OL - Mercato : Lyon s’éloigne de Ben Arfa

Alors que l’OL avait une longueur d’avance sur la concurrence pour la venue de Ben Arfa, la donne semble avoir changé, le joueur n’aurait pas apprécié que son message soit divulgué à la presse.

Interrogé cette semaine en conférence de presse sur la situation d’Hatem Ben Arfa, Jean-Michel Aulas a sorti son téléphone portable pour lire un message de l’intéressé : « Bonjour président. Comme je vous l’ai dit, mes choix sportifs sont Paris, Séville et Lyon. Mes agents finissent de négocier et on attend éventuellement un accord avec vous. »

Ben Arfa blessé par Aulas

Si ce message était signe de bon espoir en faveur de l’OL, d’après FootMercato, l’attitude du président laisserait le joueur perplexe. Celui-ci aurait peu apprécié que son message soit divulgué à la presse, estimant qu’il était d’ordre privé. De ce fait, le natif de Clamart dirigerait son choix vers le FC Séville et les négociations entre le joueur et le club andalou seraient très avancées et seraient proche d’un accord.

25 commentaires
  1. poussin - ven 24 Juin 16 à 9 h 47

    Oh quel dommage, le joueur est susceptible !!!! qu'il signe à Séville, ça nous évitera 3 ans de salaire astronomique à payer pour un rendement moyen et des problèmes de vestiaires en pagaille.

  2. -bRoglin- - ven 24 Juin 16 à 9 h 48

    Bonne nouvelle....
    Misons plutôt sur l'étranger comme souligné par Aulas lui même plutôt que sur des star françaises incapables d'être régulière et sur payée...

  3. stevol - ven 24 Juin 16 à 9 h 52

    JMA ne le veut pas, sinon, il n'aurait jamais lu ce texto...il fait juste ça pour que l'on parle de l'OL, mais, en fait, soit il ne le veut pas, soit il sait que l'OL ne pourra pas suivre financièrement...

    1. Tiger - ven 24 Juin 16 à 10 h 04

      Mais bien sûr... Il a juste raté une belle occasion de se taire, comme pour le cas Ghezzal. Il était "jetlag", pour reprendre ses mots, ça s'est senti.

  4. Pamo01Michel - ven 24 Juin 16 à 10 h 02

    Je pense que Séville propose beaucoup plus, il a 29 ans, c'est son dernier gros contrat, c'est normal.

  5. Guillaume Draithak - ven 24 Juin 16 à 10 h 08

    J'ai envie de dire Tant mieux, on ne l'aurait pas eu de toute façon, ça a accéléré les choses.

  6. kaskiwOL - ven 24 Juin 16 à 10 h 10

    Qu'il aille donc sévir à Séville ... nous n'irons pas pleurer à Bilbao.
    A propos du mercato, la donne va drôlement changer à partir d'aujourd'hui avrc le Brexit et l'effondrement de la livre sterling. Il va falloir aux clubs britanniques sérieusement réévaluer leurs propositions, et aussi aux joueurs concernés faire le pari de ne pas être rémunérés en monnaie de singe ...

    1. OLVictory - ven 24 Juin 16 à 10 h 21

      C'est surtout qu'avec le Brexit un joueur comme Lacazette n'aurait pas de contrat de travail, il n'est pas international, alors que Tolisso oui par exemple.

      1. MICAL - ven 24 Juin 16 à 10 h 35

        Le Brexit n'a rien d'immédiat et toutes les conditions de notre relation sont à renégocier.Cela va demander du temps.

      2. OLVictory - ven 24 Juin 16 à 11 h 02

        Ils vont sûrement faire des étapes successives, on ne sait pas quand ils vont attaquer la question de l'immigration, mais ça peut aller très vite. C'est quand même un des sujets principaux.

      3. Grognard - ven 24 Juin 16 à 11 h 10

        Immédiat ou pas, ca va quand même changer pas mal de choses. Et pour le foot, c'est pas Hollande et Merkel qui vont négocier, c'est l'UEFA qui va statuer.

        Par exemple, les Anglais vont devenir extra-communautaires sur le continent. Certes, ils ne s'exportent pas beaucoup, mais quid du statut des joueurs français (et autres européens) en Angleterre ?

        Si y'a une certaine logique là dedans, ce dont je doute au final, comment Arsenal va se dépatouiller avec tous ses Espagnols, ses Français ? Pour faire valoir le droit d'engager des joueurs communautaires, encore faut-il appartenir à la-dite communauté, sinon la limite va s'imposer.
        Donc, si la règle est respectée, ce dont je doute encore une fois, les clubs anglais vont vendre, ou prêter, à tour de bras.

  7. Tempo - ven 24 Juin 16 à 10 h 18

    Si ce joueur souhaitait vraiment re-venir à Lyon, l'affaire aurait dû déjà se faire.
    Lorsque les négos trainent en longueur ce n'est jamais bon, c'est qu'une des deux parties essayent de voir s'ils ne peuvent pas gagner des avantages...
    Non Séville n'est pas un club à "gros" salaires. Sa masse salariale n'est pas hyper élevée, comme son chiffre d'affaire, autour de 80 M€. Séville ne propose pas des salaires au-delà de 450 000 €/mois. Et pour une question de gestion de vestiaire, Séville ne va pas tout déstabiliser pour ce joueur.

  8. OLVictory - ven 24 Juin 16 à 10 h 18

    Ben Arfa n'a pas changé, il se trimballe un melon gros comme une montgolfière et c'est tout son problème depuis toujours.

  9. Tempo - ven 24 Juin 16 à 10 h 20

    Oui, le Brexit va avoir un impact sur le taux de change entre les monnaies et bien sûr sur la circulation des travailleurs.
    Affaire à suivre

  10. slider - ven 24 Juin 16 à 10 h 27

    Il serait vraiment motivé à venir, il serait à Lyon en ce moment pour la reprise de l'entrainement. Qu'il aille à Séville aucun probleme.

  11. Slaimer - ven 24 Juin 16 à 10 h 30

    Foot Mercato avait mit dans la journée un article pour dire que ce fameux Sms est une blague de JMA qu'il existe pas
    et quelques heures après disent que Ben Arfa à mal prit le sms ...
    Des fois les médias on aucune logique et se contredise eux même.

  12. XUO - ven 24 Juin 16 à 10 h 54

    On aura compris que Ben Arfa s'est servi de Lyon pour faire monter les enchères, comme Trézéguet en son temps...
    Pas de temps à perdre.

  13. dada - ven 24 Juin 16 à 11 h 32

    faut pas s'inquiéter du brexit pour nous, le temps que ça se mette en place, environ 2 ans de négo avec l'europe, ça laisse encore de quoi faire et pour le moment les joueurs français ou anglais ne sont pas considéré comme étant hors europe footballistique
    par contre le pouvoir d'achat des clubs anglais reste intact

    1. janot06 - ven 24 Juin 16 à 11 h 49

      " le pouvoir d’achat des clubs anglais reste intact"
      Pas sûr du tout !
      Reste à savoir comment va se comporter la Livre face à l'Euro...

  14. janot06 - ven 24 Juin 16 à 11 h 42

    Si la réaction de Ben Arfa est vraie, alors on n'a rien à regretter de sa probable non-venue à l'OL.
    Soit il attendait un motif pour tourner le dos à l'OL, soit il est d'une susceptibilité qui n'aurait auguré rien de bon quant à son attitude future dans le vestiaire.
    Mais quelque part, j'ai l'impression qu'il joue les divas attentistes dans l'optique d'une clarification de la situation au PSG, n'ayant pas perdu espoir d'intégrer l'effectif du club qatari.
    Je suis également convaincu que la déclaration de JMA était voulue pour provoquer une réaction de Hatem, dans un sens ou dans l'autre, la situation s'éternisant un peu trop à son gré.

  15. Ismael Bakekolo - ven 24 Juin 16 à 11 h 51

    Tant mieux.

  16. OLVictory - ven 24 Juin 16 à 11 h 56

    Tout le monde lui court après, il ne doit plus se sentir, il se rengorge, fait espérer les clubs pendant qu'il choisit pour savoir à quel club il va faire l'honneur d'accorder sa présence et ceci lorsqu'il aura envie de se décider. Et il exigera par contrat que ses co-équipiers lui fassent une haie d'honneur à son arrivée.
    J'annonce une grosse déception pour le club qu'il choisira.

  17. kaskiwOL - ven 24 Juin 16 à 12 h 47

    La livre sterling va baisser face à l'euro, cela me paraît évident. Aujourd'hui (et pendant quelque temps), c'est un effondrement, donc sur ce point au moins, l'effet du Brexit sera immédiat. Les joueurs vont commencer à négocier leurs salaires en Euros (ou équivalent euros, ce qui sera un petit camouflet pour la Grande Bretagne) pour ne pas avoir à subir les variations néfastes du taux de change. A l'inverse, la compétitivité salariale des clubs européens va s'améliorer. Il sera plus facile de conserver un bon joueur ou de garder à la maison nos belles pépites de nos centres de formation.

  18. OL-38 - ven 24 Juin 16 à 14 h 55

    Pauvre Ben Arfa, il n'avait pas comprit que c'étais une plaisanterie, tous le monde à compris sauf lui. Si il ne vient pas tant mieux, L'OL n'à pas besoin de joueur avec une telle mentalité de

  19. ol-91 - ven 24 Juin 16 à 18 h 38

    La page HBA a déjà été tournée et j'ai toujours été fidèle à cet adage sportif : pas de retour en arrière.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut