Selma Bacha en finale de Ligue des champions contre le Barça (Photo by FRANCK FIFE / AFP)

OL : Bacha estime "être plus posée et professionnelle" qu’à ses débuts

A seulement 21 ans, Selma Bacha a déjà un palmarès long comme le bras avec l'OL. Révélation de l’équipe de France durant l’Euro, la latérale estime avoir gagné en maturité.

Durant l’été, elle a été élevée au rang de révélation en équipe de France. Ce statut, il y a bien longtemps que Selma Bacha ne l’a plus avec l’OL. Si elle a connu deux saisons (2019-2020 et 2020-2021) compliquée suite à des choix sportifs, la latérale gauche a rappelé tout le bien que l'on pensait d’elle la saison dernière. Meilleure passeuse des Fenottes en Ligue des Champions, elle a été désignée comme la meilleure jeune joueuse de la compétition. Preuve que l’ascension express commencée à seulement 17 ans se poursuit.

Bacha n’est d’ailleurs pas prête de s’arrêter là, elle qui veut être "une leader sur et en dehors du terrain malgré mon 'jeune âge'." "Je peux progresser à tous les niveaux : tactiquement, techniquement, mentalement et physiquement, assure-t-elle dans une interview pour Onze Mondial. Je veux continuer à évoluer et devenir la meilleure latérale gauche du monde."


Bacha : "Je fais attention à mon alimentation"


Certains supporters estiment qu’elle a déjà atteint cette reconnaissance après sa dernière saison aboutie. Néanmoins, à 21 ans, Selma Bacha est consciente qui lui reste encore de la marge pour atteindre la pleine capacité de ses moyens. Caution "sourire" et bonne humeur du vestiaire lyonnais, l’ancienne du FC Gerland a déjà bien mûri par rapport à ses débuts en professionnelles.

"Je sors grandie de cet Euro, il n’y a pas d’âge pour être une leader dans cette grande équipe. Je suis plus posée, plus professionnelle, poursuit-elle dans le magazine. Je suis arrivée dans le groupe très jeune, au départ, c’était la folie (sourire). Je ne faisais pas attention à mon alimentation par exemple. Désormais, je fais attention à tout, je ne laisse rien au hasard. Je ne mange plus de sucreries, ces petits détails améliorent la performance."

La saison dernière lui a donné un aperçu de ce que pouvaient amener tous ces "sacrifices". Selma Bacha n’a pas dû être déçue et son caractère de gagnante fait qu’elle ne risque pas de s’arrêter en si bon chemin.

11 commentaires
  1. Jarod777 - lun 5 Sep 22 à 12 h 30

    J'apprécie bcq cette joueuse, et effectivement elle progresse sur tous ces aspects.
    Je me souviens de son intervention style Kung-Fu dans un match lambda où elle avait failli arracher la tête de son adversaire.. elle a bien gagné en maturité !!

    Signaler
    1. Foot Toujours - lun 5 Sep 22 à 12 h 51

      C'était contre Reims, me semble-t-il !
      L'OL n'est pas le meilleur Club formateur en France pour rien. C'est encore plus vrai avec les féminines, qui semblent être d'excellents élèves... bien encadrées par un staff efficace et conséquent.
      Merci JMA, très souvent critiqué, parfois copié... mais rarement égalé dans les résultats au niveau formation.

      Signaler
      1. Le Bon - lun 5 Sep 22 à 13 h 27

        Si c'est le match où elle a été exclue pour son geste incontrôlé, qui n'était pas dans ses habitudes, je pense qu'elle voulait prouver sa combattivité à... quelqu'un qui lui faisait cirer le banc depuis un an déjà... alors qu'elle avait été titulaire en 2018 en finale de la ligue des championnes, à 17ans.

      2. isabielle - lun 5 Sep 22 à 15 h 17

        @ Le Bon : y avait-il encore Karchaoui ? ... qui avait fait une bonne LDC, auquel cas cela peut se comprendre ! ... sinon c'était stupide de ne pas la titulariser en D1, elle avait sa place, sauf si elle revenait de blessure ? Je n'ai pas trop mémorisé cette période.

      3. Le Bon - lun 5 Sep 22 à 16 h 27

        @ Isabielle
        En 17/18 et 18/19 elle était souvent titulaire, ce qui permettait à Majri de monter en attaque.
        Selma a fait pour chacune de ces deux années 8 passes décisives.
        Il est possible qu'elle ait été privée de finale 2019 LDC en raison d'une suspension ou d'une blessure (à vérifier). Majri est donc redescendue.
        Bacha a été blessée aux ischio en août 2019 lors des championnats d'Europe (remportés par la France). Elle n'as pas démarré tout de suite et c'est plutôt Greenwood qui a joué pendant l'année.
        Ensuite il y a eu l'arrêt du championnat au printemps 2020 pour covid.
        A la rentrée 2020 Karchaoui venait d'arriver de Montpellier, mais a joué la finale LDC 2020 contre Wolfsburg, déplacée en août (covid).
        Selma est restée ensuite N°2 pendant toute la saison et était juste entrée contre Reims. Elle a voulu trop en faire ce jour-là.
        A l'arrivée de Sonia en 2021, elle a retrouvé ses marques.
        Voilà ce que ma mémoire me dit...

      4. isabielle - lun 5 Sep 22 à 16 h 42

        Un grand merci à ta mémoire Le Bon... et merci à toi d'avoir ouvert les bons tiroirs

  2. isabielle - lun 5 Sep 22 à 14 h 59

    Selma, c'est de la graine de championne. Elle est dans le bon club, bien entourée, bien éduquée, par le staff et ses coéquipières. Elle apprends vite, elle a beaucoup d'ambition, mais reste patiente et à l'écoute de ses ainées.
    Techniquement elle est vive, précise dans ses passes, ses corners et ses CPA, rapide dans ses courses et son replacement, physiquement elle est puissante et endurante : elle cumule les qualités de défenseure et d'attaquante et peut aussi jouer au milieu... Ses actions défensives sont franches et propres, peu de fautes, jamais de pénalty !
    Peu de joueuses sont aussi complète à 21 ans, et elle est capable de jouer dans tous ces registres, à la demande, dans le même match selon les circonstances.... d'ailleurs en EDF, Diacre en abuse !
    Elle a encore besoin de progresser dans son positionnement défensif sur les contres attaques dans l'anticipation surtout, Wendie ne sera pas toujours derrière !
    Elle doit aussi apprendre à s'économiser et ne pas trop miser sur sa capacité à encaisser, lorsque les percussions de l'adversaire sont brutales. Cela viendra avec l'expérience, Amandine lui montrera !
    Quand elle est en grande forme, c'est un plaisir de la voir jouer... Et quel mental !

    Signaler
    1. Dede Passion 69 - lun 5 Sep 22 à 15 h 16

      Excellent , juste , complet et précis !👍

      Donc, pas grand chose à rajouter, si ce n'est que notre gamine, gauchère , à l'aise sur tous les postes de ce coté, est la digne " successeure "( Ouh là j'aime pas ) d'Amel.

      Je lui souhaite la même carrière, et le même palmarès .
      Elle est déjà extrêmement bien partie ....

      Signaler
      1. isabielle - lun 5 Sep 22 à 15 h 24

        Amel est son modèle à la gamine gauchère !...
        ... as-tu regardé le film sur nos fenottes "pas là pour danser" ? ... Selma, prise sous son aile par Wendie, parle de ses modèles, de ses ambitions.....

  3. dede74 - lun 5 Sep 22 à 16 h 48

    Pas grand-chose à jouter, c'est vrai ! une petite chose, je ne l'ai jamais vue en colère, elle est toujours gaie, souriante donc, elle mérite le vrai nom de "gracieuse", pas comme "l'autre" que nous affublons de ce sobriquet (pas dans le bon sens naturellement) 😇
    Merci Selma, un vrai bonheur de te voir jouer.

    Signaler
    1. isabielle - lun 5 Sep 22 à 18 h 53

      ... c'est bien ça !
      Selma est toujours heureuse de ce qui lui arrive, elle est gracieuse comme la majorité de nos fenottes, staff inclus. Cette joie de vivre est communicative.

      Signaler

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut