Les joueurs de l’OL, dont Pollersbeck, après la défaite contre West Ham (0-3) le 14 avril 2022 (Photo by Jeff PACHOUD / AFP)

OL - West Ham (0-3) : les Lyonnais ont capitulé

Difficile d’expliquer le revers de l’OL jeudi face à West Ham (0-3) autrement que par la faillite technique, tactique et mentale des Lyonnais. Une performance finalement à l’image de leur saison.

Les deux claques rennaises en Ligue 1 avaient fait mal, mais celle reçue contre West Ham jeudi risque de mettre du temps à s'effacer. Lourdement défaits par les Londoniens lors du quart de finale retour de Ligue Europa (0-3), les Lyonnais ont vécu un enfer durant 90 minutes dans leur stade. Et ici, il n’est pas seulement question des joueurs et du staff, mais aussi des supporteurs, qui ont essayé d’encourager et de pousser leur équipe, même si cela a manqué de dégénérer plus regrettablement après la partie. 

Sur la pelouse, l’OL a encore une fois montré un visage à mille lieues de ce qu’il représente, ou représentait, sur la scène européenne. Jusqu’ici, cela était réservé à la Ligue 1, mais visiblement, il a choisi de basculer également vers la compétition européenne. Dans une soirée qui devait être un beau moment de partage avec les fans, les coéquipiers de Moussa Dembélé ont tout raté. 


West Ham a su inverser la tendance


Malgré tout, cette rencontre aurait pu tourner autrement sans le montant d’Alphonse Areola, mais avec des si… "Nous sommes très déçus parce qu’on a bien démarré mais pas marqué. On a pris un but sur coup de pied arrêté et après, c’était difficile pour revenir, a concédé Peter Bosz. On a bien joué pendant 30 minutes mais après c’était dur. A ce niveau, tu n’as pas dix occasions donc sur trois actions, tu dois marquer. Karl Toko-Ekambi n’a pas eu de chance et n’a pas trouvé la faille sur son poteau. West Ham a fait preuve de réalisme. C’est une très bonne équipe et ils ont évolué comme des adultes et ont bien joué derrière après l’ouverture du score."

Cette phrase de l’entraîneur néerlandais n’est finalement pas si anodine. Bousculés, les Hammers ont eu les ressources pour inverser la tendance, une situation que l’Olympique lyonnais n’a jamais réussi à imposer, ou trop rarement, cette saison. "Non, je ne pense pas que le poteau soit un tournant parce qu’on a d’autres situations derrière. Normalement, c’est censé plus nous motiver pour la suite, a regretté Karl Toko-Ekambi, qui ne s’est pas caché. On a bien démarré le match, on était bien mais après le but, ça a été difficile parce que c’est une équipe habituée à défendre, ils sont costauds et encore plus quand ils sont devant au score." 


Après l'ouverture du score, les Lyonnais ont craqué


Après le corner repris victorieusement par Dawson, les Rhodaniens ont craqué et explosé en vol. Une vraie faillite mentale, illustrée encore plus par les deux autres réalisations encaissées en moins de 10 minutes, avec la mi-temps en intervalle. "Contre une bonne formation comme West Ham, le premier but était très important. Eux, ils jouent très compact, ils ont joué encore plus le contre après l’ouverture du score, c’était leur jeu. Si on marque avant, c’est un match totalement différent, a professé Peter Bosz. Ils sont très forts dans les airs et on n’a pas de grands joueurs pour répondre à ça."

L’OL a également pâti d’un déficit technique et tactique dans tous les secteurs. Mais tout ça était finalement très prévisible au vu de l’exercice 2021-2022 qu’il réalise. Il fallait juste savoir à quel moment cela interviendrait dans une affiche cruciale. C’est arrivé jeudi. "C’est une déception parce qu’on a bien entamé la partie, on est punis avec deux réalisations coup sur coup et on n’a pas réussi à revenir derrière. L’équipe en face a été solide mais on a réussi à avoir des opportunités, à être dans la surface mais on n’a pas réussi à trouver la faille, a analysé Karl Toko-Ekambi. On avait la possession, ils ont marqué sur un coup de pied arrêté, sur des inattentions de notre part et on le paye cash. C’est la coupe d’Europe.


Que va-t-il se passer maintenant ?


Faut-il espérer quelque chose des derniers rendez-vous en championnat ? Avec 5 points de retard sur Nice (5e), l’Olympique lyonnais pourrait encore y croire, mais après 31 journées à souffler le chaud, et très souvent le froid, faut-il vraiment attendre à un sursaut d'orgueil de ce groupe ? “C’est fini, c’est dur et je comprends que tout le monde soit déçu après ce résultat mais, on a devant nous un match en Ligue 1 très important. On veut jouer en Europe la saison prochaine et il faut donc une fin de saison extraordinaire pour y arriver. Il reste sept rencontres, il faut presque toutes les remporter, a lancé Peter Bosz. Les joueurs ont le droit d’être déçus jeudi soir mais vendredi, on doit se tourner vers Bordeaux. On doit gagner sinon on ne sera pas en coupe d’Europe (l’an prochain)."

Tactiquement et techniquement, il n’y aura pas d’évolution d’ici fin mai. Alors pour réussir une remontée au classement, titiller l’égo de ses troupes semble être une solution pour le coach rhodanien. Toutefois, cela suffira-t-il ? Et seront-ils réactifs à cette méthode, rien n’est moins sûr lorsqu’on voit la performance face aux Anglais. Désormais, tout le club se trouve dos au mur, à attendre le couperet de la 38e journée. "Il n’y a que ça à jouer comme vous l’avez dit et on sait que tous les matches ne sont pas donnés gagnants à l’avance mais ils ne sont pas perdus d’avance non plus. On n’est pas résigné, on veut le faire, on y croit, a clamé Karl Toko-Ekambi. On va démarrer les parties pour les gagner et on fera le bilan en fin de saison." Un discours qui, après la lourde défaite de jeudi, sonne bien creux, et dont les actes se font désespérément attendre. 

31 commentaires
  1. Jarod777 - ven 15 Avr 22 à 9 h 37

    En tout cas, c'est fini pour moi avec cette équipe pour cette année. Le foot doit rester un plaisir et hier soir au stade, ce n'était clairement plus le cas pour moi, et visiblement pour bcq de monde autour également..
    Je vais continuer à aller soutenir les fenottes, même si tout est loin d'être parfait, j'ai l'impression qu'au moins elle ne trichent pas.

    1. Caol Ila - ven 15 Avr 22 à 9 h 44

      Déjà que les matchs sont des purges alors là, à 3-0, direct au lit et je ne vois pas cette équipe faire des prouesses sur les prochains matchs. Même contre Bordeaux, ça sera dur...

  2. Juninho Pernambucano - ven 15 Avr 22 à 9 h 50

    du blabla ridicule .
    Ils savent bien que la saison est finie , tout est perdu .
    Maintenant , je ne sais pas quel coach va vouloir venir dans cette galère ( encore que la gamelle est bonne , il y aura toujours des candidats ) .
    Les Aouar , Dembélé , et autres brêles , au revoir et bon vent .

  3. gone69 - ven 15 Avr 22 à 9 h 59

    Obligations d'un Nettoyage à sec de tout cette effectif et staff en toute urgence,un changement de mentalité de tout le club est nécessaire pour relancer la machine cela passe part un changement de direction ,Aulas à fait sont temps maintenant ,il faut voir devant.

  4. GIANI69 - ven 15 Avr 22 à 10 h 04

    Ce n est pas une question de capituler ou pas , c est simplement de faire un constat lucide, pas le niveau !!!
    Et Bosz qui sort Faivre à l’a mi temps, alors que Aouar comme chaque fois disparaît au bout de 30 minutes !!
    C est sur que Caqueret Guimaraes ce n est pas Mendes Ndombele !!!! Donc pas de milieu équilibré !!! Et devant comparer Dembele avec Antonio qui s est baladé tout le match !!! Denayer n as plus la gniaque je regrette presque Diomande dans l engagement !! Maintenant bon courage pour la suite, mais quand je lis la déclaration de Toko ce matin ,, on va jouer les matchs pour les gagner !!! A bon en voilà une bonne décision !!!!
    Allez bon courage pour Dimanche mais ça craint !!!!!!

  5. OLVictory - ven 15 Avr 22 à 10 h 20

    Dimanche ça sera sans moi, comme pour les suivants.
    J'en ai marre de ces fumistes !
    Ils vont jouer dans un stade qui sonne le creux, ça donnera un avant-goût de la saison prochaine aux dirigeants de l'OL

  6. Janot-06 - ven 15 Avr 22 à 10 h 20

    Faut pas se leurrer, dimanche on aura face à nous une équipe motivée et qui se battra pour sauver sa peau. Quant à nous...

    Pourra-t-on parler de déception en cas de mauvais résultat tant nos grands joueurs nous habituent aux contre performances ?

    Perso, je n'attends plus rien, je n'espère plus rien, je ne souhaite plus rien. Plus grave : cette équipe m'indiffère.

  7. Le_Lyonniste - ven 15 Avr 22 à 10 h 20

    Le problème est que jouer à la baballe à ses limites !

    Au début, on a largement eu la possession... mais on en faisait RIEN !

    Forcément, on s'est endormi et on s'est fait punir par des Anglais ultra-concentrés.

    En Ligue Europa, ce qui prime c'est la tactique et la concentration. En choisissant Bosz, Juninho s'est montré d'un romantisme désuet.

    1. OLVictory - ven 15 Avr 22 à 10 h 32

      Ce qui se passe c'est que les défauts de l'OL sont tellement "fondamentaux" que les adversaires savent très bien nous contrer dès qu'ils nous ont vu jouer.
      On arrive à surprendre les équipes une fois et ensuite on se fait punir comme des gosses (c'est Bozo lui-même qui l'a dit hier, je n'invente rien).
      Ce coach bafoue le foot.

      1. Le_Lyonniste - ven 15 Avr 22 à 10 h 36

        Bosz ne remettra jamais en question. Il avait déjà subi ce genre de défaite dans ses clubs précédents.

  8. Le Bon - ven 15 Avr 22 à 10 h 29

    Sans doute que l'absence de Caqueret a pesé, de deux façons d'ailleurs. Son absence en tant que telle (et son osmose avec N'Dombéle), et sa conséquence de refaire monter Mendes, alors que cette paire centrale avec Lukeba, n'était pas si mauvaise que ça.
    Enfin l'absence de Lopes était flagrante.
    Quant au mental, ce n'est pas nouveau. Mais rien ne semble fait en ce sens, en profondeur j'entends.
    Et cela touche même les filles : on l'a vu au match aller contre la Juve.
    Et là, face au "fighting spirit", cela ne pardonne pas !
    Cela paraît bien un problème du club.

    Pour moi la défaite n'est pas arrivé hier, mais la semaine précédente, où l'équipe a joué à la baballe après l'expulsion au lieu d'enfoncer le clou...

  9. Da1989 - ven 15 Avr 22 à 10 h 36

    Bon clairement la saison est terminée pour cette équipe de looser individualistes entrainée par un coach qui est fier de ses joueurs...pourtant je l'ai soutenu depuis le début mais son interview d'après match sur RMC sport est totalement lunaire.

    Moi malheureusement je pense que si Aulas part ce sera définitivement la fin de notre OL. Car lui comme nous aime son club, et quand on voit les président des autres club ça me fait pas rêver. Mais il faut qu'il change radicalement de cap. Il faut qu'il fasse les bons choix et qu'il remette le sportif au coeur du projet.

    Il faut trouver un coach qui à un palmarès, ça c'est indéniable.

    Ensuite il faut faire le ménage au niveau effectif, je garde :

    -nos jeunes qui aiment leur club et qui mouillent le maillot : Lukeba, gusto, diomandé et ngolo caqueret.

    -notre homme d'expérience pour les encadrer qui aime son club autant que nous : Lopes

    -nos satisfactions de la saison : toko et dans une moindre mesure Faivre

    -Nos joueurs fiables, qui doivent devenir des cadres : Denayer, et....Dubois au risque de déplaire à bcp. OK ce n'est pas le meilleur joueur du championnat mais même dans un rôle de remplaçant son esprit combatif et son professionnalisme sont rare de nos jours et c'est ce genre de comportement qu'il faut montrer à nos jeunes.

    On vend Paqueta car de toutes façons il n'a joué que 3 mois cette saison, si il ne veut plus jouer pour nous qu'il parte malgrès tout le talent qu'il a pu nous montrer.

    TOUT le reste je le vire à grands coup de pieds, les aouar, boateng, dembélé, mendes, kadewere.

    Emerson j'aimerai bien qu'il reste mais je ne pense pas qu'il en a envie.

    Et Cherki il faut qu'il arrête son chantage, il est déjà bien trop payer pour ce qu'il a montrer, donc d'abord il prouve sa vraie valeur au haut niveau et ensuite on l'augmente. Si il est pas content se casse et qu'il aille rejoindre les ben arfa, les benzia, les geubbels et j'en passe au rang des futurs grand joueurs...
    Si on ouvre la porte à ce genre de négociations on va en faire une éniéme starlette qui n'aura plus faim une fois son contrat bien juteux signé avant qu'il ne prouve quoi que ce soit, et on va se retrouver avec un Aouar bis.

    Niveau recrutement ben c'est très simple pour moi tout les noms pour lesquels on faisait encore la fine bouche il y a peu: les andré, les laborde, les bourigeaud, les savanier toutes ces valeurs sûres de ligue 1 qui sont des vrais professionels, qui ne rechignent pas à la tâche et pour qui l'OL pourrait être la marche la plus haute de leur carrière plus que respectable, c'est ce genre de profils qu'il nous faut. Ce genre de joueurs qui montrera à nos jeunes comment on devient un joueur de foot et pas une starlette.

    Voilà ça fait du bien d'extérioser un peu après cette humiliation. Mais je pense qu'elle arrive au bon moment, cette fois nos dirigeants ne pourront plus se cacher derrière quoi que ce soit.

    1. OLVictory - ven 15 Avr 22 à 10 h 43

      Le problème c'est que les andré, les laborde, les bourigeaud, les savanier, ils deviennent nuls à chier une fois qu'ils ont signé leur contrat à l'OL.
      Le mauvais exemple est contagieux !

    2. Janot-06 - ven 15 Avr 22 à 10 h 58

      Les noms que tu cites, les Savanier, Laborde ou autre Bourigeaud n'intéressent pas notre président car ils ne sont guère bankable.

      Notre problème, c'est d'essayer avant tout de se faire un max de pognon avec les joueurs que l'on recrute dans l'optique de les revendre contre de beaux chèques. Comment espérer dans ces conditions avoir une équipe compétitive quand on joue à l'achat/vente sans arrêt ?

      Guimaraes est le dernier exemple et Paqueta sera le suivant à la fin de la saison.

      1. Juni forever OL - ven 15 Avr 22 à 10 h 59

        Exact !
        Faut revenir aux bases, recruter pour gagner des titres avec des joueurs de devoirs
        et ensuite éventuellement refaire du trading

        La, on va dans le mur

      2. Dufduf - ven 15 Avr 22 à 11 h 24

        @Janot Le problème c'est que le trading foire souvent : Andersen .
        Fékir sous-vendu et Aouar qui le sera bientôt. Depay et Denayer qui veulent se barrer sans prolonger etc,etc...Beaucoup d'oseille perdue , même Shaqiri a été une opération déficitaire.
        @ Juni Il faut surtout des joueurs ... de qualité. Les pépites ,on n'en peut plus.

      3. le_yogi - ven 15 Avr 22 à 11 h 35

        @Dufduf, Memphis c'est typiquement le cas qui montre que beaucoup de supporters ont adopté la même mentalité "grippe-sou" qu'ils dénoncent chez les dirigeants du club. Sa dernière saison vaut largement les 15M qu'on aurait récupérés en le vendant 1 an plus tôt. Mais il y a une sacralisation du chiffre de vente, et à l'OL on s'est fait une spécialité de s'en targuer ! D'ailleurs on mesure la valeur d'un joueur à ça. La première mission du joueur c'est de rapporter gros à son départ. Et après on s'étonne qu'ils développent un esprit de "mercenaires".

      4. Dufduf - ven 15 Avr 22 à 12 h 14

        Au Yogi : je m'intéresse peu à l'aspect financier , l'exemple de Depay et Denayer sert seulement , dans mon propos, à indiquer que le trading n'est pas non plus parfaitement maîtrisable.

    3. Caol Ila - ven 15 Avr 22 à 11 h 08

      Diomandé n'est pas top : il me rappelle trop Solet ou Diakhaby, dangereux, prenant trop de risques : joueurs à carton et à péno... Sa vente peut rapporter un peu d'argent.

      Denayer va partir et il faudra trouver un remplaçant d'expérience mais pas style Boateng, plus jeune et si possible grand. Il y a des gars en fin de contrat : Ginter, Felipe, Mavropanos, Zagadou ou des joueurs à qui il reste qu'un an (la mauvaise idée, c'est Diop ou Diakhaby) : Mina, Milenkovic...

      Dubois a trop d'opposant et un salaire pas fait pour le banc surtout sans Europe...

      Emerson ??? L'arnaque complet. Bon offensivement mais archi nul défensivement. La plupart des buts cette saison sont venus de son côté, obligeant les DC à ouvrir. Encore hier, où il ne voit pas Bowen lui passer dans le dos...

      Paqueta partira car il va rapporter un beau pactole. Après, je ne lui en veux pas car Bosz avait annoncé qu'il fallait faire tourner mais quand Paqueta a-t-il pu se reposer ? 39 matchs joués avec l'OL + les 10 matchs joués avec le Brésil et les déplacements, on est à plus de 50 matchs avec les amicaux... Il est complétement cramé !

      Je vire effectivement Pollersbeck (une farce ce joueur à 500k), Diomandé, Da Silva, Boateng, Mendès, Aouar, Dubois, Kadewere, Dembélé...

      Cherki : soit prêté, soit vendu. Trop le boulard et un Aouar bis...

      Sans Europe, je recrute L1 et fait monter des jeunes : Vogel, Mamadou Sarr car même à 17 ans, il a la tête sur les épaules...

      1. Dufduf - ven 15 Avr 22 à 11 h 17

        Tu vires beaucoup et tu promeus les jeunes , c'est un programme pour remonter en L1 , ça!
        Heureusement , nous ne sommes pas encore en L2 et j'ose croire qu'on jouera en Europe la saison prochaine , fusse dans le dépotoir européen si cher aux Marseillais.

  10. Lyolicha - ven 15 Avr 22 à 10 h 38

    D’avoir de telles notes devant 55000 personnes à domicile c’est respecter son public ?

    https://twitter.com/insidegones/status/1514721859828432907?s=21&t=eG3671sAbjm8GIdcY64sFg

    Avant de demander notre soutien que les joueurs commencent par respecter l’institution.

    1. OLVictory - ven 15 Avr 22 à 10 h 41

      2 pour Bozo ?
      Faut faire quoi pour avoir 1 ou 0 ? Tuer un journaliste de l'Equipe ?

      1. Lyolicha - ven 15 Avr 22 à 10 h 44

        Je sais pas OLV. La seule chose que je sais c’est qu’ils doivent aller se faire enc***

        Marre des joueurs qui se voient trop beaux. Même pas capable d’être à la hauteur d’un match capital pour ce qu’il reste de la saison. Ils n’ont même pas su sauver les meubles.

        D’un côté ce n’est pas étonnant quand t’a un président mi doux rêveur mi visionnaire et un coach qui ne trouve souvent pas grand chose à reprocher à son groupe. Aucun remise en question a tout les niveaux forcément on mérite ce qu’on mérite. Et nous supporters ont subit.

      2. Juni forever OL - ven 15 Avr 22 à 10 h 57

        2 fois lol

      3. OLVictory - ven 15 Avr 22 à 11 h 13

        Doux rêveur tu veux dire quelqu'un qui croit à ses propres mensonges ?

      4. Lyolicha - ven 15 Avr 22 à 11 h 29

        En quelques sorte olv

      5. OLVictory - ven 15 Avr 22 à 11 h 36

        Alors je suis d'accord.

    2. Juninho Pernambucano - ven 15 Avr 22 à 11 h 12

      ils ont tous été mauvais , le constat est la .
      Le milieu a sombré , perdant un nombre incalculable de ballons .
      Devant , des peintres , maladroits au possible .
      Et une défense passoire symbolisée par un gardien inexistant .

      Bref , une sorte de synthèse de cette saison .

      Et le coach qui est content de ses joueurs ....

  11. gg - ven 15 Avr 22 à 12 h 13

    Hello,

    Il y a un problème de fond qui date depuis longtemps à l'OL et qui se voit sur l'équipe fanion qui n'a aucune volonté et motivation ou rage pour vaincre.
    Les coachs ont été changés avec plus ou moins de réussite surtout moins depuis le départ de Bruno Genesio.
    Les joueurs ont changé que ça soit sous Florian Maurice, Juninho ou Cheyrou et rien ne change non plus.

    Un coach comme Peter Bosz a toujours réussi à mettre en place son football total où qu'il soit passé et avec l'effectif en place il y avait toute la matière technique, physique, en expérience et en profondeur de banc pour y arriver.

    Force est de constater que rien ne fonctionne il n'y a pas d'automatismes dans le jeu. J'ai même vu des inimitiés affichées hier sur le terrain entre KTE et Emerson.

    De mon point de vue les joueurs sont déprimés et le staff technique n'a plus aucun ressort pour faire répartir le collectif.
    Il y a des attitudes qui ne mentent pas et des joueurs expérimentés seuls KTE, Thiago Mendes et Paqueta avaient la rage et voulaient changer le cours du match.
    Ajoutés à Malo Gusto et Castello Lukeba c'est trop peu pour réussir un match...
    J'ai bien aimé l'entrée de JRA qui lui aussi a voulu tirer vers le haut l'équipe.

    Enfin, la saison prochaine sera la énième reconstruction de l'équipe à partir du centre de formation.
    Mais le problème c'est que les gamins sans leader sur le terrain nous serviront la sempiternelle même inconstance.
    Donc j'espère que Lucas Paqueta, Maxence Caqueret, JRA et Anthony Lopes resteront. J'espère le retour d'Alexandre Lacazette aussi.
    Avec Faivre, Lukeba, Gusto, Cherki voir Tete nous aurons le début d'un bel effectif auquel il faudra ajouter du centre de formation.

  12. rbv - ven 15 Avr 22 à 12 h 25

    Je vais pas rajouter de sel sur la plaie. Et sinon on dégage quand les derniers relicats du staff ? Cacapa par exemple ? Ça fait des années que la defense est catastrophique mais on persiste...
    Outre les joueurs (un grand ménage sera nécessaire) il faut aussi faire une refonte TOTALE du staff...

  13. pointdujour - ven 15 Avr 22 à 14 h 08

    Il fallait pas trop rêver. Déjà à 10 11 à l'aller on ne gagné pas alors à 11 contre 11 ... Il faut pas trop espérer de cette équipe avec les départ de Guimaraes et Slimani on se tape Dembele et Ndombele. Caqueret blessé. Paqueto j'en peux plus. Denayer on aurait dû le dégager depuis plus de 2 ans. Emerson c'est qui ? Champion d'Europe ! Bref je serai toujours supporter malgré des penchants bizarre des supporters OL avec l adoration sur Denayer, Emerson et Dembele. J'irai voir OL Bordeaux quand même.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut