Juninho (Photo by ROMAIN LAFABREGUE / AFP)

OL : Lacombe n'imaginait pas le départ de Juninho

Trois mois après le départ de Juninho, Bernard Lacombe avoue avoir été surpris par la décision du Brésilien.

Moins présent depuis sa "retraite" en 2019, Bernard Lacombe a quelque peu repris ses habitudes avec l’Olympique lyonnais ces dernières semaines. Au moment où le bateau lyonnais tangue, Jean-Michel Aulas a décidé de s’entourer d’un de ses compagnons de toujours pour lutter contre vents et marées.

S’il n’a plus la même proximité avec le groupe professionnel que durant son temps de conseiller du président, Lacombe a repris goût à partager les matchs de l’OL aux cotés d’Aulas même s’il ne serait pas contre apporter un peu plus.

"A l’époque, avec le président, et l’entraîneur, quel qu’il soit, on discutait beaucoup, souvent tard. Le temps passe, c’est comme ça, regrette l’ancien attaquant lyonnais dans L'Equipe. Aujourd’hui, je suis en retrait. Mais je me souviens oui, qu’en dehors de tout le reste de mon travail, j’allais voir le attaquants pour recadrer des petites choses. J’essayais d’être utile."


Juninho n'a pas parlé à Lacombe


Désormais simple supporter de son club de coeur, Bernard Lacombe continue de suivre à assiduité le quotidien de l’OL même s’il n’est plus totalement dans les petits secrets de ce qui se passe autour du club. La dernière preuve en date ? Le départ de Juninho de son poste de directeur sportif, six mois avant la fin de son contrat. Un véritable choc pour l’ancien entraîneur lyonnais (1996-2000), pourtant proche du Brésilien depuis son arrivée entre Rhône et Saône en tant que joueur.

"Une incompréhension totale. J’ai posé la question, j’ai demandé la raison, mais je n’ai pas eu de réponse, avoue-t-il. 'Juni' ne m’en a jamais parlé, alors qu’on était pourtant proches. Il est parti tout d’un coup, et c’est tellement triste… Je ne pouvais pas imaginer qu’il le fasse, même si je sais que certaines choses l’ont un peu agacé."

Revenu comme le sauveur en 2019, Juninho est reparti presque dans l’anonymat en décembre dernier après avoir déclenché un séisme à la m-novembre 2021.

23 commentaires
  1. JUNi DU 36 - jeu 17 Mar 22 à 10 h 16

    Il connaît la vérité et connaît les choses qui ont agacé Juni. Inutile qu'il le dise on sait bien que le problème vient de Ponsot et que JMA pour garder se sous-machin à menti plusieurs fois. Dommage tout à été gâché par les dirigeants.
    La phrase que lâche Lacombe sur le fait qu'il allait parler aux attaquants est pleins de sens. Et le sens principal est facile à deviner personne ne va voir les joueurs pour aider à les remettre à l'endroit. On nage de plus en plus dans de l'incompétence à l'ol et j'ai bien peur qu'avec certaines personnes en place ça ne s'arrange pas pour les années à venir...

    1. Juninho Pernambucano - jeu 17 Mar 22 à 10 h 19

      la tu vas mettre le feu aux poudres / LOL
      Les pro ponsot vont te flinguer !
      MDR
      Pour ce qui est parler aux attaquants , il l'a toujours fait le nanard , sous genesio il le faisait aussi , c'est sa passion ce secteur du jeu .

    2. Le_Lyonniste - jeu 17 Mar 22 à 12 h 12

      Ton accusation sur Ponsot ne repose sur rien de fondé.

  2. Juninho Pernambucano - jeu 17 Mar 22 à 10 h 18

    Je crois que même le prez a été surpris , il n'imaginait pas ce timing .

    ça s'appelle balancer sa dem sans prévenir et ils ne l'avaient pas vu venir .
    Il a du vraiment être à bout pour en arriver la ...

  3. JUNi DU 36 - jeu 17 Mar 22 à 10 h 35

    Ça c'est sur que les arrivistes vont pas tarder 😂
    Ouai c'est ça il a du être à bout car ce n'est pas son genre de quitter le bateau comme ça.

  4. Poupette38 - jeu 17 Mar 22 à 10 h 45

    "Bafé" avait dit : Bernard Lacombe m'a beaucoup aidé . C'était suite à un but magnifique qu'il avait marqué à Gerland, en se retournant, à l'instinct , BL lui avait dit qu'il fallait qu'il se repère aux panneaux publicitaires et c'est ce qu'il faisait .
    Bien sur que Juni a été déçu par le comportement de nos joueurs, il pensait leur apporter la rage de vaincre qu'ils avaient, eux, dans les années 2000, refusant la défaite . Peine perdue, on ne voit plus ça à l'OL .
    Lors de notre qualification pour le final 8 au Portugal, les joueurs s'étaient mis en groupe pour la photo, tellement heureux, ils avaient appelé qui ? non pas Garcia , il avait appelé Juni . J'ai encore cette image devant les yeux .

    1. XUO - jeu 17 Mar 22 à 11 h 12

      ça me fait même sacrément marrer qu'un joueur pro n'ait jamais eu l'idée de se repérer aux panneaux publicitaires, ou qu'on ne le lui ait jamais appris au cours de sa formation. Bravo Sainté !
      Quand les gamines de 6/10 ans de mon club de gym travaillaient sur un plateau surélevé, pour l'épreuve sol, c'était une des premières choses que nous leur apprenions et quand notre club recevait, je fermais les stores de la face vitrée, afin qu'elles bénéficient d'un miroir. Et je vous dit pas l'utilité des repères quand le plateau est un podium !

      Enfin, Bravo Lacombe de s'être aperçu de cette lacune, difficile à imaginer.

  5. GoNL - jeu 17 Mar 22 à 10 h 58

    Ce n’est pas anodin de voir Lacombe un coup au stade, un coup en déplacement et maintenant en interview.
    Le projet sportif est à rebâtir et JMA a dû lui demander son avis.
    Il est évident que la situation est bancale aujourd’hui, avec un secteur sportif chapeauté par le Dir Administratif et l’échec Juni. Il faut quelqu’un qui donne une cohérence sportive au club, autre que ‘on achète tous les 8-10 brésiliens qui jouent bien au foot’ ou ´on fait revenir les légendes du club’. Intéressant de voir que Lacombe reste, trois mois après, pantois au sujet du départ de Juni, qui est parti sans préavis. Lacombe lui, est toujours là… On sent que l’humain a bien reculé depuis 3 ans..

    1. Olyonn@is - jeu 17 Mar 22 à 11 h 19

      Juni reviendra!En entraîneur...😎

      1. Juninho Pernambucano - jeu 17 Mar 22 à 11 h 21

        il est fait pour ça , mais avant il devra faire ses classes dans un petit club .

        Zizou avait entrainé la réserve avant d'accéder à l'équipe première .

      2. XUO - jeu 17 Mar 22 à 11 h 39

        @Juninho Pernambucano
        ....un petit club....Villefranche par exemple ? Pourquoi pas ? Il pourrait atterrir à Rennes .

      3. Juninho Pernambucano - jeu 17 Mar 22 à 12 h 08

        Villefranche ils ont déjà donné avec la génèse , LOL

  6. Juninho Pernambucano - jeu 17 Mar 22 à 11 h 20

    il dit aussi des choses intéressantes
    ici

    Qu’a-t-il retenu de la fessée contre Rennes ?
    « Au moins, on a vu une belle équipe entraînée par un Lyonnais. Quel bon travail Bruno fait avec Rennes : il y a de la qualité, de la générosité dans l’effort, un cadre collectif et personne ne joue pour lui. Et on a toujours l’impression qu’il aime ses joueurs. Maintenant, nous aussi, on est capables de ça avec Peter Bosz mais comme spectateur, en fait, on est toujours dans l’inquiétude : on ne sait jamais ce qu’on va voir. Prenez Maxence Caqueret : il avait été formidable à Porto, où il avait été précieux, avec un volume énorme, et contre Rennes il a été à côté de la plaque. Et il n’était pas le seul. »

  7. Juninho Pernambucano - jeu 17 Mar 22 à 11 h 20

    et la

    Quel conseil d’attaquant à donner à Dembélé ?
    « De soigner ses déplacements, peut-être. Il a un gros avantage par rapport à moi : c’est un monstre athlétique. Quand je jouais, je regardais l’ombre de mon défenseur, et en fonction, je savais si je devais bouger un peu à droite ou un peu à gauche pour être un tout petit peu devant lui au bon moment. Moussa, il fait de grandes foulées, c’est plus difficile, pour démarrer vite. Il faut qu’il prenne sa place, mais si on ne lui met pas le ballon au bon moment, c’est difficile. Parfois, avec lui, on cherche un peu trop la profondeur. »

  8. Dede passion 69 - jeu 17 Mar 22 à 11 h 54

    La présence de Nanard de nouveau très proche du club, comme le fait de le voir assis à droite du prez, lors de certains matchs , n'est effectivement pas anodine.

    Comme le souligne GoNL plus haut ,il semble en effet que JMA revienne un peu aux fondamentaux, et s'appuie de nouveau sur celui qui lui a tout appris, sur le plan football.

    Perso, ça me va bien, et même me rassure.....

  9. Le_Lyonniste - jeu 17 Mar 22 à 12 h 12

    La vie est un succession d'imprévus.

  10. Juninho Pernambucano - jeu 17 Mar 22 à 12 h 15

    Nanard , c'est un peu son phare , son repère , au prez .
    En pleine tempête cette saison , il avait besoin de le retrouver assis à ses côtés .

  11. Juni forever OL - jeu 17 Mar 22 à 12 h 34

    Le club a perdu gros avec le départ de Nanard, il est en parti responsable de l'ascension de l'ol (avec aulas évidemment)
    Quel plaisir de l'écouter
    Le club a perdu gros aussi avec le départ de Juni ...

    1. Gonafrica - jeu 17 Mar 22 à 14 h 15

      Beaucoup semblent avoir la mémoire courte ici. A Lyon les absents ont toujours raison . Ce monsieur a été tellement vilipendé ici en compagnie du feu Gérard Rouiller......
      Maintenant c'est au tour de Ponsot comme s'il mettait les crampons.
      Je penses qu'à Lyon on doit surtout être plus exigeant. Le président n'attaque que rarement les joueurs alors qu'ils sont dans le confort. Il n'y a rien à dire sur la qualité intrinsèque des joueurs. Lesquels ne seraient pas titulaires à Rennes. Même Dubois y serait titulaire.

    2. Broglinnn - jeu 17 Mar 22 à 14 h 30

      Idem pour Aulas, et pourtant il est à la rue désormais.

  12. juninho pernambucano - jeu 17 Mar 22 à 13 h 10

    Ahhh qu’elle me manque l’époque du duo Bernard Lacombe Aulas…
    C’était vraiment la meilleure personne pour épauler Aulas.
    Personne très humaine qui a quasiment tout connu avec le club, qui a une grande connaissance du milieu et qui n’a pas cette soif d’ego de pouvoir et d’argent…

    Y’a de quoi être nostalgique…
    Le trio Lacombe, Aulas, Juninho aurait pu être beau.

  13. JUNi DU 36 - jeu 17 Mar 22 à 14 h 11

    Content qu'il soit de retour aussi, on a besoin de gens compétents et non de chèvres. Espérons qu'il fasse en sorte d'envoyer ponsot retourner à ce qu'il sait le mieux faire et Cheyrou et Cie aller voir ailleurs si il y a des Turcs...

  14. Dede passion 69 - jeu 17 Mar 22 à 15 h 28

    'L'intégralité de l'article, pour ceux que cela intéresse :

    RT @lequipe Bernard Lacombe sur l'OL : « Si on avait joué comme ça... »
    https://www.lequipe.fr/Football/Article/Bernard-lacombe-sur-l-ol-si-on-avait-joue-comme-ca/1322579

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut