(Photo by FRANCK FIFE / AFP)

OL - Ligue 1 : un passage à 18 clubs pour la saison 2023-2024

Envisagé ce mercredi, le passage du championnat de Ligue 1 à 18 clubs a été adopté par l'Assemblée Générale de la LFP ce jeudi avec 97,28% des voix.

Évoqué hier dans nos colonnes, le changement de format pour la Ligue 1 a été validé ce jeudi par la Ligue de football professionnel. Il constitue un premier palier dans la réforme globale du foot professionnel français. La réforme débutera dès la saison 2023-2024 mais les travaux débuteront dès la saison prochaine au niveau notamment de la réalisation des matches, de l'arbitrage et des modalités de maintien professionnel en National pour une durée supérieure à 2 saisons.

Un choix quasi unanime

Avec 97,28% des voix, une immense majorité de l'assemblée a adopté la réforme. Ce sera donc 4 clubs qui descendront en Ligue 2 lors de la saison 2022/2023 et seulement 2 clubs qui monteront en Ligue 1. Vincent Labrune, président de la LFP se réjouit du vote. "C'est une très bonne décision qui montre l'unité des acteurs du football français. Elle permet surtout de créer les conditions d'un plan de réforme ambitieux pour le futur" a expliqué l'ancien dirigeant de Marseille dans un communiqué.

7 commentaires
  1. Moimoi - jeu 3 Juin 21 à 17 h 44

    J'ai une impression de déjà vu sur tous les derniers sujets. Il n'y a plus grand chose de neuf dernièrement.

  2. Darn - jeu 3 Juin 21 à 18 h 15

    97,28 % ! Wow ! Un vote soviétique !
    Je suis mauvaise langue... C'est pareil en Syrie, et dans un certain nombre de pays...

  3. rdd4 - jeu 3 Juin 21 à 19 h 40

    2 matchavec equipes pourris en moins par week-end... ça peu etre que positif

  4. fringue - jeu 3 Juin 21 à 20 h 36

    c'est les lois de l'économie et le foot n'y échappe pas, bien au contraire. On peut s'en émouvoir mais semble-t-il que qualitativement on s'y retrouvera

    1. alexx - ven 4 Juin 21 à 9 h 45

      Qualitativement je vois pas ce que ça change...2 clubs en moins, ça fait pas "plus de matchs de qualité".
      Et surtout ça va enfoncer les petits clubs qui tentent de garder la tête au dessus de l'eau.

      Exemple, un Clermont se voit presque déjà condamné s'ils sont encore la en 2023/2024 parce qu'ils partent de trop loin comparé aux autres, sauf gros coup de chance.

  5. yomarz69 - ven 4 Juin 21 à 7 h 24

    18 clubs,plus de coupe de la ligue...il y en à qui vont jouer toutes les deux semaines.....perso je trouve ça marrant d'avoir des équipes sparring-partner et ça nous fait découvrir des joueurs,les petits clubs il n'y en aura bientôt plus.

    1. le_yogi - ven 4 Juin 21 à 10 h 01

      Oui assez d'accord avec toi, j'aime bien qu'il y ait quand même quelques équipes "folklore", qui en plus représentent des plus petites villes, ça met un peu de gaité dans nos territoires ! Et puis le côté mérite sportif, plus que 2 promus... Bon si il est avéré que ça nous rendra tellement plus performants sur la scène européenne, pourquoi pas, mais je demande à voir. C'est sûr que pour les dirigeants français c'est plus facile de jarter 2 clubs que de remettre en question sa propre compétence !

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut