Toko-Ekambi (Photo by PHILIPPE DESMAZES / AFP)

OL : Karl Toko-Ekambi appelle à l’union sacrée avant Porto

Au lendemain de la claque contre le Stade Rennais (4-2), Karl Toko Ekambi a avoué que l’OL avait failli au Groupama Stadium. Mais refuse de baisser les bras et appelle à ce que tout le monde tire dans le même sens dès jeudi, contre Porto.

Un espoir puis la déception. Comme c’est le cas depuis le début de la saison et même ces dernières années, l’Olympique Lyonnais fait les montagnes russes et joue avec les nerfs de ses supporters. Trois jours après avoir fait l’exploit d’aller s’imposer à Porto lors du 8e de finale aller de Ligue Europe, l’OL a mordu la poussière au Groupama Stadium contre le Stade Rennais (4-2). Une vraie claque contre Bruno Genesio et ses hommes qui repousse le club lyonnais à la 10e place et à 9 points des places qualificatives pour la Ligue des Champions.

"Le réveil après un tel match ? C’est un peu dur, a d'abord confié Karl Toko-Ekambi dans les colonnes du Progrès. On avait l’impression d’être proche d’accrocher le bon wagon, et on n’a pas su passer ce cap-là."

"La différence entre le championnat et la Coupe d’Europe, c’est que l’on n’a pas le droit à l’erreur. Parce qu’après Porto, ce sera soit la maison, soit la poursuite de notre route. La prise de conscience est plus facile, plus simple."


Toko-Ekambi envoie un message aux supporters


Comme face à Monaco, comme face à Lille, l’OL a donc failli psychologiquement au pire des moments dans son objectif d’accrocher la Ligue des Champions à la fin de la saison. Avec encore dix matchs à jouer, rien n’est encore mathématiquement joué mais les hommes de Peter Bosz n’ont plus le droit à l’erreur.

Ils n’ont d’ailleurs plus le choix et doivent se remettre la tête à l’endroit dès jeudi soir contre le FC Porto afin d’enchaîner au mieux le déplacement à Reims, dimanche, avant la trêve internationale de mars et le début du sprint final. Toko-Ekambi appelle d’ailleurs à l’union sacrée notamment de la part des supporters, après quelques sifflets contre Rennes.

"On sait qu’on a fait de bonnes choses depuis le début de saison. Il reste 10 matchs, 30 points à prendre. On va essayer de rester positif, il n’y a que ça à faire, il ne faut surtout pas baisser les bras, il faut qu’on soit tous ensemble - le club, les joueurs, le staff et même les supporters - pour aller le plus haut possible."


L'Europe obligatoire ?


L’objectif Ligue des Champions toujours en tête malgré le retard conséquent, l’OL doit malgré tout revoir ses plans à la baisse et viser avant tout une place en Ligue Europa. Une participation européenne qui aura des conséquences économiques et sportives durant l’été prochain et Karl Toko-Ekambi ne le cache pas.

"La Ligue Europa amène une place en Coupe d’Europe. En championnat, il faut être dans les 6 premiers. Alors les matches qui arrivent vont être une indication pour l’avenir sur le plan collectif et individuel. L’OL avec ou sans Europe, ce n’est pas la même chose."

11 commentaires
  1. Cyrbon - mar 15 Mar 22 à 9 h 38

    Oui il a raison.
    Pourquoi jouer un championnat pour être en ldc alors qu avec une 10 aine de match tu es en ldc.

    ''Alors les matches qui arrivent vont être une indication pour l’avenir''

    Besion encore de match pour voir l avenir ?

    Allez l OL !

  2. Poupette38 - mar 15 Mar 22 à 9 h 59

    Pourquoi être dans les 6 premiers pour jouer l'Europe ?
    Les 3 premiers participent à la LdC avec un barrage pour le 3e sauf si, blablabla (on connait tous la règle) comme nous qui avons été 3e et qualifié directement pour les poules de LdC, 2 saisons de suite (merci l'Atlético et merci Chelsea, désolé Alex) .
    Le 4e directement qualifié en poule d'E.L.
    Le 5e en Conférence League ? je ne sais plus avec la nouvelle formule,
    mais le 6e ????
    "l'union sacrée" ? c'est sur le terrain qu'ils doivent l'avoir parce que dans ces moments-là, les supporters sont toujours là pour les pousser .

    1. Arioul - mar 15 Mar 22 à 14 h 03

      C'est simplement lié au fait que si Nice ou Nantes gagne la coupe de France et sont dans les 5 premiers, alors ça libère une place pour le 6ème. Mais c'est vraiment triste d'en arriver là.

  3. rbv - mar 15 Mar 22 à 10 h 20

    Tous les 2/3 matchs c'est l'union sacrée chez nous...🙄
    Et juste de la cohérence sur plus de 2 matchs c'est possible ?

  4. SapeCommeJallet - mar 15 Mar 22 à 10 h 31

    Je suis abasourdi par ses declarations…
    Déjà, « un indicateur pour l’avenir sur le plan collectif et INDIVIDUEL, l’OL avec et sans coupe d’Europe c’est pas la même chose » ça veut dire quoi ? En gros vous foutez la saison en l’air et vous allez vous poser la question de votre avenir car Lyon ne jouera pas la coupe d’Europe ?
    C’est comme Denayer qui prolonge pas car il souhaite jouer la ldc la saison pro, la blague

    1. Juninho Pernambucano - mar 15 Mar 22 à 10 h 50

      C'est ça .
      mais comment s'en étonner .
      ce sont tous des mercenaires et j'ai un doute sur le fait qu'ils fassent passer les intérets du club avant ceux de leur propre carrière .....

  5. pointdujour - mar 15 Mar 22 à 10 h 45

    Portugal : 4e but de la saison pour Slimani avec le Sporting

    1. Janot-06 - mar 15 Mar 22 à 14 h 14

      ça suffit ! 🤬

  6. Juninho Pernambucano - mar 15 Mar 22 à 10 h 50

    Ils jouent leur saison sur ce match retour à Porto , et sur les suivants s'ils passent ....

  7. JUNi DU 36 - mar 15 Mar 22 à 11 h 41

    Parce qu'il est conscient qu'ils ne seront jamais sur le podium tout simplement.
    Pour la sixième place il me semble qu'il y a deux qualifier pour la conférence, se sont les pts uefa gagnés qui ont aidé

  8. Fab - mar 15 Mar 22 à 21 h 32

    Pour moi c'est cette partie "La prise de conscience est plus facile, plus simple." qui m'a interpellé ! Comme s'ils n'avaient pas eu conscience de l'importance du match contre Rennes (et que dire de nombre d'autres matchs) !!!!!

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut