Wendie Renard et Amandine Henry (©PHOTOPQR/LE PROGRES/Richard MOUILLAUD)

OL - PSG : Amandine Henry et Wendie Renard "touchées au mollet"

Touchées au mollet durant le stage aux Etats-Unis, Amandine Henry et Wendie Renard sont forfaits pour le Trophée des Championnes. Sonia Bompastor se veut pourtant rassurante avec des blessures "qui ne devraient pas être trop longues".

Jeudi, Corinne Diacre avait eu l’exclusivité de l’annonce qui en avait surpris plus d’un. N’ayant pas retenu Wendie Renard, la sélectionneuse de l’équipe de France avait mis en avant un problème physique pour expliquer cette absence. Samedi, Sonia Bompastor a confirmé les dires de son ancienne coéquipière en Bleue au moment de faire un rapide état des troupes avant le PSG. Pour le Trophée des Championnes, l’entraîneure de l’OL ne pourra pas compter sur sa capitaine ni sur Amandine Henry.

Sortie après une vingtaine de minutes contre Chelsea lors de la Women’s International Champions Cup, la milieu de terrain souffre également du mollet et sera forfait. Néanmoins, Bompastor se veut rassurante concernant l’indisponibilité de ses deux cadres. "Des joueuses ont participé à des compétitions internationales et donc eu peu de repos, a concédé la coach devant la presse. Le retour avec nous pour participer à la WICC a été très rapide. Amandine et Wendie sont blessées pour une courte durée au mollet. On va les retrouver assez rapidement."


Des retours qui devraient être rapides


Sans deux de ses cadres, Sonia Bompastor va devoir s’ajuster face au PSG. Lors de la finale de la WICC, Inès Jaurena avait été alignée aux côtés de Griedge Mbock dans l’axe de la défense et l’entraîneure devrait miser encore dessus face à la pénurie dans ce secteur de jeu après le départ de Kadeisha Buchanan vers Chelsea.

Comme la saison dernière, l’OL va devoir jongler entre les différents aléas que peut réserver une saison. Sonia Bompastor y est préparée et compte "sur un groupe élargi pour répondre présent pour cette saison qui va être longue avec beaucoup de matchs. On a des joueuses qui peuvent palier ces absences même si forcément ce sont deux cadres et leaders du groupe."

4 commentaires
  1. Poupette38 - sam 27 Août 22 à 12 h 20

    Et ça continue......😡 😥

    1. isabielle - sam 27 Août 22 à 13 h 03

      L'équipe parisienne est en reconstruction. Nouveau coach, nouvelles jeunes joueuses, absence de titulaires importantes (la saison dernière) soit sur blessure soit ayant quitté le club......
      Rajoutons une préparation amputée de rencontres amicales et contrariée par les rencontres perdues dans leur tournoi.
      Avantage OL sur ce plan, qu'elle compenseront par leur vitesse sur les ailes, leur habituelle agressivité et la complaisance arbitrale, tout aussi habituelle.

      1. ciresglover - sam 27 Août 22 à 13 h 24

        Oohhhh pas bien la dernière phrase 😉
        C'est un titre mais un match de préparation pour la saison aussi. Paris de toute façon reste outsider et jouera à fond car c'est leur culture, elles ne gèrent que rarement les matchs.
        Aux filles de répondre présentes et dès le début de saison rappeler qui sont les patronnes. Si l'OL marque plus que Paris elle gagneront point. Les arbitres ben elles font parties du jeu.

  2. OL-91 - sam 27 Août 22 à 15 h 50

    Diacre suit au millimètre et se précipite si elle pense pouvoir se passer d'une Lyonnaise.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut