Communiquer avec nous

Olympique Lyonnais

OL – Aulas : « Je dois tirer un coup de chapeau à Bruno Genesio »

Publié

 le

En marge de la victoire de son équipe féminine sur le PSG (5-0), Jean-Michel Aulas est revenu sur la décision de Bruno Genesio de quitter ses fonctions d’entraîneur en fin de saison.

« Avant d’annoncer son départ à la presse, Bruno Genesio a eu une longue discussion avec vous. Comment vivez-vous cette situation ?

Comme un dirigeant qui sait, je l’espère, prendre des décisions, même parfois à contrecœur, mais au moment opportun. Quand on est dirigeant d’un club qui réussit au plus haut niveau féminin et à celui de l’académie, il n’est pas envisageable que l’équipe masculine ne réussisse pas aussi bien. On n’est pas dans une situation dramatique sur le plan des résultats puisque l’OL est troisième, mais on était dans une période difficile sur le plan de la relation avec les supporters, qui avaient exprimé depuis longtemps un certain nombre de choses. J’ajoute le plan médiatique, où certaines choses exprimées ne correspondaient pas à la réalité. Elle était très simple et si on peut me faire plein de reproches, on ne peut pas me faire celui de ne pas être transparent avec la presse.

Comment sa décision a-t-elle été prise ?

On a beaucoup discuté et Bruno était évidemment très choqué par le traitement médiatique qui est le sien. Il était fatigué. Les joueurs lui faisaient confiance et je n’ai pas du tout l’impression que la défaite à Nantes était la conséquence d’une équipe qui lâchait son entraîneur. Il m’a demandé de pouvoir prendre du recul à la fin de la saison et je lui dis à une condition : que l’on soit sur le podium. Et là, il m’a expliqué qu’on aurait plus de chances si on avait un stade enthousiasmant et non blessant. A partir de ce moment-là, et comme Bruno est quelqu’un de très digne, on a décidé qu’il annoncerait d’abord à ses joueurs, puis à son staff, sa mise en retrait à la fin de la saison. C’était semble-t-il la préoccupation de pas mal de supporters et de médias.

Aulas : « C’était humainement le bon moment »

Que diriez-vous de son choix ?

Je dois tirer un coup de chapeau à Bruno. Il a été comme il l’est dans le management de son équipe. C’est un garçon respectable et respecté, pour ce qui me concerne. Je lui ai donc donné, après avoir échangé avec certains membres du comité de gestion cette nuit (vendredi), la possibilité de le faire. J’ai senti aussi que c’était humainement le bon moment et que ça donnait plus de chances vendredi de battre Angers. Ce sera indispensable pour se retrouver sur le podium qui est l’objectif principal de l’Olympique lyonnais.

Est-ce une manière de responsabiliser les joueurs ?

Oui, évidemment. Et puis, parce que j’ai senti que c’était la décision qu’il convenait de prendre. On sera jugé sur les résultats, mais je peux vous assurer que ceux qui espèrent qu’on ne soit pas sur le podium sont en train de se tromper. »

23 commentaires

  1. OLVictory

    OLVictory

    14 avril 2019 à 8 h 57 min

    Tous aussi orgueilleux les uns que les autres, ils veulent tous donner l’impression que c’est leur décision et qu’ils maitrisent tout. C’est pour ça qu’on ne progresse plus, car il n’y a aucune remise en question possible avec cet état d’esprit.

    Il manque beaucoup d’humilité à ces dirigeants et ça fait perdre du temps au club.

    • Avatar

      Sony07

      14 avril 2019 à 9 h 04 min

      C’est exactement ça, si on écoute la conférence de presse de Génésio, c’est lui qui a prit la décision de partir, et Jean Mimi veut reprendre la main en donnant l’impression que c’est lui, on continue le cirque. De plus il veut donner du grain à moudre aux supporters en laissant supposer que c’est nous qui avons influencé la décision, alors qu’il y a une semaine on devait se contenter de supporter et lui laisser la gouvernance du club. Orgueil et préjugé….

      • OLVictory

        OLVictory

        14 avril 2019 à 9 h 20 min

        Il est tellement mal entouré aussi, ses courtisans ne lui donnent sûrement pas les bons conseils. Aulas à Décines, c’est louis XIV à Versailles.

    • Avatar

      lichalopez

      14 avril 2019 à 9 h 44 min

      Si on repart avec le trio Aulas lacombe houllier c’est sur que rien ne va changer et on souhaite bien du courage au prochaine coach.

      • OLVictory

        OLVictory

        14 avril 2019 à 9 h 54 min

        Quelle horreur de voir en tribune un vieil aigri qui rumine ses insultes et un pauvre Gérard qui ne me semble pas en grande forme physique. Ca ne donne pas une image très dynamique et volontaire du club.

      • Avatar

        Juninho Pernambucano

        14 avril 2019 à 11 h 32 min

        C’est pour ça que Juni ne veut pas venir , car travailler dans ce contexte , il n’a pas envie de se casser la figure , il connait bien les rouages du club !!

    • Avatar

      Juninho Pernambucano

      14 avril 2019 à 11 h 35 min

      absolument d’accord .
      Aucune humilité , c’est la faute à tous ces gens qui voulaient la peau de Génésio et qui veulent que l’OL échoue .
      Comme si les Bad Gones ne voulaient pas voir l’OL retrouver son lustre de l’équipe 7 fois championne de France !!
      Et comme je l’ai dit par ailleurs , lorsqu’on ne sait pas reconnaître ses échecs , les comprendre pour ne pas les refaire , on régresse !

    • Avatar

      drareg69

      14 avril 2019 à 14 h 50 min

      Tout à fait c’est la « melonite aigûe » on maîtrise tout à condition que ce soit le voisin qui fasse le boulot mais l’intéressé ne se remet jamais en cause y compris notre Président !

  2. Avatar

    lichalopez

    14 avril 2019 à 9 h 40 min

    Ils ont bon dos les supporters. C’est pas comme ça que tu vas les faire revenir. Assume un peu ça fait pas de mal.

  3. Avatar

    CoOL

    14 avril 2019 à 10 h 00 min

    L’image, la plus édifiante, lors du match à Nantes, est celle JMA prostré, entouré de ses âmes damnées,Lacombe et Houiller rappelant celle de Brejnev entouré de momies et agitant une main timide, pendant que se préparait la pérestroïka.
    L’OL est en crise et nous ne savons pas encore si le pic est atteint.
    En revanche nous savons maintenant où mène le déni de JMA. Malheureusement, il persiste et signe, il va à la catastrophe en klaxonnant malgré la distorsions entre les résultats financiers et résultats sportifs avec des joueurs dévalorisés, un coach à la rue, des supporteurs écoeurés, des suiveurs atterrés mais JMA n’y est pour rien et « Bruno » non plus.
    Il déclare même qu’il resterait fidèle à ses principes pour les choix futurs, traduction : allégeance et consanguinité…
    Si le modèle de management sportif reste le même, si les conseillers restent en place, si le recrutement reste orienté vers les postes de milieux ou d’attaquants, pourquoi imaginer un grand chambardement avec le départ de l’OL, ou la mise dans un placard à l’OL, de Génésio ?
    6 matchs à jouer pour éviter une catastrophe industrielle pour JMA et une grande tristesse pour les amoureux de l’OL.

    • Avatar

      Juninho Pernambucano

      14 avril 2019 à 11 h 31 min

      En effet , c’est un véritable déni , et notre trio ( car j’associe Lacombe ) fait montre d’une sorte d’aveuglement , ils refusent de reconnaitre leur erreurs , et là c’est grave , car tout le monde se trompe et c’est ainsi qu’on apprend et progresse , mais si on ne tire pas les leçons et ne les analyse pas ou mal , et bien il est certain qu’on commettra les mêmes .
      Je suis sûr que Houiller n’en pense pas moins , mais il ne peut rien dire face au trio sus nommé , il préfère se taire et rester prostré comme on l’a vu dans les tribunes de nantes , ou il ne savait plus ou se cacher .

  4. Avatar

    gone69

    14 avril 2019 à 10 h 16 min

    jma le roi de la flute un remake de c’est pas moi c’est lui,la vieille garde qui se cramponne a c’est privilège…

    même pas la lucidité de faire leur introspection…

  5. Avatar

    Juninho Pernambucano

    14 avril 2019 à 11 h 26 min

    il se solidarisent tous les deux dans la position de victime .
    Nos deux calimero chargent donc le traitement médiatique qui les a choqué , et les supporter bien évidemment , qui sont blessants , mais le jeu dégueulasse proposé en ‘spectacle’ depuis trop longtemps , est bien entendu passé sous silence .
    Belle lâcheté en fait de ne pas assumer les piètres performances de l’équipe , et la bouillie de football montrée sur de trop nombreux matchs .
    Ils pensaient quoi ?
    Que la presse et le public allait applaudir jusqu’au bout sans sourciller , devant de tels spectacles ?
    Soyez dignes et honnêtes , cessez de reporter ces échecs sur les autres , et assumez , vous gagneriez davantage le respect de tous !!

  6. ol-91

    ol-91

    14 avril 2019 à 15 h 20 min

    Maîtrisant parfaitement la langue de bois, Aulas aurait pu sans difficulté faire de la politique. Comment garder un Genesio plus de 3 ans et demi ? C’est contraire à toutes les habitudes du foot. Encore y aurait-il eu des circonstances extraordinaires de succès ou de stabilité ! Quant au plaisir du jeu, victoires étriquées ou défaites piteuses, il suffit de regarder à chaque match les visages du comité de direction : ils s’emm…… ! Ils s’affligent ! Comme les supporters… qui serviront d’alibi à la débandade. Mais, que voulez-vous, le coach actuel ne coûtait pas trop cher, le staff du cru demeurait, et l’avenir paraissait si merveilleux ! Bienvenue au bisounours-club !

  7. Avatar

    Tati974

    14 avril 2019 à 15 h 35 min

    je peu savoir pourquoi ce sont toujours les mèmes qui s’exprimes sur ce site et qu’il sont en train de le polué toujour en train de denigrés vous avez monter une association anti Aulas et Génesio et vous vous dides supporters et oui que sa vous plaise ou nom s’est vous les responsables avec la complicitées des médias vous deformer tous ce qu’on dit tu m’étonne que les Riolo Menes Roustand et companies ils ce régals avec vous et je ne parle pas de canal qui invente des histoires vous devrier avoir honte fouter le camp de ce site ont ne veux pas de vous vous n’ètes pas des vrais supporters, je sais il y a beaucoups de fautes je vous les laisses coriger ça vous occupera et ça vous évitera d’écrire des conneris

    • Juni entraineur OL

      Juni entraineur OL

      14 avril 2019 à 15 h 37 min

      Tu vis dans quel monde ? Celui du bisounours-club ?
      Arrête les anti-dépresseurs !

      • Avatar

        Tati974

        14 avril 2019 à 16 h 49 min

        mon petit bonhomme je suis loin d’ètre dans le monde des bisounours s’est ton mot passe partout tu n’à pas d’autres argument rien qu’à ta réponce je pense ètre dans le vrais arreter votres cirque

    • ol-91

      ol-91

      14 avril 2019 à 15 h 41 min

      Je dois reconnaître que tous ceux qui dénigrent ici la gestion du club s’obstinent à ne parler que du sportif alors qu’il y a tant de bons sentiments à développer.

    • Avatar

      gone69

      14 avril 2019 à 17 h 08 min

      gobé tout ce qui bouge tel est le supporters modèle JMA apprécieras (sourire narquois)

    • cavegone

      cavegone

      14 avril 2019 à 22 h 16 min

      Donc la presse et nous sommes responsables qu’en 2 passes nos adversaires éliminent nos milieux et notre défense centrale ?
      Que ça te fiche en rogne qu’on critique des membres de l’OL je le comprend volontier, moi c’est quand on critique Aulas que je n’aime pas, mais Génésio vraiment faut arrêter de lui trouver des circonstances atténuantes, personne ne l’a destabilisé quand il est allé à l’Ajax avec Fekir en n°9. Personne ne l’a destabilisé (au contraire) quand on se fait doucher contre Caen, Montpellier ou Guingamp. Donc en fait au bout d’un moment, ce n’est pas ton cas, mais les supporters en ont marre qu’on tente de les prendre pour des ânes en disant que c’est le 5ème meilleur club européen ou encore le meilleur entraineur en terme de résultats que l’OL aie connu.
      C’est juste la conséquence de tout ça, prends du recul car ce qui arrive était inévitable.

  8. Avatar

    Player

    14 avril 2019 à 17 h 32 min

    Aulas tire un coup de chapeau à Genesio.
    Genesio tire un coup de chapeau à Lacombe.
    Lacombe tire un coup de chapeau à Aulas.
    Aulas tire un coup de chapeau à Lacombe.
    Lacombe tire un coup de chapeau à Genesio.
    Genesio tire un coup de chapeau à Aulas.
    … qui tire un autre coup de chapeau à Genesio (oui, ENCORE UN !)… des fois que des gens mal intentionnés ou un peu imbéciles n’aient pas encore compris où est LA vérité.

Laisser un commentaire

Publicité

Les derniers commentaires

Les plus lus