OL - Mateta : "C'était une journée de fou"

La nouvelle recrue lyonnaise, Jean-Philippe Mateta, a été officiellement présentée ce lundi matin en conférence de presse.

Tout est nouveau pour lui. À son entrée dans l'auditorium du Groupama OL Training Center, Jean-Philippe Mateta vivait sa toute première conférence de presse. Un brin stressé, le grand gaillard d'1m92 s'est fait tout petit pour ses premiers pas dans la vie d'un joueur de Ligue 1, entouré de son nouvel entraîneur, Bruno Genesio, d'un des plus illustres attaquants de l'OL, Bernard Lacombe et de son imposant président, Jean-Michel Aulas. Ce dernier a immédiatement pris la parole afin de mettre à l'aise son poulain, assurant que les dirigeants lyonnais étaient "très contents" d'accueillir le jeune homme de 19 ans, qu'ils suivent "depuis le début de la saison après avoir vu certaines de ses performances". Un sentiment partagé par Bruno Genesio, ravi d'avoir dans ses rangs "un profil de joueur dont on ne dispose pas et de faire un très bon investissement pour l’avenir, sur les plans sportif et financier". Des paroles venues rassurées Mateta, avant que l'intéressé ne livre ses premiers mots et ne conte sa venue dans la capitale des Gaules.

Les SMS d'Aulas

Un "bonjour" timidement adressé aux journalistes présents dans la salle et un rappel : "Ce qu'il se passe là, c'est la première fois pour moi." La crispation se ressent un peu mais son regard parvient à quitter ses mains posées sur la table pour se lever discrètement en direction de ses interlocuteurs, de leurs caméras et de leurs appareils photos, afin d'expliquer la façon dont s'est déroulée son arrivée. "J'ai reçu un message après le match de Ligue des champions où on gagne 3-0 (contre le Dinamo Zagreb) pour me dire que je dois être à Lyon le lendemain. Le président me dit qu'il nous envoie son jet-privé, à moi et à mon père. C'était vraiment touchant". Une arrivée "incroyable", à l'image de son parcours : jamais passé par un centre de formation, le joueur débarque à Châteauroux en 2014 pour évoluer avec les U19. Un an plus tard, il intègre la CFA 2 puis est appelé avec l'équipe A, pensionnaire de National, pour découvrir le monde professionnel. Une saison réussie, ponctuée de 11 buts en 22 matches de championnat, la signature d'un premier contrat professionnel en janvier 2016 et un transfert à l'OL pour percer dans l'élite.

Un rêve de gamin qui devient réalité et qu'il vit aux côtés de son papa. "À l'aéroport, Florian Maurice nous accueille. On attend deux minutes et le président vient en personne. Mon père était choqué" affirme l'attaquant, lui aussi "très impressionné" au moment de voir Jean-Michel Aulas débarquer devant lui et avec lequel il avait pourtant "échangé quelques messages". Un moment fort en émotion qui donne le ton d'une journée qu'il ne sera pas prêt d'oublier. "Ensuite, j'ai passé ma visite médicale. Je n'y croyais pas au début. C'est passé tellement vite. C'était une journée de fou pour moi" explique avec un léger sourire celui qui portera le numéro 19 cette saison.

Un vent de fraîcheur

Les tests médicaux s'avèrent concluants et le joueur peut poursuivre son rêve éveillé : "J'ai visité les installations. Tout est nouveau ici. J'ai vu le stade aussi, ça m'a changé, lâche-t-il dans un rire. Je suis très heureux." Fier de la confiance que lui accorde l'Olympique lyonnais en le recrutant, l'avant-centre d'origine zaïroise assure vouloir "rendre la pareille". Pour ce faire, il lui suffira de faire trembler les filets à de nombreuses reprises, comme en National, puis de venir célébrer ses buts de sa manière si particulière : "Depuis tout petit je tape les poteaux de corner quand je marque. Il faut que ça sorte. Je demanderai au président si je peux taper ceux du Parc OL."

Après en avoir pris plein les yeux, Jean-Philippe Mateta a paraphé un contrat de cinq ans, le liant à Lyon jusqu'en 2021. En Ligue 1, il ne croisera malheureusement pas son idole "Zlatan Ibrahimovic". Mais il aura tout le temps d'apprendre les codes et attitudes du footballeur professionnel envers les médias. Au grand dam de ces derniers, pour qui les premiers mots du néo-olympien ont été comme un vent de fraîcheur dans un milieu si aseptisé.

11 commentaires
  1. TomLePatron - lun 19 Sep 16 à 16 h 43

    Courage Matéta!

  2. Juni entraineur OL - lun 19 Sep 16 à 16 h 44

    Il me tarde de le voir jouer, pourquoi pas des mercredi pour remplacer Cornet ??
    Franchement, a part Lacazette et Cornet, les suivants : Kalulu,Perrin ... c'est très moyen ...

  3. Cypus34 - lun 19 Sep 16 à 17 h 38

    Moi ce que j'adore dans son interview c'est qu'il dit qu'on gagne le match de LDC, alors qu'il n'a signé que le lendemain.
    Il était déjà Gone convaincu le petit 🙂

  4. Minolt - lun 19 Sep 16 à 19 h 07

    Je me souviens de TKYDG une intervention d'un ancien de l'OL qui disait qu'à l'époque du grand Lyon, certains joueurs venaient pour passer un pallier et viser un top club européen. Cela crée de la stimulation, force au travail pour atteindre ses rêves et objectifs.
    Je suis très heureux que Mateta soit déjà attaché au club, mais il ne faut pas qu'il voit l'OL comme une finalité. Il doit toujours viser très haut. Son objectif doit être soit de viser un top club européen, soit de viser le trophée de L1 et de coupe d'Europe avec l'OL.
    S'il attend en disant juste "Moi je suis à l'OL", il ne progressera pas autant.
    Bonne chance Mateta et fais nous rêver.

  5. Balley - lun 19 Sep 16 à 19 h 35

    Bienvenue gone !

  6. OLVictory - lun 19 Sep 16 à 23 h 15

    Quelqu'un connaîtrait exactement la définition de "latéralisé" en langage footeux ?
    C'est là dedans :
    #Genesio : "#Mateta est un profil de joueurs dont on ne dispose pas dans l’effectif : athlétique mais aussi très latéralisé"

  7. Bamaki - lun 19 Sep 16 à 23 h 27

    C'est pas un plot quoi, il a du volume de jeu malgré sa taille. Drogba dans le style plutôt que Ibra...

  8. OLVictory - lun 19 Sep 16 à 23 h 30

    Je viens d'écouter son itw il m'a foutu des frissons ce ptit con. 😉
    Il a un truc spécial ce jeune, c'est intéressant.

    1. Lyolicha - mer 21 Sep 16 à 15 h 33

      Ou pourrais je l'écouter cette fameuse interview ? Merci olvictory

      1. OLVictory - mer 21 Sep 16 à 15 h 41

        Dans ton navigateur tu tapes : twitter #mateta et la vidéo est en première page.

  9. Le_Lyonniste - lun 19 Sep 16 à 23 h 55

    Une tradition pour toute nouvelle recrue doit être d'aller manger dans un vrai bouchon. D'accord ou pas ?

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut