Communiquer avec nous

Mercato

OL – Mercato : onze idées de défenseurs centraux pour l’OL

Publié

 le

Comme chaque été depuis 2014, l’Olympique lyonnais va recruter un défenseur central lors du prochain mercato. Voici nos onze pistes pour l’OL.

Avec le départ, libre, de Jérémy Morel, l’Olympique lyonnais n’a pas le choix : il doit recruter un défenseur central lors du prochain mercato estival. Néanmoins, la nouvelle recrue ne devrait pas venir pour pallier le départ de l’ancien Marseillais, mais bien pour être titulaire aux côtés de Jason Denayer. Les performances irrégulières de Marcelo, comme sa lenteur et ses difficultés à gérer la profondeur, ont fini par lasser en interne. L’OL est donc à la recherche d’un vrai patron qui saura ramener cette solidité défensive si cher à Sylvinho. Plusieurs pistes plus ou moins onéreuses existent.

Les habitués de la Ligue 1

Pablo (27 ans, Bordeaux, sous contrat jusqu’en juin 2021)

Ses bonnes performances en début de saison lui ont ouvert les portes de la sélection brésilienne, où il a rencontré Sylvinho. Le défenseur central des Girondins a ensuite vécu un exercice plus sinueux, à l’image de son équipe qui n’a gagné que cinq fois en Ligue 1 en 2019. Malgré cela, Pablo reste l’une des principales satisfactions de la saison bordelaise. Robuste et plutôt élégant balle au pied, l’ancien joueur des Corinthians a formé une charnière centrale solide avec Jules Koundé. Evalué à 10 M€, le droitier semble ouvert à un départ.

Joris Gnagnon (22 ans, FC Séville, sous contrat jusqu’en juin 2023)

Transféré à Séville l’été dernier contre 13,5 M€, l’ancien Rennais a connu une première saison difficile en Espagne. Très peu utilisé (seulement 16 matches toutes compétitions confondues), Joris Gnagnon ne semble même plus entrer dans les plans du club andalou, qui vient de recruter le Nantais Diego Carlos. Afin de se relancer, le défenseur central pourrait donc être tenté par un retour en Ligue 1. Lyon, qui s’est déjà penché sur son profil lors de ses années bretonnes, pourrait représenter une belle porte de sortie.

Laurent Koscielny (33 ans, Arsenal, sous contrat jusqu’en juin 2020)

Après s’être totalement remis de sa rupture du tendon d’Achille, Laurent Koscielny serait à la recherche d’un nouveau challenge. Après neuf saison passées à Arsenal, l’ancien Lorientais a connu une dernière désillusion avec les Gunners, mercredi en finale de la Ligue Europa contre Chelsea (1-4). Suivi par Rennes, l’ancien international français (51 sélections) souhaiterait disputer la Ligue des champions la saison prochaine. L’AC Milan et surtout le Bayer Leverkusen le suivraient de près.

Mamadou Sakho (29 ans, Crystal Palace, sous contrat jusqu’en juin 2021)

Dans le viseur de l’OL depuis de nombreuses années, l’ancien Parisien a cru en avoir fini avec les pépins physiques cette saison. Titulaire lors des vingt-sept premières journées de Premier League avec Crystal Palace, Mamadou Sakho a retrouvé l’équipe de France en octobre et en novembre dernier, sans entrer en jeu. Blessé au genou à la fin du mois de février, le gaucher a subi une réparation du ménisque début mars. Il pourrait être tenté par un retour en France cet été.

Les « Milanais » de Sylvinho

Juan Jesus (27 ans, AS Rome, sous contrat jusqu’en juin 2020)

Souvent relégué sur le banc cette saison, Juan Jesus a vécu une troisième saison frustrante à l’AS Roma. Derrière Kostas Manolas et Fedrico Fazio dans la hiérarchie des défenseurs centraux, l’ancien Milanais pourrait être tenté par une nouvelle aventure à l’étranger. A Lyon, il retrouverait Sylvinho, qui était l’adjoint de Roberto Mancini à l’Inter Milan entre 2014 et 2016. Chez les Nerazzurri, Jesus était titulaire indiscutable avant l’arrivée de Miranda, lors du mercato estival 2015. Toujours solide et doté d’un excellent pied gauche, le Brésilien n’a pas perdu ses qualités malgré des dernières saison en dents de scie.

Jeison Murillo (27 ans, FC Valence, sous contrat jusqu’en juin 2022)

Prêté au Barça par le FC Valence lors des six derniers mois, Jeison Murillo n’a disputé que 4 matches avec les Blaugrana. En première partie de saison, le Colombien n’avait pas joué beaucoup plus avec son club (3 matches). Un exercice pénible pour celui qui formait il y a à peine deux ans l’une des meilleures charnières centrales d’Italie à l’Inter Milan avec Miranda. Pour se relancer, le droitier pourrait être tenté de travailler à nouveau avec Sylvinho. La Lazio serait par ailleurs à l’affût pour celui qui ne disputera pas la Copa America.

Les pistes onéreuses

Ruben Dias (22 ans, Benfica, sous contrat jusqu’en juin 2023)

L’Olympique lyonnais pourrait être tenté de relancer un dossier qui avait agité son été 2018. Après avoir longuement discuté avec Benfica au sujet d’un transfert de Ruben Dias lors du dernier mercato estival, le club rhodanien semblait disposé à payer sa clause libératoire, évaluée à 45 M€. Retenu par son club, l’international portugais avait finalement prolongé jusqu’en juin 2023. Depuis, Jason Denayer est arrivé, mais l’OL a toujours gardé un œil sur le droitier, conseillé par Jorge Mendes.

Eric Bailly (25 ans, Manchester United, sous contrat jusqu’en juin 2020)

Victime d’une blessure aux ligaments du genou droit en avril dernier, Eric Bailly suscite quand même les convoitises. Arsenal, qui se prépare à voir partir Laurent Koscielny, serait ainsi en pôle pour l’accueillir. Avant sa blessure, Florian Maurice avait par ailleurs érigé l’international ivoirien en priorité pour renforcer la défense centrale de l’OL. Reste à savoir si c’est toujours le cas. Manchester United réclamerait 38 M€ pour lâcher son joueur.

Victor Lindelöf (24 ans, Manchester United, sous contrat jusqu’en juin 2021)

Au contraire d’Eric Bailly (18 matches toutes compétitions confondues), Victor Lindelöf a connu une saison plus réjouissante à Manchester United (40 matches). Comme son coéquipier, l’international suédois ferait partie de la short-list de défenseurs centraux ciblés par l’OL. L’ancien joueur de Benfica est évalué à 35 M€ par le site Transfermarkt.

Les jeunes à fort potentiel

Jules Koundé (20 ans, Bordeaux, sous contrat jusqu’en juin 2023)

Auteur d’une saison pleine (51 matches toutes compétitions confondues), Jules Koundé a confirmé tous les espoirs que les dirigeants bordelais plaçaient en lui. Solide dans les duels malgré son petit gabarit (1,81 m), doté d’une très bonne lecture de jeu et efficace à la relance, le joueur formé aux Girondins a surnagé au milieu d’un néant collectif. De quoi attirer l’attention de l’OL, qui observé à plusieurs reprises le droitier. L’Atletico Madrid, l’AC Milan, Naples, l’AS Rome ou encore le FC Séville seraient également intéressés par le jeune bordelais.

Moussa Niakhaté (23 ans, Mayence, sous contrat jusqu’en juin 2023)

L’imposant défenseur central (1,90 m) a de quoi plaire à la cellule de recrutement lyonnaise. Jeune, polyvalent, doté d’un excellent pied gauche et d’une bonne lecture de jeu, l’ancien Messin est l’une des révélations de la Bundesliga cette saison. A l’OL, il pourrait garnir le contingent d’internationaux Espoirs français qui compte déjà Houssem Aouar, Lucas Tousart, Moussa Dembélé et Martin Terrier. Un bon point de plus. Moussa Niakhaté est évalué à 30 M€.

Publicité

Les derniers commentaires

Les plus lus