AFP

OL - Nice (2-1) : le club dénonce des "débordements inacceptables"

Quelques minutes après le coup de sifflet final de la rencontre entre l'Olympique lyonnais et l'OGC Nice (2-1), le directeur de la communication de l'OL, Christophe Marchadier, a tenu à dénoncer le comportement de certains supporteurs de l'OL qui a perturbé la rencontre.

Samedi, à l'occasion de la réception de l'OGC Nice à Décines pour le compte de la 14e journée de Ligue 1, le groupe d'ultras Lyon 1950 fêtait sa 10e année d'existence. Si les joueurs lyonnais arboraient exceptionnellement le logo du groupe de supporteurs sur leurs maillots, celui-ci pourrait voir certains de ses membres lourdement sanctionnés pour avoir perturbé la rencontre. Durant l'ensemble du match, une multitude d'engins pyrotechniques ont été allumés, ce qui a même obligé l'arbitre de la rencontre, Amaury Delerue, à retarder le début de la deuxième mi-temps d'une quinzaine de minutes.

"Des sanctions et décisions seront prises"

Après le coup de sifflet final, le directeur de la communication de l'Olympique lyonnais, Christophe Marchandier, a évoqué "une attitude absolument regrettable" de ce groupe de supporteurs, et a affirmé que "des sanctions et décisions seront prises pour régler le problème.» D'après L'Equipe, six supporteurs lyonnais ayant perturbé la rencontre auraient déjà été identifiés et devraient être interdits de stade au moins jusqu'à la fin de la saison. Après le match, l'OL a continué d'analyser les bandes de vidéo-surveillance pour tenter d'identifier d'autres supporteurs fautifs.

8 commentaires
  1. ak69 - dim 24 Nov 19 à 9 h 33

    autant en craquer un peu pour le côté visuel c’est sympa à la mi-temps ou au début du match mais alors pendant et en plus en jetant après ce qu’il reste sur le terrain/joueur c’est complètement con ! les mecs veulent que la LFP autorise les fumi dans les stades mais font n’importe quoi avec, à un moment faudrait que deux neurones se connectent là haut quoi

    1. poussin - dim 24 Nov 19 à 9 h 39

      +69

    2. montcoua - dim 24 Nov 19 à 10 h 29

      C'est même pas un problème de connexion... c'est l'absence de neurone et ça c'est irrémédiable.... ils sont irresponsables, donc le club doit être responsable: le sujet de fond, c'est l'organisation de la sécurité qui est défaillante (je n'espère pas, complice).
      Soit on porte plainte et on interdit de stade les faibles d'esprit qui allument ces fumigènes, soit on accepte leur présence et dans ce cas, on s'organise sérieusement pour que ce genre de truc n'entre plus dans l'enceinte du stade. C'est l'image du club qui est en jeu et accessoirement le respect des spectateurs et téléspectateurs.

  2. OLVictory - dim 24 Nov 19 à 9 h 38

    C'est deux matchs à huis clos pour le virage qui leur pend au nez, ça les fera peut-être réfléchir avant de faire n'importe quoi la prochaine fois.

  3. Prolo - dim 24 Nov 19 à 10 h 22

    J'étais au stade hier soir, juste à côté de Lyon 1950.
    Un seul fumi a été lancé sur la pelouse. Il n'a pas été lancé sur un joueur.
    Je ne dédouane pas les supporters du virage Sud mais évitons de dire que plusieurs fumis ont été lancés sur la pelouse et, en plus, sur les joueurs.

  4. MoiMoiOuMoi - dim 24 Nov 19 à 10 h 27

    J'espère qu'ils seront bien sanctionnés.

  5. lecirev - dim 24 Nov 19 à 11 h 05

    Si un supporter du groupe Lyon 1950 pouvait nous expliquer pourquoi ils prennent le risque alors que nous menons 2 à 0 de perturber notre équipe en faisant arrêter le match . Fêter ses 10ans avant et après le match oui pendant non.

  6. Jarod777 - dim 24 Nov 19 à 11 h 13

    C'est dommage car les deux tifos étaient super sympas, tout comme la banderole des Bad Gones.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut