OL – Féminines : Reynald Pedros, pari presque réussi

Une victoire en Coupe de France face au PSG, jeudi soir (21h), peut permettre à Reynald Pedros de réaliser le triplé pour sa première saison sur le banc de l’OL. Une performance encore jamais accomplie.

Lorsqu’il est allé chercher Reynald Pedros pour entraîner l’OL, il y a un an, Jean-Michel Aulas faisait le pari de la jeunesse, mais aussi de l’inexpérience. Au terme d’une saison qui pourrait se conclure par un triplé, jeudi soir en cas de victoire face au PSG en finale de la Coupe de France (21h), le technicien est en passe d’accomplir une performance inédite. Jamais un entraîneur n’a réussi à gagner trois trophées lors de sa première saison sur le banc d’un club de football féminin. De quoi remettre à plus tard la fête prévue pour le sacre lyonnais en Ligue des champions, jeudi denier contre Wolfsburg (4-1 ap). « On n’a pas fêté ça parce que deux jours après on avait un match à Rodez (6-0) pour bien finir la saison, explique Pedros. Personnellement, je n’ai pas savouré à sa juste valeur ce titre de champion d’Europe. Je pense que je le savourerai un peu plus après le match de Coupe de France. » Avec sa fraîcheur et sa détermination pour sa première expérience sur le banc d’un club de haut niveau, l’entraîneur lyonnais a amené sa soif de victoires et de records.

A la tête de Saint-Jean-de-la-Ruelle en DH en 2008-2009, puis de Saint-Pryvé Saint-Hilaire en CFA2 et CFA de 2009 à 2012, l’ancien milieu de terrain du FC Nantes est pleinement épanoui dans sa nouvelle vie d’entraîneur des Fenottes. « Quand on gagne on est toujours épanoui, surtout quand on est entraîneur, rétorque le technicien. C’était une opportunité dès le départ et ça s’est confirmé par la suite. Je savais que j’avais une équipe de très haut niveau, après on est satisfait et heureux dans les victoires, dans la manière, aussi. Pour l’instant c’est un sans-faute. Il faut encore gravir cette petite marche pour pouvoir savourer pleinement cette saison. Aujourd’hui, je ne regrette vraiment pas d’avoir pris cette équipe en main avec mon staff. » Avec son adjoint Charles Devineau, également façonné par le jeu à la nantaise, Reynald Pedros a déjà réussi à imposer sa patte.

Pedros a fait de l’OL un vrai caméléon

Quand Jean-Michel Aulas s’est séparé de Gérard Prêcheur, avec qui il avait quelques différends, le président lyonnais souhaitait un nouvel entraîneur capable d’apporter « une touche offensive et un jeu extrêmement léché. » Avec une moyenne de 5,5 buts par match et un jeu plus direct, l’équipe dirigée par Reynald Pedros répond pleinement aux attentes du boss rhodanien. Les joueuses, aussi, apprécient cette nouvelle philosophie, inspirée du jeu « à la nantaise » de Jean-Claude Suaudeau. « Le coach est arrivé avec sa manière de jouer. Par rapport à Gérard Prêcheur, on a un jeu qui va plus vers l’avant. Dans le management, c’est un coach qui a des principes mais qui n’est pas fermé à quoi que ce soit. On peut échanger », détaille la capitaine Wendie Renard.

Acteur majeur du titre de champion de France du FC Nantes en 1995, Pedros est parvenu à inculquer aux Lyonnaises les valeurs et préceptes qui l’ont façonné durant toute sa carrière. Il a également fait de l’OL un vrai caméléon. « On a amené (avec son staff, ndlr) ce qu’on aime faire, un jeu différent, peut-être plus porté vers l’avant avec une alternance entre possession et jeu rapide. On a des systèmes différents, aussi. On peut passer d’un 4-4-2 à un 4-2-3-1 ou à un 4-4-2 en losange sans aucun problème », souligne le technicien. Et de poursuivre : « Quand on joue contre des équipes regroupées en défense, il faut être dans la possession. Mais toujours avec du mouvement, à essayer de chercher des brèches, attirer ses adversaires d’un côté pour créer le surnombre de l’autre. La finale de la Ligue des champions reflète complètement ça. » Après avoir tenu le ballon pendant plus de 90 minutes, les Fenottes ont accéléré en prolongation avec l’entrée de Shanice van de Sanden, qui a permis à l’OL de se porter plus vite vers le but adverse. Un coaching gagnant puisque l’entraîneur lyonnais avait sorti Saki Kumagai et fait reculer Amandine Henry au milieu de terrain, pour faire entrer la Néerlandaise, auteure de trois passes décisives.

Un amoureux du football

Si elles se sont heurtées à quelques équipes qui ont refusé le jeu, comme le FC Barcelone (2-1, 1-0) ou Manchester City (0-0, 1-0), les Lyonnaises ont produit plus de spectacle cette saison. Surtout, elles n’ont encore jamais perdu. « On a apporté beaucoup d’envie, beaucoup de fraîcheur, parce qu’on avait envie de gagner ces titres. Aujourd’hui, on y est presque arrivé », savoure Reynald Pedros. Vrai amoureux du football, le technicien est parvenu à tirer la quintessence des qualités de son groupe avec exigence et décontraction. « Avec mon staff, on aime le foot. On aime ça, le terrain, insiste l’ancien international français (25 sélections, 4 buts). On peut prendre beaucoup de plaisir en étant très sérieux. C’est un peu le message qu’on veut faire passer. Il y a des moments où il faut être sérieux, d’autres où on peut déconner, pour que la finalité ça soit le résultat et la manière. » Pour Jean-Michel Aulas, le pari Pedros est donc presque réussi. Ne manque plus qu’une victoire en Coupe de France. Quoi qu’il arrive, l’entraîneur restera sur le banc rhodanien lors du prochain exercice : « On a déjà envoyé quelques jalons pour la saison prochaine. On aura vraiment le temps de s’en occuper après le match de jeudi. » La fête passera encore après.

41 commentaires
  1. Balley - jeu 31 Mai 18 à 20 h 56

    Bravo, tout simplement bravo.

  2. OL-38 - jeu 31 Mai 18 à 21 h 24

    Bonsoir à tous,
    Bon match à tous. ALLEZ LES FILLES DE L'OL

  3. Polygone - jeu 31 Mai 18 à 21 h 32

    C chaud. Ca fait longtemps que nos attaquantes ne marquent pas dans les gros match (hors prolongation a 11 contre 10)

  4. ol-91 - jeu 31 Mai 18 à 21 h 38

    Les Lyonnaises ont absorbé un somnifère ? Une défense sans énergie... Puis des une-deux sans subtilité... Des prises de balle catastrophiques...

  5. ol-91 - jeu 31 Mai 18 à 21 h 48

    Avec une arbitre qui ne voit que ce qu'elle veut voir ou est obligée de voir.

  6. janot06 - jeu 31 Mai 18 à 22 h 03

    Des lyonnaises méconnaissables dans cette première mi-temps avec pas mal de déchet technique. De l'autre côté, des parisiennes très présentes et qui, contre toute attente, se livrent. A l'arrivée, cet avantage parisien n'est pas démérité.
    On attend mieux pour la seconde mi-temps.

  7. ol-91 - jeu 31 Mai 18 à 22 h 09

    Elles n'ont jamais vraiment su tacler mais là c'est le pompon !

  8. janot06 - jeu 31 Mai 18 à 22 h 13

    et hop, rupture de faisceau ; plus de son, plus d'image...

  9. ol-91 - jeu 31 Mai 18 à 22 h 16

    On reviendra sur un 2-0 ?

  10. ol-91 - jeu 31 Mai 18 à 22 h 19

    Strasbourg ne nous porte pas chance !

  11. janot06 - jeu 31 Mai 18 à 22 h 21

    Match interrompu ; trop d'éclairs... (pas) de génie en tout cas du côté lyonnais ! 🙁

    1. ol-91 - jeu 31 Mai 18 à 22 h 33

      Ou, si l'on veut, pas d'éclairs lyonnais !

  12. OL-38 - jeu 31 Mai 18 à 22 h 27

    Ah c'est pour ça qu'il n'y à pas en ce moment. Espérons que si le match reprend les lyonnaises reviendront avec de meilleurs intentions. Alors le match pourrait )êtres rejouer demain en cas de report

  13. ol-91 - jeu 31 Mai 18 à 22 h 34

    Un match reporté serait la meilleure issue. Car je ne vois pas les lémuriens lyonnais revenir au score.

  14. janot06 - jeu 31 Mai 18 à 22 h 38

    Si l'interruption dure plus de 45mn le match est reporté.
    La question est de savoir si on repart à 0 ou si on reprend là où le match a été interrompu.

    1. Matt - jeu 31 Mai 18 à 23 h 03

      Pff après on va nous faire croire que la LFP n'est pas à la botte de Jean Michel Aulas....
      Evelyne Dhéliat avait pourtant alerté sur de grands risques d'orage dans une grande moitié est de la France ^^

      1. ol-91 - jeu 31 Mai 18 à 23 h 05

        C'était un match déjà programmé depuis longtemps.

    2. ol-91 - jeu 31 Mai 18 à 23 h 04

      Reporté et à rejouer en intégralité. Espérons que d'ici là elles seront complètement réveillées. Elles échappent déjà à un cauchemar...

  15. Danish_Naeem - jeu 31 Mai 18 à 22 h 40

    Bonsoir demain o sera vers l heure verdict UEFA Putin g peur depuis hier

  16. janot06 - jeu 31 Mai 18 à 23 h 15

    Le match va reprendre...

  17. janot06 - jeu 31 Mai 18 à 23 h 17

    ...alors qu'il tombe des cordes et que la pelouse n'a pas l'air top ; une vraie piscine.
    Les lyonnaises ne veulent pas reprendre !
    ça va faire jaser tout ça ; on risue le match perdu sur tapis vert par forfait si on ne reprend pas.

  18. ol-91 - jeu 31 Mai 18 à 23 h 18

    Les Parisiennes aimeraient bien conserver leur avantage (inespéré ?) mais le club lyonnais peut refuser de continuer.

  19. ol-91 - jeu 31 Mai 18 à 23 h 22

    Déjà l'arbitre apparaissait vouloir avantager les Qataris, certains voudraient donc continuer malgré un état de pelouse déplorable.

  20. ol-91 - jeu 31 Mai 18 à 23 h 23

    J'espère qu'elles ont pris du fortifiant.

  21. ol-91 - jeu 31 Mai 18 à 23 h 26

    Bon, plus qu'à attendre le premier tir lyonnais.

  22. OL-38 - jeu 31 Mai 18 à 23 h 29

    le match va reprendre les lyonnaises s'échauffes. à cette heur, la pluie tombe toujours le terrain est trempé. Ce serait bien que les filles renverse la vapeur. ALLEZ LES FILLES DE L'OL

  23. ol-91 - jeu 31 Mai 18 à 23 h 30

    Pedros a voulu remplacer Selma par Shanice mais cette fois ce n'est pas un bon coaching. Bacha est plus agressive et Sanden a trouvé plus rapide en face.

  24. OL-38 - jeu 31 Mai 18 à 23 h 33

    Houla j'aurai dit pealty

  25. OL-38 - jeu 31 Mai 18 à 23 h 35

    Au moins, ont peut dire que les filles se donne à fond.

  26. ol-91 - jeu 31 Mai 18 à 23 h 39

    ça balance devant sans rien !

  27. ol-91 - jeu 31 Mai 18 à 23 h 41

    Elles n'ont pas de jus ! Aucun duel gagné !

  28. ol-91 - jeu 31 Mai 18 à 23 h 42

    Première frappe ! Cadrée mais centrée sur la gardienne.

  29. ol-91 - jeu 31 Mai 18 à 23 h 54

    Majri méconnaissable devait être remplacée depuis la reprise.

  30. ol-91 - jeu 31 Mai 18 à 23 h 54

    Elles vont leur laisser combien d'essais ?

  31. ol-91 - jeu 31 Mai 18 à 23 h 57

    C'est mort !

  32. ol-91 - ven 1 Juin 18 à 0 h 02

    La plupart des équipes adverses sont sauvées par leur gardienne.

  33. ol-91 - ven 1 Juin 18 à 0 h 05

    L'arbitre était une p... j'en étais sûr ! Elle peut aller se goinfrer au super cocktail qatari ce soir !

  34. Matt - ven 1 Juin 18 à 0 h 06

    C'est une honte !!

  35. janot06 - ven 1 Juin 18 à 0 h 07

    Et ça se termine sur un but lyonnais refusé on ne sait pas pourquoi !!! Aucune faute n'a été commise.
    Strasbourg, terre maudite ! Et une arbitre...

  36. GoneAndBack - ven 1 Juin 18 à 0 h 08

    Qui est toujours contre la vidéo ? ...

  37. OL-38 - ven 1 Juin 18 à 0 h 10

    comment ça but refuser? Il y avait bien une lyonnaise qui à était bousculer et qui est tomber, mais ça l'arbitre ne là pas vu évidement. Les lyonnaises ont un peu mal jouer et vers la fin elles ont était fatiguées. Tant pis, au moins elles sont championne de D1 et championne d'Europe. La saison prochaines elles feront mieux, Bonne nuit à tous. ALLEZ L'OL

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut