Nicolas Tagliafico au duel avec Benjamin Bourigeaud lors d'OL - Rennes
Nicolas Tagliafico au duel avec Benjamin Bourigeaud lors d’OL – Rennes (Photo by JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP)

OL - Rennes (3-1) : les ingrédients qu’il fallait en deuxième mi-temps

Dominé pendant 45 minutes, l’OL a montré un tout autre visage en deuxième mi-temps. Avec plus d’envie, les Lyonnais ont inversé la tendance. Retrouvez le top et le flop de la rédaction d’Olympique-et-Lyonnais.

Top : avec de l’envie, ça va mieux

Dans la lignée du visage montré à Nantes, l’OL a été insipide pendant 45 minutes contre Rennes. Bousculés par l’intensité rennaise, les Lyonnais n’ont pas réussi à répondre au défi adverse et peuvent remercier Anthony Lopes d’avoir fait les arrêts qu’il faut en première période. Et puis, le visage s’est transformé dans le deuxième acte. À l’image de la saison, les coéquipiers d’Alexandre Lacazette arrivent à faire les montagnes russes pendant 90 minutes. Bien plus mordant dans l’impact à l’image du milieu de terrain, l’OL a joué un peu plus haut, a poussé Rennes à reculer et les œufs de Pâques se retrouvent forcément récoltés.

Laurent Blanc ne cesse de répéter qu’il ne demande pas grand-chose à ses joueurs si ce n’est du mouvement, de l’envie. Il a du mal à se faire comprendre depuis son arrivée, mais la seconde mi-temps montre que l’entraineur lyonnais n’a pas forcément tort. En 45 minutes, ces ingrédients ont suffi à faire rompre le Stade Rennais et à offrir les trois points. Dommage que ce ne soit que par intermittence.

Flop : Sinaly Diomandé 

On l’avait laissé sur une prestation solide en championnat sur la pelouse du Parc des Princes. Seulement, dans un retour à une défense à quatre et avec une configuration tactique bien différente que celle d’attendre comme face au PSG, Sinaly Diomandé est clairement plus en difficulté. Le voir tergiverser avec le ballon n’est pas nouveau. L’Ivoirien n’est pas un manieur de ballon, il ne l’a jamais été et ne le sera jamais. Ce n’est pas ce qui lui est demandé, mais dans ce jeu de possession, il se retrouve bien trop souvent à la baguette et ça n’aide clairement pas à voir l’OL proposer quelque chose d’intéressant. Trop de passes approximatives, trop d’hésitation.

Et quand balle au pied ce n’est pas ça, ce dimanche, il ne s’est pas plus rassuré défensivement. Bousculé par Kalimuendo, Diomandé s’est fait mystifier par Amine Gouiri sur l’ouverture du score rennaise. Pris par la feinte de l’ancien Lyonnais et de son petit pont, il n’est pas le seul coupable, Bradley Barcola n’ayant pas le droit de faire ce qu’il a fait devant sa surface. Mais le défenseur central a eu du mal à s’imposer physiquement, à l’image de ce jeu de corps de Kalimuendo à la 21e et une talonnade dans la course de Gouiri. 

8 commentaires
  1. Le_Lyonniste - dim 9 Avr 23 à 16 h 02

    Tolisso a été top.

  2. ChiesaLacombeDiNallo - dim 9 Avr 23 à 16 h 05

    Le centre de formation de l'OL s'est imposé 4-0 en définitive 🙂

  3. Juni forever OL - dim 9 Avr 23 à 16 h 07

    Renverser rennes, c'est jamais arrivé, non ?

    1. Le_Lyonniste - dim 9 Avr 23 à 16 h 15

      En général, c'était plutôt l'inverse.

  4. N!c0 - dim 9 Avr 23 à 16 h 12

    C'était bien malgré une entame qui laissait craindre une grosse catastrophe.
    J'espère que ce sera le match du retour de Tolisso qui nous aura bcp trop manqué cette saison.
    Cherki a décidé de jouer au foot, ça change pas mal de choses.

    Bref, malgré l’abattement de la terrible désillusion de la coupe, on profite des résultats favorables pour se replacer doucement.
    Tant pis, je vais prendre le risque de croire encore qu'il peut se passer qqchose cette année... au risque d'une énième déception... Mais bon, la force de l'habitude...

  5. dede74 - dim 9 Avr 23 à 16 h 28

    Quand l'équipe sera capable d'aligner plusieurs résultats similaires, plutôt que jouer en dents de scie, nous pourrons avoir l'espoir, sinon....
    Il y avait 8 joueurs, issus de l'académie OL, d'un côté et un de l'autre, c'est pas mal et L. Blanc n'a effectué aucun changement ! content de voir Coco tenir tout le match et surtout, de marquer un joli but.
    On se tue, ici et ailleurs, à dire que les tirs lointains, sont souvent payant, la preuve aujourd'hui.
    Une victoire qui fait du bien ! on verra vendredi face au TFC... chez-eux ! une victoire pourrait déclencher la série désirée.

    C'était la première fois, cette saison, que l'OL gagne après avoir été mené au score, c'est bon signe.

  6. LELAVALLOIS - lun 10 Avr 23 à 10 h 17

    Ce match illustre ce que je pense de plus en plus, ils se foutent de nos gueules ...
    Comment être aussi irregulier ?

  7. OLVictory - lun 10 Avr 23 à 10 h 34

    On est éliminés de la coupe de France, on ne gagnera pas de trophée cette saison pour la 11e années de suite, on est out de la course à la C1 et à la C3, j'ai beau chercher des raisons d'espérer, je n'en vois pas des masses.

    C'est d'autant plus dommage que l'équipe montre plutôt de bonnes choses en moyenne depuis la fin de la coupe du monde, ce qui fait regretter encore plus les échecs lors des matchs couperets.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut