©PHOTOPQR/LE PROGRES/Stéphane GUIOCHON

OL : Aulas, un défenseur viscéral de son club

Défenseur viscéral de son club et utilisateur compulsif des réseaux sociaux, Jean-Michel Aulas s'est distingué par ses formules ciselées et autres tweets durant ses trois décennies à la tête de l'OL.

ASSE et Playstation

Fin septembre 2010, après la défaite 1-0 dans le 100e derby contre Saint-Etienne, Aulas tente de calmer les supporters. "Nous avons perdu contre Saint-Etienne pour la première fois depuis seize ans. Nous jouons en Ligue des champions alors que les Stéphanois la disputent sur Playstation", lâche-t-il devant les Bad Gones qui réclament le départ de Claude Puel. "Vous vous laissez influencer par les médias", dit-il, et lance à la foule : "Qui veut prendre ma place ?".

Polémique avec L'Equipe

En octobre 2010, Aulas peste contre la Une du quotidien sportif L'Equipe, "Drôle de drame", relatant des critiques du capitaine Cris envers l'entraîneur Claude Puel. Il s'invite alors en conférence de presse après un match à Arles-Avignon (1-1) et s'en prend à l'auteur de l'article : "Je voulais lui dire les yeux dans les yeux qu'il s'est trompé, (...) qu'il dit avoir des informations solides, mais qu'elles sont fausses sur toute la ligne. (...) Je trouve le procédé lâche, inique, vous êtes en dehors de l'éthique", accuse le dirigeant avant de quitter la salle en traitant d'"enfoiré" le journaliste, sans répondre à une seule question.

L'OL face aux "Rosbifs"

Avant d'affronter le club anglais de Tottenham en 16e de finale de Ligue Europa, en février 2013, Aulas salive devant cette affiche au "parfum de Ligue des champions". "Cela peut permettre à l'OL de poursuivre un chemin et ce sera tellement formidable que je n'imagine pas un instant qu'on lâche le morceau face à ces +Rosbifs+", déclare-t-il sur Radio Scoop, une radio lyonnaise. L'entraîneur des Spurs, André Villas-Boas, répond poliment : "Cette manière de chambrer dénote que l'OL est aussi très motivé pour relever le défi de jeudi et se qualifier". Lyon sera finalement sorti par les Londoniens.

Zlatannerie

"Je trace mon chemin, sûr de mes orientations, de mon éthique. Nous ne sommes pas dans une spirale négative mais positive, encore faut-il que la puissance financière ne vienne pas obérer la lucidité des gens qui pratiquent le même sport que les autres". En fin de saison 2014-15, Aulas ne digère pas la réduction de la suspension - de quatre matches à trois- pour insultes accordée à Zlatan Ibrahimovic, l'attaquant du PSG, propriété du fonds souverain QSI et concurrent de l'OL pour le titre.

"Joyeux Noël"

Le 24 décembre 2017, Aulas se fend sur Twitter d'une pique à l'endroit du président de l'Olympique de Marseille Jacques-Henri Eyraud, ancien président du Groupe Paris Turf, qui a épinglé l'activisme du Lyonnais auprès de l'arbitrage français. "Juste pour essayer d'excuser JHE de ses propos limites, l'OL et surtout pour les arbitres français, lui dire que dans notre foot français les arbitres sont professionnels et honnêtes. L'habitude d'être proche des paris hippiques a peut-être désorienté JHE? Joyeux Noël", écrit Aulas.

Peste et choléra

Préférez-vous le président du PSG Nasser Al-Khelaïfi ou le Guingampais Bertrand Desplat ?, est-il demandé au boss de l'OL, invité en janvier 2018 de la chaîne L'Equipe. "Choisir entre la peste et le choléra, c'est difficile", répond-il en souriant. La "boutade", lancée dans une émission "humoristique" selon Aulas, lui vaudra un passage en commission de discipline, sans conséquence.

Déclaration malaisante

En janvier 2018, Aulas réagit sur Twitter à un article affirmant que l'entraîneur de Toulouse, Pascal Dupraz, "hallucinait" de l'effet d'Aulas "sur les arbitres". "Pascal Dupraz, c'est l'hôpital qui se fout de la charité, la compétence en moins. Soyez sympa monsieur Dupraz, reprenez vous, maîtrisez-vous, vous aurez moins de malaises et plus de résultats". L'entraîneur, victime d'un infarctus en 2001, a subi au moins deux malaises du temps où il entrainait le Téfécé.

Saison blanche

Si l'épidémie de nouveau coronavirus continue de perturber le Championnat, "le plus logique serait alors de dire : 'on annule tout et on repart sur la situation du début de saison"". En mars 2020, Aulas se met tout le monde à dos avec cette proposition formulée auprès du quotidien Le Monde. Décréter une "saison blanche" permettrait en effet à l'OL, éloigné des places européennes à dix journées du terme, d'être qualifié pour la prochaine Ligue des champions au titre de sa deuxième place acquise la saison précédente.

Le président de la Fédération française de football Noël Le Graët, pourtant proche de "JMA", dénonce la polémique. "Je trouve cela assez ridicule, stupide, maladroit et pas adapté à ce qu'il se passe aujourd'hui".

Avec AFP

46 commentaires
  1. Toutchanger
    Toutchanger - lun 8 Mai 23 à 15 h 24

    Aulas a toujours placé l'OL avant sa propre image.
    Il n'a jamais eu peur d'aller au charbon quitte à paraitre ridicule aux yeux de certains.
    Il a toujours su protéger ses joueurs et ses entraineurs, parfois à l'excès.

    Son amour pour le club a toujours été sincère, c'était un vrai supporteur et il le demeurera, ça lui a parfois joué des tours comme avec cette triste déclaration sur Olic et les joueurs du Bayern après le 3-0 à Gerland en demie retour.
    Ce jour là JMA était touché dans son orgueil et voyait ses rêves de LDC s'éloigner...

    JMA a été un président intègre, et dévoué en plus d'être visionnaire sur bon nombre de sujets.
    On pourrait lui reprocher d'avoir tardé à s'effacer mais quand on voit le montant auquel il a su valoriser le club, les faits lui donnent encore raison.

    Sa dernière décennie sportive fut moins belle pour tout un tas de raison et même s'il en est bien responsable cela ne réussira pas à écorner son image, JMA c'est l'OL.

    Certains parlent déjà d'une tribune à son nom, je pense que c'est le stade qui devrait porter son nom (hors naming marketing) ça aurait plus de sens, surtout que pour le coup c'est bel et bien son stade.
    Son stade, son club.

    1. Avatar
      Musashimon - lun 8 Mai 23 à 16 h 41

      Tout a fait ok avec ça. Mais je doute qu'à l'époque du naming, source de revenu non négligeable, on est l'opportunité d'avoir son seul nom accolé à notre stade.

    2. Le_Lyonniste
      Le_Lyonniste - lun 8 Mai 23 à 18 h 27

      Je crois plutôt que ça a beaucoup nuît à la réputation de l'OL.

    3. Avatar
      chiesa for ever - mar 9 Mai 23 à 0 h 02

      !+20 000

  2. Avatar
    Olyonn@is - lun 8 Mai 23 à 15 h 36

    Je reprend tes phrases Toutchanger,"Il a toujours su protéger ses joueurs et ses entraineurs, parfois à l'excès.

    Son amour pour le club a toujours été sincère, c'était un vrai supporteur et il le demeurera."

    Pour ça il a été parfait,avec les supporters,et un super président avec pour moi comme point d'orgue le jour d'OL-Besiktas ou il se déplace en tribune avec les supporters.😎

    https://twitter.com/InsideGones/status/852600958139936769

    1. Toutchanger
      Toutchanger - lun 8 Mai 23 à 15 h 40

      J'y étais.
      Je n'ai jamais vu une telle ambiance dans un stade, c'était dingue.
      Le stade tremblait de toute part.

      Hors du temps, même si cela part de scènes dont on se serait bien passées.

    2. Le_Lyonniste
  3. JUNi DU 36
    JUNi DU 36 - lun 8 Mai 23 à 15 h 36

    Ça n'a fait que défavoriser le club. Villa Boas lui est resté humble et il a gagné.
    Avoir fait soit disant diversion pour protéger les joueurs c'était de la connerie, en tout cas à partir de l'arriver de Puel ça ne marchait plus, le ton n'était plus le même, il était devenu beaucoup moins respectueux qu'auparevant , toutes ces gueguerres qu'il lançait étaient ridicules, il s'en prenait même bien souvent à tous nos meilleurs joueurs historiques. La il a commencé sérieusement à agacer beaucoup de supporteurs ainsi que le monde du football en général.

  4. JUNi DU 36
    JUNi DU 36 - lun 8 Mai 23 à 15 h 47

    A Textor de jouer maintenant pour un changement profond et revenir à des vrais valeurs sportives.

    1. Avatar
      kazo le rouge - lun 8 Mai 23 à 21 h 29

      arf arf je crois que t as beaucoup d illusions sur les ""valeurs"" d un milliardaire américain!!!

  5. Avatar
    Loin de Lyon - lun 8 Mai 23 à 15 h 53

    Aulas a toujours eu cette faculté à allumer des incendies pour détourner l'attention quand l'équipe vivait une petite crise ou un petit coup de moins bien. Et ça marchait la plupart du temps. Il se mettait en première ligne, prenait toutes les critiques dans la face, mais ça permettait à l'équipe de travailler plus sereinement, tous les coups étant pour le président. Avec l'age et surtout avec Twitter, ça en devenait parfois un peu pathétique il faut dire.
    Beaucoup critiquent ses 15 dernières années. Sur le plan sportif, c'est indéniable. Mais sur ces 15 dernières années, l'OL a construit son stade, a développé son centre de formation, a monté la meilleure équipe féminine d''Europe, a diversifié ses sources de revenus.
    Alors, pour nous supporters, ça a été dur, mais les bases sont solides et il laisse un club avec un énorme potentiel. A d'autres d'en tirer le maximum.

    1. Avatar
      chiesa for ever - mar 9 Mai 23 à 0 h 03

      Bravo Aulas

  6. Roro Blouch
    Roro Blouch - lun 8 Mai 23 à 15 h 54

    Le coup de reprendre la classement de la saison d'avant pendant le covid, quelle escroquerie, haha ! Avec le recul on en rigole mais à l'époque ce n'était pas la même, la proposition était bien grasse comme un petit déj à l'américaine

    1. Avatar
      Poupette38 - lun 8 Mai 23 à 17 h 07

      La seule chose que l'on retient c'est ça, mais sa première déclaration était qu'il voulait que le championnat se termine.
      Comme il avait raison, on a vraiment été ridicule en France .

      1. Roro Blouch
        Roro Blouch - lun 8 Mai 23 à 20 h 20

        Il est vrai qu'il avait raison au début, il fallait reprendre.

  7. MICAL
    MICAL - lun 8 Mai 23 à 16 h 17

    Un extraordinaire personnage qui a logiquement réussi avant de s'enferrer dans son énorme égo en partie à cause d'un entourage médiocre ,soigneusement choisi pour ne pas lui faire d'ombre. Et surtout quel menteur sans vergogne😊

  8. Avatar
    Poupette38 - lun 8 Mai 23 à 17 h 04

    J'étais au VN supérieur, lors de la défaite contre Sainté, attendant que JMA viennent parler aux BG, comme il les a retourné, ils l'ont acclamé .

    Contre Bésiktas, je n'ai jamais eu aussi peur, des drapeaux turc dans tout le stade et alors que la pelouse était envahie, JMA est descendu afin de remettre de l'ordre, montrant l'exemple pour que les supporters regagnent leur place . Il a passé toute la première mi-temps avec les 1950 . On aurait pu avoir match perdu si ça avait duré encore plus longtemps, il me semble .

    Aujourd'hui je suis triste et surtout choquée . Beaucoup de choses on été dites, certaines choquantes voire irrespectueuses . Cela me fait bizarre mais ça me fait peur surtout, parce que l'OL pour JMA c'était "son bébé" et avec les "américains" je ne sais pas trop à quoi m'attendre .

    Qui vivra verra comme on dit 😰

    1. JFOL
      Juni forever OL - lun 8 Mai 23 à 17 h 55

      👏

  9. Avatar
    fabkidugone - lun 8 Mai 23 à 17 h 26

    bonjour à tous
    écoutez au delà de tout j ai la sensation de perdre un membre de ma famille. un membre de ma famille...que l on ne choisit pas, l aîné, celui qui connaît tous les petits enfants, celui qui conduit ( la f1?😀) comme il est de la famille on accepte ses défauts....bref ! on sait ce que l on perd on ne sait jamais ce que l on gagne. sur ce principe et égards à toute la passion que ce club génère en moi, en nous je suis profondément triste...! c est pas une page que l on tourne c est deux générations une 1/2 vie si on vit bien 3/4 de vie si on a pas le moyens ! allez l OL ! et je comprends maintenant le 4 a 1 et aussi et surtout le quadruplé et la victoire et je pense que si il y avait 15 min de plus Lacazette en aurait mit 3 de plus

  10. Avatar
    1. Tongariro
      Tongariro - lun 8 Mai 23 à 17 h 53

      Si Ben Arfa avait eu un cerveau, j'imagine pas la carrière qu'il aurait eue...

      1. Juni38
        Juninho Pernambucano - lun 8 Mai 23 à 18 h 11

        J'avoue , le Hatem , il s'est encore fait remarquer 😅🙃🙄

      2. Avatar
        montcoua - lun 8 Mai 23 à 18 h 25

        Tes commentaires sont du même niveau JPernambucano ... tu fais la paire avec Benarfa (comme l'autre ...)
        Trop de champagne sans doute !
        😉

      3. Juni38
        Juninho Pernambucano - lun 8 Mai 23 à 18 h 37

        Alors moncon , heureux ?
        la bise

      4. Tongariro
        Tongariro - lun 8 Mai 23 à 18 h 39

        Attention JP, le harceleur veut renifler ton derrière désormais.
        En même temps, les seules personnes qui lui parlent sur ce site sont celles qui peuvent pas le blairer.
        Les autres l'ignorent.
        Alors faut pas lui en vouloir 😉

    2. Avatar
      Arklay - lun 8 Mai 23 à 17 h 56

      Il ne manque pas de culot sachant que JMA a probablement contribué à lancer la carrière pro de cet énergumène. De + il lui témoignait beaucoup d'affection... Heureusement il y a une forme de justice dans le sport de haut niveau, il suffit de se pencher sur sa carrière 😉

    3. Docteur Traboule
      ChiesaLacombeDiNallo - lun 8 Mai 23 à 18 h 27

      Déjà, le "journaliste" de l'Equipe devrait savoir que ben Arfa n'a pas été formé à l'OL mais à l'INF.
      Ensuite, alors qu'Aulas n'a jamais cessé de lui lécher les crampons, ben Arfa manque d'élégance. A moins qu'il n'y ait des non-dits dans leurs salades...

  11. Avatar
    calone - lun 8 Mai 23 à 18 h 15

    très très grand personnage , mais l' Ol ne sera plus jamais l' Ol sans LUI.
    Bonne retraite Monsieur AULAS et votre équipe vous a fait un formidable cadeau d'adieu hier soir. Vous ne pouviez rêver meilleure sortie après 38 ans de bons et loyaux services à nôtre cher Ol.
    RESPECT.

  12. Avatar
    titi07440 - lun 8 Mai 23 à 18 h 31

    Merci Jean-Mimi.
    J'ai connu les débuts en division 2. Bravo pour cette œuvre. Dommage on aura pas gagné de coupe d'Europe, mais il y avait penalty sur nilmar 😉.
    Quel histoire aurait eu l'OL sans lui ? Où en serait on aujourd'hui ? Quel avenir les ricains nous réservés ? J'ai tellement kiffé ce club,
    Allez l'ol

  13. Docteur Traboule
    ChiesaLacombeDiNallo - lun 8 Mai 23 à 18 h 46

    Depuis quelques années, seul son amour indéniable du club faisait passer la pilule.
    C'est sans doute le plus grand président de l'histoire du foot français. Mais le club a existé avant lui. Espérons qu'il lui survive.
    Le fait de rejoindre un conglomérat n'est pas hyper rassurant quand même. Après, dans la galaxie Eagle Machin, l'OL a peut-être des arguments pour devenir la tête de gondole. Crystal Palace, c'est quand même pas Liverpool ni même West Ham. Donc si on ne se fait pas piller à chaque mercato, on pourra revenir au premier plan au niveau national. Surtout si ces chacals de Qataris jettent leur dévolu sur Manchester united.

  14. Avatar
    michellahavane - lun 8 Mai 23 à 19 h 30

    Oui bien sûr sportivement la dernière décennie a été moins belle mais il faudra se souvenir que ce fut celle de la construction du stade LE GROUPAMA STADIUM et que c'est très long à digérer. L'investissement de plus de 400 millions d'euros est très lourd . Je pense que ça a empêché probablement des recrutement important et obligé le président a vendre certains joueurs . Monsieur Aulas aurait peut-être pu prendre certains risques mais il voulait transmettre le club sans déficit sans dette . Aller voir dans la plupart des clubs français voir européen l'état de leurs finances . Je pense à certains clubs anglais mais aussi au Real Madrid à Barcelone , en France aller voir du côté de Marseille et après vous pourrez parler .
    Cette partie financière de son travail personne n'en parle jamais comme personne ne met en avant les années perdues pour obtenir toutes les autorisations pour pouvoir construire le stade 4 à 5 ans peut-être . Les journalistes sont des verreux, ils sont jaloux . Jamais ils m'ont mis en avant ces épisodes ils sont toujours dans la critique avec Lyon en France il n'y a que PSG et l'om .
    Monsieur le président je vous remercie pour ce que vous avez fait pour ce club je vous remercie de l'avoir emmené là où il est et aussi bien sûr je vous remercie d'avoir tout fait pour que le football féminin prenne son essor . Et la , personne ne pourra vous contredire vous avez fait la plus grande équipe de France et une des plus grandes équipes d'Europe .
    MERCI POUR VOTRE OEUVRE
    ALLEZ L' OL

    1. JUNi DU 36
      JUNi DU 36 - lun 8 Mai 23 à 21 h 44

      Magnifique ce qui a été fait avec les filles au niveau européen, même mondial

    2. Olympien First
      Olympien First - mar 9 Mai 23 à 0 h 17

      En total accord avec toi @michellahavane sur ce que tu as développé.

      Pour ma part, qu'on partage ou pas la vision "entreprenariale" de Monsieur Aulas, je note qu'il s'inscrit dans un monde économique libéral qui est ce qu'il est, et a toujours essayé de faire progresser et élever son club, mais aussi le football français masculin ou féminin.

      Toujours passionné par son club, et maniant souvent sa communication aux seules fins de le protéger, il ne s'est évidemment pas fait que des amis... Mais il est toujours resté dans les clous des règles et des lois, forçant ses actions pour les faire évoluer mais sans jamais les enfreindre, ce que n'ont pas su faire tous les précédents grands présidents de clubs français.

      C'est sa force et ce qui le distinguera de tous les autres, le plaçant évidemment tout en haut de la liste. Quant aux jeunes mais vrais supporters, ceux qui ne s'attribuent pas ce titre pour mieux le critiquer, ils s'apercevront assez vite de tout ce qu'il a apporté à l'identité du club lyonnais au fur et à mesure que l'OL se mettra à ressembler à n'importe quel autre, plus ou moins interchangeable, vendable ou découpable au plus intéressé du marché.

      Après l'AVEL qui l'a précédé dans son américanisation, l'OL est le deuxième club phare de l'agglomération qui dilue peu à peu son identité. Il reste encore (à la rigueur) le LOU, mais pour combien de temps? ...

  15. Avatar
    interol - lun 8 Mai 23 à 19 h 36

    J'ai 37 ans, j'ai toujours connu Aulas. J'ai l'impression d'être un enfant abandonné à l'adass !!
    Bon en tout cas, maintenant pour Aulas, je n'espère plus qu'une chose, c'est qu'il soit en roue libre et qu'il ressorte la sulfateuse à bon escient !!
    1e cible : Dimitri Payet, le simaluteur de la cristalline, pris en train de gifler Cahuzac contre Lens. Vas-y jean mimi, ressort le placard à archives de cette escroquerie en bande organisée qu'on a vécu ce jour là !

  16. Avatar
    Dr. Manhattan - lun 8 Mai 23 à 19 h 45

    Le Mich' quitte le club avant d'avoir accompli son rêve de gagner une Coupe d'Europe, ce qui me laisse amer... Mais quand on voit le chemin parcouru, de la L2 aux sept titres consécutifs (performance encore jamais égalée), sans pétro-dollars, avec la construction d'un modèle économique des plus sains qui assure et assurera la pérennité du club, on ne peut que respecter. Il serait logique que le Stade prenne son nom, comme Pierre-Mauroy à Lille, presque une évidence tant il semble encore chercher son identité : on hésite à l'appeler Groupama Stadium ou Parc OL. Avec le nom de monsieur Aulas, ce serait attribuer une dimension quasi sacrée à l'antre, mais aussi une juste récompense pour l'ensemble de son dévouement...

  17. SapeCommeJallet
    SapeCommeJallet - lun 8 Mai 23 à 20 h 09

    N’empêche tout est parti de ce jour ou Pathé et IDG ont décidé de vendre leur part.
    Je me demande ce qui ce serait passé si ça n’avait pas été le cas.

    1. Avatar
      GoNL - lun 8 Mai 23 à 20 h 46

      Ben ils n’auraient pas vendu leurs parts 😁.

      Il me semble avoir lu que Aulas à l’époque faisait le tour des actionnaires pour demander une augmentation de capital, pour que le club puisse se relancer malgré une dette conséquente (en particulier le remboursement des prêts Covid): ça a pu forcer leur décision, s’ils n’avaient rien fait il aurait sûrement du se tourner vers l’extérieur, et peut-être que les mêmes investisseurs auraient frappé à la porte.
      L’histoire quelquefois est inéluctable, ce sont les chemins pour y arriver qui changent..

    2. JUNi DU 36
      JUNi DU 36 - lun 8 Mai 23 à 21 h 51

      Ben on sait pas trop, ça allait déjà mal depuis un ptit moment...

  18. Timoret
    Timoret - lun 8 Mai 23 à 21 h 59

    Merci M. Aulas, notre président.
    Allez l'OL, pr tjrs

  19. Le_Lyonniste
    Le_Lyonniste - lun 8 Mai 23 à 22 h 20

    Quid de l'après-Aulas ?

  20. Avatar
    olgoneforever - lun 8 Mai 23 à 22 h 55

    Ce matin je disais c'est l'heure de dire merci pas l'heure des polémiques....
    A vous lire la plupart d'entre vous rend un vibrant hommage à notre " prez"...et c'est beau! Fier d'être supporter lyonnais comme vous cher tous...Gone des Brotteaux, J'ai l'âge d'un certain Platini mais comme le dit l'un d'entre vous j'ai l'impression de perdre un membre de ma famille et c'est une journée bizarre ce 8 mai!..Entre tristesse et interrogations pour la suite....
    En tout cas je suis content d'avoir pu enfin dire merci de vive voix à Jean Michel Aulas lors de la dédicace de son livre avant son départ!
    ALLEZ l'OL !

  21. Avatar
    bol26 - lun 8 Mai 23 à 23 h 12

    Champagne pour les uns ... Larmes pour les autres .... Chacun réagit à sa façon ... mais tout le monde est d'accord pour reconnaître que c'était un GRAND président.
    Mais moi je pense que cette annonce est malvenue dans le contexte actuel et aurait pu être différée de 3/4 semaines
    Et j’espère que la dynamique positive actuelle ne sera pas perturbée par toutes les rumeurs qui vont inévitablement suivre !
    Je compte sur LB pour éviter que les joueurs aient la tête ailleurs et maintenir leur niveau d'implication acctuel

  22. vav
    vav - lun 8 Mai 23 à 23 h 23

    Une page se tourne, il restera un des plus grands presidents de France, sans aucun doute. Merci pour tout ce qu’il an accompli. Il va laisser un grand vide maintenant, croisons les doigts pour que Textor démarre pied au plancher. Le recrutement de cet été est très attendu; pourquoi pas, pour donner le ton, vite remplacer Cheyrou (par Bodmer?)

  23. Olympien First
    Olympien First - lun 8 Mai 23 à 23 h 56

    A la lecture, vision ou audition de tous ces commentaires, tous ces articles, tous ces débats télévisuels ou radiophoniques, toutes ces vidéos (officielles ou pas) concernant le départ de Monsieur Aulas de la direction du club, j'ai quand même l'impression qu'on fait l'éloge funèbre du personnage, alors que ce n'est qu'un retrait, même pas une retraite véritable, de la scène publique.

    J'ai le sentiment qu'il n'est pas décidé à se mettre "au vert", lui qui a toujours su jouer sur la rivalité avec le voisin stéphanois. Je crois au contraire qu'avec plus de hauteur, de distance avec l'OL, bien qu'il conserve encore une part non négligeable d'OL Groupe, on le verra et l'entendra davantage à propos de l'ensemble du football professionnel, notamment féminin.

    Et que certaines décisions prises ou à venir de Tetxor susciteront de sa part un certain nombre de critiques qu'il formulera avec un certain "ménagement", mais avec percussion. Surtout quand la dilution d'OL Féminin sera entérinée.

    Il vaudrait mieux aussi que les recrutements à venir permettent à l'OL de briller, sinon, il ne manquera pas d'envoyer les piques aiguisées qu'il jugera bien méritées...

  24. Avatar
    juninho pernambucano - mar 9 Mai 23 à 0 h 17

    Quelle claque cette annonce ! Je la trouve un peu brutale.

    J’aimerais remercier cet homme pour tout le bonheur qu’il a donné au peuple lyonnais.
    Grâce à vous Monsieur Aulas nous avons vibré, et découvert une passion qui ne nous quittera jamais, vous avez posé une petite graine dans le cœur de chaque supporters qui a grandit avec vous et l’Olympique Lyonnais.
    C’est un peu une partie de nous mine de rien qui s’en va.
    Jamais je ne vous oublierais… nous avons grandi ensemble, l’Olympique Lyonnais va de paire avec Jean-Michel Aulas et je pense que cela ne changera jamais.

    Merci pour tout, merci d’avoir permis à tout un peuple de rugir comme un seul lion après être partis de rien.

    Je pense très sincèrement que vous n’avez pas d’égal dans le monde du football.

    Malheureusement j’ai un immense regret, celui de ne jamais vous avoir vu glaner une coupe d’Europe, et Dieu sait que nous en avons été proche.
    Mais ce n’est pas grave car si un jour l’OL venait a en remporter une, vous aurait une grande part de responsabilité dans cette victoire.

    Encore une fois merci pour tout, très heureux d’avoir eu un président comme vous, on ne vous oubliera jamais, le public lyonnais vous aime.

  25. Toitoi
    Moimoi - mar 9 Mai 23 à 7 h 13

    Les coulisses du départ d'Aulas (d'après Edward Jay, de RMC, environ 3 minutes et demi) : https://rmcsport.bfmtv.com/replay-emissions/after-foot/ol-les-coulisses-du-depart-d-aulas_VN-202305080695.html.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut