OL : Mapou Yanga-Mbiwa, la recrue de 2016

Catastrophique lors de la première partie de saison, Mapou Yanga-Mbiwa devient désormais l'une des valeurs sûres de l'Olympique lyonnais. Serein, ses  performances sont reconnues par son entraîneur, les supporters, mais aussi les observateurs.

S'il y a un joueur qui incarne au mieux le renouveau de l'équipe lyonnaise depuis le mois de janvier, cela pourrait être Mapou Yanga-Mbiwa. Métamorphosé, le défenseur central fait désormais figure de titulaire indiscutable. Autant aux yeux de Bruno Genesio, que ceux des observateurs.

Quatrième apparition dans l'Équipe type, en cinq matchs

Après Nantes (2-0), Montpellier (0-2), et Nice (1-1), Mapou Yanga-Mbiwa se retrouve une nouvelle fois au sein de l'Équipe type de la 35e journée de Ligue 1. Grâce à ses 22 ballons récupérés, il fait office, dans ce registre, de meilleur joueur de la rencontre opposant le Toulouse Football Club à l'Olympique lyonnais (2-3). En dépit d'un premier but évitable, où deux attaquants toulousains sont oubliés par la défense rhodanienne, l'ancien joueur de Montpellier a rendu une prestation très convaincante, ponctuée de quelques montées offensives et d'une sérénité à toute épreuve avec son coéquipier Umtiti. En résumé, une prestation dans la lignée des précédentes, où le numéro 2 lyonnais affiche sa régularité.

"C'est un ensemble de travail et de confiance"

D'après Bruno Genesio, ces performances ne doivent rien au hasard. Après avoir été raillé par les spécialistes, mais aussi les supporters lyonnais en première partie de saison, où les "olés" fusaient des tribunes de Gerland à chaque touche de balle contre le FC Tours (2-1), l'international français (4 sélections) s'est remis au travail depuis janvier : "Mapou Yanga-Mbiwa a travaillé sur ce qu'il devait améliorer, il a fait des séances supplémentaires, déclare le coach lyonnais. Il est venu quand les autres étaient au repos pour travailler plus physiquement, techniquement et tactiquement. Je l'ai déjà dit, mais il y a aussi, pour l'ensemble des défenseurs, l'apport de Claudio qui est important, ajoute-t-il. Il peut échanger avec eux et les conseiller. C'est un ensemble de travail et de confiance qui fait que Mapou forme aujourd'hui avec Samuel Umtiti une charnière très performante."

Fort de sa confiance retrouvée, des conseils de Claudio Caçapa et de sa complémentarité avec Samuel Umtiti, Mapou Yanga-Mbiwa se fond à merveille dans un collectif lyonnais tourné vers un même objectif : la qualification directe en Ligue des champions.

16 commentaires
  1. Antonio - lun 25 Avr 16 à 17 h 43

    Depuis le temps qu'on a besoin d'une vraie charnière centrale. Umtiti-Mapou c'est du solide!

  2. OLVictory - lun 25 Avr 16 à 17 h 54

    Il est dans l'équipe-type alors qu'il est spectateur sur les deux buts toulousains, ça laisse rêveur !
    Je ne dis pas qu'il est mauvais en général, je suis même content de ce qu'il est devenu cette année (merci à Claudio, l'ange gardien de notre défense), mais de là à être dans l'équipe-type sur CE match c'est peut-être un peu exagéré. Maintenant les autres ont peut-être tous foiré leur match...

    1. Gones2wano - lun 25 Avr 16 à 19 h 24

      Les 2 but olvictory se sont vraiment des coup ou mapou ne peut pas faire grand chose, le premier il est au marquage de son joueur et le deuxième vient d'une possession de notre part ou l'équipe est haute ( d'où le fait que bedimo n'ai pas le temps de revenir ) nous perdons le ballon , le dégagement comme un bourrin du def de toulouse devient une passe decisive par pur hasard, pour les 2 but mapou n'y peu rien
      Pour revenir à mapou aujourd'hui il a réussi à me cloué le bec car je l'ai ardemment critiqué , je le trouve excellent actuellement après pour savoir si c'est réellement une réelle belle recrue j'attendrai la saison prochaine en ligue des champions pour jugé si oui ou non il vaut 9 millions, en tout cas à l'heure d'aujourd'hui il est bon en défense et même dans la relance donc chapeau car après tout ce qu'il a subi comme pression,moqueries et insultes ( j'y ai participé sans retenue ) revenir à son niveau c'est incroyable, des joueur comme makoun, keita eux avait sombré sous la pression, gomis lui avait comme mapou résisté à tout cela

    2. jibdu64 - mar 26 Avr 16 à 8 h 50

      En effet, t'es dur, sur les 2 but il ne peut pas grand chose.. 1 caffoullage sur corner et une balle repoussé par lopes sur un dégagement de 50m de Tisserand..

  3. Matt - lun 25 Avr 16 à 19 h 10

    HS; Beauvue, rupture du talon d’achille, indisponibilité de cinq à six mois.
    C'est pas une grosse perte pour Vigo, ses states c'est 1 but en douze matches !

    1. OLVictory - mar 26 Avr 16 à 7 h 28

      Quel boulet ce joueur. Bon rétablissement à lui quand même.

  4. Ismael Bakekolo - lun 25 Avr 16 à 20 h 18

    Clairement c'est une très bonne gestion du club et de mapou lui même , son agent a dit que le staff l'a toujours soutenue jamais dezinguer ainsi que ses coéquipiers et lui même c'est remis en cause et à travailler dur c'est devenu rare de nos jours des joueurs qui assument d'être mauvais et se battent pour revenir à leur niveau, maintenant ils préfèrent en général se cacher derrières leurs salaires, leurs blessures ou le coaching...

  5. Ras Ruben - lun 25 Avr 16 à 23 h 06

    Demain JMA devrait conseiller à DD par voix de presse, ou Tweet plutôt, la charnière Umtiti / Mbiwa pour la coupe d'Europe.

  6. jeepy - mar 26 Avr 16 à 8 h 17

    Oui, c'est plutôt. les deux lat.eraux qui ont fait ce cadeau a Mapou, où se trouve Raphael sur le Corner qui a entraîné le premier but ? C'est lui le fautif ! Quant au second but, débordement côté Raphaël et.... Reprise de Ben Yedder, absolument seul... Mais où était donc Bedimo ?
    Alors oui Mapou á fait des erreurs, mais il n'est pas responsable de la carence des deux latéraux. c'est mon humble avis.

    1. OLVictory - mar 26 Avr 16 à 10 h 16

      C'est normal que les latéraux montent, c'est leur job. En cas de contre-attaque on ne leur demande pas de revenir aussi vite que le ballon ou de se téléporter, ça serait impossible même pour un Ben Johnson survitaminé. C'est aux autres défenseurs de couvrir, centraux d'abord et milieux qui restent en couverture pur éviter le surnombre.

  7. Altheos - mar 26 Avr 16 à 9 h 54

    Et quand on voit le niveau affiché par N'Koulou à l'OM, on se dit que finalement la bonne pioche c'est peut être l'OL qui l'a réalisé.
    A noter également la saison plus que correcte d'Adil Rami à Séville.
    J'ai plus de regret sur Rami que sur N'Koulou au final.
    D'ailleurs Rami, personne n'évoque son nom pour remplacer Sakho en EDF, alors qu'il mériterait autant que Sam sur la forme du moment.

    1. OLVictory - mar 26 Avr 16 à 10 h 14

      Juger du niveau personnel d'un joueur dans un club en plein marasme c'est tout sauf significatif. Je ne dis pas que Nkoulou est bon ou mauvais, je dis que c'est pas possible de juger de façon aussi tranchée. D'autant qu'il n'avait pas forcément envie ou choisi de rester dans ce club, le bellâtre chevelu et arrogant ne lui a pas laissé le choix.

  8. Altheos - mar 26 Avr 16 à 14 h 33

    Je ne doute pas de ses qualités, loin de là.
    Mais tu vois, même dans la sale période de l'OL, un gars comme Jallet par exemple n'a pas lâché (même s'il n'était pas extraordinaire).
    A l'OM, à part Mandada et Diarra, on à l'impression que tous les joueurs ont complétement abandonné.
    Ceci dit, je trouverai ça malin que JMA lui propose un petit contrat. Koné n'est pas en fin de contrat chez nous ?

    1. OLVictory - mar 26 Avr 16 à 17 h 03

      A la base il voulait se tirer, ce qui n'est pas le cas de Jallet. Ca fait une sacrée différence sur l'envie qu'on est en droit de lui demander de montrer.

  9. jeepy - mar 26 Avr 16 à 16 h 48

    Effectivement en considérant que le rôle des latéraux est d'attaquer, la faute en incombe les DC, donc également Sam et non pas uniquement Mapou.... Mais le premier but vient d'un corner tiré à droite... Raphaël n'était pas au marquage ni devant non plus. Est ce vraiment les DC responsables ?

    1. OLVictory - mar 26 Avr 16 à 17 h 09

      C'est bien Mapou qui est au marquage du joueur qui tire sur Lopes qui ne peut que repousser sur le buteur, non ?

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut