Laurent Blanc à son arrivée à l’entraînement (crédit : David Hernandez)

OL : Laurent Blanc, une main de fer dans un gant de velours ?

Intronisé entraîneur de l’OL depuis lundi, Laurent Blanc continue de prendre ses marques. Néanmoins, le technicien français a déjà montré certains traits de son management.

"Vous allez courir, je vous le dis". Si elle pointait avant tout une désorganisation tactique, cette phrase prononcée jeudi matin à l’entraînement a fait sourire sur les réseaux sociaux. Le temps des vacances semble terminé à Lyon. Il faudra avoir un échantillon un peu plus important pour juger sur pièce mais ces mots prononcés par Laurent Blanc sont lourds de sens. Après certaines critiques sur les entraînements de Peter Bosz, vus comme monotones par certains membres du vestiaire, l’arrivée de Blanc apporte un coup de fouet. La séance matinale de jeudi en a donné une premier aperçu. Il n’y a pas eu de révolution à proprement parler mais certains changements loin d’être anodins.

Lundi, au moment de sa présentation à la presse, le nouvel homme fort lyonnais avait posé les bases de son management. A Décines, l’accent sera désormais mis sur un travail physique en plus de celui tactique. Les premiers entraînements et la double ration de séances jeudi montrent que ces paroles n’étaient pas seulement lancées en l’air. On ne verra pas les Lyonnais faire des grandes sessions de fractionné avant la trêve mais les débuts de séance sont déjà un peu plus poussés sur le plan physique. Le remède à tous les maux lyonnais ? Il en faudra bien plus pour redresser la barre et Laurent Blanc le sait.


A Paris, le groupe était dans l'auto-gestion


A la recherche d’atomes crochus et surtout d’un vrai avis sur les forces et faiblesses de chacun de ses joueurs, l’entraîneur lyonnais est bien loin de l’image faite de lui avec un rôle en retrait. Depuis sa prise de fonction à l'OL, il est au plus proche des exercices et de ses joueurs. Une manière de poser les fondements de sa "doctrine" et de voir les capacités de réactions des uns et des autres.

Jeudi, Blanc a donné de la voix, encouragé mais n’a pas non plus pris de pincettes sur certaines situations. Le tout avec une certaine légèreté dans l’intonation qui ne masque en rien un agacement. "L’entraînement a commencé" répété à deux reprises à Jeff Reine-Adelaïde ou le fameux "vous allez courir, je vous le dis" pour pointer une désorganisation collective trahissent déjà des ambitions élevées du champion du monde 1998 envers son groupe. Bien loin de l’image renvoyée au PSG.

"Il laissait beaucoup de liberté à ses joueurs. Il le faisait parce qu’il avait des Ibrahimovic, des Thiago Motta, des Matuidi, des joueurs solides qui pouvaient tenir un vestiaire, note un confrère suiveur du PSG. Je ne suis pas sûr qu’à Lyon, il opte pour la même stratégie vu le manque de leaders. A Bordeaux, il était un peu plus directif et je pense qu’il faut plus se fier à cette période ou celle de l’équipe de France."


Une situation qui le pousse à être plus présent ?


A Paris, il avait également un adjoint qui s’occupait de tout ce qui touchait à l’entraînement, la préparation vidéo. A Lyon, Jean-Louis Gasset n’est pas là, remplacé par Franck Passi. Dans les 20 minutes ouvertes à la presse, l’ancien coach de l’OM est resté plus en retrait, Philippe Lambert se montrant plus proche des exercices. S’il n’a pas les stars qu’il a pu connaitre au PSG, Laurent Blanc ne se reniera pas. La gestion des egos sera différente mais il l’a concédé lui-même, il aime le contact avec les joueurs, créer une relation. "J’ai besoin d’avoir une relation et un contact avec les joueurs. J’ai besoin de discuter, de les apprécier. Eux ne m’apprécieront peut-être pas (rires) mais j’ai besoin de ça."

En son temps parisien, il maniait l’art de "la carotte" où des jours de repos ne se gagnaient qu’avec des victoires. Dans l’OL actuel, l’ambition est ailleurs. On l’a vu discuter avec Romain Faivre ou encore Houssem Aouar, main posée sur l’épaule. Une attitude paternelle qui laisse vite place à l’exigence au moment de la reprise du jeu. La fameuse technique de la "douceur et de la fermeté" mise en avant lors de son oral médiatique lundi.


Blanc aime manier la carotte


Cette pratique avait séduit à Paris même avec des joueurs qui avaient déjà tout gagné mais "il s’assurait avant tout de gérer les égos" poursuit-on dans la capitale. Comparer le Laurent Blanc du PSG avec celui qui vient d’arriver à Lyon n’est donc pas opportun. Six années ont passé, les effectifs ne sont pas les mêmes. A Bordeaux, la situation était en certains points similaire même si les Girondins n'étaient pas en crise. En Gironde, on met en avant sa capacité à avoir mis en confiance pour exploiter le maximum de certains au profit du groupe.

A Lyon, l’urgence est dans les résultats avant la trêve. Mais Blanc l’a dit, la rédemption ne passera que par le collectif. Les leaders lyonnais attendus au début de la saison sont maintenant face à leurs responsabilités. Ils ont surtout en face d’eux un homme au pedigree qui impose le respect et ne devraient plus pouvoir se cacher. Quand les rires se faisaient nombreux il y a encore une semaine, ils se comptaient sur les doigts d’une main, jeudi. Une preuve de plus que l’heure est à l’application en ces premiers jours de l’ère Blanc.

112 commentaires
  1. OLVictory - ven 14 Oct 22 à 8 h 29

    Tout nouveau tout beau, attention à ne pas susciter un exces d'espoir qui se traduira par des déceptions.

    1. Philippeb - ven 14 Oct 22 à 9 h 15

      Je ne vois pas le souci d'avoir un excès d'espoir pour un supporter ?

      1. Darn - ven 14 Oct 22 à 9 h 34

        La chute Philippeb, la chute...

      2. OLVictory - ven 14 Oct 22 à 9 h 58

        D'en attendre plus qu'il peut donner et donc d'être déçu alors qu'avec un peu de recul on verrait seulement ce qu'il apporte et pas ce qu'il pourrait apporter.
        Je crains de ne pas être très clair, et je te prie de m'en excuser, l'apéro d'hier a été très tardif 😆

    2. Lyolicha - ven 14 Oct 22 à 12 h 39

      Au moins si nous sommes déçus ça ne changera rien à notre quotidien et à nos habitudes. Même si je suis hype pour l’arrivée de Blanc. Difficile de faire pire que Bosz. Et ce coach ne connaît que le succès, il va l’inculquer à son groupe.

  2. Juni forever OL - ven 14 Oct 22 à 8 h 33

    il faudrait peut être arrêter d'en parler et le laisser travailler
    Le temps de la critique arrivera bien assez vite

    1. Philippeb - ven 14 Oct 22 à 9 h 46

      Darn
      Saint Augustin disait " la limite pour l'amour c'est d'aimer sans limite"
      C'est pareil pour l'espoir non ?

      1. Darn - ven 14 Oct 22 à 11 h 12

        Ben Saint-Augustin a donc parfois dit de la merde.
        La limite pour l'amour c'est de ne pas oublier de se respecter soi-même.

      2. Gnafron - ven 14 Oct 22 à 12 h 00

        On m'a appris que la limite c'est quand l'autre disait "non". Rien à voir ?

      3. OLVictory - ven 14 Oct 22 à 12 h 17

        Ce dialogue de sourds 😆

      4. Moimoi - ven 14 Oct 22 à 12 h 35

        Tant que ce n'est pas un dialogue de lourds...

      5. Gnafron - ven 14 Oct 22 à 12 h 36

        ça ne nous ressemblerait point.

      6. Darn - ven 14 Oct 22 à 13 h 25

        Le pire, sur un forum, ce serait un dialogue d'aveugles, là, sourds, on s'en branle.

        @Gnaf', d'après mon expérience, c'est très difficile de faire la différence entre un vrai non et un faux non (et pas un faux nom). Rien à voir avec mes 14 condamnations s'entend. Entre sourds.

      7. Gnafron - ven 14 Oct 22 à 15 h 52

        Faux j'ton !

  3. Beeeeen - ven 14 Oct 22 à 8 h 35

    « Si vous êtes pas organisés vous aller courir »
    Nuance importante 😏

  4. Juninho Pernambucano - ven 14 Oct 22 à 8 h 40

    Fin de la récréation .
    Il doit aussi gérer les mentals de ceux qui ne jouaient pas comme Faivre et Aouar , qui ont la tête un peu dans le sac .
    Beaucoup de boulot .

    1. Philippeb - ven 14 Oct 22 à 9 h 48

      Les mentals, l'emmenthal, l'emmental ?
      Ou les mentaux, les manteaux, Léman tôt ? 😅

      1. Darn - ven 14 Oct 22 à 11 h 13

        lol

      2. Juninho Pernambucano - ven 14 Oct 22 à 12 h 31

        l'aimant tôt

      3. Gnafron - ven 14 Oct 22 à 12 h 37

        la laie ment tôt

      4. Lyolicha - ven 14 Oct 22 à 12 h 42

        Lait ment halle.
        Les menthes eaux/haut
        C’est bon je sors.

      5. Gnafron - ven 14 Oct 22 à 12 h 44

        Et pour les jeunes mamans : "Le lait monte, al ! "

      6. Moimoi - ven 14 Oct 22 à 12 h 44

        Bande de débiles emmental.

      7. Gnafron - ven 14 Oct 22 à 12 h 46

        Des biles menthe hâle ?
        (ok ok, cette fois-ci j'arrête, promis)

  5. Darn - ven 14 Oct 22 à 9 h 01

    Déjà de l'emballement. Est-on vraiment sûr qu'on repart d'une page blanche... #7OL

    1. Gnafron - ven 14 Oct 22 à 12 h 06

      #TeamTrOL

  6. jolann69 - ven 14 Oct 22 à 9 h 10

    A l'arrivée seul le résultat compte. A chaque nouveau coach j'ai toujours été séduit par leur discours, et les résultats n'étaient pas la. Donc aujourd'hui je vais juste attendre quelques mois avant de me prononcer et d'émettre le moindre avis, que ce soit dans un sens comme dans l'autre. J'espère juste qu'on saura être aussi patient qu'on l'a été avec Bosz, ce qui n'est pas certain vu qu'on est en situation difficile .

    1. ObjectifEurope - ven 14 Oct 22 à 14 h 14

      Pour ma part, les 2 coachs qui m'ont le plus séduit par leur discourt c 'est Sylvinho et Boesh … et c'est ceux avec qui ont a eu les plus mauvais résultats…...

      1. Dragon2332 - ven 14 Oct 22 à 15 h 12

        @ObjectifEurope : j'avoue être un peu comme toi sur le fait d'avoir mis beaucoup de confiance en Bosz et Sylvinho parce que je pensais qu'ils allaient faire beaucoup plus travailler nos joueurs et leur apporter aussi plus de professionnalisme, et je me suis clairement trompé

        Mais j'avoue aussi être très content de l'arrivée de Blanc que j'avais souhaité à la place de Garcia.
        Et il faut aussi admettre que Garcia a eu de très bons résultats et le jeu qu'il avait développé à l'OL était tout de même assez plaisant et offrait un bon nombre d'occasions malgré ce que beaucoup pouvaient dire et critiquer.

        Perso, je me rappelle surtout du Bordeaux de Blanc qui était très joueur avec une qualité technique plaisante malgré un effectif loin d'être fabuleux (Chalmé, Jussié, Wendel, ...) et quelques tauliers (Gourcuff, Ramé, Alou Diarra, Cavenaghi, Diawarra, Planus, ...) et qui avait terminé champion de Ligue 1 tout de même.
        Je suis convaincu que, derrière DD et Zidane, Blanc est la meilleure option côté coach français et qu'il va développer un jeu plaisant à voir à l'OL.
        Mais, bien sûr, tout d'abord, il va être jugé sur les résultats ...

  7. Cicinho - ven 14 Oct 22 à 9 h 41

    Ce qui est sûr c'est qu'au niveau athlétique on est en-dessous de quasi tous nos adversaires depuis un bon moment, cette impression que nos joueurs ne peuvent pas passer la vitesse supérieure et la tenir tout un match. Blanc, qui apparemment regardait des matchs, l'a forcément vu.
    Reste à savoir s'il est possible de donner de la caisse rapidement ?

    1. ObjectifEurope - ven 14 Oct 22 à 14 h 15

      Blanc l'a dit lors d'une interview a OL PLAY mercredi, il trouve que certains joueurs ne sont pas au point athlétiquement

  8. Philippeb - ven 14 Oct 22 à 9 h 43

    C'est tout à fait le type de coach que j'espérais pour rebondir, un homme pragmatique, expérimenté, qui a de l'autorité dans la lignée des Ancellotti, Zidane, Deschamps... En plus, avouons le, on peut avoir de la fierté d'avoir recruté une figure du football. Les premiers contacts sont excellents, du respect par rapport au club, de la satisfaction par rapport aux installations, de l'humilité par rapport à la tâche à accomplir, beaucoup de pragmatisme dans la volonté de revenir au plus vite dans la course avant d'envisager des évolutions en profondeur.
    Maintenant qu'on a un coach "normal", compétent et même prestigieux on va voir ce que vaut le groupe des joueurs qui va pouvoir donner sa pleine mesure sans être handicapé par cette philosophie qu'on traînait comme un boulet. Dans un sens , ils n'auront plus d'excuses, et ceux qui les ont choisis non plus.
    C'est loin d'être gagné parce que les têtes sont dans le seau, et même le physique serait en dessous, et puis il faut rebâtir une organisation... Dieu merci en foot les choses vont vite !
    Même le retard en points n'est pas irrémédiable, si je prends l'OM comme référence, 9 points de retard, mais il vont rencontrer le FC Hollywood ce week end et nous deux fois, si nous sommes meilleurs qu'eux ça fait 9 points ! Si nous sommes meilleurs qu'eux...
    Tout est là va falloir être bons, solides, efficaces, courageux, adroits. Du sport quoi !
    Allez Lolo, allez l'OL

    1. rolandcire - ven 14 Oct 22 à 10 h 29

      Si les résultats ne viennent pas, j'espère alors que les déçus ne tromperont pas de cible....
      L'OL enchaîne les difficultés depuis des années... La valse des entraîneurs a été forte. Nous savons tous que c'est un entraîneur de très bon niveau (même s'il n'a pas toujours tout réussi). Il faut maintenant le laisser travailler et le soutenir dans la durée !! Si cela ne fonctionne pas, il faudra le soutenir pour qu'il puisse avoir le temps d'obtenir de la Direction les modifications nécessaires de l'effectif. Changer sans cesse d'entraîneur est une fuite en avant qui ne permet pas de traiter les problèmes de fond et qui maintient les crises... Quand on a des pannes récurrentes de bagnoles, il ne sert à rien de changer de garagiste, lorsque c'est la bagnole qui est de mauvaise qualité... 🙂

      Bref, je propose un soutien inconditionnel jusqu'à la fin prévue de son contrat... Et ensuite nous verrons bien

  9. Juninho Pernambucano - ven 14 Oct 22 à 10 h 05

    C'est un sacré chantier .
    De plus , le comportement d'alex semble avoir divisé le vestiaire , certains en ont un peu marre de lui ...
    Il va devoir se calmer et moins raler ...

    1. jolann69 - ven 14 Oct 22 à 10 h 37

      Son comportement a permis de faire partir Bosz plus vite. Et cela je lui en remercie, car il aura fait gagner un mois à l'OL, et cela peut compter à la fin. Maintenant le changement va mettre des joueurs qui étaient dans leur confort dans la difficulté, donc cela va forcément faire des mécontent. Après c'est comme tout, si les résultats suivent, cela sera vite oublié. Si ce n'est pas le cas, il y aura une nouvelle recherche de coupable....

    2. OLVictory - ven 14 Oct 22 à 11 h 07

      Alex a pris ses responsabilités, merci à lui, les supporters savent ce qu'ils lui doivent.

      1. chiesa for ever - ven 14 Oct 22 à 12 h 59

        + 10 000

    3. Juninho Pernambucano - ven 14 Oct 22 à 11 h 32

      ça n'a pas été apprécié par tous , certains dans l'effectif ont même été choqué qu'il déballe sa rancoeur en public .
      Il va falloir que Blanc recolle tous les morceaux car ce genre de chose peut diviser un vestiaire et laisser des traces

      1. OLVictory - ven 14 Oct 22 à 11 h 50

        Des rumeurs sans fondement…

      2. Juninho Pernambucano - ven 14 Oct 22 à 12 h 38

        il a la voix du père Fouras , mais c'est un sanguain le alex .
        Juni était pareil et il aurait pété les plombs de la même manière sans doute .

      3. Moimoi - ven 14 Oct 22 à 13 h 02

        Je suis sur ta ligne de pensée Juninho Pernambucano, comme souvent.

      4. ObjectifEurope - ven 14 Oct 22 à 14 h 21

        On lui a juste demandé de soutenir le coach en public et il a refusé de le faire. Il a bien fait. Après que les chouchous de Boach le prennent mal, tant pis pour eux, ils ne pensent qu'à leurs stats (surtout Toko)

  10. OLVictory - ven 14 Oct 22 à 10 h 11

    Je préfère un coach qui ne personnalise pas trop ses analyses dans sa com'
    Que l'on soit dans l'analyse positive ou négative, il vaut mieux parler du groupe et pas des individualités.
    Le reste doit se passer dans un bureau en tête-à-tête et porte fermée.
    Blanc a resserré l'effectif au minimum, 23 joueurs, c'est une bonne chose en période de crise, et il a mis globalement la responsabilité de redresser l'équipe à tous les joueurs expérimentés, sans hiérarchie particulière.
    Je pense que ça fera beaucoup de bien au moral du groupe et ça devrait enlever un poids à certains qui pouvaient difficilement gérer une situation personnelle fragile en match et une responsabilité de leader en plus.
    Responsabilité de leader dont ils n'avaient pas tous l'expérience. Hors, on ne se bombarde pas leader comme ça, on le devient grâce aux succès.
    J'espère que Blanc restera dans ces dispositions très longtemps, mais c'est une posture difficile à tenir sur la durée

    1. Gregaussie - ven 14 Oct 22 à 12 h 57

      Je pense que le fait d'avoir rétrogradé des el arouch et consorts est une bonne idée. Dégonflage de melons... A eux de prouver que ce sont des pépites. Bien vu Lolo.

      1. OLVictory - ven 14 Oct 22 à 13 h 03

        C'est aussi pour les protéger qu'il les écarte. Un joueur pas prêt à qui on confie trop de responsabilités a de fortes chances de se griller.

    2. chiesa for ever - ven 14 Oct 22 à 13 h 01

      + 10 000

    3. chiesa for ever - ven 14 Oct 22 à 13 h 02

      + 10 000 a OLV tu as tout dit !!

  11. Moimoi - ven 14 Oct 22 à 10 h 12

    Que d'articles sur Laurent ! Loués soient les Oris ! Euh... loué soit Laurent Blanc !

    1. jolann69 - ven 14 Oct 22 à 10 h 38

      Les supporters ont besoin d'espoir, et l'arrivée d'un nouvel entraineur est la seule chose qui puisse en donner en ce moment à l'OL.

    2. OLBeijing - ven 14 Oct 22 à 11 h 09

      Moimoi : Ça va general O'Neil? Tu n'as pas eu ta dose de Sam ?

      1. Moimoi - ven 14 Oct 22 à 12 h 33

        Ah ! un fan de cette super série 🙂

  12. Koko - ven 14 Oct 22 à 10 h 52

    Hate de voir les prochains matchs même si on sera qu'à 50% de la finalité.

  13. Poupette38 - ven 14 Oct 22 à 11 h 05

    "le temps des vacances semble "terminé" à Lyon"

  14. Poupette38 - ven 14 Oct 22 à 11 h 18

    "le temps des vacances semble "terminé" à Lyon"

    "L’urgence est de prendre des points et de battre des équipes jusqu’au 13 novembre. Après nous aurons une trêve hivernale de quasiment six semaines et on aura le temps de remettre à niveau l’équipe. Mais avant ça, on a cinq matchs où on doit aller grignoter des points. On va préparer bien les joueurs et leur faire comprendre ce que l’on doit faire quand on a le ballon et quand on ne l’a pas. Dans l’absolu, on pense d’abord aux points et après au jeu. J’espère et je suis quasiment sûr que si l’on produit du jeu, on prendra des points. Quand j’étais joueur j’avais cette certitude, je me disais que quand j’avais le ballon je prenais moins de risque.

    Philippeb, je vois bien les marseillais battre le fc hollywood ce we

    1. Philippeb - ven 14 Oct 22 à 13 h 51

      De mémoire, le FC Hollywood c'était le surnom qu'on donnait au grand Bayern de Munich des années 70. Kaiser Frantz était le boss mais il y avait de sacrées personnalités et ça se tirait pas mal dans les pattes...Ce qui ne les empêchait pas de gagner souvent. Ça prouve que les allemands ne sont pas si disciplinés que ça. Faut dire que la Bavière c'est le sud...
      Mais le QSG est en train de battre tous les records. Au point d'atteindre le contraire du but recherché, faire la promo du Qatar.

  15. Juninho Pernambucano - ven 14 Oct 22 à 11 h 35

    "battre des équipes" , c'est déjà ambitieux au vu des 5 matchs restant .
    lolo est un peu dans l'euphorie après avoir retrouvé un juteux contrat et un bel outil de travail .
    Il faudra taper Nice à domicile pour clore cette série , et Lille le 30/10
    Pour les trois autres matchs , ça va être très compliqué ...

  16. Juninho Pernambucano - ven 14 Oct 22 à 12 h 39

    Pense d'abord à mettre un bus à Rennes , lolo , après on verra pour gagner des matchs .

  17. Lyolicha - ven 14 Oct 22 à 12 h 48

    Juninho a confirmé au micro de @RMCsport que Mattéo Guendouzi aurait pu signer à l’OL ! 😳

    En effet, en 2020 Arsenal faisait le forcing pour s’offrir Houssem Aouar, les Gunners avait même offert Guendouzi + une somme d’argent pour s’offrir le Gone ! 💶

    #TeamOL

    Je vous partage des passages de Juni à rmc.
    Ça m’attriste de voir notre président et l’idole du club se déchirer.
    Comment a t-on pu en arriver là ?
    Juni répond aux questions mais chacun se lance des piques. Les dossiers vont sortir les uns après les autres. Je n’ai pas les tenants et les aboutissants et d’ailleurs je ne cherche pas à savoir qui est le responsable de ce divorce. Mais force est de constater que de vouloir mettre Juni à dos de ses propres supporters c’est ridicule. Le passage de Juninho en tant que directeur sportif a terni son image. Moi personnellement je m’en tape de leur « embrouille » je continuerai à apprécier ce personnage emblématique du club. De toute façon,tout n’est pas blanc à l’OL bien avant la venue de Juni. Le problème est plus profond.
    Le président tape sur absolument tout les gens qui quittent du club,de leur gré ou pas.
    Et ça c’est ridicule.

    1. Juninho Pernambucano - ven 14 Oct 22 à 12 h 53

      Joli passing shot de revers croisé le long de la ligne .
      A vous maintenant président !

    2. Gnafron - ven 14 Oct 22 à 12 h 54

      Pour le coup, ce n'est pas un clash mais une banale histoire de mercato, comme il y en a 10 par an.
      C.Ronaldo aurait pu signer à l'OL.

      1. Moimoi - ven 14 Oct 22 à 12 h 55

        On ne va pas revenir sur la liste des joueurs qui aurait pu signer chez nous, ça ne présente pas d'intérêt.

      2. chiesa for ever - ven 14 Oct 22 à 12 h 57

        + 10 000

      3. Gnafron - ven 14 Oct 22 à 12 h 57

        Exact, un banal fait divers de mercato. Des joueurs qui auraient pu signer ou partir, il y en a, à la pèle. Facile de dire après coup qu'on aurait du accepter. A cette époque Aouar valait 40m et était sur une pente ascendante. Guendouzi un indésirable forte tête ingérable d'Arsenal

      4. Lyolicha - ven 14 Oct 22 à 13 h 09

        Je relaie ce qu’a dis Juni a rmc. Et ce passage en fait partie.
        Pourquoi on reviendrai pas sur des joueurs qui auraient pu signer à l’OL alors que toute la saison sur tout les articles on revient sur Garde,Sylvinho,Garcia etc etc… c’est du passé et ça ne représente aucun intérêt mais ça nous empêche pas d’en parler.
        C’est qu’une anecdote parmi tant d’autres.

        Au fil de la journée je mettrais quelques passage de Juni sur rmc.

      5. OLVictory - ven 14 Oct 22 à 13 h 13

        Surtout Guendouzi, je ne suis pas certain qu'on serait gagnant

      6. Lyolicha - ven 14 Oct 22 à 13 h 14

        Avec tout ce que sort les deux protagonistes depuis le départ de l’un d’entre eux, oui le divorce est entamé.
        Au point que Aulas n’avait pas inviter récemment Juni lors d’un événement dont j’ai oublier le nom.

      7. Moimoi - ven 14 Oct 22 à 13 h 15

        C'est du meublage. O&L doit faire des articles.

      8. Dede Passion 69 - ven 14 Oct 22 à 13 h 22

        Lyolicha,

        Le match des légendes .
        Absence effectivement remarquée, et dommageable !....
        J'y étais .

      9. Gnafron - ven 14 Oct 22 à 15 h 56

        @Lyolicha, merci pour la retranscription du coup, ce n'était pas contre cela, mais plus en réponse au fait que ce non recrutement induirait un clash entre Juni et Aulas

    3. Gnafron - ven 14 Oct 22 à 12 h 56

      Je te réponds ce que j'ai mis sur l'autre article : pas de clash ici, mais un banal fait divers de mercato. Des joueurs qui auraient pu signer ou partir, il y en a, à la pèle. Facile de dire après coup qu'on aurait du accepter. A cette époque Aouar valait 40m et était sur une pente ascendante. Guendouzi un indésirable forte tête ingérable d'Arsenal

      1. Darn - ven 14 Oct 22 à 13 h 30

        C'est pas "à la pelle" ??

      2. OLVictory - ven 14 Oct 22 à 13 h 50

        C'est pareil, en pays Cévenol, on dit une pèle !

      3. MICAL - ven 14 Oct 22 à 14 h 00

        Il a manqué à l'appel.

      4. Lyolicha - ven 14 Oct 22 à 14 h 17

        Salut Dede passion 69,
        Oui voilà c’est ça bien vu.

      5. Gnafron - ven 14 Oct 22 à 15 h 54

        Pardon ! Je retranscris ça pêle-mêle, pas évident pour moi
        (en plus j'avais supprimé ce doublon, bizarre)

        PS : @OLV pays cévenol, cévenol est un adjectif, donc pas de majuscule 😉

    4. Darn - ven 14 Oct 22 à 13 h 32

      Après plus d'une année où Guendouzi a effectivement performé avec l'OM, on peut rétrospectivement se dire que ç'aurait été un très bon coup ; mais c'est facile aujourd'hui de l'affirmer. A l'été 2021, qui aurait signé un tel deal, franchement ?

      Et puis "aurait pu", c'est très vague. Cet été Malacia "aurait pu" signer à l'OL.

      1. Philippeb - ven 14 Oct 22 à 13 h 56

        Guendouzi aurait pu performer avec Bosz ? C''aurait été bien le seul...
        Il a performé a l'OM grâce à ses qualités et aussi à l'environnement favorable du coach et de ses coéquipiers.

      2. Darn - ven 14 Oct 22 à 14 h 54

        Cela va dans mon sens donc.

      3. Olyonn@is - ven 14 Oct 22 à 15 h 22

        Malacia...Grrr....

    5. ObjectifEurope - ven 14 Oct 22 à 14 h 24

      C'est juste un divorce, comme dans un couple, entre 2 personnes qui s'aiment . Et c'est le pire car ils vont se déchirer ...

  18. chiesa for ever - ven 14 Oct 22 à 12 h 56

    ç'est Houssem qui n'as pas voulu et ça ç'est légitime de sa part juni ne nous apprends rien quel fantastique joueur il était quel mauvais Ds il a été et quel mauvais consultant il est ....cela dit ç'est mon point de vue et surement tous les fans de juni qui l'idolâtrent au maximum seront eux derrière leur idoles et ça ç'est légitime aussi

  19. Lyolicha - ven 14 Oct 22 à 13 h 00

    Moussa Dembélé pourrait lui aussi quitter l’OL cet hiver ! 😳

    En tout cas, c’est ce que crois savoir @TDfichajes. En effet le média espagnol annonce que la Réal Sociedad 🇪🇸 pourrait revenir à la charge pour l’attaquant Français 🇫🇷, Le club Rhodanien en demanderait 3 millions…

    1. OLVictory - ven 14 Oct 22 à 13 h 15

      Dembélé va refuser, si cette offre existe vraiment, et il va se barrer libre, c'est cousu de fil blanc

    2. Darn - ven 14 Oct 22 à 13 h 33

      Personnellement, à ce prix, il faut refuser, nous aurons besoin de Moussa.

  20. Lyolicha - ven 14 Oct 22 à 13 h 07
  21. Lyolicha - ven 14 Oct 22 à 13 h 16

    🎙️@nico_taglia avant #SRFCOL : "Chaque entraîneur à sa manière de gérer l’entraînement, il y a une volonté de la part des joueurs de montrer qu’on veut jouer"

    🎙️@nico_taglia avant #SRFCOL : « Dans le football, je crois que tout passe par le mental, la confiance s’est dégradée au fil du temps. Maintenant, il faut tout donner pour reprendre confiance en nous et pour retrouver la victoire. On doit engranger des points »

    🎙️@nico_taglia avant #SRFCOL : « J’ai eu un premier échange avec le coach, mais on n'a pas eu d’entretien individuel. Je pense qu’on a besoin d’une reconstruction collective avant de s’attarder sur les performances individuelles »

    1. Bioman - ven 14 Oct 22 à 13 h 29

      Tagliafico retenu par l'Argentine pour la CDM ---> vainqueur de la CDM ---> Capitaine de l'OL la saison prochaine 🙂

      1. Darn - ven 14 Oct 22 à 13 h 31

        Vu l'état d'esprit, cela me va.

      2. OLVictory - ven 14 Oct 22 à 13 h 40

        Pourquoi pas Taglia en capitaine, il a des ressources avec sa grinta et une certaine autorité naturelle

      3. Philippeb - ven 14 Oct 22 à 14 h 06

        Alex marque 2 doublés et 3 triplés sur les 5 prochains matchs, et le Kyky est forfait pour la cdm pour melonite suraiguë > DD sélectionne Alex > la France garde son titre et Alex marque 14 buts > Alex reste capitaine à l'OL.
        Moi je préfère, même si c'est pas tout à fait sûr...