Communiquer avec nous

OL féminin

OL – PSG (5-0) : Lyon croque Paris et fait un grand pas vers le titre

Publié

 le

L’OL s’est facilement imposé contre le PSG (5-0), samedi soir. Au terme d’un match qu’elles ont dominé de bout en bout, les Lyonnaises filent vers leur treizième titre consécutif.

A la mi-temps, déjà, l’ambiance au Groupama Stadium était à la fête. Bien loin de ce climat nauséabond qui règne dans l’enceinte décinoise depuis quelques semaines, les supporters des Fenottes reprenaient à tue-tête un chant rendu célèbre un soir de juillet 1998 : « Et un, et deux, et trois zéro.  » Quelques secondes auparavant, Wendie Renard avait inscrit le troisième but de la soirée, sur penalty (3-0, 40+1e). Peut-être pour rappeler qu’il y a aussi eu des instants de bonheur intenses cette saison chez les garçons, la capitaine rhodanienne a imité la célébration de Jason Denayer, buteur contre l’ASSE (1-0), en novembre dernier.

Pour  les joueuses de Reynlad Pedros, cette affiche face au PSG, samedi soir, avait la même saveur qu’un derby, et bien plus encore. Il s’agissait tout simplement d’une finale pour le titre de champion de France. A égalité de points au coup d’envoi, Lyonnaises et Parisiennes ont livré le match que l’on attendaient d’elles. La surprise du soir se situe bien là, puisqu’on a naïvement cru le PSG capable de mettre un terme à l’hégémonie lyonnaise. C’est mal connaître cet OL, jamais rassasié et toujours aussi intraitable lors des grands rendez-vous. L’ouverture du score d’Ada Hegerberg au bout de huit minutes a donné le ton de la soirée : Lyon ne laisse même pas les miettes à ses concurrents. Avec cette victoire (5-0), le club rhodanien file vers son treizième titre de champion consécutif. Un record en Europe.

Un record d’affluence pour le foot français

Avec 25 907 supporters présents au Groupama Stadium, samedi soir, l’Olympique lyonnais a officiellement battu un autre record : celui du nombre de spectateurs pour un match de football féminin sur le sol français. On pardonnera bien aux Lyonnaises cette deuxième période, un peu moins rythmée que la première, mais tout de même ponctuée de deux buts de Dzsenifer Marozsán (4-0, 60e) et Shanice van de Sanden (90e+2). L’Allemande a donné le tempo de la partie avec la bonne surprise Jessica Fishlock, passeuse décisive sur le but du break d’Eugénie Le Sommer (2-0, 40e). L’OL a assumé son staut, a repris trois points d’avance sur le PSG et a montré du beau football dans un stade qui n’avait plus l’habitude d’en voir. Cela valait bien un petit « ahou ».

8 commentaires

  1. Avatar

    dede74

    13 avril 2019 à 22 h 54 min

    Match FOR-MI-DA)BLE, BRAVO les Fenottes, un régal et merci pour le spectacle, heureusement que vous êtes là 🙂
    On peut dire que le 13ème titre est dans la poche à 99% 😉
    Un compliment particulier pour Wendy et son 100 ème but avec l’OL.

  2. Juni entraineur OL

    Juni entraineur OL

    13 avril 2019 à 22 h 55 min

    Quelle équipe !

  3. Avatar

    Player

    13 avril 2019 à 22 h 57 min

    Magnifique match.
    Elles ont le talent, mais aussi la gnaque, l’engagement, le sérieux, la volonté de gagner et de ne rien lâcher…. c’est tellement l’OL ! ❤️❤️❤️
    Une vraie équipe et un superbe jeu collectif : bravo Pedros.
    Il faut remercier Aulas, car c’est grâce à lui que les Fenottes sont à ce niveau, cad au TOP DU TOP !

  4. Avatar

    gone69

    13 avril 2019 à 23 h 40 min

    un pur plaisir a les voir jouer

  5. ol-91

    ol-91

    14 avril 2019 à 1 h 44 min

    Juste ce qu’il faut de pressing pour éteindre les Parisiennes, des attaques construites et surtout des montées offensives que l’on n’a plus vues chez les garçons depuis Mariano (et Cornet). Toutes les armes. Et des fenottes bien préparées et en pleine forme. Aucune équipe ne peut résister. Bravo le coach ! (ça change de Prêcheur…)

  6. Avatar

    Sony07

    14 avril 2019 à 9 h 00 min

    Quel plaisir de voir du spectacle au Groupama Stadium, ça rachète un peu les purges avec les garçons…

  7. Avatar

    dede74

    14 avril 2019 à 9 h 09 min

    Il faut en profiter car les valeurs se resserrent et, selon les infos, le PSG a recruté deux joueuses qui sont actuellement au Bayern et à Wolsburg et, comme le PSG possède quelques jeunes de valeur…
    D’autres clubs, voyant l’impact du foot féminin, vont se renforcer aussi, ce qui devrait rendre le championnat, plus ouvert et, peut-être, aux yeux de certains, plus attrayant.
    Les deux « caïds » du moment, devraient continuer à jouer les premiers rôles, encore quelques années. 🙂

    • ol-91

      ol-91

      14 avril 2019 à 20 h 15 min

      On s’en moque des autres clubs. L’OL est maintenant le Real féminin. On y est choisie pour entrer.

Laisser un commentaire

Publicité

Les derniers commentaires

Les plus lus