Lyon’s French forward Alexandre Lacazette celebrates after scoring a goal during the French L1 football match between Olympique Lyonnais (OL) and Reims on October 3, 2015, at the Gerland Stadium in Lyon, central-eastern France. AFP PHOTO / JEFF PACHOUD

OL - Lacazette : une progression constante

Alexandre Lacazette, auteur d’une deuxième partie de saison canon, a fêté ses 25 ans ce samedi 28 mai, l’occasion de revenir sur ses faits d’arme avec l’Olympique lyonnais.

Au club depuis 2006

Formé à l’OL depuis 2006, Alex a fait sa première apparition en Ligue 1 à l’âge de 18 ans lors de la victoire 2-1 face à l’AJ Auxerre le 5 mai 2010. Le 3 juin 2010, l’originaire de Guadeloupe signe son premier contrat professionnel d’une durée de trois ans avec son club de cœur. Et il profite de l’exercice suivant pour se dévoiler peu à peu en jouant une dizaine de rencontres. Puis Lacazette est véritablement lancé par Rémi Garde en 2011 et inscrit 6 buts en 35 matchs, ce qui lui vaut d’être comparé à un certain Sylvain Wiltord par Bernard Lacombe : « Il fait penser à Sylvain dans ses enchaînements, la prise de balle, il sent le jeu, il joue juste. »

Un changement de poste décisif

Alors qu’il évoluait ailier droit, Rémi Garde décide de le changer de poste et de le faire passer attaquant de pointe en 2013. Un choix payant qui permet au numéro 10 des Gones de finir septième meilleur buteur du championnat de France avec un total de 15 buts en 36 matchs, c’est la révélation. La saison 2014-2015, sous Hubert Fournier, sonne, elle, comme la confirmation des espoirs placés en lui. Alex termine meilleur buteur de Ligue 1 avec 27 réalisations et obtient le Trophée UNFP du meilleur joueur. Cette période a été exceptionnelle pour lui et son équipe, appuyé par un Nabil Fekir qui se dévoile au grand public, Lacazette brille et le Lyonnais inscrit même un quatrième doublé consécutif à la 20e journée et propulse provisoirement l’OL en tête du championnat. Le 26 avril 2015, il inscrit son 26e but face à Reims et devient le meilleur buteur de l’histoire de Lyon en championnat sur une saison. Une année où le club termine dauphin du PSG et les hommes d’Hubert Fournier ont même réussi à faire trembler les Parisiens jusqu’au bout.

Une fin d’année 2015 compliquée, avant le déclic du Parc OL

L’été 2015, Lacazette est la cible de nombreux clubs européens, avant de signer un contrat plutôt conséquent, le liant jusqu’en 2019 avec l’OL. Mais le 4 septembre, l’histoire se complique lorsque Nabil Fekir se blesse avec l’équipe de France, orphelin de son compère en attaque, le numéro 10 lyonnais perd de l’efficacité et la tactique d’Hubert Fournier s’essouffle. La seule satisfaction est probablement le triplé d’Alex contre l’AS Saint-Étienne pour le dernier derby au Stade Gerland (3-0). Puis tout change en 2016, Bruno Genesio débarque à la tête de l’équipe et met rapidement en place son 4-3-3. Le 9 janvier, le club dispute son premier match dans sa nouvelle enceinte du Parc OL et le déclic vient du buteur rhodanien qui marque le premier but de l’histoire du stade. Alors qu’il n’avait inscrit que 6 réalisations en Ligue 1 avant le match inaugural face à Troyes, Lacazette reprend des couleurs et termine la saison avec 21 buts en championnat, aidé par les révélations de Rachid Ghezzal et de Maxwel Cornet. Une fin de saison canon avec 15 réalisations en seulement 17 journées, ce qui lui vaut d’être appelé avec les réservistes de l’équipe de France. Malheureusement pour l’originaire du 8e arrondissement, il ne participera vraisemblablement pas à l’Euro 2016, à moins qu’un attaquant français se blesse avant le 10 juin.  Au total, Alexandre Lacazette a marqué 72 buts en 173 matchs de championnat sous les couleurs lyonnaises, dont 48 inscrits sur les deux dernières saisons.

https://www.youtube.com/watch?v=9R0F0b0v3Sk

5 commentaires
  1. OL-38 - dim 29 Mai 16 à 10 h 15

    Bonjour à tous,
    Super article, Alex Lacazette en à fais du chemin, en faisant des bon match chez les jeunes. Il à gravit les échelons, pour au final, réaliser son rêve comme celui de chaque Gone: Jouer avec les Pro. Remi Garde savait quel était le vrai poste de Lacazette, en attaque, Depuis il se débrouille et joue comme un chef. Mais Lacazette ne peut pas faire tous tout seul, il à besoin de soutien, avec le soutien de Fékir par exemple. Même si il ne marquait plus beaucoup, Lacazette se sera toujours bougé sur le terrain, L'arrivée dans le Parc OL à eu un très bon effet et aussi avec la nomination de Bruno Genesio en tant que nouvel entraineur, à réveiller le vrai Lion qui sommeillait en lui. Lacazette dois continuer de jouer et marquer comme ça. ALLEZ L'OL

  2. Gael-BadGones-OL - dim 29 Mai 16 à 11 h 18

    putain j'ai cru qu'il partait ! faut pas faire des news comme ça !

  3. Ismael Bakekolo - dim 29 Mai 16 à 12 h 43

    Voila pourquoi je pense que cornet fera une carrière comme Lacazette et j'espère que Bruno le mettra en doublure de notre attaquant l'an prochain.

    1. Gael-BadGones-OL - dim 29 Mai 16 à 14 h 04

      comme laca il prend du physique sur l'aile avant de devenir un monstre dans l'axe, son véritable poste.
      Le truc qui m'embête c'est qu'il devra doubler Kalulu et c'est chiant parce que lui aussi à un grand avenir

      1. Ismael Bakekolo - dim 29 Mai 16 à 15 h 17

        Pas forcément, si on garde ghezzal et on recrute Ben Arfa on aura une rotation à droite Kalulu ben Arfa et à gauche ghezzal Fekir. Apres àvec des "si " on refait le monde.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut