OL – OM (Photo by OLIVIER CHASSIGNOLE / AFP)

OL : se souvenir de la saison 2015-2016

Huitième de Ligue 1 après 23 journées, l'Olympique lyonnais peut encore croire au podium. Pour cela, il peut s'inspirer de la saison 2015-16.

Après trois victoires consécutives, l'Olympique lyonnais a vu sa sa série se stopper net, ce samedi face à l'AS Monaco (2-0). Un coup d'arrêt pour la formation rhodanienne reléguée à 9 points de Marseille (2e) et 8 de l'OGC Nice (3e). Des Niçois qui viendront, ce samedi (21h), à Décines pour un choc à quitte ou double pour les joueurs de Peter Bosz.

Pour trouver une lueur d'espoir, il faut regarder en arrière et se souvenir de la saison 2015-16. Après une première partie de saison délicate fatale à Hubert Fournier, l'Olympique lyonnais s'apprête à rentrer dans son nouveau stade en janvier 2016 dans une bien fâcheuse posture.


11e en 2016


Lors de cette saison, au soir de la 23e journée, les joueurs de Bruno Genesio pointaient à la 11e place du classement. Avec 9 défaites au compteur à ce stade de la saison, l'Olympique lyonnais était relégué à 7 longueurs d'Angers (3e) et 9 de Monaco (2e). Au final et au prix d'une seconde partie de saison canon, le club de Jean-Michel Aulas a finalement réussi son pari de terminer sur le podium du championnat en se hissant à la 2e place. Preuve que pour les Lyonnais cette saison, rien n'est encore perdu. Mais il faudra gagner face à Nice pour réenclencher une série.

8 commentaires
  1. Moimoi - lun 7 Fév 22 à 15 h 34

    Ce n'est pas bon signe lorsqu'il faut remonter à loin pour y puiser de l'espoir.
    De plus, le problème est que ce n'est plus du tout la même équipe. L'actuelle ne peut donc pas se dire "on l'a fait alors on peut le refaire" mais "d'autres l'ont fait alors avec de la chance (des efforts), nous aussi".

    1. Mopi do Brasil - lun 7 Fév 22 à 16 h 17

      Si on avait vraiment utilisé nos forces vives de la meilleure manière, en mettant les meilleurs joueurs à leur meilleur poste, je te dirais que c'est cuit, mais ce n'est pas du tout le cas !
      On dirait que Bosz aime se compliquer la vie et jouer avec un handicap. Il a été tellement traumatisé pas ses résultats de l'automne qu'il ne développe plus du tout son style de jeu et persiste avec cette défense à 3 DC même s'il n'a plus les joueurs pour, et même si ses joueurs clefs (ex. Boateng) disent ne pas être à l'aise avec ça. J'ai rarement vu quelqu'un parler aussi bien, sembler lucide, tout en étant aussi borné. Il a été capable de montrer de belles choses en sept/oct et maintenant que l'on va récupérer Toko, et que Faivre est arrivé, il doit revenir à cette base qui semblait prometteuse. Sinon, c'est suicidaire et il faudra vite s'en séparer.

      1. Yassman - lun 7 Fév 22 à 16 h 25

        Bien d'accord avec ce que tu as écrit

  2. JUNi DU 36 - lun 7 Fév 22 à 16 h 48

    La seule grosse différence cette saison par rapport à celle de 2015-2016 c'est qu'il y a beaucoup plus d'équipe qui peuvent prétendre au podium car beaucoup plus forte. Nice-Rennes et Strasbourg par exemple vont être dure à déloger. Monaco eux (comme nous) toutes les saisons ils ont généralement des bonnes équipes. Ce qui est curieux c'est que seul l'OM me semble moins bon que les autres, et pourtant ils sont troisième et avec un peu d'avance 🤔

  3. poussin - lun 7 Fév 22 à 17 h 21

    rien ne sert de comparer la saison d 2015/2016 à celle actuel. Les joueurs étainet bien différent en terme de qualité et d'envie . Quand je vois mendes qui se traine ou Dubois à côté de ses pompes , la vente de guimaraes , rien ne prédit une remontada. On est dans le dur et être là à espérer tout le temps un miracle alors que nos objectifs sont bien trop élevé , ça commence à nous lasser. Nous avons gagné trop peu devant les équipes qui nous précèdent et je vois pas trop comment on va s'en sortir dans le futur.

    Tout laisse penser que la galère va continuer :
    -paqueta est loin de son niveau de début de saison
    -on a perdu 3 joueurs avec de l'expérience : Guimaraes , slimani (shaqiri)
    -dubois, et mendes sont au fond du trou
    -Boateng n'est pas plus fort que Marcelo
    -blessure de cherki
    -perte totale de confiance et coach sur la scellette
    -un système en 3-4-3 qui ne fonctionne pas contre les équipes plus forte.

    les seules choses de positives qui peuvent tirer l'équipe vers le haut :
    -le retour de JRA et kadewere en forme
    -le retour de toko
    -le repositionnement de paqueta en 10 dans un système 4231
    -l'explosion de Faivre et Ndombele
    -des joueurs concernés qui donnent tout lopes et caqueret
    -l'ascencion de Lukeba
    -le retour de denayer

    Mais tout ça semble bien fragile et relève plus d'un souhait que de la réalité.

    1. Altheos - lun 7 Fév 22 à 18 h 38

      Boateng, c'est autrement plus fort que Marcelo, faut pas abuser !
      Dans l'anticipation, il ne commet que rarement de fautes et ses ouvertures/passes longues sont autrement plus précises.
      Quand à Denayer, non, franchement, je n'y crois pas du tout.
      En revanche, un retour au 4-3-3 ou au 4-2-3-1, alors oui, sans hésiter.

      1. le_yogi - lun 7 Fév 22 à 18 h 43

        Dans l'absolu je suis d'accord, mais contre Monaco il est vraiment aux fraises sur les deux buts, genre égaré dans son placement, laissant filer Ben Yedder qui l'a un peu baladé pendant tout le match. Il a toujours eu quelques trous d'air, même à son top au Bayern. Ceci étant, je suis aussi pour la clémence, car c'est vraiment un poste où tu es exposé, la moindre erreur se paye cher. Et quand tu es abandonné par le rideau du milieu qui est censé te protéger un minimum et te dispenser de devoir défendre sur le reculoir...

        Et Marcelo avait quand même un bon jeu long quoi qu'on en dise, même si c'était pas du niveau de Boateng, je suis bien d'accord. Et dominant dans les duels aériens. Pour moi un honnête défenseur, oui ! 😛

  4. Poupette38 - lun 7 Fév 22 à 18 h 11

    Je le remet ici . La saison 2015/2016 quand Génésio devient l'entraineur en janvier 2016, date de l'entrée au nouveau stade, il y avait 7 Gones sur le terrain et, avec Génésio ils ont été chargé d'une mission qu'ils ont réussie .
    Je me souviens de l'IW de canal à la fin du match, Génésio : il faut féliciter les joueurs parce qu'on leur a beaucoup demandé , ils ont beaucoup donné .
    Nos joueurs n'ont plus du tout la même mentalité

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut