John Textor (à droite) lors des Billboard Music Awards 2014 (Frazer Harrison/Getty Images/AFP)

OL : John Textor concède vouloir "potentiellement acheter un club en France"

Quelques jours après que son nom ait été associé à l’OL dans le cadre du rachat des parts de Pathé et IDG Capital, John Textor a confirmé vouloir s’implanter en France. L’homme d’affaires américain a notamment dévoilé le plan d’action dont il rêvait avec son groupe.

A Lyon, il n’y a pas que l’annonce de la signature d'Alexandre Lacazette qui se fait attendre. En plus de l’officialisation du retour de l’attaquant formé à l’OL, les supporters lyonnais sont toujours dans le flou concernant le futur de l’actionnariat d’OL Groupe. Jean-Michel Aulas avait tablé sur "deux à trois semaines" dans la première semaine du mois de mai mais rien n’a bougé depuis. Les recherches et discussions se poursuivent pour trouver le ou les successeurs à Pathé et IDG Capital. Il y a quelques jours, le nom de John Textor a été associé à l’OL, le dossier de l’Américain étant parmi les quatre qu’Aulas aurait en sa possession.

Déjà propriétaire à 90% du club brésilien de Botafogo, à 40% de Crystal Palace ainsi que le club de deuxième division belge Molenbeek, Textor aimerait donc s’implanter encore un peu dans le football européen. Interrogé sur la question par le média spécialisé Off the Pitch, l’homme d’affaires américain a dévoilé sa stratégie en plaçant ses pions dans plusieurs clubs à travers le monde. Textor veut tout simplement créer une passerelle entre tous afin de permettre aux joueurs, suivant leur profil, de s’épanouir pleinement.


Textor ne veut pas se "limiter à la chasse aux trophées"


S’il n’a pas avoué clairement son intention d’intégrer l’actionnariat d’OL Groupe, celui qui a fait fortune dans les effets spéciaux vise clairement la France dans ses futurs projets. "Ce sont des milliers, peut-être des millions d'athlètes potentiels qui ne peuvent pas entrer dans un système qui est très étroit, a expliqué Textor à Off the Pitch. En achetant un club en Belgique, au Brésil, au Portugal, potentiellement un en France, nous avons la capacité d'avoir ce joueur et de le faire entrer dans le système."

Dans l’article, il est précisé que les prochains investissements de John Textor qui pourraient être le FC Porto et l’OL ne se feraient qu’avec une participation minoritaire. Un point qui pourrait convenir à Jean-Michel Aulas désireux de garder la majorité malgré les départs de Pathé et IDG Capital. Reste désormais à savoir si le plan de bataille de l’Américain correspondra aux attentes lyonnaises. Car John Textor ne sa cache pas, il concède très volontiers que les clubs sont sous-évalués et qu’il y a une vraie opportunité sur ce point-là."Le football, en général, c'est un type qui achète une équipe comme un trophée et qui l'achète uniquement pour gagner des championnats. Alors qu'il doit s'agir d'un modèle de croissance qui ne se limite pas à la chasse aux trophées année après année."

Après dix ans de disette, pas sûr que les supporters de l’OL et la direction soient vraiment du même avis…

35 commentaires
  1. Dede Passion 69 - sam 4 Juin 22 à 17 h 21

    Ouh la la !

    Enfin un article qui va faire réagir, notamment sur la conclusion :

    " Alors qu'il doit s'agir d'un modèle de croissance qui ne se limite pas à la chasse aux trophées année après année."

    Bien vu David, 150 clics assurés !....😉

    Allez les gones, feu à volonté !....😜

    Signaler
  2. Le_Lyonniste - sam 4 Juin 22 à 17 h 43

    Si c'est vrai et que Textor est minoritaire, qui sera l'autre actionnaire ?

    Signaler
  3. Poupette38 - sam 4 Juin 22 à 17 h 44

    Un investisseur qui "s'éparpille" autant , méfiance, je n'aime pas 👎

    Signaler
  4. Dede Passion 69 - sam 4 Juin 22 à 17 h 50

    En dehors de toute autre considération , petit rappel de mémoire.

    Ce brave Textor, associé à un autre américain dont j'ai perdu le nom, a également des vues sur le rachat du club de nos voisins du Forez .....

    Alors passerelle entre les clubs, comme il le suggère , cela signifierait que l'on se prêterait des joueurs avec les stephs !....😉😜

    Après 60 ans de foot, je pensais avoir tout vu, tout connu , mais là , coopérer avec les verts , non merci , je ne veux pas voir ça de mon vivant !!!😉😜

    Signaler
    1. Le_Lyonniste - sam 4 Juin 22 à 18 h 00

      Non c'est uniquement un de ses associés au club de Crystal Palace.

      Signaler
    2. Lyon1950 - sam 4 Juin 22 à 18 h 12

      Les temps changent, brave Dede.
      Autre illustration : je suis à La Rochelle, et quelques jours après la fête pour le titre au rugby, ce fut la "marche des fiertés" qui a envahie le vieux port. Pour la 2e fois en 2 semaines (il y en a déjà eu une le 17 mai).

      Jamais je n'aurais pensé voir un tel enchaînement en quelques jours. Alors pourquoi pas un pont entre Lyon et Saint-Étienne ?

      Signaler
      1. Dede Passion 69 - sam 4 Juin 22 à 19 h 07

        Lyon1950,

        Oui ,les temps changent .....

        Il y a même un super slogan publicitaire qui nous rappelle " que nous sommes dans un monde qui bouge ..."😉

        Si tu savais combien parfois, j'aimerai qu'il s'arrête de bouger, et que l'on revienne à plus de normalité ...😜
        Autre débat !.......

      2. Lyon1950 - sam 4 Juin 22 à 19 h 21

        Oh que je comprends ce que tu veux dire Dede !

    3. le_yogi - sam 4 Juin 22 à 18 h 45

      @Lyon1950: je ne comprends pas bien l'opposition que tu fais entre la marche des fiertés et la célébration de la Coupe d'Europe, sur un modèle Lyon-Saint Etienne ? Ou plutôt j'ai presque peur de trop bien comprendre... 🤔 Pas beaucoup de temps de poster ces jours-ci, mais promis je viendrai lire tes éclaircissements, car ça m'intrigue...!
      Du reste profite bien de La Rochelle c'est une superbe ville, ce vieux Port a un cachet visuel vraiment saisissant!

      Signaler
      1. Lyon1950 - sam 4 Juin 22 à 18 h 55

        le_yogi, ne te prends pas le chou, il n'y a rien d'autre à comprendre que "les temps changent". Je prenais juste une illustration de quelque chose que je connaissais.

      2. le_yogi - sam 4 Juin 22 à 19 h 26

        Bien bien, je ne me prends pas le chou alors, qu'il soit de Pontoise ou de Bruxelles ! C'est XUO qui va être content 😛
        En tout cas "Les temps changent" c'était une belle chanson d'MC Solaar à l'époque, JD36 aime bien quand ça parle musique ici alors il appréciera peut-être !
        https://www.youtube.com/watch?v=N4yG1X5kzmg

      3. Jean-Jacques 2 bouts - dim 5 Juin 22 à 0 h 46

        L'ASL ou l'OSE faites votre choix. Maillot rayé vert et blanc et on construit le nouveau stade à St-Romain-en-Gier. Pour le naming Ce sera le stade Tesla. Les joueurs de l'équipe seront surnommés les assholers. Direction bicéphale en vue (Felix the cat et The goat of mister Segouine). Directeur sportif: David Hallyday. Recruteur: le logiciel Mone Q Say Due Pooley.

  5. Mopi do Brasil - sam 4 Juin 22 à 18 h 03

    Qu'il aille à Sainté, son projet correspond à celui de leur club. Viser le top 10 et faire du trading en essayant de faire éclore des pépites. C'est le projet de Botafogo.
    Mais pitié, pas à l'OL !

    Signaler
    1. jolann69 - sam 4 Juin 22 à 19 h 10

      Euh je ne veux pas te casser le morale, mais dans ta phrase "Viser le top 10 et faire du trading en essayant de faire éclore des pépites", cela représente à plus de 90 % la stratégie de l'OL jusqu'à présent. Tu mets juste 3 à la place de 10 et tu y es à 100%.

      Signaler
  6. Le_Lyonniste - sam 4 Juin 22 à 18 h 18

    De toute façon, je ne crois pas que ce sera Textor.

    Signaler
    1. Gnafron - dim 5 Juin 22 à 9 h 31

      Et que fera-t-on lorsque Porto, l’OL et même CrystalPalace se retrouveront ensemble en Europe?

      Signaler
  7. Poupette38 - sam 4 Juin 22 à 18 h 34

    Je suis chaque info de l'OL de près (enfin j'essaie) . Lors de la venue du chinois IDG je n'ai rien vu venir . C'est un "pote", mon voisin de stade qui m'a envoyé l'info à partir du moment ou elle a été officielle . On en n'avait pas entendu parler avant .
    Je ne crois pas du tout à la venue de ce "Texor" il y a trop de bruit autour de ça . Surtout avec notre club qui est côté en bourse .

    Signaler
  8. Olyonn@is - sam 4 Juin 22 à 19 h 05

    Je ne le sens mais alors ...pas du tout ce John Textor....

    Signaler
    1. Lyolicha - sam 4 Juin 22 à 19 h 53

      😂 idem

      Signaler
    2. Le_Lyonniste - sam 4 Juin 22 à 22 h 48

      Je ne le sens pas être le prochain actionnaire de l'OL.

      Signaler
  9. vav - sam 4 Juin 22 à 19 h 29

    Le genre d’actionnariat qui a première vue ne donne vraiment pas envie 🤮🤑… Textor à Lyon ça sonne un peu comme Lex Luthor

    Signaler
    1. Philippeb - sam 4 Juin 22 à 20 h 36

      C'est vrai ça. Ça me trottait dans la tête mais c'était pas net.

      Signaler
  10. piedicortedigaggio - sam 4 Juin 22 à 19 h 48

    Je ne comprends pas qu'il puisse y avoir un type fortuné en France ou dans la région, avec qui s'associer. Comment avoir confiance lorsque notre club est acheté par des gens qui n'ont sans doute jamais mis les pieds à Lyon, qui ignorent tout de l'histoire de Fourvière ou de la cervelle de Canus ?... Inquiétant. Très inquiétant.

    Signaler
  11. Forest Gone - sam 4 Juin 22 à 19 h 48

    John Castor ses dents rayent le parquet.

    Signaler
  12. Lyolicha - sam 4 Juin 22 à 19 h 52

    Selon des sources de "Off the pitch", John Textor serait bien le futur actionnaire minoritaire de l' OL (et du FC Porto, en plus de ses participations dans Crystal Palace, Botafogo et Molenbeek.)

    Signaler
  13. Cicinho - sam 4 Juin 22 à 20 h 54

    Comme Lopez qui prêtait des joueurs de Lille à Mouscron, se faisait prêter des joueurs de Boavista à Porto...
    Le but, se transférer des joueurs entre clubs pour faire de l'argent virtuel? Beau programme !

    Signaler
  14. Philippeb - sam 4 Juin 22 à 20 h 54

    Si je comprends bien ce que je lis dans l'article c'est un type qui trouve que les clubs de foot sont sous évalués et qu'il a des plus values à ramasser. Donc en revendant un jour. Le point de vue sportif ne l'intéresse pas tant que ça. Ça serait le secteur du ramassage de poubelle ou de la fabrication des pelles à tartes ça lui ferait a peu près le même effet.
    Sur le coup ça choque un peu. Mais c'est pas différent de idg ou d'un tas d'autres investisseurs.
    Et finalement c'est peut-être pas si mal, il rachète les actions. Il participe a une augmentation de capital pour remettre le bilan d'aplomb et peut-être pour investir. Il laisse le pouvoir à JMA qui connait le job mieux que tout le monde.
    Après que ses actions prennent de la valeur ou pas nous on s'en fout un peu. Vaudrait quand même mieux que ça monte, ça prouverait que l'OL va mieux sportivement, en principe.

    Signaler
  15. Koko - sam 4 Juin 22 à 21 h 41

    un investisseur ricain. La phrase n'est pas logique... Perso je ne veux pas voir mon club couler !!!

    Signaler
    1. Le_Lyonniste - sam 4 Juin 22 à 22 h 49

      McCourt est ricain et a investi beaucoup dans l'OM. Faut se méfier des clichés.

      Signaler
  16. Gerard de Villieu - dim 5 Juin 22 à 0 h 01

    Les "yankees" à part, LEUR Basket, LEUR Football, LEUR Baseball, LEUR Pays, qui n'est pas le leur en vrai, ne sont que des investisseurs, des "business men"! Le reste...et le reste du monde...

    Signaler
  17. Gnafron - dim 5 Juin 22 à 9 h 31

    Et que fera-t-on lorsque Porto, l’OL et même CrystalPalace se retrouveront ensemble en Europe?

    Signaler
    1. GoNL - dim 5 Juin 22 à 10 h 20

      Et ben pour commencer on sera content d’être de retour en Coupe d’Europe, pour le reste on peut s’amuser à spéculer

      Signaler
    2. Olyonn@is - dim 5 Juin 22 à 10 h 54

      Ça va être la foire d'empoigne.

      Signaler
  18. lichalopez - dim 5 Juin 22 à 10 h 06

    Et bien on n'a pas fini de bouffer du trading et de l'ebitda ça doit plaire à Aulas.

    Signaler
  19. kazo le rouge - dim 5 Juin 22 à 10 h 16

    fais chier ce football capitaliste
    PARIS QUATARI
    L OM SAINTE OL américains....
    beuurkkkkkkkk

    Signaler

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut