OL, Lille, Garcia, Leipzig, Asvel : Aulas fixe le cap

En marge de l'Assemblée générale d'OL Groupe, ce mardi, le président de l'OL Jean-Michel Aulas a évoqué de nombreux sujets et notamment les prochaines échéances sportives. Vidéo.

295 commentaires
  1. MoiMoiOuMoi - mar 3 Déc 19 à 13 h 52

    A 13'16 je dois mal comprendre parce qu'il me semble qu'il dit que "Benfica est très largement en tête de son groupe".
    Il dit ensuite que s'ils gagnent leur match et que l'OL gagne son match les deux seraient qualifiés. Or, Leipzig est déjà qualifié. On va dire qu'il parle de la Ligue Europa...

  2. Da1989 - mar 3 Déc 19 à 13 h 59

    le FC rentabilité est le meilleur de France et c'est tout ce qui compte aujourd'hui pour le président et pour les actionnaires.
    il est satisfait que la barre soit redressée (d'après lui)
    le trading de nos meilleurs joueurs, une troisieme place qualificative en LDC, c'est le SEUL et UNIQUE objectif de nos actionnaires.
    tout le reste c'est du blabla.
    Ne rêvons plus, nous ne gagnerons plus jamais rien, a part de l'argent dans les caisses, ce qui personnellement ne m'interesse pas.
    j'ai compris ça la saison dernière lorsque face aux critiques de génésio il nous parlait d'EBITDA.
    je suis tellement dégouté, j'étais un passionné, je n'ai pas loupé beaucoup de match depuis 1989, mais aujourd'hui je ne vibre plus.

    1. MoiMoiOuMoi - mar 3 Déc 19 à 14 h 17

      C'est amer mais je suis globalement d'accord avec ça.
      Nous sommes plusieurs à être allés dans le même sens que ce message lorsque l'OL ne gagnait même plus un match cette saison.

      "le trading de nos meilleurs joueurs, une troisieme place qualificative en LDC, c’est le SEUL et UNIQUE objectif de nos actionnaires", très certainement, mais est-ce aussi ce que pense le président ? A-t-il perdu de son côté passionné de foot pour uniquement ne plus vibrer que pour l'économique ?

    2. jolann69 - mar 3 Déc 19 à 15 h 04

      Bah malheureusement, ca me fait mal de le dire, mais je le comprends.
      Aujourd'hui, il n'y a aucun espoir de rivaliser en France avec le PSG, et encore moins en Champion's league avec les clubs anglais et espagnols (en + du PSG...). Donc quoi qu'il fera, il ne pourra de toute façon rien gagner. Est-ce qu'il serait intelligent et raisonnable dans ces conditions d'endetter le club et de prendre d'énorme risque pour au mieux finir 2e du championnat, et faire un quart de LDC et peut être une Demi si par miracle on a un gros coup de bol au tirage au sort ?
      Alors que la, sans prendre trop de risques, et en gagnant de l'argent, il arrive à finir 3e, et à sortir assez souvent des poules en LDC ? Au final sur le palmarès du club, ca ne change strictement rien.
      JMA n'est plus tout jeune, pour moi il est dans une optique de transmission de son patrimoine, et pour laisser les meilleurs chance à son fils, il a tout intérêt a lui laisser un club avec un stade payé et une bonne santé financière, qu'avec un club ultra endetté.

    3. montcoua - mar 3 Déc 19 à 18 h 10

      Dans le sport Pro, comme son nom l'indique, si tu n'es pas rentable, tu n'as aucun avenir.
      Donc, la priorité c'est d'assurer un niveau de rentabilité correct.
      Je pense que tout le monde comprend et ne peut qu'être d'accord avec cela.
      Ce qu'ajoute JMA, c'est la recherche d'une rentabilité récurrente dans une activité sportive soumise aux aléas des résultats.
      Ca me parait plutôt intelligent ....
      C'est pour cela que je pense qu'au cours des années à venir, l'OL a tous les atouts pour encore progresser sportivement.
      Enfin si tu te souviens de l'état du club lorsque JMA l'a repris et si tu regardes le chemin parcouru tant au plan sportif que financier, tu ne peux qu'applaudir la stratégie de JMA.
      Il n'y a donc aucune raison d'adopter aujourd'hui un discours aussi défaitiste !
      nb: en ce qui concerne le PSG, c'est clair que personne ne peut lutter financièrement contre les qataris ... ce qui doit te conforter dans l'idée que .... sans rentabilité, tu es mort sportivement cqfd

    4. Steph696969 - mer 4 Déc 19 à 22 h 01

      Pas d'accord car JMA est un génie et l'histoire s'en souviendra
      Ce n'est pas parce qu'en ce moment c difficile qu'il faut jetter l'eau du bain ......

  3. guilOLforever - mar 3 Déc 19 à 14 h 11

    JMA est un peu trop "épicier" à mon goût aussi. Il hésite à passer la surmultipliée en recrutant un ou deux tauliers ou en choisissant un top entraineur. Cependant, il a construit un beau stade sur ses propres deniers ce qui montre qu'il sait aussi prendre des risques. Et aujourd'hui, le stade n'est pas complètement payé...On peut espérer (sans y croire plus que ça) qu'il investira mieux dans deux ou trois ans quand le stade sera remboursé...

    1. Altheos - mar 3 Déc 19 à 15 h 53

      C’était la promesse faite aux supporters d'Arsenal. Aujourd'hui, L'Emirate Stadium est fini de rembourser.
      Et rien n'a bouger réellement. Un Pépé à 80 patates, ça ne suffit pas pour être dans le top 4 de la 1ere ligue.

      1. MoiMoiOuMoi - mar 3 Déc 19 à 16 h 10

        D'ailleurs, il déçoit toujours autant ? Je sais que c'était encore le cas il y a environ un mois lorsque j'avais lu un article sur lui, mais peut-être que les choses ont changé.

      2. Altheos - mar 3 Déc 19 à 20 h 10

        N'étant pas un grand fan des gunners (euphémisme) je ne les vois pas souvent jouer.
        Vu qu'Emery s'est fait lourder cette semaine, les choses vont peut être bouger un peu. Mais ils sont très loin d'avoir une équipe capable de rivaliser avec ManCity et Liverpool. En matière d'effectif, même Chelsea et Tottenham sont largement mieux fournies.

  4. Da1989 - mar 3 Déc 19 à 14 h 17

    oui il investit dans l'ASVEL, dans le spectacle, dans le foot féminin americain.
    mais pas dans la conservation de nos meilleurs joueurs ni dans l'achat de tauliers expérimentés.
    Aulas est un grand businessman, l'OL masculin n'était qu'un tremplin pour la conquête de son empire.

  5. kalashniko - mar 3 Déc 19 à 14 h 26

    Ça viendra les enfants, ça viendra. Laissez lui le temps d'offrir à la structure une assise économique stable et d'envergure et ensuite il y aura du changement dans la politique sportive.

    1. kalashniko - mar 3 Déc 19 à 14 h 29

      Ha et j'oubliais. Allez essayer de retenir un joueur convoité par un réal ou un tottenham avec la promesse de gagner 3 ou 4 fois plus et de jouer dans un championnat plus médiatisé et plus compétitif et vous verrez ce qu'il en est 😉

      1. Sylvestre - mar 3 Déc 19 à 15 h 17

        QUOI ?!? Les footballeurs ne seraient pas philanthropes ? ils ne joueraient pas uniquement pour leur club de coeur ?
        Mes idéaux s'effondrent...
        Je suis 100% d'accord avec ton mon Kalash, à une subtilité près: vue ce qu'est devenu le foot, vue le gouffre entre certains clubs qui jouent avec des cheats codes et les autres, même avec ce qu'Aulas met en place en ce moment, je ne suis pas sûr qu'on puisse un jour rivaliser à nouveau...