OL : des recrues pas toutes au niveau espéré

Arrivés cet été à l'Olympique lyonnais, certains joueurs n'ont pas donné entière satisfaction lors de cette première partie de saison.

Au cours d'un été aux multiples changements dont le principal, l'arrivée de Peter Bosz sur son banc de touche, l'Olympique lyonnais a misé sur plusieurs joueurs lors de l'intersaison. Afin d'apporter de l'expérience à un groupe orphelin de Memphis Depay, le club rhodanien a fait plusieurs paris. L'occasion de faire le point sur les performances des recrues lyonnaises à la veille de la reprise de l'entraînement.

Ils sont quatre à avoir rejoint l'Olympique lyonnais cet été. Un mercato estival qui s'est surtout animé lors de la deuxième partie du mois d'août, notamment avec les signatures d'Emerson Palmieri, Xherdan Shaqiri et de Jérôme Boateng dans les dernières heures de ce marché des transferts. Les trois internationaux ont rejoint Damien Da Silva arrivé dès le mois de mai, libre, en provenance du Stade Rennais où il était le capitaine de la formation bretonne.


Jérôme Boateng, un champion du monde sur courant alternatif


Arrivé dans les ultimes minutes du mercato estival, Jérôme Boateng , libre après son départ du Bayern Munich en mai dernier, s'est rapidement imposé comme un cadre et un titulaire indiscutable au sein de la défense lyonnaise. Champion du monde en 2014 avec l'Allemagne, l'ancien bavarois s'est très vite fondu dans l'effectif de l'Olympique lyonnais et notamment aux côtés de Jason Denayer au sein de la charnière centrale de l'OL.

Titulaire à 12 reprises, le joueur de 33 ans a disputé 15 matches sous ses nouvelles couleurs pour un bilan de deux passes décisives. Seul bémol, Jérôme Boateng peine à terminer ses rencontres. Sur les 12 titularisations qu'il a connu depuis son arrivée entre Rhône et Saône, le défenseur central n'a seulement terminé que 5 parties... En dedans lors de ses premiers matches, l'international allemand peut apporter encore plus à cette équipe et notamment sur le plan défensif où l'OL a déjà encaissé 26 buts depuis le début de la saison en Ligue 1.


Emerson Palmieri, une fin d'année sur les rotules


Auréolé de deux titres de champion d'Europe avec Chelsea puis avec l'Italie cet été, Emerson Palmieri a débarqué dans le Rhône avec une étiquette flatteuse. Prêté par Chelsea pour la saison, l'international italien est rapidement devenu un cadre de cette équipe. Indéboulonnable sur son côté gauche, il a débarqué à la mi-août afin de pallier au départ de Maxwel Cornet. Mais le latéral souffre d'un manque de concurrence sur son flanc gauche.

Titulaire à 15 reprises lors des 14 matches qu'il a disputé en Ligue 1 cette saison, Emerson Palmieri a disputé à 12 reprises l'intégralité de la rencontre. Moins tranchant en fin d'année, le joueur de 27 ans a semblé ressentir le contre-coup physique après une année éreintante. Néanmoins, l'Italien fait partie des rares satisfactions de l'Olympique lyonnais lors de cette première partie de saison.


Xherdan Shaqiri, pour l'instant ce n'est pas ça


Seul joueur acheté par l'Olympique lyonnais cet été, Xherdan Shaqiri a débarqué entre Rhône et Saône en provenance de Liverpool contre un chèque de 8 millions d'euros. Au sortir d'un Euro 2021 plutôt réussi où il aura mené la sélection Suisse jusqu'en quart de finale de la compétition éliminant notamment l'équipe de France en 8e de finale, l'Helvète a réalisé des débuts corrects avant de s'éteindre complètement à partir du mois de novembre. Positionné sur le côté droit de l'attaque lyonnaise, Xherdan Shaqiri ne possède plus le coffre physique pour évoluer à ce poste... Plus à l'aise dans le cœur du jeu, il se retrouve bloqué par Houssem Aouar et Lucas Paquetá à ce poste-là.

Auteur d'un but et 2 passes décisives lors des huit matches qu'il a disputé sous le maillot de la formation rhodanienne en Ligue 1, le Suisse a disparu des radars depuis fin octobre où il n'aura disputé que 130 minutes de jeu depuis la rencontre face à Lens (2-1), le 30 octobre dernier. Sur le banc lors de 5 des 9 derniers matches qu'il a disputé avec son club, Xherdan Shaqiri est pour l'heure bien loin des attentes. Agé de 30 ans, il se devait d'apporter son expérience et faire parler la qualité de son pied gauche... Pour l'heure, la venue du Suisse est un flop.


Damien Da Silva, un joker frustré


Première recrue de l'Olympique lyonnais cet été, le défenseur central est arrivé avant même la signature de Peter Bosz. Ancien capitaine du Stade Rennais, Damien Da Silva se retrouve en 5e position dans la hiérarchie des défenseurs centraux derrière Jason Denayer, Jérôme Boateng, Sinaly Diomandé ou encore Castello Lukeba. Une situation qu'il n'imaginait pas lors de sa signature dans le Rhône (lire ici). Suspendu lors des deux premiers matches de championnat, l'arrière central a fait ses débuts face à Clermont, mi-août avant d'être exclu lors de son deuxième match sous les couleurs lyonnaises à Nantes.

En difficulté durant une bonne partie de l'automne, Damien Da Silva a profité des blessures de Jason Denayer et Sinaly Diomandé et le passage à trois défenseurs avant la trêve pour glaner du temps de jeu. Mais les performances du joueur de 33 ans sont trop irrégulières pour le moment...

Après une première partie de saison délicate, les recrues lyonnaises n'ont pas toutes apporté satisfaction. Néanmoins, 13e de Ligue1, l'Olympique lyonnais aura bien besoin de l'expérience de ses quatre recrues afin de remonter la pente et ainsi retrouver un standing plus conforme à ses espérances.

2 commentaires
  1. Le_Lyonniste - mer 29 Déc 21 à 12 h 11

    Emerson est au niveau !

    1. westkanoute - mer 29 Déc 21 à 13 h 04

      Oui c'est le seul.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut