Jorge Sampaoli (Photo by Sylvain THOMAS / AFP)

OL - OM (2-1) : "On a permis à Lyon d'avancer sur le terrain", regrette Sampaoli

Alors qu'il maîtrisait la rencontre, l'OM a complétement déjoué en 2e période pour finalement s'incliner 2 à 1 face à l'OL. Jorge Sampaoli regrette que son équipe n'ait pas continué sur la même lancée tout au long du match.

Difficile retour sur terre pour l'OM. Invaincu depuis début décembre 2021, Marseille a craqué dans le dernier quart d'heure face à l'OL (2-1). Cette défaite marque un coup d'arrêt pour la formation phocéenne, mais au vu des 45 dernières minutes, elle n'est pas illogique. "On a arrêté de jouer en deuxième mi-temps, on s'est contentés d'attendre et on a laissé Lyon revenir. On a permis à l'adversaire d'avancer sur le terrain. Quand on construit une équipe pour jouer et attaquer, si on ne joue pas, c'est compliqué, détaille Jorge Sampaoli. On n'a pas eu le contrôle du jeu, on a défendu sans ballon et ç'a été dur pour nous. C'est à nous de travailler pour rebondir vendredi soir (face à Angers)."

"C'est la défaillance de notre équipe qui explique cette défaite"

La modification tactique de Peter Bosz au retour du vestiaire et l'entrée de Moussa Dembélé à la pointe de l'attaque lyonnaise ont changé le cours de la rencontre. "Lyon a fait ce changement en passant à quatre derrière et en mettant plus de monde au milieu de terrain. Ils ont pris le contrôle du match avec le ballon et nous, nous ne l'avions plus, analyse l'entraîneur argentin. Malgré tout, on a eu l'occasion de mettre le 2 à 0, et si on avait réussi avec notamment des situations où Luis Henrique aurait pu mieux négocier, les analyses seraient totalement différentes. Mais j'insiste : c'est la défaillance de notre équipe qui explique cette défaite."

9 commentaires
  1. Moimoi - mer 2 Fév 22 à 8 h 36

    C'est sûr qu'il aurait dû voir les choses en temps réel, mais dans la mesure où l'OM n'a pas marqué contre son camp deux fois, l'équipe lyonnaise y est quand même un peu aussi dans la défaite de cet adversaire honni !

  2. Yassman - mer 2 Fév 22 à 9 h 25

    Le gars explique que c'est son équipe qui a eu une défaillance, mais pas l'équipe adverse qui a été meilleure (en deuxième mi-temps).

    C'est limite pathétique.

    Dommage pour lui et sa mauvaise foi.

    1. Darn - mer 2 Fév 22 à 10 h 23

      Je ne suis pas d'accord, je trouve plutôt honnête de reconnaître qu'ils ont failli, car ils ont failli. C'est bien plus facile de dire que l'adversaire était plus fort et qu'il n'y avait rien à faire. Et je pense qu'il a raison, ils ont arrêté de jouer en seconde.

      1. Mimoun - mer 2 Fév 22 à 13 h 26

        +1
        Pendant le match et avant l'égalisation je me disais : l'OM a arrêté de jouer, ils sont deux lignes derrière (une de 5 derrière une de 4) et gère leurs efforts (pour ne pas dire ""font les fainéasses") et je me disais aussi "si Lyon faisait la même chose ça me gaverait..."

  3. Le Bon - mer 2 Fév 22 à 9 h 28

    On voit qu'il vaut mieux être mené pendant 60' et gagner à la fin que d'être en tête 2-0 jusqu'à la 80ème et perdre !

  4. Quand je pense a Ferland - mer 2 Fév 22 à 10 h 19

    Le nerf de la guerre à l'OL ça a toujours été la domination au milieu de terrain (comme en beaucoup de matches en L1). Donc à densifier avec au moins 3-4 gars (on a du monde, Paquetà, NDombélé, Aouar, Shaqiri, Caqueret, Thiago, JRA bientôt, etc...). Juste avec TKE et Moussa devant et je pense que ça ira toujours mieux en 442...

    1. Vinz - mer 2 Fév 22 à 11 h 43

      Tu oublies Faivre aussi, c'est vrai qu'il y a embouteillage au milieu. Je serai partisan d'une séparation avec Aouar et Thiago Mendes s'ils ne réhaussent pas leurs niveaux. Dubois aussi mais on ne le fera jamais partir je pense, il est trop apprécié au club.

  5. Juninho Pernambucano - mer 2 Fév 22 à 11 h 41

    Ils ont en effet arrêté de jouer et attendu derrière , ce qui n'est pas leur style de jeu . Je n'ai pas compris qu'ils aient à ce point , ne pas su répondre au changement tactique .
    Le Psg et pochettino , il n'y a pas longtemps , avaient eux , donné une leçon tactique en se réorganisant et en dominant l'ol de la tete et des épaules récemment , dans la dernière demie heure .
    Toute la différence entre une équipe comme le Psg qui sera championne de france , et un OM qui a encore beaucoup de progrès à faire pour atteindre le top niveau .

  6. XUO - mer 2 Fév 22 à 13 h 18

    Ayez un peu de compassion, tout de même. Lorsque Dembélé assomme l'OM, Sampaoli avale une bouteille d'eau et s'étouffe....Qui pour lui porter secours ?

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut