont pas échappé aux interrogations sur l'avenir de Peter Bosz, arrivé l'été dernier sur le banc de l'OL.

"Ce sont des questions importantes pour vous, mais la réponse que l'on vous donne est dans l'unité qui est ici. On a trouvé un staff qui correspond à nos besoins : l'expérience, une culture étrangère... après une première année où on a tâtonné, assure le président de l'Olympique lyonnais. Le recrutement n'a peut-être pas été directement en relation avec ce que souhaitait Peter. On aura les moyens d'investir pour répondre aux aspirations techniques qu'aura le coach.

Et de poursuivre : "On espère continuer l'aventure, déjà pour terminer la saison. Aujourd'hui, force est de constater qu'il y a des changements importants à faire, et nous y sommes préparés car on ne veut pas lâcher notre ambition."


"Si les objectifs ne sont pas remplis, on en tirera les conclusions"


Toutefois, le directeur du football a complété ces propos en indiquant qu'un "bilan serait fait à la fin de la saison". Il place aussi l'effectif devant le fait accompli. "Il n'y a pas de léthargie chez nous. Si les objectifs ne sont pas remplis, on en tirera les conclusions. On ne baisse pas les bras, on se battra jusqu'au bout, et j'espère que les joueurs en feront de même. Mais si on est dans cette situation, c'est que des choses n'ont pas fonctionné, dont certainement le recrutement, concède Vincent Ponsot. Ce n'est jamais la responsabilité que d'une partie, c'est collectif. Tout le monde doit se remettre en question."

32 commentaires
  1. JUNi DU 36 - ven 15 Avr 22 à 13 h 52

    T'a vu ol victory JMAponsot vont trouver de l'argent pour la prochaine saison, Bosz va pouvoir obtenir tout ce qu'il veut 👍😁😞

  2. OLVictory - ven 15 Avr 22 à 13 h 58

    Tout sauf présenter des excuses aux supporters pour ces prestations indignes !

    Toujours les mêmes discours, parole, parole.
    Ca finira par de grosses ventes et des achats "sans faire de folie"
    Et des excuses pourries sur les recrues difficiles : on est à 6 mois de la coupe du monde, les bons ne veulent pas bouger les autres sont trop cher, bla, bla, bla, ce n'est pas notre faute, les autres sont méchants !

    1. JUNi DU 36 - ven 15 Avr 22 à 14 h 09

      Ouai tjrs le même refrain

  3. JuniAnderson - ven 15 Avr 22 à 14 h 01

    C’est moi ou ils continuent à tout foutre sur le dos de juni (c la faut du recrutement). A gerber

    1. Tongariro - ven 15 Avr 22 à 14 h 12

      T'as totalement raison, c'est à gerber, ils me dégoutent !!

      1. Tongariro - ven 15 Avr 22 à 14 h 22

        Y a des moments de grâce dans la vie où tout est tellement harmonique qu'on se sent un profond envie de concorde et de fraternité universelles.
        C'est ce genre d'instant que je vis quand je lis un commentaire d'OL Victory avec lequel je suis entièrement d'accord.
        C'est rare mais tellement apaisant...

    2. OLVictory - ven 15 Avr 22 à 14 h 18

      Oui le bouc émissaire Juni c'est bien pratique, mais Ponsot est plus tordu qu'Aulas, ça se voit moins, c'est dans les sous-entendus.
      Ils ont bien utilisés Juni quand ils avaient besoin pour éteindre le feu après Garcia, mais ensuite direct à la poubelle.
      Belle reconnaissance de son parcours à l'OL !

      1. Tongariro - ven 15 Avr 22 à 14 h 23

        Y a des moments de grâce dans la vie où tout est tellement harmonique qu'on se sent un profond envie de concorde et de fraternité universelles.
        C'est ce genre d'instant que je vis quand je lis un commentaire d'OL Victory avec lequel je suis entièrement d'accord.
        C'est si rare mais tellement apaisant...

      2. OLVictory - ven 15 Avr 22 à 14 h 26

        Un chien qui vient me renifler l'anus ça me rend nerveux, passe ton chemin !

      3. Tongariro - ven 15 Avr 22 à 14 h 30

        Bah non pour une fois que tu parles sur un sujet à propos duquel t'es pas ignorant, c'est plutôt positif.
        Tu vois que ton cas n'est pas totalement sans espoir 😀
        Toi qui loues les qualités humaines et d'analyse de Juni d'ailleurs, n'hésite pas à t'intéresser à ses idées politiques, tu aurais beaucoup à apprendre 🙂
        Même si t'as été endoctriné depuis le temps et qu'à ton âge on remet difficilement en cause les fausses croyances que l'on a accumulées en soi depuis des décennies, c'est jamais trop tard pour sortir du marasme intellectuel 😉

      4. le_yogi - ven 15 Avr 22 à 15 h 06

        Un truc m'a toujours taraudé dans la question des idées politiques de Juni, où j'aurais aimé entendre sa réponse: pourquoi est-il alors allé jouer au Qatar à l'époque ?

      5. Le_Lyonniste - ven 15 Avr 22 à 21 h 20

        Sur quoi tu te bases pour dire ça ?

  4. juninho pernambucano - ven 15 Avr 22 à 14 h 05

    Et ce cogno de ponsot son bilan on le fait quand ?
    Son mercato de janvier avec son pote cheyrou qui n’a absolument rien arrangé on en parle quand ?
    Qu’il se permette de parler football joueur alors qu’il n’y connaît rien ca pose aucun problème ?
    Qu’on soit le seul club sans entraîneur des attaquants ca aussi c’est normal.
    Quand on vend ton deuxième meilleur joueur de la saison en hiver pour acheter faivre qui sera un bon joueur de ligue 1 mais c’est tout et renflouer les caisses, ne venez pas parler d’ambitions.
    Cet été les seul ajustement qu’on fera ca sera la vente de nos derniers bon joueurs, on s’en foutra encore plein les poches et on continuera d’acheter des pipes en bois comme kadewere qui bloqueront des jeunes comme barcola actuellement.
    Puis l’année prochaine c’est le maintien.

    1. alexx - ven 15 Avr 22 à 20 h 17

      Je préfère Faivre + Ndombele (+ Teté) dans ce marasme, que le mercato de ton idole.

      Y'a eu du bon (Guimaraes, Paqueta) et puis... Slimani, Emerson, Boateng, Shaqiri, le départ de Gouiri....
      Et je parle pas de Sylvinho + Bosz, 2 loupés

      1. Tongariro - ven 15 Avr 22 à 21 h 48

        Lol Faivre et Tete ce sont des idées de Juni à la base avant qu'il s'en aille 😀 😀 😀

        Toi dès que tu postes ici t'es à côté de la plaque 😉

  5. godefroy - ven 15 Avr 22 à 14 h 09

    Ponsot le savonneur de planche, typique du genre d’humain imblairable

    1. Tongariro - ven 15 Avr 22 à 14 h 13

      😀 😀

  6. Tongariro - ven 15 Avr 22 à 14 h 15

    "On aura les moyens d'investir pour répondre aux aspirations techniques qu'aura le coach."

    Bien sûr et moi j'ai été le premier amant de Penelope Cruz...

    1. Conelus - ven 15 Avr 22 à 21 h 51

      je le savais...

      1. Tongariro - ven 15 Avr 22 à 22 h 03

        😉
        Le pauvre Javier Bardem a bien du mal à me faire oublier...

  7. Juni forever OL - ven 15 Avr 22 à 14 h 16

    rien de fondamental ne va changer

  8. Mopi do Brasil - ven 15 Avr 22 à 14 h 17

    Si le problème était principalement l'effectif, on ne serait pas capables de dominer certains matchs (ou bout de match) autant, y compris contre des grosses équipes.
    Nos défauts sont :
    - une irrégularité monstrueuse (pratiquement aucun match abouti, des énormes trous d'air),
    - une énorme faiblesse sur coup de pied arrêté dans un sens comme de l'autre (on avait commencé à faire des progrès dans le sens offensif, en début de saison, et on dirait que l'on a abandonné ce chantier / en défense, que ce soit sur les corners ou les CF, on a un niveau de L2),
    - un manque d'esprit d'équipe (on le voit sur le pressing où certains ne font pas suffisamment d'efforts et anéantissent ainsi ceux des autres),
    - un manque de forme physique (on arrive jamais à tenir 90 mn),
    - un apprentissage scolaire des préceptes de Bosz (on voit souvent les joueurs pratiquer un jeu stéréotypé. Ils ressortent le ballon systématiquement au pied en partant de bas, même quand on est dans une phase de domination adverse, ce qui met nos défenseurs immédiatement en danger et les rend nerveux. Et on casse pratiquement toujours nos contre-attaques à l'approche de la surface adverse, en ralentissant, et allant jusqu'à redescendre à Lopes pour remonter à nouveau le ballon. Nos joueurs semblent avoir perdu leur spontanéité et leur joie de jouer),
    une mentalité de plus en plus fragile dans chaque ligne (aucune ligne n'a progressé durant la saison, on panique toujours autant, en étant capable d'encaisser 3 buts en moins de 10 mn contre une équipe que l'on domine pourtant, comme contre Nice ou hier contre West Ham).
    Ok, on manque d'efficacité, mais pour des attaquants, cela vient avec la confiance et on a vu que les mêmes attaquants sont capables de marquer dans d'autres conditions. On pourrait peut-être améliorer notre jeu avec un ou deux meilleurs joueurs, mais je ne suis pas persuadé que l'on verra un énorme changement. Ok, certains joueurs ne font pas suffisamment d'efforts, quel que soit le coach et doivent partir (cf Aouar).
    Mais tous nos défauts sont liés à du management.
    1) Bosz n'est pas le meneur d'hommes dont on a besoin. L'équipe a régressé avec lui, malgré le recrutement de joueurs d'expériences (Boateng, Shaqiri, Emerson) et talentueux (Faivre, Ndombélé, Tetê). Est-ce qu'il pourrait l'être avec l'aide d'un coach mental ?
    2) La direction du club semble déconnectée du terrain et de l'évolution de notre championnat (organigramme incompréhensible avec un directeur du football qui dit ne pas s'occuper du sportif, mais qui a pourtant autorité sur ce domaine. Aulas qui est là sans être là et dont le discours ne passe plus tant il semble éloigné de la réalité. Des équipes se sont énormément renforcé ces dernières années par des politiques sportives audacieuses et sur du long terme, sans que l'on soit capable de faire la même chose). Sans une réaction au sommet du club, avec des annonces fortes, il y aura toujours du flottement et les entraineurs quels qu'ils soient ne seront pas à l'aise. L'état de notre pelouse est symbolique de cette dérive.
    3) La mentalité du club doit changer en profondeur. Nos joueurs sont trop couvés et s’amollissent dans le confort de notre club en attendant d'aller dans un "grand" club. On doit retrouver un esprit d'équipe et l'amour du maillot. Cela passe par le recrutement mieux ciblé (plus de pépites qui ont la grosse tête sans avoir rien fait) et une réforme du Centre de Formation (l'humilité doit être enseigné à nos jeunes de toute urgence !).
    On a énormément d'atouts pour parvenir à faire cette réforme, mais est-ce que Aulas aura la force et la volonté de mettre les mains dans le cambouis pour la réussir ?

    1. GoNL - ven 15 Avr 22 à 16 h 41

      Bravo et merci Mopi pour ton analyse, sans les raccourcis qu’on nous balance depuis ce matin sur Aulas, Pondot, Cheyrou, Peter, etc..
      Particulièrement le point 3), à tous les étages du club on joue à la baballe (sûrement mieux que les autres) sans développer une quelconque mentalité de la gagne. Je trouve même que ça touche de plus en plus souvent les Féminines, heureusement Sonia ne veut pas tomber dans ce panneau.

      Je pense par contre qu’il faut toujours différencier ce que dit Aulas de ce qu’il fait: les changements arriveront, y compris l’entraîneur, la gouvernance, etc.. mais comme tu le dis si bien il n’est pas sûr que JMA remette les mains au fond du pot de cambouis pour tout remettre en chantier.

    2. OLVictory - ven 15 Avr 22 à 16 h 58

      L'OL n'a pas de coach mental c'est la nouvelle légende urbaine ?
      Le sujet est tabou alors ils n'apparaissent pas dans les photos de groupe, mais ils sont bien présents, pour les équipes masculines et féminines
      Cherchez Nadi Derran sur Google par exemple, ou Jean-Yves Ogier,
      TOUTES les équipes pro travaillent avec un coach mental, sans exception.`

      Non seulement il y en a au club, mais les joueurs en ont pratiquement tous (au moins) un.

      1. GoNL - ven 15 Avr 22 à 17 h 08

        L’OL est très bien équipé à ce niveau, et propose même des formations.
        Mais avoue qu’au niveau résultats visibles ça pêche, et pas qu’un peu

      2. OLVictory - ven 15 Avr 22 à 17 h 13

        Je suis le premier à le dire pour les résultats, mais c'est une mauvaise piste.

        Le coaching mental ne fonctionne que si le coaché est participatif, s'il subit et s'en balec une fois sorti du bureau ça ne sert à rien. Certains de cette génération de joueurs ne respectent que l'argent et les joueurs qui ont connu la gloire. Un obscur thérapeute qui touche 10 000 par mois ils ne le calculent même pas.

  9. exile97 - ven 15 Avr 22 à 14 h 26

    Bon, OK vous avez raison et ça change quoi ? Arrêtez de vous faire plus kalifs que le kalif, vous connaissez quoi des contraintes financières et de gestion? Vous croyez que ça les amuse ? Un peu de bon sens, laissez vos émotions et vos egos de côté, c'est le moment de faire preuve de bon sens, vos invectives ne servent à rien, alors le mieux est de leur faire confiance. De toute façon vous n'avez pas le choix. Les abrutis d'hier soir qui voulaient envahir le terrain, ça avance à quoi ? Il est grand temps que chacun reprenne ses esprits et se dise qu'après la tempête revient le beau temps et en attendant il faut raison garder. Enfin ce que j'en dis...

  10. Le_Lyonniste - ven 15 Avr 22 à 21 h 28

    C'est impossible que Bosz encore notre entraineur la saison prochaine. On aura sans doute Niko Kovac, et c'est très bien.

    1. Conelus - ven 15 Avr 22 à 21 h 57

      Franchement kovac? il y a des maso chez les supporteurs

      1. Dufduf - ven 15 Avr 22 à 22 h 33

        Ah ben non , Kovac ne parle pas français et Aulas a ses petites fixettes.

  11. Juni forever OL - ven 15 Avr 22 à 22 h 05

    Et Dédé 69, il est passé ou ?
    Il est mort suite à l'élimination ?

    1. Tongariro - ven 15 Avr 22 à 22 h 10

      En effet, une bonne question...

      Courage Dede, reviens vite parmi nous !!

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut