Les supporteurs de l'OM
Les supporteurs de l’OM (Photo by CHRISTOPHE SIMON / AFP)

OL - OM : le ministère de l’Intérieur confirme l’absence de Marseillais à Décines

Quelques semaines après un arrêté préfectoral, le ministère de l’Intérieur a validé la décision d’interdire la venue des supporters marseillais pour OL - OM. Une décision justifiée par "un risque réel et sérieux d’affrontement entre les supporters des deux clubs".

La préfecture du Rhône avait déjà pris les devants, mais le ministère de l’Intérieur est venu mettre le coup de grâce ce mardi. À quelques jours de la venue de l’OM à Décines pour affronter l’OL, Gérald Darmanin a interdit le déplacement des supporters marseillais pour le match de Ligue 1, le 4 février, selon un arrêté publié mardi dans le Journal officiel. Pour justifier sa décision, le ministre de l’Intérieur a mis en avant le "risque réel et sérieux d’affrontement entre les supporters des deux clubs" aux alentours du Parc OL dans une rencontre classée au plus haut niveau de risques depuis déjà quelques semaines.

Comme l’OL, lors de la reprogrammation du match aller au Vélodrome le 6 décembre dernier, l’OM ne pourra pas compter sur ses supporters dimanche (20h45). Cette décision logique s’inscrit dans la volonté de ne pas vivre une vengeance suite aux incidents du 29 octobre 2023. Le match avait été annulé en raison du caillassage des bus des joueurs de l’OL et des supporteurs du club lyonnais en route vers le stade Vélodrome par des supporters marseillais. Fabio Grosso, qui était alors l’entraîneur de l’OL, avait été blessé au visage par des éclats de verre et s’était vu poser plusieurs points de suture au niveau de l’œil.

5 commentaires
  1. Avatar
    gone69 - mar 30 Jan 24 à 11 h 53

    On s'était bien fait empapaouter avec cette agression a l'aller,part les instances du football ainsi que des autorités qui avaient fait preuve d'un laxismes qu'on oubliera pas de sitôt, j'espère juste que les joueurs auront un minimum d'amour propre pour prendre leurs revanches sur le terrain

  2. JUNi DU 36
    JUNi DU 36 - mar 30 Jan 24 à 12 h 47

    C'est clair qu'il faut le gagner ce match sinon ça va pas le faire à tous les niveaux, à commencer par Sage...

    1. Juninho38
      Juninho 38 - mar 30 Jan 24 à 12 h 49

      effectivement , on connait la règle , tout coach vivant une série de trois défaites est automatiquement sur la selette , l'espérance de vie d'un entraineur est de trois mois , quelque soit son statut

    2. OLVictory
      OLVictory - mar 30 Jan 24 à 16 h 57

      Ce qui serait intéressant serait de titulariser Perri contre le LOSC en coupe.
      A la maison et sans la pression de la relégation, on pourrait découvrir toute l'étendue de son talent, ça serait une belle occasion. En plus il aura eu le temps de se préparer pendant ces quelques semaines, il ne débarquerait pas de la veille

  3. Avatar
    Fab2506 - mar 30 Jan 24 à 16 h 44

    S'il veut sauver sa tête il faut qu'il réagisse.
    Au vue du comportement de certains contre Rennes c'est le banc point.
    Nico Puydebois est bien gentil en disant les recrues n'ont pas le niveau il ne les connaît pas.
    Et un joueur même moins bon sera toujours meilleur qu'un soit disant joueur plus technique qui joue en tong désolé .
    L'attitude de Lovren de Caqueret (1ère mi-temps) cherki et Tolisso est inexcusable.
    Lopes a le totem mais il pourrait entrer dans cette catégorie surtout que apparemment à l'entraînement pour le moins, Perri impressionne tout le monde.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut