Nice’s French forward Hatem Ben Arfa (R) vies with Toulouse’s French goalkeeper Alban Lafont (L) during the French L1 football match Nice (OGC Nice) vs Toulouse (TFC) on February 3, 2016 at the « Allianz Riviera » stadium in Nice, southeastern France. AFP PHOTO / VALERY HACHE / AFP PHOTO / VALERY HACHE

OL – Mercato : Ben Arfa ou Ben Yedder, qui choisir ?

Hatem Ben Arfa et Wissam Ben Yedder semblent être deux cibles prioritaires du mercato estival de l’Olympique Lyonnais.

Tous deux auteurs de 17 buts cette saison en Ligue 1, le choix sera dur à faire et les dossiers difficiles à boucler, étant visés par d’autres clubs de France et d’ailleurs. Le meneur de jeu de l’OGC Nice serait la piste privilégiée par l’OL, en contact avec le joueur. Mais le joueur formé à Lyon va être difficile à faire venir car le FC Barcelone et le Paris-Saint-Germain auraient une longueur d’avance sur le dossier. Wissam Ben Yedder est lui aussi ciblé par le club rhodanien, mais le buteur toulousain est vivement sollicité du côté de la Canebière où l’Olympique de Marseille lui fait les yeux doux. En plus, un autre club, d'envergure cette fois-ci, s’est récemment invité sur le dossier : le FC Séville, triple vainqueur de la Ligue Europa et qualifié en Ligue des Champions la saison prochaine. Jean-Michel Aulas va donc, une fois n’est pas coutume, devoir se montrer convaincant s’il veut attirer l’un des deux joueurs à l’Olympique Lyonnais.

Deux joueurs qui se ressemblent

À part le fait que les deux joueurs évoluent à des postes différents : Hatem Ben Arfa évoluant plutôt meneur de jeu ou sur un côté et Wissam Ben Yedder davantage attaquant de pointe. On ne peut s’empêcher de constater de nombreuses similitudes, à la fois dans leur jeu mais aussi dans leurs statistiques. Ce sont des techniciens très vifs, qui peuvent facilement éliminer un, voire deux joueurs pour filer au but et marquer. Ils ont tous les deux inscrit 17 buts en Ligue 1 cette saison, le Niçois a lui effectué 6 passes décisives, contre 4 pour le Toulousain. Leur avantage est leur faculté à provoquer et à pousser l’adversaire à la faute : Ben Arfa a subi 48 fautes et Ben Yedder 49 en Ligue 1.

Quelle place dans le système Genesio ?

L’ancien lyonnais devrait concurrencer les joueurs sur le côté dans le 4-3-3 de Bruno Genesio, donc des hommes comme Maxwel Cornet, Nabil Fekir, Rachid Ghezzal ou encore Mathieu Valbuena. Techniquement, Hatem Ben Arfa a largement le niveau pour passer devant la concurrence et former un trio plutôt alléchant avec Nabil Fekir et Alexandre Lacazette, de quoi faire face offensivement aux grosses écuries de Ligue des Champions. Dans un entretien accordé au ProgrèsJean-Michel Aulas a confié quelques éléments sur le dossier : « Cela va se décider assez rapidement, j’espère. Ce que je sais, c’est que je m’y suis pris il y a quatre mois. Je suis allé le voir à Nice chez lui. On a discuté. Et quand il est revenu ici, on s’est revu. (...) J’ai l’impression qu’il a envie ».

Wissam Ben Yedder aura, lui, plus de mal à glaner une place dans le onze de départ. Le buteur franco-tunisien joue essentiellement dans l’axe, le mettre sur un côté pourrait faire une « Claudio Beauvue » et nuire à son épanouissement dans le groupe lyonnais. L’attaquant, en fin de contrat avec Toulouse, serait donc utilisé en doublure d’Alexandre Lacazette, si le numéro 10 rhodanien reste la saison prochaine. Une position que Wissam Ben Yedder devrait peu apprécier à l’âge de 25 ans et alors qu'il est probablement au meilleur de sa forme par rapport aux dernières années. Enfin, Hatem Ben Arfa a vécu cinq ans au sein de l’Olympique Lyonnais et est relativement aimé par les supporters des Gones. Le réserviste en équipe de France semble constituer le meilleur choix pour le club et Bruno Genesio, mais en cas d’échec, Jean-Michel Aulas pourrait se tourner vers l’attaquant toulousain.

14 commentaires
  1. Juninho Pernambucano - sam 21 Mai 16 à 10 h 29

    Il n'y a pas photo . Au stage à Biarritz cette semaine , Ben Arfa a impressionné tout le monde , il a été de loin le meilleur .
    Ne pas l'avoir pris dans les 23 est une faute de la part de dédé .
    Si jamais l'Edf se plante , il devra rendre des comptes sur ce choix aberrant .

    1. fandelol - sam 21 Mai 16 à 12 h 48

      L'entrainement c'est pas les matchs hein. Quand il a joué (en mars je crois) avec l'EDF, il n'a pas été bon. Après, c'est jamais facile de se montrer en entrant en jeu dans un match amical, c'est sur.
      Par contre, c'est clair que quand tu vois un Sissokho dans les 23 et pas Ben Arfa.... D'autant plus que nous avons presque que des milieux à vocation défensives dans les 23. Ben Arfa aurait été un choix bien plus intéressant que Sissokho qui n'apporte strictement rien. Et Ben Arfa peut jouer aussi bien dans l'axe qu'à gauche ou à droite.
      Mais bon, ça a toujours été comme ça avec les sélectionneurs, ils ont leur chouchou.

  2. Ismael Bakekolo - sam 21 Mai 16 à 10 h 41

    Je vois pas pourquoi on devrait choisir ben Arfa pourrait pousser valbuena vers un transfert et ben yedder sa serait en cas de départ de Lacazette .

  3. Gone16 - sam 21 Mai 16 à 11 h 25

    J'approuve! Pourquoi choisir entre 2 joueurs au poste différent? HBA a sa place à la place de Valbuena et Ben Yeder en cas de départ de lacazette (ce que je ne souhaite pas)

  4. Bamaki - sam 21 Mai 16 à 11 h 43

    Si lacazette reste, quel autre avant centre avons nous pour jouer sur plusieurs tableaux??

  5. Altheos - sam 21 Mai 16 à 11 h 55

    Cornet est un axial à la base. Il a été décalé sur une aile par défaut puisque Valbuena et Nabil étaient indisponibles, comme Alex a ses débuts. Et il ne faut pas oublier que Nabil a également fait des grands matchs en 9 l'année dernière.

    1. Pentagruel - sam 21 Mai 16 à 12 h 09

      Tout à fait. En fait dans l'absolu, l'OL n'a pas besoin de recruter dans le domaine offensif si l'équipe reste intacte. Toutefois, la direction peut aussi faire le choix de se renforcer qualitativement pour mieux figurer en LDC mais en a-t-on les moyens? Et est-ce que recruter Ben Yedder par exemple c'est se renforcer qualitativement?

  6. Pentagruel - sam 21 Mai 16 à 12 h 02

    Aulas a déclaré dans Le Progrès qu'il n'avait pas encore soumis d'offre pour Ben Yedder autant dire que celui-ci ne sera recruté qu'en cas de départ de Lacazette. Pour ce qui est du cas Ben Arfa, il semblerait que le club soit intéressé mais dans quel rôle? Viendrait-il pour renforcer l'équipe ou remplacer un joueur sur le départ? Quid de Valbuena ou Ghezzal (qui doit prolonger ou partir)? Le président ne semble avoir écarté aucune hypothèse, on est pas beaucoup plus avancé sur ce qu'il va se passer durant ce mercato.

  7. Gones2wano - sam 21 Mai 16 à 12 h 04

    Ben yedder l'année prochaine, c'est la révélation européenne que ce soit chez nous à Séville, Naples . Ce joueur est encore sous côté et c'est une chance car je le trouve énorme, tout ses buts, passe, dribble déplacement c'est la classe, c'est largement supérieur à gameiro gignac giroud, en plus c'est pas chère
    Ben arfa on présente plus, si il vient en potentiel c'est le numéro 1 devant tout le monde, on parle d'un joueur qui a niqué sa carrière avec sa mentalité starlette des début, son entourage nuisible et des média soit à 100% pour lui soit à 100% contre lui, je me rappelle de cette merde de riolo qui disait mots pour mots que ben arfa n'était pas un joueur de foot il s'acharner sur lui de maniere incroyable ( avec sur fond raciste d'anti maghrébin des cités ) maintenant il a retourné sa veste
    Pour moi le problème c'est que lacazette veut partir et attends le bon clubs donc on va attendre jusqu'à août pour bouger pour les poste offensive, je serai aulas j'anticiperai et prendrai les 2 si ben arfa veut venir, car ben yedder il n'y a pas de souci

  8. Gael-BadGones-OL - sam 21 Mai 16 à 12 h 18

    Ben Arfa si possible, sinon Ben Yedder
    et si Ghezzal ou Lacazette part les deux devraient venir

  9. tigershoga - sam 21 Mai 16 à 14 h 32

    Ce serait cool de faire signer de suite Hatem, et que ca pousse valbuena vers la sortie. Apres si lacazette part, alors la faire venir ben yedder. Et si on peut garder lacazette avec fekir et ben arfa, ca pourrait secouer... par contre en terme d ego, ca sera costaud a gerer....

  10. Balley - sam 21 Mai 16 à 20 h 19

    franchement aucun des deux pour ma part, la mentalité de ces deux joueurs ne me plaise pas, ça sent le gros plantage à plein nez !

  11. ol-91 - sam 21 Mai 16 à 21 h 48

    Ben Arfa et Lacazette poseront des problèmes de collectif car un coach aura tendance à construire une équipe trop dépendante de ce tandem. Nous n'aurons pas non plus assez de résilience si nos deux ailiers actuels ne restent pas et Ben Yedder sera moins tenté de venir.

  12. Roseinrio Teeinbed - dim 22 Mai 16 à 20 h 01

    AUCUN DES DEUX gardons nos attaquants et donnons la chance aux jeunes , Kalulu , Perrinetc..comme on a fait avec Cornet . Ben yedder brille a Toulouse comme Beavue a Guingamp et Ben arfa est trop perso

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut