Ada Hegerberg au moment de son remplacement lors de Norvège – Angleterre (Photo by ADRIAN DENNIS / AFP)

OL - Euro 2022 : Ada Hegerberg et la Norvège prennent déjà la porte

Incapable de gagner contre l’Autriche, la Norvège est déjà éliminée de l’Euro 2022. Ada Hegerberg n’aura pas réussi à ouvrir son compteur but dans la compétition.

Un bon parcours à l’Euro 2022 avec la Norvège aurait pu ouvrir un peu plus grand les portes d’un deuxième sacre au Ballon d’Or pour Ada Hegerberg. Mais en prenant la porte dès le premier tour de la compétition, l’attaquante de l’OL a certainement dit adieux à la récompense individuelle. Ayant à coeur de montrer qu’elle était de retour au meilleur niveau avec sa sélection, Hegerberg va très certainement sortir de cet Euro avec le plein d’amertume, elle qui n’a en plus pas réussi à marquer le moindre but en trois matchs.


Du changement à la tête de la sélection ?


Tout avait pourtant bien commencé pour la Norvège avec un premier succès inaugural contre l’Irlande du Nord mais la gifle reçue contre l’Angleterre (8-0) semble avoir laissé des traces aussi bien psychologiques que dans le vestiaire. Contre l’Autriche, vendredi soir, les Scandinaves n’avaient pas à réfléchir. Seule une victoire pouvait les emmener en quarts de finale. Un unique but de Nicole Billa (37e) a suffi à anéantir les espoirs norvégiens. Ada Hegerberg sera de retour à Lyon plus tôt que prévu mais il se pourrait bien que des changements interviennent au sein du staff en place…

7 commentaires
  1. dede74 - sam 16 Juil 22 à 10 h 52

    Très déçue Ada et, il y a de quoi !
    La reconstruction d'une équipe nationale, qui a beaucoup gagné mais dont la génération actuelle a besoin de travailler, est une tâche difficile.

    Signaler
  2. Dede Passion 69 - sam 16 Juil 22 à 11 h 07

    Ma seule satisfaction c'est qu'elle revienne en pleine forme , et surtout sans blessure ...

    J'avais eu un sale pressentiment lors de la blessure de Katoto ,et je m'étais dit ,et si ça nous arrivait à nous avec Ada .

    dede , oui j'avais oublié le 8-0 des anglaises, déjà face à ces pauvres Norvégiennes. Je suis NUL !....😉

    Signaler
    1. dede74 - sam 16 Juil 22 à 11 h 16

      Pas nul mon Dédé, distrait certainement 😉

      Signaler
  3. Le Bon - sam 16 Juil 22 à 11 h 46

    Je ne comprends pas bien pourquoi, le fait que la Norvège soit éliminée, empêcherait Ada d'avoir de nouveau le ballon d'or.
    En 2018, elle ne jouait pas pour l'équipe nationale et elle l'a eu quand même.
    En revanche elle était meilleure buteuse de L'Ol en championnat avec 31 buts.
    Et en ligue des champions (2017-2018) avec 15 buts.

    Dans chacun des deux cas elle est loin cette année.

    Signaler
  4. OL-91 - sam 16 Juil 22 à 14 h 59

    On est de toute façon obnubilé par les buts. Le joueur statistiquement le plus en vue d'un match est celui qui a marqué le plus de buts. Il y a aujourd'hui beaucoup de concurrence. Renard s'éloigne du B.O. après ses bévues divulguées sur le net (mais les retournements de situation existent). Mead prend un large avantage. Et d'autres aussi.

    Signaler
  5. Le Bon - sam 16 Juil 22 à 15 h 14

    Certainement, parce que ça se voit facilement...
    Disons que pour un(e) avant-centre, ça peut se comprendre, puisque c'est ce qu'on lui demande, mais sans les passeurs(euses)... sauf exploit personnel comme Amandine à Turin ou Delphine contre l'Italie...
    Maintenant on comptabilise les passes décisives, ce qui est très bien, mais est-ce suffisant ?
    Et les retours défensifs, les montées offensives, la qualité des passes, l'orientation du jeu, et j'en passe...

    Y a-t-il un barème pour le ballon d'or ?

    Signaler
    1. isabielle - dim 17 Juil 22 à 17 h 33

      Oui, le curseur majeur c'est la valeur médiatique... c'est justement pour cela que l'UEFA a voulu prendre les choses en main.

      Signaler

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut