(Photo by OLIVIER CHASSIGNOLE / AFP)

OL - OM (2-1) : "Avec l'entrée d'un vrai avant-centre, c'était mieux", se félicite Bosz

Certainement passé par toutes les émotions, Peter Bosz a apprécié la victoire de l'OL mardi face à l'OM (2-1). Un succès rendu possible notamment avec l'entrée de Moussa Dembélé.

Cette fois-ci, le roi du dernier quart d'heure se nomme l'OL. Contre Marseille mardi, l'Olympique lyonnais a renversé une partie bien mal engagée pour l'emporter 2 à 1 grâce à des réalisations à la 76e et 89e. Un scénario qui devrait compter pour la suite de l'exercice rhodanien. Avec les nombreux absents pour ce choc, cela ressemble presque à un acte fondateur, qu'il faudra bien évidemment confirmer.

Pourtant, tout a très mal démarré pour les hommes de Peter Bosz, rapidement menés et totalement inoffensifs. "La première mi-temps était complètement différente, le pressing avec un gardien adverse qui montait très haut entre ses deux défenseurs centraux, c'était difficile à gérer pour nous. On a changé ça, en montant Malo (Gusto) comme ailier droit, et à mon avis, on a même davantage joué en 4-3-3. On a déjà essayé de les fragiliser avec les courses dans le dos de leur défense, c'était la clé du match, a observé le Néerlandais. Mais c'était difficile d'avoir le ballon avec la position de leur portier. On n'a pas vraiment mis le pressing sur eux, tout a changé lorsqu'on a mis plus de monde au milieu et deux joueurs qui venaient presser sur les axiaux marseillais."

"En changeant de système on a été meilleurs"

Mais l'homme providentiel de cette affiche reste Moussa Dembélé, auteur d'une action de grande classe sur son but. Pourtant, l'attaquant n'était pas prévu dans le groupe initial. Il a débuté cette rencontre sur le banc. "La préparation a été un peu bizarre bien sûr (il a passé un test PCR négatif avant la partie). Il ne s'est pas entraîné avec nous hier (lundi), c'est pour ça que je n'ai pas voulu toucher à mon équipe de départ, a expliqué le technicien de l'OL. En changeant de système on a été meilleurs et bien sûr, avec la rentrée d'un vrai avant-centre, c'était mieux aussi."

Le second facteur X n'est autre que Xherdan Shaqiri. Le Suisse a manqué ses 45 premières minutes, avant d'apparaître sous un meilleur visage au retour des vestiaires, même si son but rehausse très largement sa performance globale. "Déjà, en première période, il m'a plu beaucoup parce qu'il a bien joué entre les lignes, a retenu Bosz. On arrivait à bien le trouver et je peux le dire parce qu'il était de mon côté à ce moment-là. Malo a été bon aussi parce qu'on a réussi à trouver Shaqiri entre les lignes avec des diagonales. Le 14 en face (Luan Peres) avait toujours face à lui Gusto ou Xherdan, il était gêné."

"Le tournant est peut-être intervenu avant"

Désormais 7e, l'Olympique lyonnais a fait un bon en avant au classement. Avec 34 points, il est à égalité avec Rennes (5e) et Montpellier (6e). Surtout, il revient à 6 longueurs des phocéens, toujours 3es. Alors ce succès peut-il marquer un tournant pour la suite ? "On pourra le dire après la saison, pas après ce match, a temporisé le coach rhodanien. C'était un rendez-vous important bien sûr parce que c'était contre un concurrent direct. Mais je crois que c'est notre troisième victoire d'affilée donc le tournant est peut-être intervenu avant." En espérant pour Peter Bosz et son groupe que le souffle de ce début d'année 2022 ne retombe pas tout de suite.

21 commentaires
  1. Dragon2332 - mer 2 Fév 22 à 7 h 49

    Pour moi, les moments décisifs sont le raté de Under alors qu'il est seul face à Anto, le changement de système à 4 derrière (parce que je trouve que son système à 5 est beaucoup trop défensif et pas efficace), et aussi l'entrée de Dembélé.
    Parce que Cherki a pu se remettre sur l'aile gauche où il a pu enfin être face au jeu, pareil pour Shaqiri.
    Boateng préfère largement ce système à 4 derrière (il l'a dit lui-même dans l'interview d'après-match qu'il n'avait jamais joué à 5 derrière de sa vie auparavant) et on l'a vu dans ses passes vers l'avant.
    Et on a tous vu que notre bloc était beaucoup plus haut et utilisait beaucoup mieux le ballon.

    Aussi, un fait très important : Bosz a enfin fait des changements à partir de la 60ème minute (comme le faisait Garcia), ce qui donne plus de temps aux joueurs pour s'exprimer et aussi pour éviter des coups de mou de l'équipe à partir de l'heure de jeu.

    1. Quand je pense a Ferland - mer 2 Fév 22 à 11 h 59

      5 derrière, c'est efficace pour ne pas encaisser ou peu, au sortir des 5 derniers matches dans ce système, c'est 3 buts pris, pour 6 marqués. Je pense que les joueurs avaient besoin de se rassurer dans ce 532 avant de ne repasser, on l'espère, dans des configurations 442 ou 433.

  2. Absolument, il faut le dire - mer 2 Fév 22 à 8 h 05

    Toujours un plaisir de l’écouter en conférence. Content que son coaching ait payé hier. Quel pied ! Allez l’OL !

  3. Moimoi - mer 2 Fév 22 à 8 h 19

    C'est fou que le championnat français ait forcé un entraîneur connu pour son jeu offensif à se dénaturer (plus que s'adapter, puisqu'il se renie) au point de jouer à 5 derrière.
    J'espère que l'on repassera à 4, l'équipe est trop inoffensive sinon.

  4. Bioman - mer 2 Fév 22 à 8 h 27

    Bosz est toujours un régal dans le debrief et l'analyse des matchs...je le trouve clairvoyant et sans langue de bois...en revanche, même si il a été réactif, les organisations sont parfois interloquantes.
    Le passage à 3 centraux ( ou 5 défenseurs, c'est selon) a eu pour but de rassurer les joueurs j'ai l'impression! même si les résultats ne sont pas là. Maintenant il va peut être avoir une réorganisation avec les nouveaux arrivant et un passage a 4 derrière ...
    Content que Dembeleinho mette un but hors péno!

    1. Absolument, il faut le dire - mer 2 Fév 22 à 10 h 16

      +1

    2. Darn - mer 2 Fév 22 à 10 h 24

      Les résultats ne sont pas là ? Avant, c'était deux victoires 1-0, pas ouf, mais deux victoires quand même et bien mieux que d'autres périodes de la saison.

  5. Le_Lyonniste - mer 2 Fév 22 à 8 h 49

    Bosz > Sampaoli

    Sur la MT, j'ai eu l'impression qu'on a joué dans le style que l'entraîneur voulait en début de saison. En tout cas, c'était très beau à voir.

  6. poussin - mer 2 Fév 22 à 9 h 07

    Content pour le score et content pour le coach. C est d autant plus mérité car on ne lui donne pas les armes nécessaire pour le défendre. Il a une très bonne vision tactique, j espère qu il restera parmis nous et que les succès s enchaîneront pour lui.

  7. gonebad - mer 2 Fév 22 à 9 h 09

    enfin il reconnait que jouer avec un attaquant c est mieux , combien de fois paqueta s y est collé sans resultat , et puis on peut centrer , joué en profondeur , au lieu de faire tourner pendant des heures et aussi un beau doigt a ceux qui critiquait Dembelé, si on gagne hier c est grace a lui!

    1. Tigone - mer 2 Fév 22 à 9 h 54

      On gagne grâce à l'état d'esprit, l'abandon des 5 défenseurs et bien sûr l'apport de Dembele.

  8. Olyonn@is - mer 2 Fév 22 à 10 h 42

    C'est peut être un nouveau début pour l'OL !Nos absents vont progressivements venir ainsi que nos recrues,si on joue comme en 2eme mi temps contre les autres équipes on peut remonter au classement et surtout faire le trou tellement c'est serré !Il y a 7 équipes qui se tiennent en 1pts!L'important serait aussi d'augmenter la diff de buts qui est très faible par rapports aux autres.Ca fait du bien d'avoir quitté le ventre mou!

  9. Juninho Pernambucano - mer 2 Fév 22 à 11 h 03

    Son explication sur le fait qu'il n'a pas voulu changer son équipe de départ , est un peu courte .
    Il savait pertinemment que ce système et cette compo absconse ne permettrait pas de gagner ce match et même quasiment certain de le perdre , Under rate le 2-0 seul face à Lopes , et ils ont du d'autres grosses occasions de tuer le match .
    Il dit que Shaqiri a été trouvé en première mi temps , euh je n'ai pas vu le même match alors .
    Ce dispositif tactique et cette attaque sans queue ni tête avec Cherki avant centre , a failli plonger l'OL dans la déroute .
    Par miracle , l'OM n'a pas insisté et n'est pas allé chercher ce deuxième but et ensuite ils se sont un peu arrêté de jouer tandis que l'OL repassait à un schéma plus équilibré avec un milieu plus fourni .
    Je ne comprends pas qu'il ait autant renié ses principes à jouer ainsi à 5 derrière même contre st Etienne , ou ce fut une véritable bouillie . Il avait vraiment la peur de prendre encore trop de buts .
    Il va devoir faire des choix en défense et sacrifier certains joueurs sinon l'OL ne pourra pas jouer plus offensivement comme pendant la dernière demie heure .

    1. deliriousfan7 - mer 2 Fév 22 à 20 h 48

      Comme ça a été dit précédemment, je pense que quand ton groupe est dans la tourmente et se prend trop de buts, il faut remettre les têtes de tes joueurs à l'endroit, les rassurer, et ce passage à 5 pendant un temps a été un gage de solidité sur les récentes sorties, et a redonné de la confiance à l'équipe.

      Je pense qu'il reviendra à 4 défenseurs prochainement, maintenant que la confiance a été engrangée.

  10. GoneCatalan - mer 2 Fév 22 à 12 h 03

    Nous oublions un peu vite les absents pour ce match et les états de forme de chacun.

    Compte tenu des circonstances, le passage à 5 derrière a eu les résultats escomptés, à savoir deux victoires avec clean-sheet alors que deux de nos principales armes offensives étaient à la CAN (Slimani et Toko).

    Pour le match d'hier, vous reprochez à Bosz de ne pas mettre Dembele. Il faut se rappeler que celui-ci ne s'est pas entrainé avec le groupe et que ces derniers matchs sont loin d'être incroyable.
    Son entrée est bonne dans l'envie et le système qu'il nous permet d'adopter, mais qui vous dit qu'il aurait été aussi performant sur 90 minutes ?

    S'agissant du jeu en général, oui nous jouons plus défensif et oui notre pressing est moins risqué, mais non nous ne sommes pas devenu une équipe défensive. Sur nos trois derniers matchs, nous avons toujours les principales stats offensives en notre faveur : possession, passes, passes dans le camp adverse, tir, tir cadré etc..
    Même dans la première mi-temps contre l'OM, nous avons la possession, le nombre de passe et les passes dans le camp adverse.

    Il faut toujours prendre en compte les circonstances pour juger d'une équipe, et celle-ci était traumatisée par les beaux matchs sans résultats du début de saison (Paris et Nice par exemple), le départ de Juninho et les violences en tribunes qui nous ont fait perdre 1 pts et la Coupe de France.
    Nous devions nous rassurer et récupérer nos joueurs. C'est en train de se faire. J'espère comme vous que le jeu va dorénavant s'améliorer.

    1. JUNi DU 36 - mer 2 Fév 22 à 12 h 21

      Je suis OK avec toi pour Dembele, c'est un joueur loin d'être performant tout un match, et contrairement à un Slimani il est pas vraiment gênant pour une défense. Par contre on sent bien la vrai force du pure avant centre, c'est à dire être la au bon moment pour marquer un but, soit en renard des surface, soit sur penalty ou soit par une prouesse technique comme hier soir. Ce joueur quand il est lancé sur une bonne série il marque des buts,on l'a vu en début de saison ou il était partis à fond. Le gros soucis avec lui c'est que dès qu'il se blesse quand il revient il met un temps fou à se réadapter,il lui faut plusieurs matchs pour se remettre dedans. Il a vraiment de grosses difficultés avec ça.
      Prions les dieux pour qu'il ne se reblesse pas cette saison comme ça il pourra continuer à marquer quelques buts 👍

  11. Sony07 - mer 2 Fév 22 à 12 h 04

    S'il y a eu une absence non remarquée c'est celle de Houssem, logiquement il ne devrait pas rentrer de sitôt en titulaire idem pour Tiago. Maintenant il reste à confirmer ce bel état d'esprit contre Monaco, Lens et Lille et on pourra se rapprocher du podium

    1. SapeCommeJallet - mer 2 Fév 22 à 12 h 45

      Il y a 4 grands perdants pour moi hier, Dubois, Mendes, Aouar et Denayer.
      Les deux premiers car une fois de plus ils sont en difficulté, même quand les autres montent en puissance sur la deuxième mi temps
      Les deux autres car ils font parti des deux secteurs où on a le plus de joueur et malheureusement ils viennent encore de reculer dans la hiérarchie

      1. Quand je pense a Ferland - mer 2 Fév 22 à 12 h 49

        Outre le fait que Dubois soit capitaine, il a ses errements mais il fut l'un des premiers à mener la révolte avec quelques percées qui ne sont pas passées inaperçues. J'ai pesté sur lui lors du but de Guendouzi mais je sais aussi que son profil d'international et donc de capitaine le protège face à un Malo Gusto, qui, on l'a vu hier, a une palette plus large en pouvant jouer bien plus offensif. Donc, d'accord pour Aouar, Denayer et peut-être Thiago, mais pas pour Dubois.

      2. Mimoun - mer 2 Fév 22 à 13 h 21

        Parmi les 4 c'est Mendes que j'espère ne pas revoir avant longtemps... Aouar nous rendra service, et reviendra sans doute titulaire plus tôt que prévu. Dubois est le capitaine, il se prend pour Neymar une ou deux fois par match et ça peut parfois marcher... Même si je préfère Gusto, qui a beaucoup progressé (souvenez vous des cartons ou péno...). On peut dire que Dubois est fautif sur le but mais Guendouzi pour commet une faute sur lui : il le dégage du bras, ce n'est pas épaule contre épaule. Le but aurait dû être refusé (curieux que personne n'en parle et que la plupart des images ne le montre pas...)

      3. GoNL - mer 2 Fév 22 à 14 h 46

        C’est dingue comme avec le chasser-croisé de deux joueurs au Mercato et un match, l’effectif paraît d’un coup beaucoup plus attractif et équilibré, avec un casse-tête de dingue pour le match d’après:
        - les 4 qui ont dynamité l’attaque hier, on ne peut pas les sortir du 11 comme ça contre Monaco: Shaqiri, Cherki, Dembele, Gusto
        - on a un effectif qui tout d’un coup a l’air super équilibré, avec tous les postes doublés
        - quand tout le monde joue à son niveau on a aumoins 15 joueurs qui peuvent prétendre être dans le 11
        - la sortie d’Aouar pour quelques semaines permet de décoincer les choix

        A la place de Peter, je repartirais dans le 4231 de la 60’ minute, je remplacerais juste Mendes par Paqueta (peut-être aussi Henrique par Emerson) dans le double pivot pour commencer contre Monaco, et je verrais en cours de match quoi faire avec N’dombele et Faivre. A droite Dubois et Gusto l’un derrière l’autre. Pour KTE on attendra encore deux matchs.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut